Poeme : Le Pain Noir.

Le Pain Noir.

Jardinier d’arbres, coupe, taille
Les cheveux longs des jeunes arbres
Heureux de la clarté du soleil
Et de ses rayons prodiges candélabres
Qui les consoles de leurs muets sourires
Ou l’amour dompte même, le glas et la nature
Jardinier sous les regards de fiels
Des nuées suspendues au fond du ciel
Comme une onde fatale
Emplit d’horreur et de silence
Avec l’intensité de son haleine
Coupe les fragments jaunis d’un chêne
Et des vieux leurs touffus barbes,
Au tronçon de sa lame, avide et dur
Sous l’œil impudique du jour
Qui s’éloigne et se cache derrière les brumes
Triste l’oiseau effrayai fuit ces martyrs
Détale l’ombre, s’adosse au pied d’un mur
Jardinier déboise le temps prompt et assassin
Embusquer sur les rameaux, abattu et inconscient
Aux cris des oiseaux sans arme,
Se lamente l’herbe et tremble
Au rythme de la scie aigu et hâtive qui se réjouie
Enflammant leurs âmes, d’une avalanche de soupir
Que le vent sans ailes, susurre son bruit
Dans l’attente plus obscure et le craquement des cœurs
Des autres arbres, qui attirent l’oreille, leur chant macabre
Jardinier taille, les ramées de son désespoir
Par essaim les troncs, les feuilles s’écroulent sur terre
Éveillant ses vives douleurs, ses espoirs de sable
Consonnes et voyelles de sa sombre vie
Le regard meurtri, plus muet que le marbre
Entre ses mains la scie, lourde syllabe
De son vivant d’homme attristé et misérable.
Le 02/12/2012** TP. NOIR.

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Le Pain Noir.

    jar=di=ni=er=dar=bres=cou=pe=tail=le 10
    les=che=veux=longs=des=jeu=nes=a=rbres 9
    heu=reux=de=la=clar=té=du=so=leil 9
    et=de=ses=rayons=pro=di=ges=can=dé=labres 10
    qui=les=con=so=les=de=leurs=muets=sou=rires 10
    ou=la=mour=domp=te=même=le=glas=et=la=na=ture 12
    jar=di=ni=er=sous=les=re=gards=de=fiels 10
    des=nuées=sus=pen=dues=au=fond=du=ciel 9
    com=me=u=ne=on=de=fa=ta=le 9
    em=plit=d=hor=reur=et=de=si=len=ce 10
    a=vec=lin=ten=si=té=de=son=ha=leine 10
    cou=pe=les=frag=ments=jau=nis=dun=chê=ne 10
    et=des=vieux=leurs=touf=fus=bar=bes 8
    au=tron=çon=de=sa=lame=a=vi=deet=dur 10
    sous=lœil=im=pu=di=que=du=jour 8
    qui=sé=loigneet=se=ca=che=der=riè=re=les=brumes 11
    tris=te=loi=seau=ef=frayai=fuit=ces=mar=tyrs 10
    dé=tale=lombre=sa=dos=se=au=pied=dun=mur 10
    jar=di=nier=dé=boise=le=temps=prompt=et=as=sas=sin 12
    em=bus=quer=sur=les=ra=meaux=a=bat=tu=et=in=cons=cient 14
    aux=cris=des=oi=seaux=sans=ar=me 8
    se=la=men=te=l=her=be=et=tremble 9
    au=ryth=me=de=la=scieai=gu=et=hâ=tive=qui=se=ré=jouie 14
    en=flam=mant=leurs=â=mes=dunea=va=lanche=de=sou=pir 12
    que=le=vent=sans=ailes=su=sur=re=son=bruit 10
    dans=lat=tente=plus=obs=cureet=le=cra=que=ment=des=cœurs 12
    des=autres=ar=bres=qui=at=ti=rent=lo=rei=lle=leur=chant=ma=cabre 15
    jar=di=nier=taille=les=ra=mées=de=son=déses=poir 11
    par=es=saim=les=troncs=les=feu=illes=sé=croulent=sur=terre 12
    éveillant=ses=vives=dou=leurs=ses=es=poirs=de=sable 10
    conson=nes=et=voyel=les=de=sa=som=bre=vie 10
    le=re=gard=meur=tri=plus=muet=que=le=marbre 10
    en=tre=ses=mains=la=scie=lour=de=syl=labe 10
    de=son=vi=vant=dhommeat=tris=té=et=mi=sé=rable 11
    le=zé=ro=deux=s=la=sh=douze=s=la=sh=deux=mille=dou=zeas=té=ris=que=as=té=ris=que=as=té=ris=que=as=té=ris=que=t=p=noir 33
  • Phonétique : Le Pain Noir.

