Poeme-France : Lecture Écrit Amour

Poeme : L’Éternelle Chanson

Poème Amour
Publié le 07/06/2004 00:00

L'écrit contient 511 mots qui sont répartis dans 17 strophes.

Poete : Petite Puce (F)

L’Éternelle Chanson

L’éternelle chanson

Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille
Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs,
Au mois de mai, dans le jardin qui s’ensoleille,
Nous irons réchauffer nos vieux membres tremblants.

Comme le renouveau mettra nos cœurs en fête,
Nous nous croirons encor de jeunes amoureux ;
Et je te sourirai tout en branlant la tête,
Et nous ferons un couple adorable de vieux.

Nous nous regarderons assis sous notre treille,
Avec de petits yeux attendris et brillants,
Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille,
Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs.

Sur notre banc ami, tout verdâtre de mousse,
Sur le banc d’autrefois nous reviendrons causer.
Nous aurons une joie attendrie et très douce,
La phrase finissant souvent par un baiser.

Combien de fois jadis j’ai pu dire : « Je t’aime ! »
Alors avec grand soin nous le recompterons :
Nous nous ressouviendrons de mille choses, même
De petits riens exquis dont nous radoterons.

Un rayon descendra, d’une caresse douce,
Parmi nos cheveux blancs, tout rose se poser,
Quand sur notre vieux banc, tout verdâtre de mousse,
Sur le banc d’autrefois nous reviendrons causer.

Et comme chaque jour je t’aime davantage,
Aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain,
Qu’importeront alors les rides du visage ?
Mon amour se fera plus grave et plus serein.

Songe que tous les jours des souvenirs s’entassent ;
Mes souvenirs à moi seront aussi les tiens :
Ces communs souvenirs toujours plus nous enlacent
Et sans cesse entre nous tissent d’autres liens.

C’est vrai, nous serons vieux, très vieux, faiblis par l’âge,
Mais plus fort chaque jour je serrerai ta main,
Car vois-tu, chaque jour je t’aime davantage,
Aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain.

Et de ce cher amour qui passe comme un rêve
Je veux tout conserver dans le fond de mon cœur :
Retenir, s’il se peut, l’impression trop brève
Pour la ressavourer plus tard avec lenteur.

J’enfouis tout ce qui vient de lui comme un avare,
Thésaurisant avec ardeur pour mes vieux jours :
Je serai riche alors d’une richesse rare :
J’aurai gardé tout l’or de mes jeunes amours !

Ainsi de ce passé de bonheur qui s’achève
Ma mémoire parfois me rendra la douceur ;
Et de ce cher amour qui passe comme un rêve
J’aurai tout conservé dans le fond de mon cœur.

Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille,
Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs,
Au mois de mai, dans le jardin qui s’ensoleille,
Nous irons réchauffer nos vieux membres tremblants.

Comme le renouveau mettra nos cœurs en fête,
Nous nous croirons encore aux jours heureux d’antan,
Et je te sourirai tout en branlant la tête,
Et tu me parleras d’amour en chevrotant.

Nous nous regarderons, assis sous notre treille,
Avec de petits yeux attendris et brillants,
Lorsque tu seras vieux et que je serai vieille,
Lorsque mes cheveux blonds seront des cheveux blancs.

- Rosemonde Gérard -
  • Pieds Hyphénique: L’Éternelle Chanson

    lé=ter=nel=le=chan=son 6

    lors=que=tu=se=ras=vieux=et=que=je=se=rai=vieille 12
    lors=que=mes=che=veux=blonds=se=ront=des=che=veux=blancs 12
    au=mois=de=mai=dans=le=jar=din=qui=sen=so=leille 12
    nous=i=rons=ré=chauf=fer=nos=vieux=mem=bres=trem=blants 12

    com=me=le=re=nou=veau=met=tra=nos=cœurs=en=fête 12
    nous=nous=croi=rons=en=cor=de=jeu=nes=a=mou=reux 12
    et=je=te=sou=ri=rai=tout=en=bran=lant=la=tête 12
    et=nous=fe=rons=un=couple=a=do=ra=ble=de=vieux 12

