Poeme-France : Lecture Écrit Souffrance

Poeme : J’Ai Perdu Ma Route

Poème Souffrance
Publié le 16/06/2011 12:01

L'écrit contient 229 mots qui sont répartis dans 3 strophes.

Poete : Tristesse153

J’Ai Perdu Ma Route

Je me suis égarée,
A l’aube du crépuscule
Au plus profond de ma solitude
J’ai choisie de prendre la route
Une route que l’on ne trouve pas sur les cartes
Une route que seul le désespoir nous montre
Elle me semblait bien belle
Et ce voyage m’a emplie de paix
Enfin la fin de cette vie sans espoir
La fin de cette souffrance qui m’habite
Sans que je parviennne a l’évacuer
Ce voyage entreprit sans voiture, sans train, sans avion
Un voyage entreprit avec quelques poignée de…
Des jours sans savoir ou j’étais
Des jours ou je me suis oublieé
Des jours de coma
Des jours de paix
Mais je me suis trompée de route
Et me voila a nouveau
Dans ce monde abjecte
Dans cet univers qui m’englouti
Dans cette vie sans envie
Sans fleurs ni couleurs

Ce voyage
Je le referai
Mais cette fois bien mieux préparé
Avec l’impossibilité de nouveau me tromper
L’itinairaire sera beaucoup mieux planifié
Un magnifique voyage aller simple
Vers un autre univers si beau
Qu’on ne peut qu’y rester

Rien que d’y penser
La joie m’envahie
Je me sens m’envoler
Plus rien ne me semble impossible
Je rêve toute éveillée
Je me sens heureuse rien qu’a l’idée
De me préparer
Mais surtout de pouvoir souffler
  • Pieds Hyphénique: J’Ai Perdu Ma Route

    je=me=suis=é=garée 5
    a=lau=be=du=cré=pus=cule 7
    au=plus=pro=fond=de=ma=so=li=tude 9
    jai=choi=sie=de=pren=dre=la=route 8
    u=ne=rou=te=que=lon=ne=trou=ve=pas=sur=les=cartes 13
    u=ne=rou=te=que=seul=le=dé=ses=poir=nous=montre 12
    el=le=me=sem=blait=bien=belle 7
    et=ce=voy=a=ge=ma=em=plie=de=paix 10
    en=fin=la=fin=de=cet=te=vie=sans=es=poir 11
    la=fin=de=cet=te=souf=fran=ce=qui=m=ha=bite 12
    sans=que=je=par=vie=n=n=n=ea=lé=va=cuer 12
    ce=voy=a=geen=tre=prit=sans=voi=ture=sans=train=sans=a=vion 14
    un=voy=a=geen=tre=prit=a=vec=quel=ques=poi=gnée=de 13
    des=jours=sans=sa=voir=ou=jé=tais 8
    des=jours=ou=je=me=suis=ou=blieé 8
    des=jours=de=co=ma 5
    des=jours=de=paix 4
    mais=je=me=suis=trom=pée=de=route 8
    et=me=voi=la=a=nou=veau 7
    dans=ce=mon=deab=jecte 5
    dans=cet=u=ni=vers=qui=men=glou=ti 9
    dans=cet=te=vie=sans=envie 6
    sans=fleurs=ni=cou=leurs 5

    ce=voyage 2
    je=le=re=fe=rai 5
    mais=cet=te=fois=bien=mieux=pré=pa=ré 9
    a=vec=lim=pos=si=bi=li=té=de=nou=veau=me=trom=per 14
    li=ti=nai=rai=re=se=ra=beau=coup=mieux=pla=ni=fi 13
    un=ma=gni=fi=que=voy=a=geal=ler=simple 10
    vers=un=au=treu=ni=vers=si=beau 8
    quon=ne=peut=quy=res=ter 6

    rien=que=dy=pen=ser 5
    la=joie=men=vahie 4
    je=me=sens=men=vo=ler 6
    plus=rien=ne=me=sem=ble=im=pos=sible 9
    je=rê=ve=tou=teé=veillée 6
    je=me=sens=heu=reu=se=rien=qua=lidée 9
    de=me=pré=pa=rer 5
    mais=sur=tout=de=pou=voir=souf=fler 8
  • Phonétique : J’Ai Perdu Ma Route

