Poeme-France : Lecture Écrit - Sans Thème -

Poeme : La France

Poème - Sans Thème -
Publié le 23/06/2004 00:00

L'écrit contient 135 mots qui sont répartis dans 4 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poete : Poète Oriental

La France

Tout petit pays parmi tant d’autre
Pour certain il y règne le bonheur
Pour d’autre il y règne le malheur
Tout petit pays bordé par un vaste océan.

Pays où petit à petit il perd sa loyauté
Sur certaines plages, la pollution fait ravages
Ce qui entraîne la disparition de certaines espèces
C’est en partie à cause de l’homme car il ne fait pas attention

Ces traîtres de la nature, aussi nombreux soient-ils
Ne voient aucun inconvénient à un joli manteau de fourrure
Sans elle, ils auraient trop froid
Mais ceux à qui ils l’ont enlevé sont désormais en paix.

Pays où le soleil d’été est chaud pour ceux qui sont bons
Ces personnes là méritent le paradis
Après avoir redonné vie
A ce qui hier était détruit.
  • Pieds Hyphénique: La France

    tout=pe=tit=pa=ys=par=mi=tant=dau=tre 10
    pour=cer=tain=il=y=rè=gne=le=bon=heur 10
    pour=dau=tre=il=y=rè=gne=le=mal=heur 10
    tout=pe=tit=pa=ys=bor=dé=par=un=vasteo=cé=an 12

    pa=ys=où=pe=tit=à=pe=tit=il=perd=sa=loyau=té 13
    sur=cer=taines=pla=ges=la=pol=lu=tion=fait=ra=vages 12
    ce=qui=en=traîne=la=dis=pa=ri=tion=de=cer=tai=nes=es=pèces 15
    cest=en=par=tieà=cause=de=lhom=me=car=il=ne=fait=pas=at=ten=tion 16

    ces=traîtres=de=la=na=tu=re=aus=si=nom=breux=soient=tils 13
    ne=voient=au=cun=in=con=vé=nient=à=un=jo=li=man=teau=de=four=rure 17
    sans=el=le=ils=au=raient=trop=froid 8
    mais=ceux=à=qui=ils=lont=enle=vé=sont=dé=sor=mais=en=paix 14

    pa=ys=où=le=so=leil=dé=té=est=chaud=pour=ceux=qui=sont=bons 15
    ces=per=sonnes=là=mé=ri=tent=le=pa=ra=dis 11
    après=a=voir=re=don=né=vie 7
    a=ce=qui=hi=er=é=tait=dé=truit 9
  • Phonétique : La France

    tu pəti pεi paʁmi tɑ̃ dotʁə
    puʁ sεʁtɛ̃ il i ʁεɲə lə bɔnœʁ
    puʁ dotʁə il i ʁεɲə lə malœʁ
    tu pəti pεi bɔʁde paʁ œ̃ vastə ɔseɑ̃.

    pεiz- u pəti a pəti il pεʁ sa lwajote
    syʁ sεʁtεnə plaʒə, la pɔlysjɔ̃ fε ʁavaʒə
    sə ki ɑ̃tʁεnə la dispaʁisjɔ̃ də sεʁtεnəz- εspεsə
    sεt- ɑ̃ paʁti a kozə də lɔmə kaʁ il nə fε pa atɑ̃sjɔ̃

    sε tʁεtʁə- də la natyʁə, osi nɔ̃bʁø swae til
    nə vwae okœ̃ ɛ̃kɔ̃venje a œ̃ ʒɔli mɑ̃to də fuʁʁyʁə
    sɑ̃z- εllə, ilz- oʁε tʁo fʁwa
    mε søz- a ki il lɔ̃ ɑ̃ləve sɔ̃ dezɔʁmεz- ɑ̃ pε.

    pεiz- u lə sɔlεj dete ε ʃo puʁ sø ki sɔ̃ bɔ̃
    sε pεʁsɔnə la meʁite lə paʁadi
    apʁεz- avwaʁ ʁədɔne vi
    a sə ki jεʁ etε detʁɥi.
  • Pieds Phonétique : La France

    tu=pə=ti=pε=i=paʁ=mi=tɑ̃=do=tʁə 10
    puʁ=sεʁ=tɛ̃=il=i=ʁε=ɲə=lə=bɔ=nœ=ʁə 11
    puʁ=do=tʁə=il=i=ʁε=ɲə=lə=ma=lœ=ʁə 11
    tu=pə=ti=pε=i=bɔʁ=de=paʁ=œ̃=vas=tə=ɔ=se=ɑ̃ 14

    pε=i=zu=pə=ti=a=pə=ti=il=pεʁ=sa=lwa=jo=te 14
    syʁ=sεʁ=tε=nə=pla=ʒə=la=pɔ=ly=sjɔ̃=fε=ʁa=va=ʒə 14
    sə=ki=ɑ̃=tʁεnə=la=dis=pa=ʁi=sjɔ̃=də=sεʁ=tε=nə=zεs=pεsə 15
    sε=tɑ̃=paʁ=ti=a=kozə=də=lɔ=mə=kaʁ=il=nə=fε=pa=a=tɑ̃=sjɔ̃ 17

    sε=tʁε=tʁə=də=la=na=ty=ʁə=o=si=nɔ̃=bʁø=swa=til 14
    nə=vwa=o=kœ̃=ɛ̃=kɔ̃=ve=nje=a=œ̃=ʒɔ=li=mɑ̃=todə=fuʁ=ʁyʁə 16
    sɑ̃=zεl=lə=il=zo=ʁε=tʁo=fʁwa 8
    mε=sø=za=ki=il=lɔ̃=ɑ̃lə=ve=sɔ̃=de=zɔʁ=mε=zɑ̃=pε 14

    pε=i=zulə=sɔ=lεj=de=te=ε=ʃo=puʁ=sø=ki=sɔ̃=bɔ̃ 14
    sε=pεʁ=sɔ=nə=la=me=ʁi=te=lə=pa=ʁa=di 12
    a=pʁε=za=vwaʁ=ʁə=dɔ=ne=vi 8
    a=sə=ki=jεʁ=e=tε=det=ʁɥi 8

PostScriptum

C’est vrai ! La nature, à mon grand regret, se meurt peu à peu. . . . ouin ouin

Récompense

0
0
0

Texte des commentateurs

Commentaire Sur La Poesie


Auteur de Poésie
02/07/2004 00:00Sandy93

ta raison regarde avans ta vu on etait rempli de verdure de foret et maintenan on voie que des immeubles des avion volé au lieu de voir des oiseaux franchement tu dit vrai dans ton poeme et j’aime bien je sais pas si toi c’est pareil mais moi defoi j’ai l’impression d’etouffé en france j’ai envi de decouvrire d’autre pay enfin jt’embrasse bisous !!!!