    nous=nous=re=gar=de=rons=as=sis=sous=no=tre=treille 12
    a=vec=de=pe=tits=y=eux=at=ten=dris=et=brillants 12
    lors=que=tu=se=ras=vieux=et=que=je=se=rai=vieille 12
    lors=que=mes=che=veux=blonds=se=ront=des=che=veux=blancs 12

    sur=notre=banc=a=mi=tout=ver=dâ=tre=de=mous=se 12
    sur=le=banc=dau=tre=fois=nous=re=vien=drons=cau=ser 12
    nous=au=rons=u=ne=joie=at=ten=drie=et=très=douce 12
    la=phra=se=fi=nis=sant=sou=vent=par=un=bai=ser 12

    com=bien=de=fois=ja=dis=jai=pu=dire=je=tai=me 12
    a=lors=a=vec=grand=soin=nous=le=re=comp=te=rons 12
    nous=nous=res=sou=vien=drons=de=mil=le=cho=ses=même 12
    de=pe=tits=riens=ex=quis=dont=nous=ra=do=te=rons 12

    un=rayon=des=cen=dra=du=ne=ca=res=se=dou=ce 12
    par=mi=nos=che=veux=blancs=tout=ro=se=se=po=ser 12
    quand=sur=notre=vieux=banc=tout=ver=dâ=tre=de=mous=se 12
    sur=le=banc=dau=tre=fois=nous=re=vien=drons=cau=ser 12

    et=com=me=cha=que=jour=je=tai=me=da=van=tage 12
    au=jourd=hui=plus=qu=hier=et=bien=moins=que=de=main 12
    quim=por=te=ront=a=lors=les=ri=des=du=vi=sage 12
    mon=a=mour=se=fe=ra=plus=grave=et=plus=se=rein 12

    son=ge=que=tous=les=jours=des=sou=ve=nirs=sen=tassent 12
    mes=sou=ve=nirs=à=moi=se=ront=aus=si=les=tiens 12
    ces=com=muns=sou=ve=nirs=tou=jours=plus=nous=en=lacent 12
    et=sans=ces=se=en=tre=nous=tis=sent=dau=tres=liens 12

    cest=vrai=nous=se=rons=vieux=très=vieux=fai=blis=par=lâ=ge 13
    mais=plus=fort=cha=que=jour=je=ser=re=rai=ta=main 12
    car=vois=tu=cha=que=jour=je=tai=me=da=van=tage 12
    au=jourd=hui=plus=qu=hier=et=bien=moins=que=de=main 12

    et=de=ce=cher=a=mour=qui=passe=com=me=un=rêve 12
    je=veux=tout=con=ser=ver=dans=le=fond=de=mon=cœur 12
    re=te=nir=sil=se=peut=lim=pres=sion=trop=brè=ve 12
    pour=la=res=sa=vou=rer=plus=tard=a=vec=len=teur 12

    jen=fouis=tout=ce=qui=vient=de=lui=comme=un=a=vare 12
    thé=sau=ri=sant=a=vec=ar=deur=pour=mes=vieux=jours 12
    je=se=rai=riche=a=lors=du=ne=ri=ches=se=rare 12
    jau=rai=gar=dé=tout=lor=de=mes=jeu=nes=a=mours 12

    ain=si=de=ce=pas=sé=de=bon=heur=qui=sa=chève 12
    ma=mé=moi=re=par=fois=me=ren=dra=la=dou=ceur 12
    et=de=ce=cher=a=mour=qui=passe=com=me=un=rêve 12
    jau=rai=tout=con=ser=vé=dans=le=fond=de=mon=cœur 12

    lors=que=tu=se=ras=vieux=et=que=je=se=rai=vieille 12
    lors=que=mes=che=veux=blonds=se=ront=des=che=veux=blancs 12
    au=mois=de=mai=dans=le=jar=din=qui=sen=so=leille 12
    nous=i=rons=ré=chauf=fer=nos=vieux=mem=bres=trem=blants 12

    com=me=le=re=nou=veau=met=tra=nos=cœurs=en=fête 12
    nous=nous=croi=rons=en=core=aux=jours=heu=reux=dan=tan 12
    et=je=te=sou=ri=rai=tout=en=bran=lant=la=tête 12
    et=tu=me=par=le=ras=da=mour=en=che=vro=tant 12

