Poeme-France : Lecture Écrit Anniversaire

Poeme : Centenaire

Poème Anniversaire
Publié le 28/04/2012 10:09


L'écrit contient 220 mots qui sont répartis dans 2 strophes.
Poème pour un Anniversaire

Poete : Rivière

Centenaire

Te voici donc centenaire
Ma chère petite mère.
Bousculant tes habitudes
Tout ce monde te perturbe.
Je savais que tu avais changé
Josette m’en avais informé
Mais quand elle m’a dit
Regarde Maman est ici !
Je ne te reconnaissais pas
Impossible que ce soit toi !
Et cette foutu maladie d’Alzheimer
Qui t’a fabriqué un autre caractère.
Dans ce corps si décharné, ou est tu ?
Ma Maman que je ne reconnais plus !
La Maman qui m’aimait que j’aimais
Celle dont les chansons me ravisaient,
Et dont je lisais dans les yeux la joie
Quand j’arrivais près de toi.
Dans ces yeux qui me traverse sans me voir
J’espère le miracle d’un vrai regard
Une parole qui me dise- Agnès c’est toi !
Avec tendresse, comme autrefois !
Et que le baiser qu’on ce donne
Ne soit pas celui de personne.

Maman tu as supplier Dieu tant d’années
Pour mourir avant de nous oublier,
Mais le seigneur sans savoir pourquoi
N’a pas exaucer cette prière là ! !
Ta vie à été prière, droiture honnêteté
Un bel exemple que tu nous as donné !
Pour cette journée de ton centenaire
J’espérais tant retrouver ma petite mère.
Maman, que Dieu te rende un jour ce bonheur
Que ton Amour a semé dans nos cœurs.
Rivière

  • Pieds Hyphénique: Centenaire

    te=voi=ci=donc=cen=te=naire 7
    ma=chè=re=pe=ti=te=mère 7
    bous=cu=lant=tes=ha=bi=tudes 7
    tout=ce=mon=de=te=per=turbe 7
    je=sa=vais=que=tu=a=vais=chan=gé 9
    jo=set=te=men=a=vais=in=for=mé 9
    mais=quand=el=le=ma=dit 6
    re=gar=de=ma=man=est=i=ci 8
    je=ne=te=re=con=nais=sais=pas 8
    im=pos=si=ble=que=ce=soit=toi 8
    et=cet=te=fou=tu=ma=la=die=dalz=hei=mer 11
    qui=ta=fa=bri=qué=un=au=tre=ca=rac=tère 11
    dans=ce=corps=si=dé=char=né=ou=est=tu 10
    ma=ma=man=que=je=ne=re=con=nais=plus 10
    la=ma=man=qui=mai=mait=que=jai=mais 9
    cel=le=dont=les=chan=sons=me=ra=vi=saient 10
    et=dont=je=li=sais=dans=les=y=eux=la=joie 11
    quand=jar=ri=vais=près=de=toi 7
    dans=ces=y=eux=qui=me=tra=ver=se=sans=me=voir 12
    jes=pè=re=le=mi=ra=cle=dun=vrai=re=gard 11
    u=ne=pa=ro=le=qui=me=di=sea=gnès=cest=toi 12
    a=vec=ten=dres=se=com=meau=tre=fois 9
    et=que=le=bai=ser=quon=ce=donne 8
    ne=soit=pas=ce=lui=de=per=sonne 8

    ma=man=tu=as=sup=plier=dieu=tant=dannées 9
    pour=mou=rir=a=vant=de=nous=ou=blier 9
    mais=le=sei=gneur=sans=sa=voir=pour=quoi 9
    na=pas=exau=cer=cet=te=priè=re=là 9
    ta=vie=à=é=té=prière=droi=tu=re=hon=nê=te=té 13
    un=bel=exem=ple=que=tu=nous=as=don=né 10
    pour=cet=te=jour=née=de=ton=cen=te=naire 10
    jes=pé=rais=tant=re=trou=ver=ma=pe=ti=te=mère 12
    ma=man=que=dieu=te=ren=deun=jour=ce=bon=heur 11
    que=ton=a=mour=a=se=mé=dans=nos=cœurs 10
  • Phonétique : Centenaire