    ʒə mə sɥiz- eɡaʁe,
    a lobə dy kʁepyskylə
    o plys pʁɔfɔ̃ də ma sɔlitydə
    ʒε ʃwazi də pʁɑ̃dʁə la ʁutə
    ynə ʁutə kə lɔ̃ nə tʁuvə pa syʁ lε kaʁtə
    ynə ʁutə kə səl lə dezεspwaʁ nu mɔ̃tʁə
    εllə mə sɑ̃blε bjɛ̃ bεllə
    e sə vwajaʒə ma ɑ̃pli də pε
    ɑ̃fɛ̃ la fɛ̃ də sεtə vi sɑ̃z- εspwaʁ
    la fɛ̃ də sεtə sufʁɑ̃sə ki mabitə
    sɑ̃ kə ʒə paʁvi εn εn εn ə a levakɥe
    sə vwajaʒə ɑ̃tʁəpʁi sɑ̃ vwatyʁə, sɑ̃ tʁɛ̃, sɑ̃z- avjɔ̃
    œ̃ vwajaʒə ɑ̃tʁəpʁi avεk kεlk pwaɲe də…
    dε ʒuʁ sɑ̃ savwaʁ u ʒetε
    dε ʒuʁz- u ʒə mə sɥiz- ubljəe
    dε ʒuʁ də kɔma
    dε ʒuʁ də pε
    mε ʒə mə sɥi tʁɔ̃pe də ʁutə
    e mə vwala a nuvo
    dɑ̃ sə mɔ̃də abʒεktə
    dɑ̃ sεt ynive ki mɑ̃ɡluti
    dɑ̃ sεtə vi sɑ̃z- ɑ̃vi
    sɑ̃ flœʁ ni kulœʁ

    sə vwajaʒə
    ʒə lə ʁəfəʁε
    mε sεtə fwa bjɛ̃ mjø pʁepaʁe
    avεk lɛ̃pɔsibilite də nuvo mə tʁɔ̃pe
    litinεʁεʁə səʁa boku mjø planifje
    œ̃ maɲifikə vwajaʒə ale sɛ̃plə
    vεʁz- œ̃n- otʁə ynive si bo
    kɔ̃ nə pø ki ʁεste

    ʁjɛ̃ kə di pɑ̃se
    la ʒwa mɑ̃vai
    ʒə mə sɑ̃s mɑ̃vɔle
    plys ʁjɛ̃ nə mə sɑ̃blə ɛ̃pɔsiblə
    ʒə ʁεvə tutə evεje
    ʒə mə sɑ̃sz- œʁøzə ʁjɛ̃ ka lide
    də mə pʁepaʁe
    mε syʁtu də puvwaʁ sufle
  • Pieds Phonétique : J’Ai Perdu Ma Route

    ʒə=mə=sɥi=ze=ɡa=ʁe 6
    a=lo=bə=dy=kʁe=pys=kylə 7
    o=plys=pʁɔ=fɔ̃=də=ma=sɔ=li=tydə 9
    ʒε=ʃwa=zi=də=pʁɑ̃=dʁə=la=ʁutə 8
    y=nə=ʁu=tə=kə=lɔ̃=nə=tʁu=və=pa=syʁ=lε=kaʁ=tə 14
    y=nə=ʁu=tə=kə=səl=lə=de=zεs=pwaʁ=nu=mɔ̃tʁə 12
    εl=lə=mə=sɑ̃=blε=bjɛ̃=bεl=lə 8
    e=sə=vwa=ja=ʒə=ma=ɑ̃=pli=də=pε 10
    ɑ̃=fɛ̃=la=fɛ̃=də=sε=tə=vi=sɑ̃=zεs=pwaʁ 11
    la=fɛ̃=də=sε=tə=su=fʁɑ̃=sə=ki=ma=bitə 11
    sɑ̃=kə=ʒə=paʁ=vi=εn=εn=εn=əa=le=vak=ɥe 12
    sə=vwa=ja=ʒəɑ̃=tʁə=pʁi=sɑ̃=vwa=tyʁə=sɑ̃=tʁɛ̃=sɑ̃=za=vjɔ̃ 14
    œ̃=vwa=ja=ʒəɑ̃=tʁə=pʁi=a=vεk=kεlk=pwa=ɲe=də 12
    dε=ʒuʁ=sɑ̃=sa=vwaʁ=u=ʒe=tε 8
    dε=ʒuʁ=zu=ʒə=mə=sɥi=zu=bljə=e 9
    dε=ʒuʁ=də=kɔ=ma 5
    dε=ʒuʁ=də=pε 4
    mε=ʒə=mə=sɥi=tʁɔ̃=pe=də=ʁutə 8
    e=mə=vwa=la=a=nu=vo 7
    dɑ̃=sə=mɔ̃=dəab=ʒεk=tə 6
    dɑ̃=sεt=y=ni=veʁ=ki=mɑ̃=ɡlu=ti 9
    dɑ̃=sε=tə=vi=sɑ̃=zɑ̃=vi 7
    sɑ̃=flœʁ=ni=ku=lœʁ 5

