Poeme-France : Lecture Écrit Mot

Poeme : Quand Le Ver Tue

Poème Mot
Publié le 29/04/2013 08:59

L'écrit contient 98 mots qui sont répartis dans 5 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poete : Daniel

Quand Le Ver Tue

Le ver sot d’un pas lent
Ronge le bois du toit,
Le ver sait en allant
Ainsi est discourtois…

Car souvent le ver dicte
Sa rigueur et sa loi,
Mais les vers beaux plus strictes
Avalent douce soie…

Sinon le fin ver nie
Tout l’affront du ver dur,
Il préfère un vernis
Que le ciment du mur…

Allant droit, à l’envers
Le ver mi-sel maudit,
Ces mots dits par ces vers
Versant son interdit…

Alors je lève un verre
À tous ces vieux vers roux,
Ne soyez point sévère
Car à chacun ses goûts…
  • Pieds Hyphénique: Quand Le Ver Tue

    le=ver=sot=dun=pas=lent 6
    ron=ge=le=bois=du=toit 6
    le=ver=sait=en=al=lant 6
    ain=si=est=dis=cour=tois 6

    car=sou=vent=le=ver=dicte 6
    sa=ri=gueur=et=sa=loi 6
    mais=les=vers=beaux=plus=strictes 6
    ava=lent=dou=ce=soie 5

    si=non=le=fin=ver=nie 6
    tout=laf=front=du=ver=dur 6
    il=pré=fère=un=ver=nis 6
    que=le=ci=ment=du=mur 6

    al=lant=droit=à=len=vers 6
    le=ver=mi=sel=mau=dit 6
    ces=mots=dits=par=ces=vers 6
    ver=sant=son=in=ter=dit 6

    a=lors=je=lève=un=verre 6
    à=tous=ces=vieux=vers=roux 6
    ne=soyez=point=sé=vè=re 6
    car=à=cha=cun=ses=goûts 6
  • Phonétique : Quand Le Ver Tue

    lə vεʁ so dœ̃ pa lɑ̃
    ʁɔ̃ʒə lə bwa dy twa,
    lə vεʁ sε ɑ̃n- alɑ̃
    ɛ̃si ε diskuʁtwa…

    kaʁ suvɑ̃ lə vεʁ diktə
    sa ʁiɡœʁ e sa lwa,
    mε lε vεʁ bo plys stʁiktə
    avalɑ̃ dusə swa…

    sinɔ̃ lə fɛ̃ vεʁ ni
    tu lafʁɔ̃ dy vεʁ dyʁ,
    il pʁefεʁə œ̃ vεʁni
    kə lə sime dy myʁ…

    alɑ̃ dʁwa, a lɑ̃vεʁ
    lə vεʁ mi sεl modi,
    sε mo di paʁ sε vεʁ
    vεʁsɑ̃ sɔ̃n- ɛ̃tεʁdi…

    alɔʁ ʒə lεvə œ̃ veʁə
    a tus sε vjø vεʁ ʁu,
    nə swaje pwɛ̃ sevεʁə
    kaʁ a ʃakœ̃ sε ɡu…
  • Pieds Phonétique : Quand Le Ver Tue

    lə=vεʁ=so=dœ̃=pa=lɑ̃ 6
    ʁɔ̃=ʒə=lə=bwa=dy=twa 6
    lə=vεʁ=sε=ɑ̃=na=lɑ̃ 6
    ɛ̃=si=ε=dis=kuʁ=twa 6

    kaʁ=su=vɑ̃lə=vεʁ=dik=tə 6
    sa=ʁi=ɡœʁ=e=sa=lwa 6
    mε=lε=vεʁ=bo=plys=stʁik=tə 7
    a=va=lɑ̃=du=sə=swa 6