    tə vwasi dɔ̃k sɑ̃tənεʁə
    ma ʃεʁə pətitə mεʁə.
    buskylɑ̃ tεz- abitydə
    tu sə mɔ̃də tə pεʁtyʁbə.
    ʒə savε kə ty avε ʃɑ̃ʒe
    ʒozεtə mɑ̃n- avεz- ɛ̃fɔʁme
    mε kɑ̃t- εllə ma di
    ʁəɡaʁdə mamɑ̃ εt- isi !
    ʒə nə tə ʁəkɔnεsε pa
    ɛ̃pɔsiblə kə sə swa twa !
    e sεtə futy maladi dalzεme
    ki ta fabʁike œ̃n- otʁə kaʁaktεʁə.
    dɑ̃ sə kɔʁ si deʃaʁne, u ε ty ?
    ma mamɑ̃ kə ʒə nə ʁəkɔnε plys !
    la mamɑ̃ ki mεmε kə ʒεmε
    sεllə dɔ̃ lε ʃɑ̃sɔ̃ mə ʁavizε,
    e dɔ̃ ʒə lizε dɑ̃ lεz- iø la ʒwa
    kɑ̃ ʒaʁivε pʁε də twa.
    dɑ̃ sεz- iø ki mə tʁavεʁsə sɑ̃ mə vwaʁ
    ʒεspεʁə lə miʁaklə dœ̃ vʁε ʁəɡaʁ
    ynə paʁɔlə ki mə dizə aɲε sε twa !
    avεk tɑ̃dʁεsə, kɔmə otʁəfwa !
    e kə lə bεze kɔ̃ sə dɔnə
    nə swa pa səlɥi də pεʁsɔnə.

    mamɑ̃ ty a syplje djø tɑ̃ dane
    puʁ muʁiʁ avɑ̃ də nuz- ublje,
    mε lə sεɲœʁ sɑ̃ savwaʁ puʁkwa
    na pa εɡzose sεtə pʁjεʁə la ! !
    ta vi a ete pʁjεʁə, dʁwatyʁə ɔnεtəte
    œ̃ bεl εɡzɑ̃plə kə ty nuz- a dɔne !
    puʁ sεtə ʒuʁne də tɔ̃ sɑ̃tənεʁə
    ʒεspeʁε tɑ̃ ʁətʁuve ma pətitə mεʁə.
    mamɑ̃, kə djø tə ʁɑ̃də œ̃ ʒuʁ sə bɔnœʁ
    kə tɔ̃n- amuʁ a səme dɑ̃ no kœʁ.
  • Pieds Phonétique : Centenaire

