Prose : Idée

Idée

Une idée, juste une idée, mais qu’elle est belle cette idée ancrée dans mon âme ! Cette idée, peut être vaine, m’habite à toute heure. Elle résonne en mon cœur et les ténèbres trépassent au son mélodieux de ce doux mots : liberté.
Pourtant en ce temps là, cette liberté je ne la voyais nulle part, et tout mon être la désirait avec l’ardeur du fou qui cherchait des étoiles dans un ciel noir. Alors je m’enfuyais au fond de mon esprit, dans des bois fantasmagoriques peuplés de créatures de nuit, bois où je la voyais. Elle me narguait avec son sourire moqueur et reculait me laissant à mes peurs. J’avais beau lui crier : « Dryade, mes yeux te cherchent dans les ténèbres. Pourquoi me fuir ? Je ne te veux aucun mal. » elle ne m’écoutait pas et semblait s’éloigner un peu plus à chacun de mes pas. Avec ses cheveux trempés et ses airs de noyée, elle semblait se moquer de moi la naufragée. Puis le jour où elle vit mes larmes couler elle s’arrêta. Je la rejoignis mais elle me poussa et je tombai, cette chute me ramenant à la dure réalité.
Je l’avais heurté lui, ne sachant pas qu’il allait éclairer ma vie. Je me relevais, mes yeux croisèrent les siens. Noirs comme la nuit, ses yeux me regardaient. Je le sentais transpercer mon âme, me juger. Pourtant mon cœur se mit à battre et au fond à espérer.

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Idée


  • Phonétique : Idée

    ynə ide, ʒystə ynə ide, mε kεllə ε bεllə sεtə ide ɑ̃kʁe dɑ̃ mɔ̃n- amə ! sεtə ide, pø εtʁə vεnə, mabitə a tutə œʁ. εllə ʁezɔnə ɑ̃ mɔ̃ kœʁ e lε tenεbʁə- tʁepase o sɔ̃ melɔdjø də sə du mo : libεʁte.
    puʁtɑ̃ ɑ̃ sə tɑ̃ la, sεtə libεʁte ʒə nə la vwajε nylə paʁ, e tu mɔ̃n- εtʁə la deziʁε avεk laʁdœʁ dy fu ki ʃεʁʃε dεz- etwalə dɑ̃z- œ̃ sjεl nwaʁ. alɔʁ ʒə mɑ̃fyiεz- o fɔ̃ də mɔ̃n- εspʁi, dɑ̃ dε bwa fɑ̃tasmaɡɔʁik pəple də kʁeatyʁə də nɥi, bwaz- u ʒə la vwajε. εllə mə naʁɡε avεk sɔ̃ suʁiʁə mɔkœʁ e ʁəkylε mə lεsɑ̃ a mε pœʁ. ʒavε bo lɥi kʁje : « dʁiadə, mεz- iø tə ʃεʁʃe dɑ̃ lε tenεbʁə. puʁkwa mə fɥiʁ ? ʒə nə tə vøz- okœ̃ mal. » εllə nə mekutε pa e sɑ̃blε selwaɲe œ̃ pø plysz- a ʃakœ̃ də mε pa. avεk sε ʃəvø tʁɑ̃pez- e sεz- εʁ də nwaje, εllə sɑ̃blε sə mɔke də mwa la nofʁaʒe. pɥi lə ʒuʁ u εllə vit mε laʁmə- kule εllə saʁεta. ʒə la ʁəʒwaɲi mεz- εllə mə pusa e ʒə tɔ̃bε, sεtə ʃytə mə ʁamənɑ̃ a la dyʁə ʁealite.
    ʒə lavεz- œʁte lɥi, nə saʃɑ̃ pa kil alε eklεʁe ma vi. ʒə mə ʁələvε, mεz- iø kʁwazεʁe lε sjɛ̃. nwaʁ kɔmə la nɥi, sεz- iø mə ʁəɡaʁdε. ʒə lə sɑ̃tε tʁɑ̃spεʁse mɔ̃n- amə, mə ʒyʒe. puʁtɑ̃ mɔ̃ kœʁ sə mit a batʁə e o fɔ̃t- a εspeʁe.
  • Syllabes Phonétique : Idée


PostScriptum

Petit exercie d’atelier d’écriture : Faires trois phrases en rapport avec Idée, Dryade, et Noirs. Puis les raccordés !

Récompense

1
0
0

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
23/01/2013 23:52Eden33

Comme j’aimerai une suite !!! j’aime cette histoire ...
A très vite !!
amitiés

Auteur de Poésie
24/01/2013 00:52Mick-Jhon

Petit exercice pour un grand texte, j’ai adoré te lire...
Merci pour cet agréable moment Coup de coeur...
Amitié Mick