Poeme : Sauvons La Poesie !

Sauvons La Poesie !

Des poèmes à l’eau de roses où l’on parle amour sans en connaître le sens,
Sentiment inconnu d’adolescentes en mal d’affection et de mots rassurant.
Pensées superficielles, carences de tendresse, désir frôlant la démence,
« Oh mon Dieu ! Il ne m’aime pas, je suis seule et mon vernis est partit ! Comment vais-je m’en sortir sans lui ? ! ? ! ? ! »

Amitié en prose, valeur affaiblie par des mots mal choisis,
Pathétisme gonflant d’histoires abrégées,
Les liens se dégradent plus vite qu’ils ne pouvaient l’imaginer,
Donnant naissance à d’abondant récit inintéressant, sur le pourquoi du comment.

Jamais nous n’en ressortirons vivant, si même l’âme des poètes est aujourd’hui usurpée.
Comment s’échapper du déclin apparent de notre société ?
Créativité stérile, rêves puérils ; l’imagination n’est plus, les muses ont fuis nos esprits nus.

Je verse une larme aux derniers survivants de cette race en voie d’extinction,
Collègues et modèles : aux poètes immortel de cette nation.

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Sauvons La Poesie !

    des=po=è=mes=à=leau=de=ro=ses=où=lon=par=le=a=mour=sans=en=con=naî=tre=le=sens 22
    sen=timent=in=con=nu=da=do=les=cen=tes=en=mal=daf=fec=ti=on=et=de=mots=ras=su=rant 22
    pen=sées=su=per=fi=ciel=les=ca=ren=ces=de=ten=dres=se=dé=sir=frô=lant=la=dé=men=ce 22
    oh=mon=dieu=il=ne=maime=pas=je=suis=seu=leet=mon=ver=nis=est=par=tit=com=ment=vais=je=men=sor=tir=sans=lui 27

    a=mi=ti=é=en=pro=se=va=leur=af=fai=blie=par=des=mots=mal=choi=sis 18
    pa=thé=tis=me=gon=flant=d=his=toi=res=a=bré=gées 13
    les=liens=se=dé=gra=dent=plus=vi=te=quils=ne=pou=vaient=li=ma=gi=ner 17
    don=nant=nais=san=ce=à=da=bon=dant=ré=cit=i=nin=té=res=sant=sur=le=pour=quoi=du=comment 22

    ja=mais=nous=nen=res=sor=ti=rons=vi=vant=si=même=lâ=me=des=po=è=tes=est=au=jourdhui=u=sur=pée 24
    com=ment=sé=chap=per=du=dé=clin=ap=pa=rent=de=no=tre=so=ci=é=té 18
    cré=a=ti=vi=té=sté=rile=rê=ves=pué=rils=li=ma=gi=na=tion=nest=plus=les=mu=ses=ont=fuis=nos=es=prits=nus 27

    je=verse=u=ne=lar=me=aux=der=niers=sur=vi=vants=de=cet=te=ra=ce=en=voie=dex=tinc=tion 22
    col=lè=gues=et=mo=dè=les=aux=po=è=tes=im=mor=tel=de=cet=te=na=ti=on 20
  • Phonétique : Sauvons La Poesie !

    dε pɔεməz- a lo də ʁozəz- u lɔ̃ paʁlə amuʁ sɑ̃z- ɑ̃ kɔnεtʁə lə sɑ̃s,
    sɑ̃timɑ̃ ɛ̃kɔny dadɔlesɑ̃təz- ɑ̃ mal dafεksjɔ̃ e də mo ʁasyʁɑ̃.
    pɑ̃se sypεʁfisjεllə, kaʁɑ̃sə də tɑ̃dʁεsə, deziʁ fʁolɑ̃ la demɑ̃sə,
    « ɔ mɔ̃ djø ! il nə mεmə pa, ʒə sɥi sələ e mɔ̃ vεʁniz- ε paʁti ! kɔmɑ̃ vε ʒə mɑ̃ sɔʁtiʁ sɑ̃ lɥi ! ! ! »

    amitje ɑ̃ pʁozə, valœʁ afεbli paʁ dε mo mal ʃwazi,
    patetismə ɡɔ̃flɑ̃ distwaʁəz- abʁeʒe,
    lε ljɛ̃ sə deɡʁade plys vitə kil nə puvε limaʒine,
    dɔnɑ̃ nεsɑ̃sə a dabɔ̃dɑ̃ ʁesi inɛ̃teʁesɑ̃, syʁ lə puʁkwa dy kɔmɑ̃.

    ʒamε nu nɑ̃ ʁəsɔʁtiʁɔ̃ vivɑ̃, si mεmə lamə dε pɔεtəz- εt- oʒuʁdɥi yzyʁpe.
    kɔmɑ̃ seʃape dy deklɛ̃ apaʁɑ̃ də nɔtʁə sɔsjete ?
    kʁeativite steʁilə, ʁεvə pyeʁil, limaʒinasjɔ̃ nε plys, lε myzəz- ɔ̃ fɥi noz- εspʁi nys.

