Poeme : Dernière Volonté, Bien Mourir

A Propos du Poeme

Se préparer.

Dernière Volonté, Bien Mourir

Une petite chose
Désir d ’ en finir.

Prison du corps
Hôpital en cercueil
Acharnement médical
Condamné à survivre.

M ’ allonger sur l ’ herbe
Parfum des souvenirs
Les étoiles filantes
Quitter ce monde.

Une sérénité céleste
Aimer vaste monde.

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Dernière Volonté, Bien Mourir

    u=ne=pe=ti=te=chose 6
    dé=sir=den=fi=nir 5

    pri=son=du=corps 4
    hô=pi=tal=en=cer=cueil 6
    achar=ne=ment=mé=di=cal 6
    condam=né=à=sur=vi=vre 6

    mal=lon=ger=sur=l=herbe 6
    par=fum=des=sou=ve=nirs 6
    les=é=toi=les=fi=lantes 6
    quit=ter=ce=mon=de 5

    une=sé=ré=ni=té=cé=leste 7
    ai=mer=vas=te=mon=de 6
  • Phonétique : Dernière Volonté, Bien Mourir

    ynə pətitə ʃozə
    deziʁ dɑ̃ finiʁ.

    pʁizɔ̃ dy kɔʁ
    opital ɑ̃ sεʁkœj
    aʃaʁnəmɑ̃ medikal
    kɔ̃damne a syʁvivʁə.

    malɔ̃ʒe syʁ lεʁbə
    paʁfœ̃ dε suvəniʁ
    lεz- etwalə filɑ̃tə
    kite sə mɔ̃də.

    ynə seʁenite selεstə
    εme vastə mɔ̃də.
  • Syllabes Phonétique : Dernière Volonté, Bien Mourir

    y=nə=pə=ti=tə=ʃozə 6
    de=ziʁ=dɑ̃=fi=niʁ 5

    pʁi=zɔ̃=dy=kɔʁ 4
    o=pi=tal=ɑ̃=sεʁ=kœj 6
    a=ʃaʁnə=mɑ̃=me=di=kal 6
    kɔ̃=dan=a=syʁ=vi=vʁə 6

    ma=lɔ̃=ʒe=syʁ=lεʁ=bə 6
    paʁ=fœ̃=dε=su=və=niʁ 6
    lε=ze=twa=lə=fi=lɑ̃tə 6
    ki=te=sə=mɔ̃=də 5

    ynə=se=ʁe=ni=te=se=lεstə 7
    ε=me=vas=tə=mɔ̃=də 6

PostScriptum

Mourir de vie.

Récompense

0
2
0

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
08/04/2021 18:27Mémo

Partir dans la dignité
Bannir l’acharnement
Juste un peu de respect
Pour mon corps d’avant

Auteur de Poésie
08/04/2021 22:29Anya

Si l’on veut ne plus souffrir on devrait avoir le droit de choisir de partir dans la dignité Les médecins sont frileux, on comprend leurs réticences car ils pensent qu ils sont là pour soigner,pas pour tuer, mais se dégrader c est mourir a petit feu tous les jours Bien sur il faut des garde fou comme en Belgique,et s’assurer que la personne n’est pas dans un moment de dépression, que c’est son choix assumé. Vivre est un cadeau, s il devient empoisonné,y mettre un terme est notre ultime liberté prise sur le destin Merci d ’avoir mis tant de sens profond en quelques mots bien choisis