Poeme-France : Lecture Écrit Poésie

Poeme : Trottoirs Littéraires

Poème Poésie
Publié le 06/08/2015 00:23

L'écrit contient 161 mots qui sont répartis dans 3 strophes.

Forme poétique utilisée

Alexandrin

Poete : Avantis

Trottoirs Littéraires

Il fut un temps passé où j’espérais trouver,
Sur un site dédié, des mots entrelacés,
Qui sauraient me ravir et tel un coup de cœur
Viendraient faire rugir mon esprit rimailleur…

Mais quelle déception, si inintéressants,
De vraies aberrations sans forme ni serment,
Ces poèmes d’un soir me rappellent ces femmes,
Qui courent les trottoirs pour nourrir les âmes,
Qui voudraient dans l’instant assouvir leurs pulsions,
Sans un engagement ou la moindre affliction…
Pas de subtilité, ni charme ni stature,
Souvent trop maquillées, sans aucune structure,
Ce sont les récipients des maux des égarés,
Les déchets écœurants de nos vices cachés…

Alors Oui… Je m’en fous, je le dis, je l’écris,
Je n’ai pas de tabou à donner du mépris
A tous ces jeux de mots, qui sont si nuls à lire,
Que s’en est un fardeau de devoir choisir
Un écrit salutaire afin d’y déposer,
Un simple commentaire envers son bien-fondé…
  • Pieds Hyphénique: Trottoirs Littéraires

    il=fut=un=temps=pas=sé=où=jes=pé=rais=trou=ver 12
    sur=un=site=dé=di=é=des=mots=en=tre=la=cés 12
    qui=sau=raient=me=ra=vir=et=tel=un=coup=de=cœur 12
    vien=draient=fai=re=ru=gir=mon=es=prit=ri=mail=leur 12

    mais=quel=le=dé=cep=tion=si=i=nin=té=res=sants 12
    de=vraies=a=ber=ra=tions=sans=for=me=ni=ser=ment 12
    ces=po=èmes=dun=soir=me=rap=pel=lent=ces=fem=mes 12
    qui=cou=rent=les=trot=toirs=pour=nour=rir=les=â=mes 12
    qui=vou=draient=dans=lins=tant=as=sou=vir=leurs=pul=sions 12
    sans=un=en=gage=ment=ou=la=moin=dre=af=flic=tion 12
    pas=de=sub=ti=li=té=ni=char=me=ni=sta=ture 12
    sou=vent=trop=ma=quillées=sans=au=cu=ne=struc=tu=re 12
    ce=sont=les=ré=ci=pients=des=maux=des=é=ga=rés 12
    les=dé=chets=é=cœu=rants=de=nos=vi=ces=ca=chés 12

    a=lors=oui=je=men=fous=je=le=dis=je=lé=cris 12
    je=nai=pas=de=ta=bou=à=don=ner=du=mé=pris 12
    a=tous=ces=jeux=de=mots=qui=sont=si=nuls=à=lire 12
    que=sen=est=un=far=deau=de=de=voir=choi=sir 11
    un=é=crit=sa=lu=taire=a=fin=dy=dé=po=ser 12
    un=simple=com=men=tai=re=en=vers=son=bien=fon=dé 12
  • Phonétique : Trottoirs Littéraires

    il fy œ̃ tɑ̃ pase u ʒεspeʁε tʁuve,
    syʁ œ̃ sitə dedje, dε moz- ɑ̃tʁəlase,
    ki soʁε mə ʁaviʁ e tεl œ̃ ku də kœʁ
    vjɛ̃dʁε fεʁə ʁyʒiʁ mɔ̃n- εspʁi ʁimajœʁ…

    mε kεllə desεpsjɔ̃, si inɛ̃teʁesɑ̃,
    də vʁεz- abeʁasjɔ̃ sɑ̃ fɔʁmə ni sεʁme,
    sε pɔεmə dœ̃ swaʁ mə ʁapεlle sε famə,
    ki kuʁe lε tʁɔtwaʁ puʁ nuʁʁiʁ lεz- amə,
    ki vudʁε dɑ̃ lɛ̃stɑ̃ asuviʁ lœʁ pylsjɔ̃,
    sɑ̃z- œ̃n- ɑ̃ɡaʒəmɑ̃ u la mwɛ̃dʁə afliksjɔ̃…
    pa də sybtilite, ni ʃaʁmə ni statyʁə,
    suvɑ̃ tʁo makje, sɑ̃z- okynə stʁyktyʁə,
    sə sɔ̃ lε ʁesipjɑ̃ dε mo dεz- eɡaʁe,
    lε deʃεz- ekeyʁɑ̃ də no visə kaʃe…

