Poeme-France : Lecture Écrit Argent

Texte : Petit Billet Les Soldes

Texte Argent
Publié le 19/09/2018 20:57

L'écrit contient 289 mots qui sont répartis dans 3 strophes.

Poete : Raymonde Verney

Petit Billet Les Soldes

PETIT BILLET
LES SOLDES

Les soldes un moment privilégié au cœur de l’été j’ai mis quelque argent de côté
Afin d’assouvir ma frénésie d’habits… soldés.
Une foule cosmopolite aux accents égrillards fouille à l’envie les amas de vêtements
Moi je perds ma superbe et je sens l’agacement m’assaillir un peu de calme me conviendrait
Oui mais en ces jours sacrés impossible de choisir en toute quiétude la robe divine qui me plairait tant oui mais la taille semble absente du reliquat (il faut vous avouer que je triche sans vergogne en affichant une taille inférieure à mes rondeurs) une pimbêche mince et maquillée ose me bousculer je proteste avec véhémence madame me répond-elle esquissant un sourire sardonique les grandes tailles se trouvent au fond du magasin je lui écrase le pied en m’excusant désolée, je ne l’ai pas fait exprès on n’y voit rien… je m’éclipse contente de moi
Petite vengeance.
Les corsages ou trop grands ou trop petits j’abandonne…
Le rayon des chaussures ma pointure est normale je ne triche pas je trouve une paire de baskets c’est évident…
Durant tout le mois des soldes je visite différents magasins et je finis par dénicher des robes des pantalons mais non soldés c’est ainsi… feu ma taille de guêpe ne se prête pas à tous ces essayages
Les robes mémères je n’en veux pas grosses fleurs marguerites étoilés et autre bouquet affriolant ne m’inspirent guère je veux m’habiller jeune bon pas trop non plus mon âge s’en froisserait
Après les jours de soldes grande décision : un régime draconien s’impose
Je vous en parlerai dans un autre billet.

Raymonde verney
  • Phonétique : Petit Billet Les Soldes

    pəti bijε
    lε sɔldə

    lε sɔldəz- œ̃ mɔmɑ̃ pʁivileʒje o kœʁ də lete ʒε mi kεlkə aʁʒe də kote
    afɛ̃ dasuviʁ ma fʁenezi dabi… sɔlde.
    ynə fulə kɔsmɔpɔlitə oz- aksɑ̃z- eɡʁijaʁd fujə a lɑ̃vi lεz- ama də vεtəmɑ̃
    mwa ʒə pεʁd ma sypεʁbə e ʒə sɑ̃s laɡasəmɑ̃ masajiʁ œ̃ pø də kalmə mə kɔ̃vjɛ̃dʁε
    ui mεz- ɑ̃ sε ʒuʁ sakʁez- ɛ̃pɔsiblə də ʃwaziʁ ɑ̃ tutə kjetydə la ʁɔbə divinə ki mə plεʁε tɑ̃ ui mε la tajə sɑ̃blə absɑ̃tə dy ʁəlikat (il fo vuz- avue kə ʒə tʁiʃə sɑ̃ vεʁɡɔɲə ɑ̃n- afiʃɑ̃ ynə tajə ɛ̃feʁjəʁə a mε ʁɔ̃dəʁs) ynə pɛ̃bεʃə mɛ̃sə e makje ozə mə buskyle ʒə pʁɔtεstə avεk veemɑ̃sə madamə mə ʁepɔ̃t- εllə εskisɑ̃ œ̃ suʁiʁə saʁdɔnikə lε ɡʁɑ̃də tajə sə tʁuve o fɔ̃ dy maɡazɛ̃ ʒə lɥi ekʁazə lə pje ɑ̃ mεkskyzɑ̃ dezɔle, ʒə nə lε pa fε εkspʁεz- ɔ̃ ni vwa ʁjɛ̃… ʒə meklipsə kɔ̃tɑ̃tə də mwa
    pətitə vɑ̃ʒɑ̃sə.
    lε kɔʁsaʒəz- u tʁo ɡʁɑ̃z- u tʁo pəti ʒabɑ̃dɔnə…
    lə ʁεjɔ̃ dε ʃosyʁə ma pwɛ̃tyʁə ε nɔʁmalə ʒə nə tʁiʃə pa ʒə tʁuvə ynə pεʁə də baskε sεt- evide…
    dyʁɑ̃ tu lə mwa dε sɔldə ʒə vizitə difeʁɑ̃ maɡazɛ̃z- e ʒə fini paʁ deniʃe dε ʁɔbə dε pɑ̃talɔ̃ mε nɔ̃ sɔlde sεt- ɛ̃si… fø ma tajə də ɡεpə nə sə pʁεtə pa a tus sεz- esεjaʒə
    lε ʁɔbə memεʁə ʒə nɑ̃ vø pa ɡʁɔsə flœʁ maʁɡəʁitəz- etwalez- e otʁə bukε afʁjɔlɑ̃ nə mɛ̃spiʁe ɡεʁə ʒə vø mabije ʒənə bɔ̃ pa tʁo nɔ̃ plys mɔ̃n- aʒə sɑ̃ fʁwasəʁε
    apʁε lε ʒuʁ də sɔldə ɡʁɑ̃də desizjɔ̃ : œ̃ ʁeʒimə dʁakɔnjɛ̃ sɛ̃pozə
    ʒə vuz- ɑ̃ paʁləʁε dɑ̃z- œ̃n- otʁə bijε.

    ʁεmɔ̃də vεʁne

Récompense

0
0
0

Poesie sans commentaire


Commentaire poème
06/07/2020Poeme-France
En mettant un commentaire, vous pourrez exprimer sur cet écrit : votre ressenti, un encouragement, un conseil ou simplement dire que vous l'avez lu.
De plus si vous écrivez aussi sur le site, vous gagnerez des liens vers vos écrits...
Pour mettre des commentaires vous devez être membre ou poète du site. Un simple inscription suffit pour le devenir.