Univers de poésie d'un auteur

Poème:Déception

Le Poème

Deception
L’espoir est une flamme qui brûle en nous,
Elle grandit, se propage,
Mais un jour où l’on s’y attends le moins,
Elle s’éteint et laisse place à un vent froid et glacial,
Qui nous envahit jusqu’au moindre moirceau de chair,
Cette immense deception n’est autre que le désesepoir.
Partage du Poème avec vos contacts
Poeme de Mélanie_11900

Poète Mélanie_11900

Mélanie_11900 a publié sur le site 87 écrits. Mélanie_11900 est membre du site depuis l'année 2004.

Syllabation De L'Écrit

Syllabes Hyphénique: Déceptionde=cep=ti=on 4
les=poir=est=une=flam=me=qui=brû=leen=nous 10
el=le=gran=dit=se=pro=pa=ge 8
mais=un=jour=où=lon=sy=at=tends=le=moins 10
elle=sé=teint=et=laisse=pla=ceà=un=vent=froid=et=gla=cial 13
qui=nous=en=va=hit=jus=quau=moindre=moir=ceau=de=chair 12
cetteim=men=se=de=cep=tion=nest=au=tre=que=le=dé=se=se=poir 15
Phonétique : Déceptiondəsεpsjɔ̃
lεspwaʁ εt- ynə flamə ki bʁylə ɑ̃ nu,
εllə ɡʁɑ̃di, sə pʁɔpaʒə,
mεz- œ̃ ʒuʁ u lɔ̃ si atɑ̃ lə mwɛ̃,
εllə setɛ̃ e lεsə plasə a œ̃ vɑ̃ fʁwa e ɡlasjal,
ki nuz- ɑ̃vai ʒysko mwɛ̃dʁə mwaʁso də ʃεʁ,
sεtə imɑ̃sə dəsεpsjɔ̃ nεt- otʁə kə lə dezəzpwaʁ.
Syllabes Phonétique : Déceptiondə=sεp=sj=ɔ̃ 4
lεs=pwaʁ=ε=ty=nə=fla=mə=ki=bʁy=lə=ɑ̃=nu 12
εl=lə=ɡʁɑ̃=di=sə=pʁɔ=pa=ʒə 8
mε=zœ̃=ʒuʁ=u=lɔ̃=si=a=tɑ̃=lə=mwɛ̃ 10
εl=lə=se=tɛ̃=e=lε=sə=pla=sə=a=œ̃=vɑ̃=fʁwa=e=ɡla=sjal 16
ki=nu=zɑ̃=va=i=ʒys=ko=mwɛ̃=dʁə=mwaʁ=so=də=ʃεʁ 13
sε=tə=i=mɑ̃=sə=də=sεp=sjɔ̃=nε=to=tʁə=kə=lə=de=zəz=pwaʁ 16

Récompense

Coup de coeur: 0
J’aime: 0
J’aime pas: 0

Poesie sans commentaire

Commentaire poème
22/04/2024Poeme-France
En mettant un commentaire, vous pourrez exprimer sur cet écrit : votre ressenti, un encouragement, un conseil ou simplement dire que vous l'avez lu.
De plus si vous écrivez aussi sur le site, vous gagnerez des liens vers vos écrits...
Pour mettre des commentaires vous devez être membre ou poète du site. Un simple inscription suffit pour le devenir.

Poème Espoir
Du 01/05/2004 00:00

L'écrit contient 55 mots qui sont répartis dans 1 strophes.