    nous=nous=re=gar=de=rons=as=sis=sous=no=tre=treille 12
    a=vec=de=pe=tits=y=eux=at=ten=dris=et=brillants 12
    lors=que=tu=se=ras=vieux=et=que=je=se=rai=vieille 12
    lors=que=mes=che=veux=blonds=se=ront=des=che=veux=blancs 12

    ro=se=mon=de=gé=rard 6
  • Phonétique : L’Éternelle Chanson

    letεʁnεllə ʃɑ̃sɔ̃

    lɔʁskə ty səʁa vjøz- e kə ʒə səʁε vjεjə
    lɔʁskə mε ʃəvø blɔ̃ səʁɔ̃ dε ʃəvø blɑ̃,
    o mwa də mε, dɑ̃ lə ʒaʁdɛ̃ ki sɑ̃sɔlεjə,
    nuz- iʁɔ̃ ʁeʃofe no vjø mɑ̃bʁə- tʁɑ̃blɑ̃.

    kɔmə lə ʁənuvo mεtʁa no kœʁz- ɑ̃ fεtə,
    nu nu kʁwaʁɔ̃z- ɑ̃kɔʁ də ʒənəz- amuʁø,
    e ʒə tə suʁiʁε tut- ɑ̃ bʁɑ̃lɑ̃ la tεtə,
    e nu fəʁɔ̃z- œ̃ kuplə adɔʁablə də vjø.

    nu nu ʁəɡaʁdəʁɔ̃z- asi su nɔtʁə tʁεjə,
    avεk də pətiz- iøz- atɑ̃dʁiz- e bʁijɑ̃,
    lɔʁskə ty səʁa vjøz- e kə ʒə səʁε vjεjə,
    lɔʁskə mε ʃəvø blɔ̃ səʁɔ̃ dε ʃəvø blɑ̃.

    syʁ nɔtʁə bɑ̃ ami, tu vεʁdatʁə də musə,
    syʁ lə bɑ̃ dotʁəfwa nu ʁəvjɛ̃dʁɔ̃ koze.
    nuz- oʁɔ̃z- ynə ʒwa atɑ̃dʁi e tʁε dusə,
    la fʁazə finisɑ̃ suvɑ̃ paʁ œ̃ bεze.

    kɔ̃bjɛ̃ də fwa ʒadi ʒε py diʁə : « ʒə tεmə ! »
    alɔʁz- avεk ɡʁɑ̃ swɛ̃ nu lə ʁəkɔ̃təʁɔ̃ :
    nu nu ʁəsuvjɛ̃dʁɔ̃ də milə ʃozə, mεmə
    də pəti ʁjɛ̃z- εkski dɔ̃ nu ʁadɔtəʁɔ̃.

    œ̃ ʁεjɔ̃ desɑ̃dʁa, dynə kaʁεsə dusə,
    paʁmi no ʃəvø blɑ̃, tu ʁozə sə poze,
    kɑ̃ syʁ nɔtʁə vjø bɑ̃, tu vεʁdatʁə də musə,
    syʁ lə bɑ̃ dotʁəfwa nu ʁəvjɛ̃dʁɔ̃ koze.

    e kɔmə ʃakə ʒuʁ ʒə tεmə davɑ̃taʒə,
    oʒuʁdɥi plys kjεʁ e bjɛ̃ mwɛ̃ kə dəmɛ̃,
    kɛ̃pɔʁtəʁɔ̃ alɔʁ lε ʁidə dy vizaʒə ?
    mɔ̃n- amuʁ sə fəʁa plys ɡʁavə e plys səʁɛ̃.

    sɔ̃ʒə kə tus lε ʒuʁ dε suvəniʁ sɑ̃tase,
    mε suvəniʁz- a mwa səʁɔ̃ osi lε tjɛ̃ :
    sε kɔmœ̃ suvəniʁ tuʒuʁ plys nuz- ɑ̃lase
    e sɑ̃ sεsə ɑ̃tʁə nu tise dotʁə- ljɛ̃.

    sε vʁε, nu səʁɔ̃ vjø, tʁε vjø, fεbli paʁ laʒə,
    mε plys fɔʁ ʃakə ʒuʁ ʒə seʁəʁε ta mɛ̃,
    kaʁ vwa ty, ʃakə ʒuʁ ʒə tεmə davɑ̃taʒə,
    oʒuʁdɥi plys kjεʁ e bjɛ̃ mwɛ̃ kə dəmɛ̃.

    e də sə ʃεʁ amuʁ ki pasə kɔmə œ̃ ʁεvə
    ʒə vø tu kɔ̃sεʁve dɑ̃ lə fɔ̃ də mɔ̃ kœʁ :
    ʁətəniʁ, sil sə pø, lɛ̃pʁesjɔ̃ tʁo bʁεvə
    puʁ la ʁesavuʁe plys taʁ avεk lɑ̃tœʁ.