    ʒaʁdinje daʁbʁə, kupə, tajə
    lε ʃəvø lɔ̃ɡ dε ʒənəz- aʁbʁə
    œʁø də la klaʁte dy sɔlεj
    e də sε ʁεjɔ̃ pʁɔdiʒə kɑ̃delabʁə
    ki lε kɔ̃sɔlə də lœʁ mɥε suʁiʁə
    u lamuʁ dɔ̃ptə mεmə, lə ɡlaz- e la natyʁə
    ʒaʁdinje su lε ʁəɡaʁd də fjεl
    dε nye syspɑ̃dɥz- o fɔ̃ dy sjεl
    kɔmə ynə ɔ̃də fatalə
    ɑ̃pli dɔʁœʁ e də silɑ̃sə
    avεk lɛ̃tɑ̃site də sɔ̃-alεnə
    kupə lε fʁaɡmɑ̃ ʒoni dœ̃ ʃεnə
    e dε vjø lœʁ tufys baʁbə,
    o tʁɔ̃sɔ̃ də sa lamə, avidə e dyʁ
    su lœj ɛ̃pydikə dy ʒuʁ
    ki selwaɲə e sə kaʃə dəʁjεʁə lε bʁymə
    tʁistə lwazo efʁεjε fɥi sε maʁtiʁ
    detalə lɔ̃bʁə, sadɔsə o pje dœ̃ myʁ
    ʒaʁdinje debwazə lə tɑ̃ pʁɔ̃ e asasɛ̃
    ɑ̃byske syʁ lε ʁamo, abaty e ɛ̃kɔ̃sjɑ̃
    o kʁi dεz- wazo sɑ̃z- aʁmə,
    sə lamɑ̃tə lεʁbə e tʁɑ̃blə
    o ʁitmə də la si εɡy e ativə ki sə ʁeʒui
    ɑ̃flamɑ̃ lœʁz- amə, dynə avalɑ̃ʃə də supiʁ
    kə lə vɑ̃ sɑ̃z- εlə, syzyʁə sɔ̃ bʁɥi
    dɑ̃ latɑ̃tə plysz- ɔpskyʁə e lə kʁakəmɑ̃ dε kœʁ
    dεz- otʁəz- aʁbʁə, ki atiʁe lɔʁεjə, lœʁ ʃɑ̃ makabʁə
    ʒaʁdinje tajə, lε ʁame də sɔ̃ dezεspwaʁ
    paʁ esɛ̃ lε tʁɔ̃k, lε fœjə sekʁule syʁ teʁə
    evεjɑ̃ sε vivə dulœʁ, sεz- εspwaʁ də sablə
    kɔ̃sɔnəz- e vwajεllə də sa sɔ̃bʁə vi
    lə ʁəɡaʁ məʁtʁi, plys mɥε kə lə maʁbʁə
    ɑ̃tʁə sε mɛ̃ la si, luʁdə silabə
    də sɔ̃ vivɑ̃ dɔmə atʁiste e mizeʁablə.
    lə zeʁo dø slaʃ duzə slaʃ dø milə duzə asteʁiskə asteʁiskə asteʁiskə asteʁiskə te pe. nwaʁ.
  • Syllabes Phonétique : Le Pain Noir.