    alɔʁz- ui… ʒə mɑ̃ fus, ʒə lə di, ʒə lekʁi,
    ʒə nε pa də tabu a dɔne dy mepʁi
    a tus sε ʒø də mo, ki sɔ̃ si nylz- a liʁə,
    kə sɑ̃n- εt- œ̃ faʁdo də dəvwaʁ ʃwaziʁ
    œ̃n- ekʁi salytεʁə afɛ̃ di depoze,
    œ̃ sɛ̃plə kɔmɑ̃tεʁə ɑ̃vεʁ sɔ̃ bjɛ̃ fɔ̃de…
  • Pieds Phonétique : Trottoirs Littéraires

    il=fy=œ̃=tɑ̃=pa=se=u=ʒεs=pe=ʁε=tʁu=ve 12
    syʁ=œ̃=si=tə=de=dje=dε=mo=zɑ̃=tʁə=la=se 12
    ki=so=ʁε=mə=ʁa=viʁ=e=tεl=œ̃=ku=də=kœʁ 12
    vjɛ̃=dʁε=fε=ʁə=ʁy=ʒiʁ=mɔ̃=nεs=pʁi=ʁi=ma=jœʁ 12

    mε=kεl=lə=de=sεp=sjɔ̃=si=i=nɛ̃=te=ʁe=sɑ̃ 12
    də=vʁε=za=be=ʁa=sjɔ̃=sɑ̃=fɔʁ=mə=ni=sεʁ=me 12
    sε=pɔ=ε=mə=dœ̃=swaʁ=mə=ʁa=pεl=le=sε=famə 12
    ki=ku=ʁe=lε=tʁɔ=twaʁ=puʁ=nuʁ=ʁiʁ=lε=za=mə 12
    ki=vu=dʁε=dɑ̃=lɛ̃s=tɑ̃=a=su=viʁ=lœʁ=pyl=sjɔ̃ 12
    sɑ̃=zœ̃=nɑ̃=ɡaʒə=mɑ̃=u=la=mwɛ̃=dʁəa=flik=s=jɔ̃ 12
    pa=də=syb=ti=li=te=ni=ʃaʁ=mə=ni=sta=tyʁə 12
    su=vɑ̃=tʁo=ma=kje=sɑ̃=zo=ky=nə=stʁyk=ty=ʁə 12
    sə=sɔ̃=lε=ʁe=si=pjɑ̃=dε=mo=dε=ze=ɡa=ʁe 12
    lε=de=ʃε=ze=ke=y=ʁɑ̃də=no=vi=sə=ka=ʃe 12

    a=lɔʁ=zui=ʒə=mɑ̃=fus=ʒə=lə=di=ʒə=le=kʁi 12
    ʒə=nε=pa=də=ta=bu=a=dɔ=ne=dy=me=pʁi 12
    a=tus=sε=ʒø=də=mo=ki=sɔ̃=si=nyl=za=liʁə 12
    kə=sɑ̃=nε=tœ̃=faʁ=do=də=də=vwaʁ=ʃwa=ziʁ 11
    œ̃=ne=kʁi=sa=ly=tεʁə=a=fɛ̃=di=de=po=ze 12
    œ̃=sɛ̃=plə=kɔ=mɑ̃=tεʁə=ɑ̃=vεʁ=sɔ̃=bjɛ̃=fɔ̃=de 12

PostScriptum

Format Alexandrins Rimes plates brisées. (AB) / (AB)
Poème en réponse à un défi de Daniel de Juillet 2014 qui m’avait inspiré :

