Poeme-France : Lecture Écrit - Sans Thème -

Poeme : Soupir

Poème - Sans Thème -
Publié le 11/09/2011 13:56

L'écrit contient 74 mots qui sont répartis dans 1 strophes.

Poete : Bambou

Soupir

Là, sur ce banc face à la mer
Une larme perle, sourire en l’air
Elle passe au-dessus des vagues
Elle vogue au-delà des nuages.
Dans le vaste jardin
Des sentiments humains.
Là, sur ce banc face à la mer
Dans l’océan furieux, dure traversée
Où le vent gifle mes pensées bouleversées
Vers ce naufrage, catastrophe annoncée
Nu mon cœur dévoilé sur cette page
Signe cet aveu d’un profond soupir.
  • Pieds Hyphénique: Soupir

    là=sur=ce=banc=faceà=la=mer 7
    u=ne=lar=me=perle=sou=ri=re=en=lair 10
    el=le=pas=se=au=des=sus=des=vagues 9
    el=le=vo=gue=au=de=là=des=nua=ges 10
    dans=le=vas=te=jar=din 6
    des=sen=ti=ments=hu=mains 6
    là=sur=ce=banc=fa=ce=à=la=mer 9
    dans=lo=cé=an=fu=rieux=dure=tra=ver=sée 10
    où=le=vent=gifle=mes=pen=sées=bou=le=ver=sées 11
    vers=ce=nau=frage=ca=tas=tro=phean=non=cée 10
    nu=mon=cœur=dé=voi=lé=sur=cet=te=page 10
    si=gne=cet=a=veu=dun=pro=fond=sou=pir 10
  • Phonétique : Soupir

    la, syʁ sə bɑ̃ fasə a la mεʁ
    ynə laʁmə pεʁlə, suʁiʁə ɑ̃ lεʁ
    εllə pasə o dəsy dε vaɡ
    εllə vɔɡ o dəla dε nɥaʒə.
    dɑ̃ lə vastə ʒaʁdɛ̃
    dε sɑ̃timɑ̃z- ymɛ̃.
    la, syʁ sə bɑ̃ fasə a la mεʁ
    dɑ̃ lɔseɑ̃ fyʁjø, dyʁə tʁavεʁse
    u lə vɑ̃ ʒiflə mε pɑ̃se buləvεʁse
    vεʁ sə nofʁaʒə, katastʁɔfə anɔ̃se
    ny mɔ̃ kœʁ devwale syʁ sεtə paʒə
    siɲə sεt avø dœ̃ pʁɔfɔ̃ supiʁ.
  • Pieds Phonétique : Soupir

    la=syʁ=sə=bɑ̃=fa=sə=a=la=mεʁ 9
    y=nə=laʁ=mə=pεʁlə=su=ʁi=ʁə=ɑ̃=lεʁ 10
    εl=lə=pa=sə=o=də=sy=dε=va=ɡə 10
    εl=lə=vɔɡ=o=də=la=dε=nɥ=a=ʒə 10
    dɑ̃=lə=vas=tə=ʒaʁ=dɛ̃ 6
    dε=sɑ̃=ti=mɑ̃=zy=mɛ̃ 6
    la=syʁ=sə=bɑ̃=fa=sə=a=la=mεʁ 9
    dɑ̃=lɔ=se=ɑ̃=fy=ʁjø=dy=ʁə=tʁa=vεʁse 10
    ulə=vɑ̃=ʒi=flə=mε=pɑ̃=se=bu=lə=vεʁse 10
    vεʁsə=no=fʁa=ʒə=ka=tas=tʁɔ=fə=a=nɔ̃se 10
    ny=mɔ̃=kœʁ=de=vwa=le=syʁ=sε=tə=paʒə 10
    si=ɲə=sεt=a=vø=dœ̃=pʁɔ=fɔ̃=su=piʁ 10

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
19/09/2011 20:54Lemmiath

Je ne sais de quelle mer tu viens, mais ce que je sais, c’est que la prochaine fois que je serai assis sur un banc de la digue au bord de la mer, je penserai à ton poème.

Auteur de Poésie
19/09/2011 21:38Poete Melancolique

je fus touché par le triste souffle de ton soupire mais face a la mer agitée du desespoir sache trouver le bon souvenir ou t accrocher

Auteur de Poésie
20/09/2011 09:46Solfege34

très beau, touchée