    si=nɔ̃=lə=fɛ̃=vεʁ=ni 6
    tu=la=fʁɔ̃=dy=vεʁ=dyʁ 6
    il=pʁe=fεʁə=œ̃=vεʁ=ni 6
    kə=lə=si=me=dy=myʁ 6

    a=lɑ̃=dʁwa=a=lɑ̃=vεʁ 6
    lə=vεʁ=mi=sεl=mo=di 6
    sε=mo=di=paʁ=sε=vεʁ 6
    vεʁ=sɑ̃=sɔ̃=nɛ̃=tεʁ=di 6

    a=lɔʁʒə=lε=və=œ̃=veʁə 6
    a=tus=sε=vjø=vεʁ=ʁu 6
    nə=swa=je=pwɛ̃=se=vεʁə 6
    kaʁ=a=ʃa=kœ̃=sε=ɡu 6

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
29/04/2013 09:46Mick-Jhon

Les belles actions ont besoin de beaux vers., de Millevoye - Les plaisirs du poète.
Mon Épitaphe : Vers j’ai vécu pour toi, je disparaîtrai par toi.
Et si ta femme est petite, penche-toi vers elle.
J’ai adoré cette lecture...
Amitié...Mick.

Auteur de Poésie
29/04/2013 11:36Noumarks.Kams.7

Bien dit Daniel! Mille Bravo à toi!
Encore une fois tu m’as émerveillé avec ce poème que je qualifierai de symbolique, car il faut identifier la vrai nature du ’’ver’’ pour comprendre le sens du poème (à mon avis).
En tout cas, j’ai apprécié!
Amicalement, Noumark

Auteur de Poésie
29/04/2013 11:40Eden33

c’est amusant comme tout et si bien amené, bravo
Eden

Auteur de Poésie
29/04/2013 13:17Patrice.Truffot

Un poème qui, sans vergogne, met la tête à l’envers, et donne le vertige ! Je reconnais bien là ta verve dévergondée, où cette syllabe est la colonne vertébrale de ton poème, qui peut ainsi versifier sans persifler.
Mais, où donc les vers pourrait-ils se développer, maintenant que tu t’es évertué à verrouiller sa chute, et que le ver mine toute possibilité d’ouverture ? Pour la métrique, rien à dire, on se doutait que le ver balise : il suffit de lire du Verlaine pour s’en convaincre, surtout au chaud, l’hiver.
A lire lentement; parce qu’il faut parler en vers lents pour que les vers durent... et même si un vers nous parle de bois, on voit alors le vermoulu !
Ainsi, révérence à Daniel, notre Trouvère !
Amicalement - Patrice

Auteur de Poésie
29/04/2013 13:55Mariepaul

Du vert clair au vert foncé sans oublier le vert luisant,
la nature sous tout ses aspects,
dans un poème ou les vers sont si bien contés.....
Merci pour se partage original.....

Amitié...S.me.

Auteur de Poésie
29/04/2013 17:11Daniel

Merci à vous tous pour vos coms....
sachant que je n’ai pas pris de vermifuge pour sortir ces vers....
Amitié à tous....Dan....

Auteur de Poésie
29/04/2013 17:42Orpailleur

Félicitation pour cette oraison verbale.
Je viens tout juste de pubier sur le site, mon tout récent poème.
Il se termine comme suit;¨ Je bois l’ivresse de vos vers.
Que ceux-ci me servent de verre.¨

De retour sur le site, par contrainte médicale.

Heureux de vous relire.

Amitié...Jacques

Auteur de Poésie
29/04/2013 23:30Manu Edouard Moulin

La ver ité sort de la bouche du poète...
Tes jeux de mots m’ont donné le ver tige..
Ils m’ont ver tement impressioné.
Ton poème fut le Ver saille de cette soirée lecture que je me suis octroyé.
Amitié.
Manu

Auteur de Poésie
30/04/2013 19:34Yayamickaela

mais quel jeu, que de talents réunis! un grand merci pour cette leçon sur le vers! 🙂