    ʒɑ̃fui tu sə ki vjɛ̃ də lɥi kɔmə œ̃n- avaʁə,
    tezoʁizɑ̃ avεk aʁdœʁ puʁ mε vjø ʒuʁ :
    ʒə səʁε ʁiʃə alɔʁ dynə ʁiʃεsə ʁaʁə :
    ʒoʁε ɡaʁde tu lɔʁ də mε ʒənəz- amuʁ !

    ɛ̃si də sə pase də bɔnœʁ ki saʃεvə
    ma memwaʁə paʁfwa mə ʁɑ̃dʁa la dusœʁ,
    e də sə ʃεʁ amuʁ ki pasə kɔmə œ̃ ʁεvə
    ʒoʁε tu kɔ̃sεʁve dɑ̃ lə fɔ̃ də mɔ̃ kœʁ.

    lɔʁskə ty səʁa vjøz- e kə ʒə səʁε vjεjə,
    lɔʁskə mε ʃəvø blɔ̃ səʁɔ̃ dε ʃəvø blɑ̃,
    o mwa də mε, dɑ̃ lə ʒaʁdɛ̃ ki sɑ̃sɔlεjə,
    nuz- iʁɔ̃ ʁeʃofe no vjø mɑ̃bʁə- tʁɑ̃blɑ̃.

    kɔmə lə ʁənuvo mεtʁa no kœʁz- ɑ̃ fεtə,
    nu nu kʁwaʁɔ̃z- ɑ̃kɔʁə o ʒuʁz- œʁø dɑ̃tɑ̃,
    e ʒə tə suʁiʁε tut- ɑ̃ bʁɑ̃lɑ̃ la tεtə,
    e ty mə paʁləʁa damuʁ ɑ̃ ʃεvʁɔtɑ̃.

    nu nu ʁəɡaʁdəʁɔ̃, asi su nɔtʁə tʁεjə,
    avεk də pətiz- iøz- atɑ̃dʁiz- e bʁijɑ̃,
    lɔʁskə ty səʁa vjøz- e kə ʒə səʁε vjεjə,
    lɔʁskə mε ʃəvø blɔ̃ səʁɔ̃ dε ʃəvø blɑ̃.

    ʁozəmɔ̃də ʒeʁaʁ
  • Pieds Phonétique : L’Éternelle Chanson

    le=tεʁ=nεl=lə=ʃɑ̃=sɔ̃ 6

    lɔʁ=skə=ty=sə=ʁa=vjø=ze=kə=ʒə=sə=ʁε=vjεjə 12
    lɔʁ=skə=mε=ʃə=vø=blɔ̃=sə=ʁɔ̃=dε=ʃə=vø=blɑ̃ 12
    o=mwa=də=mε=dɑ̃=lə=ʒaʁ=dɛ̃=ki=sɑ̃=sɔ=lεjə 12
    nu=zi=ʁɔ̃=ʁe=ʃo=fe=no=vjø=mɑ̃=bʁə=tʁɑ̃=blɑ̃ 12

    kɔ=mə=lə=ʁə=nu=vo=mε=tʁa=no=kœʁ=zɑ̃=fεtə 12
    nu=nu=kʁwa=ʁɔ̃=zɑ̃=kɔʁ=də=ʒə=nə=za=mu=ʁø 12
    e=ʒə=tə=su=ʁi=ʁε=tu=tɑ̃=bʁɑ̃=lɑ̃=la=tεtə 12
    e=nu=fə=ʁɔ̃=zœ̃=kuplə=a=dɔ=ʁa=blə=də=vjø 12

