Poeme-France : Lecture Écrit - Sans Thème -

Poeme : Calou

Poème - Sans Thème -
Publié le 24/04/2004 00:00

L'écrit contient 109 mots qui sont répartis dans 1 strophes.

Poete : Petite Puce (F)

Calou

Mon Calou
Aujourd’hui ce poème pour décrire
Ta vie, tes éclats de rire.
Ca me semble bien compliquer
De n’avoir que quelques lignes pour tout résumer.
En me levant, en me couchant
C’est toujours toi que je vois souriant.
Tu nous a quitté injustement
Personne ne devrait mourir à seulement 35 ans…
Tu vas tellement nous manquer
Dans chacune des cérémonies que sans toi on va fêter.
Si il existe ici un Dieu et un paradis
Je suis sure que tu seras bien accueilli
Tu resteras à jamais gravé en nos mémoires et nos cœurs
Et nous nous rappellerons Calou de tout les instants de bonheurs.
  • Pieds Hyphénique: Calou

    mon=ca=lou 3
    au=jourdhui=ce=po=ème=pour=dé=crire 8
    ta=vie=tes=é=clats=de=ri=re 8
    ca=me=sem=ble=bien=com=pli=quer 8
    de=na=voir=que=quel=ques=lignes=pour=tout=ré=su=mer 12
    en=me=le=vant=en=me=cou=chant 8
    cest=tou=jours=toi=que=je=vois=sou=riant 9
    tu=nous=a=quit=té=in=jus=te=ment 9
    per=sonne=ne=de=vrait=mou=rir=à=seu=le=ment=tren=te=cinq=ans 15
    tu=vas=tel=le=ment=nous=man=quer 8
    dans=cha=cune=des=cé=ré=mo=nies=que=sans=toi=on=va=fê=ter 15
    si=il=existe=i=ci=un=dieu=et=un=pa=ra=dis 12
    je=suis=sure=que=tu=se=ras=bien=ac=cueilli 10
    tu=res=te=ras=à=ja=mais=gra=vé=en=nos=mé=moires=et=nos=cœurs 16
    et=nous=nous=rap=pel=le=rons=ca=lou=de=tout=les=ins=tants=de=bon=heurs 17
  • Phonétique : Calou

    mɔ̃ kalu
    oʒuʁdɥi sə pɔεmə puʁ dekʁiʁə
    ta vi, tεz- ekla də ʁiʁə.
    ka mə sɑ̃blə bjɛ̃ kɔ̃plike
    də navwaʁ kə kεlk liɲə puʁ tu ʁezyme.
    ɑ̃ mə ləvɑ̃, ɑ̃ mə kuʃɑ̃
    sε tuʒuʁ twa kə ʒə vwa suʁjɑ̃.
    ty nuz- a kite ɛ̃ʒystəmɑ̃
    pεʁsɔnə nə dəvʁε muʁiʁ a sələmɑ̃ tʁɑ̃tə sɛ̃k ɑ̃…
    ty va tεllmɑ̃ nu mɑ̃ke
    dɑ̃ ʃakynə dε seʁemɔni kə sɑ̃ twa ɔ̃ va fεte.
    si il εɡzistə isi œ̃ djø e œ̃ paʁadi
    ʒə sɥi syʁə kə ty səʁa bjɛ̃ akœji
    ty ʁεstəʁaz- a ʒamε ɡʁave ɑ̃ no memwaʁəz- e no kœʁ
    e nu nu ʁapεllʁɔ̃ kalu də tu lεz- ɛ̃stɑ̃ də bɔnœʁ.
  • Pieds Phonétique : Calou

    mɔ̃=ka=lu 3
    o=ʒuʁ=dɥisə=pɔ=ε=mə=puʁ=de=kʁiʁə 9
    ta=vi=tε=ze=kla=də=ʁi=ʁə 8
    ka=mə=sɑ̃=blə=bjɛ̃=kɔ̃=pli=ke 8
    də=na=vwaʁkə=kεl=kə=li=ɲə=puʁ=tu=ʁe=zy=me 12
    ɑ̃=mə=lə=vɑ̃=ɑ̃=mə=ku=ʃɑ̃ 8
    sε=tu=ʒuʁ=twakə=ʒə=vwa=su=ʁjɑ̃ 8
    ty=nu=za=ki=te=ɛ̃=ʒys=tə=mɑ̃ 9
    pεʁ=sɔnə=nə=də=vʁε=mu=ʁiʁ=a=sə=lə=mɑ̃=tʁɑ̃=tə=sɛ̃k=ɑ̃ 15
    ty=va=tεl=lmɑ̃=nu=mɑ̃=ke 7
    dɑ̃=ʃa=kynə=dε=se=ʁe=mɔ=ni=kə=sɑ̃=twa=ɔ̃=va=fε=te 15
    si=il=εɡ=zistə=i=si=œ̃=djø=e=œ̃=pa=ʁa=di 13
    ʒə=sɥi=syʁə=kə=tysə=ʁa=bjɛ̃=a=kœji 9
    ty=ʁεstə=ʁa=za=ʒa=mε=ɡʁa=ve=ɑ̃=no=me=mwa=ʁə=ze=no=kœʁ 16
    e=nu=nu=ʁa=pεl=lʁɔ̃=ka=ludə=tu=lε=zɛ̃s=tɑ̃=də=bɔ=nœʁ 15

PostScriptum

Je l’ai écris pour l’enterrement de mon cousin il y a 3 ans.

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
24/04/2004 00:00Khalil

je ne sais pas quoi dire dans des moments comme celui ci. que Dieu l’acueille dans son vaste paradis. c’est ainsi la vie, des personnes qui nous sont chers s’en vont mais d’autres viendront aussi pour nous apprendre que la vie est un éternel recommencement.

Auteur de Poésie
24/04/2004 00:00Petite Puce (F)

Tout à fait Coco !Mais là il n y rien à dire c’était malheureusment un deuil mais ce n a pas était le plus dur. . . Et puis on se reconstruit à nouveau tu as raison -0

Auteur de Poésie
25/04/2004 00:00Sheron

la mort est là aussi pour que l’on se souvienne de dire JE T’AIME ou gens quand il sont là. . . . . .

Auteur de Poésie
25/04/2004 00:00Petite Puce (F)

Merci Sheron.
Oui on devrait toujours dire ce que l’on ressent aux gens tant qu’ils sont encore là. . . Les regrets ne servent à rien. -0

Auteur de Poésie
01/05/2004 00:00Petite Puce (F)

Merci une fois de plus pour ces gentils mots.
Amitié -0

Auteur de Poésie
12/06/2004 00:00Jjp

Tres joli bravo

Auteur de Poésie
12/06/2004 00:00Jjp

Durdur en tous les cas la mort de quelqu’un

Auteur de Poésie
12/06/2004 00:00Petite Puce (F)

Merci Jean.
Oui c’est juste, mais j ai connu pire après. . . La mort de l homme que je considéré comme mon père (poème "Papa").
Amitié -0