    tə=vwa=si=dɔ̃k=sɑ̃=tə=nεʁə 7
    ma=ʃε=ʁə=pə=ti=tə=mεʁə 7
    bus=ky=lɑ̃=tε=za=bi=tydə 7
    tu=sə=mɔ̃=də=tə=pεʁ=tyʁ=bə 8
    ʒə=sa=vε=kə=ty=a=vε=ʃɑ̃=ʒe 9
    ʒo=zε=tə=mɑ̃=na=vε=zɛ̃=fɔʁ=me 9
    mε=kɑ̃=tεl=lə=ma=di 6
    ʁə=ɡaʁ=də=ma=mɑ̃=ε=ti=si 8
    ʒə=nə=tə=ʁə=kɔ=nε=sε=pa 8
    ɛ̃=pɔ=si=blə=kə=sə=swa=twa 8
    e=sε=tə=fu=ty=ma=la=di=dal=zε=me 11
    ki=ta=fa=bʁi=ke=œ̃=no=tʁə=ka=ʁak=tεʁə 11
    dɑ̃=sə=kɔʁ=si=de=ʃaʁ=ne=u=ε=ty 10
    ma=ma=mɑ̃=kə=ʒə=nə=ʁə=kɔ=nε=plys 10
    la=ma=mɑ̃=ki=mε=mε=kə=ʒε=mε 9
    sεl=lə=dɔ̃=lε=ʃɑ̃=sɔ̃=mə=ʁa=vi=zε 10
    e=dɔ̃=ʒə=li=zε=dɑ̃=lε=zi=ø=la=ʒwa 11
    kɑ̃=ʒa=ʁi=vε=pʁε=də=twa 7
    dɑ̃=sε=zi=ø=ki=mə=tʁa=vεʁ=sə=sɑ̃=mə=vwaʁ 12
    ʒεs=pε=ʁə=lə=mi=ʁa=klə=dœ̃=vʁε=ʁə=ɡaʁ 11
    y=nə=pa=ʁɔ=lə=ki=mə=di=zəa=ɲε=sε=twa 12
    a=vεk=tɑ̃=dʁεsə=kɔ=məo=tʁə=fwa 8
    e=kə=lə=bε=ze=kɔ̃=sə=dɔnə 8
    nə=swa=pa=səl=ɥi=də=pεʁ=sɔnə 8

    ma=mɑ̃=ty=a=sy=plj=e=djø=tɑ̃=da=ne 11
    puʁ=mu=ʁiʁ=a=vɑ̃=də=nu=zu=blj=e 10
    mε=lə=sε=ɲœʁ=sɑ̃=sa=vwaʁ=puʁ=kwa 9
    na=pa=εɡ=zo=se=sε=tə=pʁjε=ʁə=la 10
    ta=vi=a=e=te=pʁjεʁə=dʁwa=ty=ʁə=ɔ=nε=tə=te 13
    œ̃=bεl=εɡ=zɑ̃=plə=kə=ty=nu=za=dɔ=ne 11
    puʁ=sε=tə=ʒuʁ=ne=də=tɔ̃=sɑ̃=tə=nεʁə 10
    ʒεs=pe=ʁε=tɑ̃=ʁə=tʁu=ve=ma=pə=ti=tə=mεʁə 12
    ma=mɑ̃=kə=djø=tə=ʁɑ̃=dəœ̃=ʒuʁ=sə=bɔ=nœʁ 11
    kə=tɔ̃=na=muʁ=a=sə=me=dɑ̃=no=kœʁ 10

PostScriptum

100 ans ! Maman a la maladie de l’oubli ! que l’on nomme Alzheimer. Quel choc ! Il y a bien longtemps qu’elle ne me reconnaissait plus, mais là toute minuscule, maigre, ne voulant ni coiffeur, ni mettre son dentier. Et pas de lueur dans les yeux, juste du vide. Un choc terrible ! Elle ne parle pratiquement pas, elle hurle des heures parfois.
Maman, n’est plus dans ce corps là ! Ma Maman je t’aime.




Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
28/04/2012 13:13Rivière

Un GRAND MERCi ! et pour le si gentil commentaire ,que le coup de coeur !
Je ne suis pas trop sur qu’elle perçoive l’Amour qu’on lui manifeste ! Je ne sais pas !
Juste l’espoir que ce soit le cas ! AMITIE ..encore MERCI !

Auteur de Poésie
28/04/2012 13:36Pp77

Beau poème que voilà, ayant comme support l’amour pour votre mère.Son corps n’a plus les moyens de vous répondre, mais je suis persuadé qu’ elle capte quand même . Bon courage

Auteur de Poésie
28/04/2012 14:54Rivière

Merci de tout coeur PP77 et Kérry-Choupi ! Un grand Merci !Vos commentaires me vont droit au coeur !

Auteur de Poésie
28/04/2012 16:38Tulipe Noire

très joil poème, et bravo pour ce sujet qui me tient aussi le coeur, je souffre quand je vois des vieux atteint de cette maladie, bravooo, pour ta belle inspiration.