    nu=nu=ʁə=ɡaʁ=də=ʁɔ̃=za=si=su=nɔ=tʁə=tʁεjə 12
    a=vεk=də=pə=ti=ziø=za=tɑ̃=dʁi=ze=bʁi=jɑ̃ 12
    lɔʁ=skə=ty=sə=ʁa=vjø=ze=kə=ʒə=sə=ʁε=vjεjə 12
    lɔʁ=skə=mε=ʃə=vø=blɔ̃=sə=ʁɔ̃=dε=ʃə=vø=blɑ̃ 12

    syʁ=nɔ=tʁə=bɑ̃=a=mi=tu=vεʁ=da=tʁə=də=musə 12
    syʁ=lə=bɑ̃=do=tʁə=fwa=nu=ʁə=vjɛ̃=dʁɔ̃=ko=ze 12
    nu=zo=ʁɔ̃=zy=nə=ʒwa=a=tɑ̃=dʁi=e=tʁε=dusə 12
    la=fʁa=zə=fi=ni=sɑ̃=su=vɑ̃=paʁ=œ̃=bε=ze 12

    kɔ̃=bjɛ̃də=fwa=ʒa=di=ʒε=py=di=ʁə=ʒə=tε=mə 12
    a=lɔʁ=za=vεk=ɡʁɑ̃=swɛ̃=nu=lə=ʁə=kɔ̃=tə=ʁɔ̃ 12
    nu=nu=ʁə=su=vjɛ̃=dʁɔ̃=də=mi=lə=ʃo=zə=mεmə 12
    də=pə=ti=ʁjɛ̃=zεk=ski=dɔ̃=nu=ʁa=dɔ=tə=ʁɔ̃ 12

    œ̃=ʁε=jɔ̃=de=sɑ̃=dʁa=dy=nə=ka=ʁε=sə=dusə 12
    paʁ=mi=no=ʃə=vø=blɑ̃=tu=ʁo=zə=sə=po=ze 12
    kɑ̃=syʁ=nɔ=tʁə=vjø=bɑ̃=tu=vεʁ=da=tʁə=də=musə 12
    syʁ=lə=bɑ̃=do=tʁə=fwa=nu=ʁə=vjɛ̃=dʁɔ̃=ko=ze 12

    e=kɔ=mə=ʃa=kə=ʒuʁ=ʒə=tε=mə=da=vɑ̃=taʒə 12
    o=ʒuʁ=dɥi=plys=kjεʁ=e=bj=ɛ̃=mwɛ̃=kə=də=mɛ̃ 12
    kɛ̃=pɔʁ=tə=ʁɔ̃=a=lɔʁ=lε=ʁi=də=dy=vi=zaʒə 12
    mɔ̃=na=muʁsə=fə=ʁa=plys=ɡʁa=və=e=plys=sə=ʁɛ̃ 12

    sɔ̃=ʒə=kə=tus=lε=ʒuʁ=dε=su=və=niʁ=sɑ̃=tase 12
    mε=su=və=niʁ=za=mwa=sə=ʁɔ̃=o=si=lε=tjɛ̃ 12
    sε=kɔ=mœ̃=su=və=niʁ=tu=ʒuʁ=plys=nu=zɑ̃=lase 12
    e=sɑ̃=sε=sə=ɑ̃=tʁə=nu=ti=sə=do=tʁə=ljɛ̃ 12

    sε=vʁε=nu=sə=ʁɔ̃=vjø=tʁε=vjø=fε=bli=paʁ=laʒə 12
    mε=plys=fɔʁ=ʃa=kə=ʒuʁ=ʒə=se=ʁə=ʁε=ta=mɛ̃ 12
    kaʁ=vwa=ty=ʃa=kə=ʒuʁ=ʒə=tε=mə=da=vɑ̃=taʒə 12
    o=ʒuʁ=dɥi=plys=kjεʁ=e=bj=ɛ̃=mwɛ̃=kə=də=mɛ̃ 12

    e=də=sə=ʃεʁ=a=muʁ=ki=pasə=kɔ=mə=œ̃=ʁεvə 12
    ʒə=vø=tu=kɔ̃=sεʁ=ve=dɑ̃=lə=fɔ̃=də=mɔ̃=kœʁ 12
    ʁə=tə=niʁ=sil=sə=pø=lɛ̃=pʁe=sjɔ̃=tʁo=bʁε=və 12
    puʁ=la=ʁe=sa=vu=ʁe=plys=taʁ=a=vεk=lɑ̃=tœʁ 12

