Poeme : Cette Connerie

Cette Connerie

Si tu m’avais vraiment aimé,
Tu n’orais pas fais ça.
On en avait parlé,
Tu m’avais juré,
De rester à mes côtés.

Pourquoi t’as décidé,
D’en finir, de mourir ?
Heureusement, ça a loupé
Et tu vas continuer à vivre
Avec moi à tes côtés.

S’il te plait mon ange,
Ne les rejoind pas.
Ceux qu’on fait comme toi
Et qui sont parti là-bas.
Ne refais pas,
Cette connerie la.

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Cette Connerie

    si=tu=ma=vais=vraiment=ai=mé 7
    tu=no=rais=pas=fais=ça 6
    on=en=a=vait=par=lé 6
    tu=ma=vais=ju=ré 5
    de=res=ter=à=mes=cô=tés 7

    pour=quoi=tas=dé=ci=dé 6
    den=fi=nir=de=mou=rir 6
    heu=reuse=ment=ça=a=lou=pé 7
    et=tu=vas=con=ti=nuer=à=vivre 8
    a=vec=moi=à=tes=cô=tés 7

    sil=te=plait=mon=an=ge 6
    ne=les=re=joind=pas 5
    ceux=quon=fait=com=me=toi 6
    et=qui=sont=par=ti=là=bas 7
    ne=re=fais=pas 4
    cet=te=con=ne=rie=la 6
  • Phonétique : Cette Connerie

    si ty mavε vʁεmɑ̃ εme,
    ty nɔʁε pa fε sa.
    ɔ̃n- ɑ̃n- avε paʁle,
    ty mavε ʒyʁe,
    də ʁεste a mε kote.

    puʁkwa ta deside,
    dɑ̃ finiʁ, də muʁiʁ ?
    œʁøzəmɑ̃, sa a lupe
    e ty va kɔ̃tinɥe a vivʁə
    avεk mwa a tε kote.

    sil tə plε mɔ̃n- ɑ̃ʒə,
    nə lε ʁəʒwɛ̃d pa.
    sø kɔ̃ fε kɔmə twa
    e ki sɔ̃ paʁti la ba.
    nə ʁəfε pa,
    sεtə kɔnəʁi la.
  • Syllabes Phonétique : Cette Connerie

    si=ty=ma=vε=vʁε=mɑ̃=ε=me 8
    ty=nɔ=ʁε=pa=fε=sa 6
    ɔ̃=nɑ̃=na=vε=paʁ=le 6
    ty=ma=vε=ʒy=ʁe 5
    də=ʁεs=te=a=mε=ko=te 7

    puʁ=kwa=ta=de=si=de 6
    dɑ̃=fi=niʁ=də=mu=ʁiʁ 6
    œ=ʁøzə=mɑ̃=sa=a=lu=pe 7
    e=ty=va=kɔ̃=tin=ɥe=avivʁə 7
    a=vεk=mwa=a=tε=ko=te 7

    sil=tə=plε=mɔ̃=nɑ̃=ʒə 6
    nə=lε=ʁə=ʒwɛ̃d=pa 5
    sø=kɔ̃=fε=kɔ=mə=twa 6
    e=ki=sɔ̃=paʁ=ti=la=ba 7
    nə=ʁə=fε=pa 4
    sε=tə=kɔ=nə=ʁi=la 6

Récompense

0
0
0

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
04/01/2005 00:00Guardienne_Des_Enfer

jespère que "ton amour " aura lu sa et que sa laura fait changé davis!!!
mais tu ne peux pas lempecher de faire sa!!!

Auteur de Poésie
05/01/2005 00:00Poète Anonyme

Le suicide c’est l’or du désespoir. . . .
Donne lui espoir et goût à la vie, c’est difficile amis il faut tout faire pour qu’il ait au moins une raison de rester parmis nous. . . .

Je te parle en connaissance de cause. On peut tous en arriver là.

Amitié

Auteur de Poésie
17/01/2005 00:00Yannou

vraiment trés touchant trés bien ecrit et trés jolie
bonne chance pour la suite pour lui fo que tu le soutienne gros bisous dug