Poeme-France : Lecture Écrit Divers

Poeme : Ô Peur

Poème Divers
Publié le 19/03/2015 11:16

L'écrit contient 230 mots qui sont répartis dans 7 strophes.

Poete : Modepoete

Ô Peur

O peur ! Que fais-tu là à geindre
Ton corps, ton âme trouve disgrâce
Dans un flot d’erreurs qui t’entretient
Et tu ne veux trouver la grâce
Quand le mal là, est à poindre

Et la cascade terrassée de douleur
Laisse glisser chant sur le roc dur
D’une eau pure au sang cristallin
Entre tous les écueils de l’obscur
Qui ne dérange ondes de sa fraîcheur

Ô peur ! ne vient t’infiltrer fière
Au fond du ventre de ma vertu
Afin de te cacher des remèdes
D’une vie où le bon est convenu
Pour ne pas te faire prières

Là bas une mer forte et sévère
Entreprend de fracasser l’esquif
D’une vie perdue dans la tempête
Mais il est toujours que combatif
Le grand calme reste bon compère

Ô peur ! Tu voudrais m’affirmer
Que ta malédiction est salutaire
Quand on se veut prendre décisions
Pour ne pas exécuter l’imaginaire
D’un abject combat à affronter

L’espace est un grand chaos
Dans le bruit du silence sidéral
Tout tourne ancré à l’autre
Pour voguer sur le grand canal
Où se naviguent tous les maux

O peur ! Laisse moi rassuré te quitter
Je veux m’ancrer au beau du courage
Voyager dans la beauté du pacifique
Pour y déposer mes maux sans rage
Comme sang coulant en mes veine santé
☼ŦC
  • Pieds Hyphénique: Ô Peur

    o=peur=que=fais=tu=là=à=geindre 8
    ton=corps=ton=â=me=trouve=dis=grâce 8
    dans=un=flot=der=reurs=qui=tentre=tient 8
    et=tu=ne=veux=trou=ver=la=grâce 8
    quand=le=mal=là=est=à=poin=dre 8

    et=la=cas=cade=ter=ras=sée=de=dou=leur 10
    laisse=glis=ser=chant=sur=le=roc=dur 8
    dune=eau=pu=reau=sang=cris=tal=lin 8
    entre=tous=les=é=cueils=de=lobs=cur 8
    qui=ne=dé=rangeondes=de=sa=fraî=cheur 8

    ô=peur=ne=vient=tin=fil=trer=fière 8
    au=fond=du=ventre=de=ma=ver=tu 8
    a=fin=de=te=ca=cher=des=re=mèdes 9
    dune=vieoù=le=bon=est=con=ve=nu 8
    pour=ne=pas=te=fai=re=pri=ères 8

    là=bas=une=mer=for=teet=sé=vère 8
    entre=prend=de=fra=cas=ser=les=quif 8
    dune=vie=per=due=dans=la=tem=pête 8
    mais=il=est=tou=jours=que=com=ba=tif 9
    le=grand=cal=me=res=te=bon=com=père 9

    ô=peur=tu=vou=drais=maf=fir=mer 8
    que=ta=ma=lé=dic=tion=est=sa=lu=taire 10
    quand=on=se=veut=prendre=dé=ci=sions 8
    pour=ne=pas=exé=cu=ter=li=ma=gi=naire 10
    dun=ab=ject=com=bat=à=af=fron=ter 9

    les=pa=ce=est=un=grand=chaos 7
    dans=le=bruit=du=silen=ce=si=dé=ral 9
    tout=tour=ne=an=cré=à=lau=tre 8
    pour=vo=guer=sur=le=grand=ca=nal 8
    où=se=na=vi=guent=tous=les=maux 8

    o=peur=laisse=moi=ras=su=ré=te=quit=ter 10
    je=veux=man=crer=au=beau=du=cou=rage 9
    vo=ya=ger=dans=la=beau=té=du=pa=ci=fique 11
    pour=y=dé=po=ser=mes=maux=sans=rage 9
    comme=sang=cou=lant=en=mes=vei=ne=san=té 10
    ☼ŧc 1
  • Phonétique : Ô Peur

    o pœʁ ! kə fε ty la a ʒɛ̃dʁə
    tɔ̃ kɔʁ, tɔ̃n- amə tʁuvə dizɡʁasə
    dɑ̃z- œ̃ flo deʁœʁ ki tɑ̃tʁətjɛ̃
    e ty nə vø tʁuve la ɡʁasə
    kɑ̃ lə mal la, εt- a pwɛ̃dʁə

    e la kaskadə teʁase də dulœʁ
    lεsə ɡlise ʃɑ̃ syʁ lə ʁɔk dyʁ
    dynə o pyʁə o sɑ̃ kʁistalɛ̃
    ɑ̃tʁə tus lεz- ekɥεj də lɔpskyʁ
    ki nə deʁɑ̃ʒə ɔ̃də də sa fʁεʃœʁ

    o pœʁ ! nə vjɛ̃ tɛ̃filtʁe fjεʁə
    o fɔ̃ dy vɑ̃tʁə də ma vεʁty
    afɛ̃ də tə kaʃe dε ʁəmεdə
    dynə vi u lə bɔ̃ ε kɔ̃vəny
    puʁ nə pa tə fεʁə pʁjεʁə

    la ba ynə mεʁ fɔʁtə e sevεʁə
    ɑ̃tʁəpʁɑ̃ də fʁakase lεskif
    dynə vi pεʁdɥ dɑ̃ la tɑ̃pεtə
    mεz- il ε tuʒuʁ kə kɔ̃batif
    lə ɡʁɑ̃ kalmə ʁεstə bɔ̃ kɔ̃pεʁə