    sə=vwa=jaʒə 3
    ʒə=lə=ʁə=fə=ʁε 5
    mε=sε=tə=fwa=bjɛ̃=mjø=pʁe=pa=ʁe 9
    a=vεk=lɛ̃=pɔ=si=bi=li=te=də=nu=vo=mə=tʁɔ̃=pe 14
    li=ti=nε=ʁε=ʁə=sə=ʁa=bo=ku=mjø=pla=ni=fj=e 14
    œ̃=ma=ɲi=fi=kə=vwa=ja=ʒəa=le=sɛ̃plə 10
    vεʁ=zœ̃=no=tʁəy=ni=veʁ=si=bo 8
    kɔ̃=nə=pø=ki=ʁεs=te 6

    ʁjɛ̃=kə=di=pɑ̃=se 5
    la=ʒwa=mɑ̃=va=i 5
    ʒə=mə=sɑ̃s=mɑ̃=vɔ=le 6
    plys=ʁjɛ̃=nə=mə=sɑ̃=blə=ɛ̃=pɔ=siblə 9
    ʒə=ʁε=və=tu=təe=vε=j=e 8
    ʒə=mə=sɑ̃s=zœ=ʁø=zə=ʁjɛ̃=ka=li=de 10
    də=mə=pʁe=pa=ʁe 5
    mε=syʁ=tu=də=pu=vwaʁ=su=fle 8

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
16/06/2011 17:27Etoile Du Soir

Courage!
La mort peut faire envie d’où l’on est, mais qui sait si en haut, on ne regrettera pas de ne plus y etre?
Peut-Etre devrais-tu attendre encore un peu et voire si la vie te sourie enfin?
moi aussi je la ressens cette douleur, mais dans certains moment je redoute la mort, je me dis que je n’ai pas encore tout découvert, que des personnes m’aiment et qu’il m’est impossible de les laisser!
Refléchis bien, car apres il sera trop tard!

Amitiés

Auteur de Poésie
16/06/2011 22:13Poete Melancolique

pourquoi sommes nous tous seduits par l idée de la mort pourquoi voulons-nous autant fuir la vie.moi aussi j ai pensé mais j ai toujours su que je ne trouverais pas le bonheur dans la mort.car le suicide c est l enfer assuré et aucune de vous trois ne merite cet endroit. au suicide n y pensons plus svp accrochons-nous a la vie malgres ces epines.

Auteur de Poésie
17/06/2011 02:07Huangdi

Quel beau poeme !
Je vous comprends parfaitement, et ne vous plains pas ... Vous voyez, au moins 😉

Auteur de Poésie
17/06/2011 21:48Gramo

Il n’y a que des initiés qui oseront te répondre les autres ne comprendront pas bien entendu.
Lorsque la douleurs excède le supportable la solution finale se présente à soi. Pourtant, il parait que certains vont plus loin, reculant toujours leurs limites.
D’autres ne le peuvent, c’est que la dépression gangrène nos neurones les affaiblissant d’autant.
Mais,Tristesse, il n’y a pas lieu d’être heureuse de la future réédition de cet acte.
En son temps je t’ai adressé quelques messages sous l’avatar de Gramophone.
Si je pouvais t’aider, je le ferai.

GRAMO