    ʒə vεʁsə ynə laʁmə o dεʁnje syʁvivɑ̃ də sεtə ʁasə ɑ̃ vwa dεkstɛ̃ksjɔ̃,
    kɔlεɡz- e mɔdεlə : o pɔεtəz- imɔʁtεl də sεtə nasjɔ̃.
  • Syllabes Phonétique : Sauvons La Poesie !

    dε=pɔ=ε=mə=za=lo=də=ʁo=zə=zu=lɔ̃=paʁ=lə=a=muʁ=sɑ̃=zɑ̃=kɔ=nε=tʁə=lə=sɑ̃s 22
    sɑ̃=ti=mɑ̃=ɛ̃=kɔ=ny=da=dɔ=le=sɑ̃=tə=zɑ̃=mal=da=fεk=sjɔ̃=e=də=mo=ʁa=sy=ʁɑ̃ 22
    pɑ̃=se=sy=pεʁ=fi=sjεl=lə=ka=ʁɑ̃=sə=də=tɑ̃=dʁε=sə=de=ziʁ=fʁo=lɑ̃=la=de=mɑ̃=sə 22
    ɔ=mɔ̃=djø=il=nə=mεmə=pa=ʒə=sɥi=sə=ləe=mɔ̃=vεʁ=ni=zε=paʁ=ti=kɔ=mɑ̃=vε=ʒə=mɑ̃=sɔʁ=tiʁ=sɑ̃=lɥi 27

    a=mi=tj=e=ɑ̃=pʁo=zə=va=lœ=ʁə=a=fε=bli=paʁ=dε=mo=mal=ʃwa=zi 19
    pa=te=tis=mə=ɡɔ̃=flɑ̃=dis=twa=ʁə=za=bʁe=ʒe 12
    lε=lj=ɛ̃=sə=de=ɡʁa=de=plys=vi=tə=kil=nə=pu=vε=li=ma=ʒi=ne 18
    dɔ=nɑ̃=nε=sɑ̃sə=a=da=bɔ̃=dɑ̃=ʁe=si=i=nɛ̃=te=ʁe=sɑ̃=syʁ=lə=puʁ=kwa=dy=kɔ=mɑ̃ 22

    ʒa=mε=nu=nɑ̃ʁə=sɔʁ=ti=ʁɔ̃=vi=vɑ̃=si=mε=mə=la=mə=dε=pɔ=ε=tə=zε=to=ʒuʁ=dɥi=y=zyʁ=pe 25
    kɔ=mɑ̃=se=ʃa=pe=dy=de=klɛ̃=a=pa=ʁɑ̃=də=nɔ=tʁə=sɔ=sj=e=te 18
    kʁe=a=ti=vi=te=ste=ʁilə=ʁε=və=py=e=ʁil=li=ma=ʒi=na=sjɔ̃=nε=plys=lε=my=zə=zɔ̃=fɥi=no=zεs=pʁi=nys 28

    ʒə=vεʁsə=y=nə=laʁ=mə=o=dεʁ=nje=syʁ=vi=vɑ̃=də=sε=tə=ʁa=sə=ɑ̃=vwa=dεk=stɛ̃k=sjɔ̃ 22
    kɔ=lεɡ=ze=mɔ=dε=lə=o=pɔ=ε=tə=zi=mɔʁ=tεl=də=sε=tə=na=sj=ɔ̃ 19

Récompense

0
0
0

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
22/07/2007 17:10Miss63

J’aime beaucoup le sujet et ta façon de voir les choses. si certains choisissent mal les mots, toi tu les emplois au contraire trés bien mais parfois écrire ce que l’on ressent,, même si ca peut paraitre stupide, ininteressant, sans talent et plagiés, ça peut permettre de soulager beaucoup de tourments je pense.
en tout cas, merci pour ces mots !!!
Juliette

Auteur de Poésie
22/07/2007 22:11*°* Vodka *°*

tu essayes mais tu heurtes. Pour tout te dire: ni style ni talent, pourtant je te lis, et pourtant on me lit. Une vague présomption affranchie de l’exutoir, qui croit à l’élitisme du web.. navrant. tu te penses meilleur, tu penses que ceux qui ne sont pas Cendrars ou appolinaire doivent être évincés ? evidemmment des "je t’aime et moi aussi" et ttes les autres conneries avec des rimes débiles ou trop faciles, ce ne sera jamais dans un livre, peut être en appelant le 3517poemes, mais ca vient du ceur putain. ce putain de site est la pour ca, pour servir d’exutoir, de défouloir, de lieu de partage, quitte à progresser grace aux concertations . et tu prouves par là que tu fais partie de ceux qui en ont le + serieusement besoin , ainsi que d’un peu d’humilité. Bonne soirée.

Auteur de Poésie
22/07/2007 23:13Nathy

Je crains que tu te fasses huer par de nombreuses personnes qui liront tes quelques vers car je crois que tu n’as pas compris une chose essentielle en t’inscrivant sur ce site : on est tous là pour faire partager nos écrits que ce soit en réel ou fictif, que ce soit dans le domaine sentimental ou autre. Chacun est libre de s’exprimer à sa guise avec les mots qu’ils souhaitent, on est en démocratie il me semble non ???

Auteur de Poésie
24/07/2007 01:51Alibaba631

joli poème,méme si je ne suis pas d’accord avec toi, car il y a un début à tout,et méme si ce début s’avére difficile,c’est en forgeant qu’on devient forgeron,l’essentiel c’est qu’on essaie de transmettre des idées,des sentiments,en plus on partage nos problémes,nos tracas,et le plus beau c’est que tout le monde s’entraide pour s’en sortir.le niveau,le style peuvent en recevoir un coup,mais on s’améliore,au moin on essaie,amicalement:)

Auteur de Poésie
27/07/2007 15:28Tiphaine15

bonjour
joli poeme
la poesie ne va pas disparaitre
elle a evalue en poeme
amitié