    ʒɑ̃=fu=i=tusə=ki=vjɛ̃=də=lɥi=kɔ=mə=œ̃=navaʁə 12
    te=zo=ʁi=zɑ̃=a=vεk=aʁ=dœʁ=puʁ=mε=vjø=ʒuʁ 12
    ʒə=sə=ʁε=ʁiʃə=a=lɔʁ=dy=nə=ʁi=ʃε=sə=ʁaʁə 12
    ʒo=ʁε=ɡaʁ=de=tu=lɔʁ=də=mε=ʒə=nə=za=muʁ 12

    ɛ̃=si=də=sə=pa=se=də=bɔ=nœʁ=ki=sa=ʃεvə 12
    ma=me=mwa=ʁə=paʁ=fwa=mə=ʁɑ̃=dʁa=la=du=sœʁ 12
    e=də=sə=ʃεʁ=a=muʁ=ki=pasə=kɔ=mə=œ̃=ʁεvə 12
    ʒo=ʁε=tu=kɔ̃=sεʁ=ve=dɑ̃=lə=fɔ̃=də=mɔ̃=kœʁ 12

    lɔʁ=skə=ty=sə=ʁa=vjø=ze=kə=ʒə=sə=ʁε=vjεjə 12
    lɔʁ=skə=mε=ʃə=vø=blɔ̃=sə=ʁɔ̃=dε=ʃə=vø=blɑ̃ 12
    o=mwa=də=mε=dɑ̃=lə=ʒaʁ=dɛ̃=ki=sɑ̃=sɔ=lεjə 12
    nu=zi=ʁɔ̃=ʁe=ʃo=fe=no=vjø=mɑ̃=bʁə=tʁɑ̃=blɑ̃ 12

    kɔ=mə=lə=ʁə=nu=vo=mε=tʁa=no=kœʁ=zɑ̃=fεtə 12
    nu=nu=kʁwa=ʁɔ̃=zɑ̃=kɔʁə=o=ʒuʁ=zœ=ʁø=dɑ̃=tɑ̃ 12
    e=ʒə=tə=su=ʁi=ʁε=tu=tɑ̃=bʁɑ̃=lɑ̃=la=tεtə 12
    e=ty=mə=paʁ=lə=ʁa=da=muʁ=ɑ̃=ʃε=vʁɔ=tɑ̃ 12

    nu=nu=ʁə=ɡaʁ=də=ʁɔ̃=a=si=su=nɔ=tʁə=tʁεjə 12
    a=vεk=də=pə=ti=ziø=za=tɑ̃=dʁi=ze=bʁi=jɑ̃ 12
    lɔʁ=skə=ty=sə=ʁa=vjø=ze=kə=ʒə=sə=ʁε=vjεjə 12
    lɔʁ=skə=mε=ʃə=vø=blɔ̃=sə=ʁɔ̃=dε=ʃə=vø=blɑ̃ 12

    ʁo=zə=mɔ̃=də=ʒe=ʁaʁ 6

PostScriptum

Voilà un poème qui compte dans mes favoris. Je le trouve magnifique, j’espère qu il vous plaira. -0

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
07/06/2004 00:00José Azevedo

Tout à fait Petite puce, il est vraiment magnifique!. .
Merci à toi de nous le faire découvrir.
Bisous

Auteur de Poésie
07/06/2004 00:00Petite Puce (F)

Merci José. Je suis heureuse qu’il te plaise.
Je ne sais pas comment expliquer mon adoration pour ce poème.
Amitié -0

Auteur de Poésie
07/06/2004 00:00Un-Ange-Qui-Pleure:(

ce poeme je le trouve bo mes tres tres tres tres bo splendide et ses vraie quon doit te remercier pour nous lavoir fait decouvrir GROS BISOUS CINDY

Auteur de Poésie
07/06/2004 00:00Petite Puce (F)

Merci Cindy.
Je suis contente de vous avoir fait plaisir ainsi.
{}
Amitié -0

Auteur de Poésie
07/06/2004 00:00Pascal

il est tres tres beau, attendrissant, une belle lecture, apprécier je te l’assure. Il me plait vraiment