« Ecrire un poème expliquant pourquoi, je reste connecté sans commenter les autres auteurs… Le but est de savoir ce que
vous attendez et ce que vous espérez…
Les commentaires rendent vivant un site de poésie…
Ceci n’est qu’un jeu et rien qu’un jeu, soyez honnête dans vos propos…
Ecrire avec les mots… rimailleur… je m’en fous… nul… commentaire… inintéressant… coup de coeur… »

Je n’aime pas vraiment les mots choisis, mais le thème me plaisait…
Je ne parle pas vraiment pour Daniel c’est vrai, je suis nouveau, plutôt pour moi, mais j’ai cru lire qu’il aimait bien aussi la poésie structurée.
C’est assez vindicatif c’est vrai aussi, mais j’en ai un peu marre de voir de « faux poèmes » avec des mots qui finissent juste avec le même son…
Sans structure, bon nombre de syllabes/etc… J’ai envie de lire plus de poésie aux règles classique, ce que je pense personnellement être de la vraie poésie…

Et j’en trouve pas assez à mon goût ici…

C’est un avis personnel sur la façon dont les gens écrivent de la poésie aujourd’hui et cela ne doit en aucun cas être pris comme une affirmation directe et personnelle.

Ps : Si vous n’aimez pas, répondez en poésie classique et Défendez vous un peu !
Vous pouvez aussi juste mettre un « J’aime Pas » sans rien de plus mais c’est moins fun ^^’

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
06/08/2015 02:13Said Jamaleddine

le début est chouette la suite est altérée

Auteur de Poésie
06/08/2015 11:25Avantis

C’était l’intention 🙂
Merci

Auteur de Poésie
07/08/2015 15:16Daniel

Il est vrai que les gens commentent plus sur le ressenti que sur le travail de la forme....J’aime la poésie structurée car elle exige travail complexe....et mes commentaires se basent sur cela....Mais je reste courtois et compréhensif à la poésie libre....
Attention pour ce texte de bien mettre en application rime féminine et masculine + césure pour nommer ceci alexandrin.....Remarque très amicale et respectueuse....Car un alexandrin n’est pas seulement un douze pieds mais exige des règles strictes....(voire première strophe par exemple)
Merci de ce beau partage

DAN.....

Auteur de Poésie
08/08/2015 01:22Avantis

En effet, j’ai encore l’habitude de faire plusieurs erreur dans ma poésie, l’alternance féminin/masculin n’est pas toujours respectée, principalement à cause des rimes brisée qui rendent d’autant plus difficile ce genre d’alliances, mais j’essaie au mieux 🙂
Vous pourrez remarquer d’autres "libertinages"/fautes dans mes poèmes, l’amour interdit entre un mot de rime féminine et un autre de rime masculine apparaît souvent. Enfin, vous verrez deux rimes féminines à la césure parfois dans plusieurs de mes poèmes en rimes brisées.
J’aurais aimé tristement voir plus de poésie classique ici. Que les poètes corrige et accompagnent les autres vers des poèmes plus propres mais tout aussi beaux.
Je pense juste que la poésie "libre" est un peu trop large et répandu, au détriment du sens même de la poésie qui se veut rythmé, mélodique et chantante... Et qu’une oeuvre d’art demande du don de soi. Ce don est "entre autre" incarné dans les contraintes en poésie.
Ecrire son humeur, ses coups de gueule ou de cœur, c’est un acte simple, le rendre "beau" au sens littéraire et non seulement expressif, est un acte bien plus difficile.
Comme vous l’avez si bien dit : Des alexandrins ne suffisent pas pour faire de la poésie "Classique", mais alors pourquoi des mots qui rimes devraient suffire à faire de la "Poésie" ?
Ce sont les même limites qu’entre un portrait, un dessin et un gribouillage.
On peut appeler des gribouillages des dessins... C’est vrai... Mais si vous ne deviez trouver que des gribouillages quand vous chercheriez des dessins, vous seriez déçu...
Et bien c’est mon cas ici.

L’engagement ce n’est pas seulement s’exprimer, mais donner de sa personne pour faire quelque chose. Du temps, de la persévérance...
Je ne demande à personne de devenir Victor Hugo ou Baudelaire... Mais d’essayer de se rapprocher petits pas à petits pas de ces géants.
Poétiquement,
Avantis.