Poeme-France : Lecture Écrit Amour

Poeme : T’ Etais Ma Vie…

Poème Amour
Publié le 02/06/2004 00:00

L'écrit contient 127 mots qui sont répartis dans 9 strophes.

Poete : Amandine (U)

T’ Etais Ma Vie…

T’étais ma vie mon cœur et mon sang
T’étais mon roi mon ange mon amant

Toi et moi ont été tous
J’étais prête pour toi a tous les coup

Premier sourire, moment de silence
Premier instant, tous avez un sens

Tu me manque et depuis que tu m’as quitté
Je ressens plus rien je ne connais pLus d’été

Toi et moi ca voulait tout dire
Et si vite je t’ai vu partir

Du jour au lendemain sans explication
C’est sur que je me pose des tonnes de question

Mon cœur en entendant ton nom
Se déchire une blessure s’ouvre c’est trop profond

Je ne supporte ce mal en moi
Que l’enfer vienne me tendre les bras

ADIEU !
  • Pieds Hyphénique: T’ Etais Ma Vie…

    té=tais=ma=vie=mon=cœur=et=mon=sang 9
    té=tais=mon=roi=mon=an=ge=mon=a=mant 10

    toi=et=moi=ont=é=té=tous 7
    jé=tais=prê=te=pour=toi=a=tous=les=coup 10

    pre=mier=sou=ri=re=mo=ment=de=si=lence 10
    pre=mi=er=ins=tant=tous=a=vez=un=sens 10

    tu=me=man=queet=de=puis=que=tu=mas=quit=té 11
    je=res=sens=plus=rien=je=ne=con=nais=plus=dé=té 12

    toi=et=moi=ca=vou=lait=tout=di=re 9
    et=si=vi=te=je=tai=vu=par=tir 9

    du=jour=au=lende=main=sans=ex=pli=ca=tion 10
    cest=sur=que=je=me=pose=des=ton=nes=de=ques=tion 12

    mon=cœur=en=en=ten=dant=ton=nom 8
    se=dé=chireu=ne=bles=su=re=sou=vre=cest=trop=pro=fond 13

    je=ne=sup=por=te=ce=mal=en=moi 9
    que=len=fer=vien=ne=me=ten=dre=les=bras 10

    adieu 1
  • Phonétique : T’ Etais Ma Vie…

    tetε ma vi mɔ̃ kœʁ e mɔ̃ sɑ̃
    tetε mɔ̃ ʁwa mɔ̃n- ɑ̃ʒə mɔ̃n- amɑ̃

    twa e mwa ɔ̃ ete tus
    ʒetε pʁεtə puʁ twa a tus lε ku

    pʁəmje suʁiʁə, mɔmɑ̃ də silɑ̃sə
    pʁəmje ɛ̃stɑ̃, tusz- avez- œ̃ sɑ̃s

    ty mə mɑ̃kə e dəpɥi kə ty ma kite
    ʒə ʁəsɛ̃ plys ʁjɛ̃ ʒə nə kɔnε plys dete

    twa e mwa ka vulε tu diʁə
    e si vitə ʒə tε vy paʁtiʁ

    dy ʒuʁ o lɑ̃dəmɛ̃ sɑ̃z- εksplikasjɔ̃
    sε syʁ kə ʒə mə pozə dε tɔnə də kεstjɔ̃

    mɔ̃ kœʁ ɑ̃n- ɑ̃tɑ̃dɑ̃ tɔ̃ nɔ̃
    sə deʃiʁə ynə blesyʁə suvʁə sε tʁo pʁɔfɔ̃

    ʒə nə sypɔʁtə sə mal ɑ̃ mwa
    kə lɑ̃fe vjεnə mə tɑ̃dʁə lε bʁa

    adjø !
  • Pieds Phonétique : T’ Etais Ma Vie…

    te=tε=ma=vi=mɔ̃=kœ=ʁə=e=mɔ̃=sɑ̃ 10
    te=tε=mɔ̃=ʁwa=mɔ̃=nɑ̃=ʒə=mɔ̃=na=mɑ̃ 10

    twa=e=mwa=ɔ̃=e=te=tus 7
    ʒe=tε=pʁε=tə=puʁ=twa=a=tus=lε=ku 10

    pʁə=mje=su=ʁi=ʁə=mɔ=mɑ̃=də=si=lɑ̃sə 10
    pʁə=mj=e=ɛ̃s=tɑ̃=tus=za=ve=zœ̃=sɑ̃s 10

    tymə=mɑ̃=kəe=dəp=ɥi=kə=ty=ma=ki=te 10
    ʒəʁə=sɛ̃=plys=ʁjɛ̃ʒə=nə=kɔ=nε=plys=de=te 10

    twa=e=mwa=ka=vu=lε=tu=di=ʁə 9
    e=si=vi=tə=ʒə=tε=vy=paʁ=tiʁ 9

    dy=ʒuʁ=o=lɑ̃də=mɛ̃=sɑ̃=zεk=spli=ka=sjɔ̃ 10
    sε=syʁ=kə=ʒə=mə=pozə=dε=tɔnə=də=kεs=tjɔ̃ 11

    mɔ̃=kœ=ʁə=ɑ̃=nɑ̃=tɑ̃=dɑ̃=tɔ̃=nɔ̃ 9
    sə=de=ʃiʁəy=nə=ble=sy=ʁə=su=vʁə=sε=tʁo=pʁɔ=fɔ̃ 13

    ʒə=nə=sy=pɔʁ=tə=sə=mal=ɑ̃=mwa 9
    kə=lɑ̃=fe=vjε=nə=mə=tɑ̃=dʁə=lε=bʁa 10

    a=dj=ø 3

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
02/06/2004 00:00Petite Puce (F)

Amandine ton poème est magnifiquement bien écrit!
Courage ma belle, tu tiendras le coup.
Avec tout mon soutien et mon affection -0

Auteur de Poésie
03/06/2004 00:00Silent_Innocence

’Je ne supporte ce mal en moi’ c la seule chose qu’il faut changer en toi au lieu de ne pas supporter, une fois acceptée la blessure (quel que soit le nombre de mois que ca pe prendre) tu te sentiras mieux, je te demande pas de tracer un trait dessus ou de tourner la page je te demande juste de la déchirer et de la garder pres de toi. . car tu n’écris que sur cette page. . gardes la donc pres de toi et penses-y sans que ce soit ton probleme ’principal’, puis continues a écrire dans ton livre, la page arrachée, oublies donc la mort, et ouvres les yeux, savoures donc la vie, car elle est faite pour qu’elle te soit au mieux, ne laisses pas l’amour devenir souffrance, ne laisses pas la mer se changer en larmes, ne laisses pas ton coeur se briser, ne laisses pas la mort te prendre, n’ouvre pas tes veines. . . ca en vaut pas la peine. . . peine si lourde et profonde, peine de jours de nuits, peine a l’infini. . . a quand peine finie. .
Amicalement,
Richard. .