    o pœʁ ! ty vudʁε mafiʁme
    kə ta malediksjɔ̃ ε salytεʁə
    kɑ̃t- ɔ̃ sə vø pʁɑ̃dʁə desizjɔ̃
    puʁ nə pa εɡzekyte limaʒinεʁə
    dœ̃n- abʒεkt kɔ̃ba a afʁɔ̃te

    lεspasə εt- œ̃ ɡʁɑ̃ ʃao
    dɑ̃ lə bʁɥi dy silɑ̃sə sideʁal
    tu tuʁnə ɑ̃kʁe a lotʁə
    puʁ vɔɡe syʁ lə ɡʁɑ̃ kanal
    u sə naviɡe tus lε mo

    o pœʁ ! lεsə mwa ʁasyʁe tə kite
    ʒə vø mɑ̃kʁe o bo dy kuʁaʒə
    vwajaʒe dɑ̃ la bote dy pasifikə
    puʁ i depoze mε mo sɑ̃ ʁaʒə
    kɔmə sɑ̃ kulɑ̃ ɑ̃ mε vεnə sɑ̃te
    k
  • Pieds Phonétique : Ô Peur

    o=pœʁ=kə=fε=ty=la=a=ʒɛ̃dʁə 8
    tɔ̃=kɔʁ=tɔ̃=namə=tʁu=və=diz=ɡʁasə 8
    dɑ̃=zœ̃=flo=de=ʁœʁ=ki=tɑ̃tʁə=tjɛ̃ 8
    e=ty=nə=vø=tʁu=ve=la=ɡʁasə 8
    kɑ̃=lə=mal=la=ε=ta=pwɛ̃=dʁə 8

    e=la=kas=kadə=te=ʁase=də=du=lœʁ 9
    lεsə=ɡli=se=ʃɑ̃=syʁ=lə=ʁɔk=dyʁ 8
    dynəo=py=ʁə=o=sɑ̃=kʁis=ta=lɛ̃ 8
    ɑ̃tʁə=tus=lε=zek=ɥεj=də=lɔp=skyʁ 8
    kinə=de=ʁɑ̃ʒəɔ̃=də=də=sa=fʁε=ʃœʁ 8

    o=pœʁ=nə=vjɛ̃=tɛ̃=fil=tʁe=fjεʁə 8
    o=fɔ̃=dy=vɑ̃tʁə=də=ma=vεʁ=ty 8
    a=fɛ̃də=tə=ka=ʃe=dε=ʁə=mεdə 8
    dynə=vi=u=lə=bɔ̃=ε=kɔ̃=və=ny 9
    puʁ=nə=pa=tə=fε=ʁə=pʁi=jεʁ 8

    la=ba=ynə=mεʁ=fɔʁ=təe=se=vεʁə 8
    ɑ̃tʁə=pʁɑ̃=də=fʁa=ka=se=lεs=kif 8
    dy=nə=vi=pεʁdɥ=dɑ̃=la=tɑ̃=pεtə 8
    mε=zil=ε=tu=ʒuʁkə=kɔ̃=ba=tif 8
    lə=ɡʁɑ̃=kal=mə=ʁεstə=bɔ̃=kɔ̃=pεʁə 8

    o=pœʁ=ty=vu=dʁε=ma=fiʁ=me 8
    kə=ta=ma=le=dik=sjɔ̃=ε=sa=lytεʁə 9
    kɑ̃=tɔ̃sə=vø=pʁɑ̃=dʁə=de=si=zjɔ̃ 8
    puʁnə=pa=εɡ=ze=ky=te=li=ma=ʒi=nεʁə 10
    dœ̃=nab=ʒεkt=kɔ̃=ba=a=a=fʁɔ̃=te 9

    lεs=pa=sə=ε=tœ̃=ɡʁɑ̃=ʃa=o 8
    dɑ̃lə=bʁɥi=dy=si=lɑ̃=sə=si=de=ʁal 9
    tu=tuʁ=nə=ɑ̃=kʁe=a=lo=tʁə 8
    puʁ=vɔ=ɡe=syʁ=lə=ɡʁɑ̃=ka=nal 8
    u=sə=na=vi=ɡe=tus=lε=mo 8

    o=pœʁ=lεsə=mwa=ʁa=sy=ʁe=tə=ki=te 10
    ʒə=vø=mɑ̃=kʁe=o=bo=dy=ku=ʁaʒə 9
    vwa=ja=ʒe=dɑ̃=la=bo=te=dy=pa=si=fikə 11
    puʁ=i=de=po=ze=mε=mo=sɑ̃=ʁaʒə 9
    kɔmə=sɑ̃=ku=lɑ̃=ɑ̃=mε=vε=nə=sɑ̃=te 10
    k 1

Commentaire Sur La Poesie


Auteur de Poésie
19/03/2015 23:55Loic Rousselot

Je ne peux rester indifférent à ce poème sacrément et foutrement bien travaillé.
C’est fort, chaque vers à son poids.
Il faut prendre son temps pour en concevoir et en découvrir le sens de chaque qui sont justement bien posés.
J’en reste, à ma lecture, encore collé sur mon siège.
Grand et très grand bravo pour cette perle de lecture.
Ô PEUR - Géniale répétition bien choisie et bien pesée - Merveilleux !
Une prouesse d’écriture. Chapeau Maître Poète.
Rares sont les textes que je lis qui me secouent. Celui ci me bouscule totalement.
C’est tout les jours que j’aimerai faire de telles découvertes.
Cordialement et encore mille fois merci de ce rare cadeaux littéraire.
Loïc ROUSSELOT