Auteur de Poésie
07/06/2004 00:00Bodi_Love

il est magnifike ya rien a dire jadore
amitié

Auteur de Poésie
07/06/2004 00:00Petite Puce (F)

Merci à vous deux.
Je suis contente de vous l avoir fait découvrir.
Amitié -0

Auteur de Poésie
07/06/2004 00:00Pretty-Woman

c magnifique. . . jadore ce poeme! quand je vois justement un couple de vieux. . . (ne machons pas nos mots lol) je suis emerveillée d’en voir se tenir encore par la main! ils sont tellement beau! l’amour est tellement beau et a cette age c’est surtout la tendresse qui ressort! alors il sont semblable aux enfants en bas age ki s’embrassent de toute leur inocence et se promenent main dans la main! jenvie cet amour et jespere le vivre un jour dans 50ans ca serait magnifique! bisous a toi ptite puce on a les meme gouts!

Auteur de Poésie
08/06/2004 00:00Petite Puce (F)

Merci Marie.
Très jolie image.
Tu le vivras quand tu seras une petite vieille. . . je te le souhaite.
Amitié -0

Auteur de Poésie
08/06/2004 00:00Petite Puce (F)

Merci Leila.
Je vais aller les voir.
Amitié -0

Auteur de Poésie
08/06/2004 00:00Sheron

Hello,
Oui il est tres joli et attendrissant
Amitié

Auteur de Poésie
08/06/2004 00:00Petite Puce (F)

Merci Sheron.
Amitié -0

Auteur de Poésie
08/06/2004 00:00Cind

il est trés beau ton poème

Auteur de Poésie
08/06/2004 00:00Petite Puce (F)

Merci ma jolie.
{} plein d amitié -0

Auteur de Poésie
10/06/2004 00:00Xander

je connaissais déjà ce poéme je l’adore il est magnifique splendide même

Auteur de Poésie
10/06/2004 00:00Petite Puce (F)

Tout à fait d accord Xander!
Amitié -0

Auteur de Poésie
12/06/2004 00:00Jjp

Oui il est tres bien bien trouve 😉

Auteur de Poésie
12/06/2004 00:00Petite Puce (F)

Merci :))
Amitié -0

Auteur de Poésie
13/06/2004 00:00Cachou

j’adoooooooooooooooooooooooorrrrrrrrrrrrrrrrrrrr !!!!
Franchement je dois dire chapeau l’artiste ! il est vraiment magnifik !!! Ton poème ma fait réver quand je l’ai lut !!

biz chatchat

Auteur de Poésie
13/06/2004 00:00Petite Puce (F)

Alors je suis heureuse de le partager ici avec vous, il es déjà sur un mur de ma chambre, lol.
Amitié -0

Auteur de Poésie
14/06/2004 00:00Khalil

c’est extraordinaire!!!!!!!!!!!!!!!
de tous les poèmes que jai lu sur ce site, il est le meilleur. tu es une vraie "poétesse". c’est très très beau.

Auteur de Poésie
14/06/2004 00:00Petite Puce (F)

Merci mais petit rappel il est de Rosemonde Gerard.
Je suis contente qu il t’est plu Coco.
{}.
Amitié -0

Auteur de Poésie
14/06/2004 00:00Mya..

excelent jaime enormement!!
merci pr, t com et big kiss
amitié

Auteur de Poésie
15/06/2004 00:00Petite Puce (F)

De rien pour le commentaire et merci pour le tien.
Amitié -0

Auteur de Poésie
03/08/2004 00:00Julién

wow !! je ne me rapelai plus de l’étendu de ton talent ! 🙂 j’adore ton style ! vraiment ! tes poemes sont tous magnifiques !
encore bravo !
Amitié
Ju.

Auteur de Poésie
03/08/2004 00:00Petite Puce (F)

Euh, ce poème n est pas de moi, mais d une grande auteur nommée Rosemonde Gerard!J ai voulu le partager avec vous tant je l aime.
Mais merci quand meme ju.
Amitié -0

Auteur de Poésie
07/10/2004 00:00Prunelle

trés beau c’est vrémen bien décri je toruve ca bien
merci pr ton com petite puce
big kiss
amitié(L)
claudia

Auteur de Poésie
07/10/2004 00:00Petite Puce (F)

Merci. . .
Amitié (F)