    ʒaʁ=di=nj=e=daʁ=bʁə=ku=pə=ta=jə 10
    lε=ʃə=vø=lɔ̃ɡ=dε=ʒə=nə=za=ʁbʁə 9
    œ=ʁø=də=la=klaʁ=te=dy=sɔ=lεj 9
    e=də=sε=ʁε=j=ɔ̃=pʁɔ=di=ʒə=kɑ̃=de=la=bʁə 13
    ki=lε=kɔ̃=sɔ=lə=də=lœ=ʁə=mɥε=su=ʁi=ʁə 12
    u=la=muʁ=dɔ̃p=tə=mεmə=lə=ɡla=ze=la=na=tyʁə 12
    ʒaʁ=di=nj=e=su=lε=ʁə=ɡaʁd=də=fjεl 10
    dε=ny=e=sys=pɑ̃d=ɥzo=fɔ̃=dy=sjεl 9
    kɔ=mə=y=nə=ɔ̃=də=fa=ta=lə 9
    ɑ̃=pli=dɔ=ʁœ=ʁə=e=də=si=lɑ̃=sə 10
    a=vεk=lɛ̃=tɑ̃=si=te=də=sɔ̃-a=lε=nə 11
    ku=pə=lε=fʁaɡ=mɑ̃=ʒo=ni=dœ̃=ʃε=nə 10
    e=dε=vj=ø=lœ=ʁə=tu=fys=baʁ=bə 10
    o=tʁɔ̃=sɔ̃də=sa=la=mə=a=vi=dəe=dyʁ 10
    su=lœj=ɛ̃=py=di=kə=dy=ʒuʁ 8
    kise=lwa=ɲəe=sə=ka=ʃə=də=ʁjε=ʁə=lε=bʁymə 11
    tʁistə=lwa=zo=e=fʁε=jε=fɥi=sε=maʁ=tiʁ 10
    de=ta=lə=lɔ̃bʁə=sa=dɔsə=o=pje=dœ̃=myʁ 10
    ʒaʁ=di=nje=de=bwazə=lə=tɑ̃=pʁɔ̃=e=a=sa=sɛ̃ 12
    ɑ̃=bys=ke=syʁ=lε=ʁa=mo=a=ba=ty=e=ɛ̃=kɔ̃=sjɑ̃ 14
    o=kʁi=dε=zwa=zo=sɑ̃=zaʁ=mə 8
    sə=la=mɑ̃=tə=lεʁ=bə=e=tʁɑ̃=blə 9
    o=ʁit=mə=də=la=si=ε=ɡy=e=a=tivə=ki=sə=ʁe=ʒui 15
    ɑ̃=fla=mɑ̃=lœʁ=zamə=dynəa=va=lɑ̃=ʃə=də=su=piʁ 12
    kə=lə=vɑ̃=sɑ̃=zεlə=sy=zy=ʁə=sɔ̃=bʁɥi 10
    dɑ̃=la=tɑ̃tə=plys=zɔp=skyʁəe=lə=kʁa=kə=mɑ̃=dε=kœʁ 12
    dε=zotʁə=zaʁ=bʁə=ki=a=ti=ʁe=lɔ=ʁεjə=lœʁ=ʃɑ̃=ma=kabʁə 14
    ʒaʁ=di=nje=tajə=lε=ʁa=me=də=sɔ̃=de=zεs=pwaʁ 12
    paʁ=e=sɛ̃=lε=tʁɔ̃k=lε=fœjə=se=kʁu=le=syʁ=te=ʁə 13
    e=vε=jɑ̃=sε=vivə=du=lœʁ=sε=zεs=pwaʁ=də=sablə 12
    kɔ̃=sɔnə=ze=vwa=jεllə=də=sa=sɔ̃=bʁə=vi 10
    lə=ʁə=ɡaʁ=məʁ=tʁi=plys=mɥε=kə=lə=maʁbʁə 10
    ɑ̃=tʁə=sε=mɛ̃=la=si=luʁ=də=si=labə 10
    də=sɔ̃=vi=vɑ̃=dɔməa=tʁis=te=e=mi=ze=ʁablə 11
    lə=ze=ʁo=dø=slaʃ=duzə=slaʃ=dø=mi=lə=du=zəas=te=ʁis=kə=as=te=ʁis=kə=as=te=ʁis=kə=as=te=ʁis=kə=te=pe=nwaʁ 30

PostScriptum

J’ai voulu dire dans ce poème que l’être humain et la nature sont deux points utiles, mais combien différent, la nature c’est la vie, l’etre humain c’est son histoire et leur existence est délirante, même si l’etre humain se vante d’être un dieu sur terre.

Récompense

1
0
0

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
19/12/2012 12:15Eden33

bien que martyrisée par l’homme, la nature reprendra un jour ... tous ses droits ...
très beau partage Tulipe Noire
amitiés

Auteur de Poésie
19/12/2012 12:50Oliver

Je me demande parfois ce que peut bien penser la nature de l’homme qu’elle abrite

Auteur de Poésie
19/12/2012 15:27Tulipe Noire

Merci mon amie Gmlavie pour ton pratage, merci.
merci mon ami Oliver, pour ton ressenti, merci.

Auteur de Poésie
20/12/2012 08:57Alta21

Poème très bien écrit, mais à l’extrême triste en-soi...
La nature toujours reprend son propre cours puisque cela est inscrit dans ses gènes.
Tulipe noire, très beau partage, merci !
Amitié sincère, Beata.

Auteur de Poésie
20/12/2012 19:31Daniel

Ne jamais oublier que nous empruntons la nature à nos enfants...Auteur ????
Mais je n’ai que d’yeux pour elle....et je n’en suis pas un...
Merci....Amitié....Daniel.....

Auteur de Poésie
20/12/2012 19:41Tulipe Noire

Merci mon ami Daniel pour ton partage, merci.

Auteur de Poésie
01/01/2013 13:03Lemmiath

Quand je lis ça, je me sens un petit amateur.
Maintenant que le premier jour de l’année, j’espère que la nature s’éveille et nous donne tous un nouvel élan d’inspiration.
Bonne et heureuse année que je te souhaite et à tous ceux qui te lirons.

Auteur de Poésie
01/01/2013 14:28Tulipe Noire

Merci Mr Lemmiath, pour ton passage et pour ton commentaire, que je vois tout à fait le contraire, que tu es un fin poète et une belle plume, merci et bonne et heureuse année 2013.

Auteur de Poésie
02/01/2013 19:33Désir De Rêveur

L’être humain c’est l’être humain quoi

Auteur de Poésie
02/01/2013 21:11Tulipe Noire

Merci mon amie Désir de Rêveur pour ton partage, merci.

Auteur de Poésie
02/01/2013 22:05Tulipe Noire

Merci mon amie, pour ton passge, merci.