Poeme-France : Lecture Écrit - Sans Thème -

Poeme : L’Inconnue Du Métro

Poème - Sans Thème -
Publié le 22/08/2004 00:00

L'écrit contient 193 mots qui sont répartis dans 7 strophes.

Poete : Cargadores

L’Inconnue Du Métro

Elle était une de ces filles presque femmes,
Avec une douceur triste dans le regard,
Sa juvénilité et son grand manteau noir,
Qui l’eussent presque fait passer pour une dame.

Ses cheveux châtains dégringolaient en cascade,
Jusque dans la chute secrète de ses reins,
Submergeant mes sens et me portant l’estocade,
Coup fatal mais doux qui me transperce le sein.

Qui, par la toute puissance de son charme,
Et dans un délicieux parfum de volupté,
Nous fait immanquablement et succomber,
Et tout au moins capituler, rendre les armes ?

La femme.

Sa peau frémissait à travers ses vêtements,
La rondeur de ses hanches, la chaleur de son dos,
Emportaient mon corps et mon âme au firmament,
Surpris au détour d’une station de métro.

Deux consciences perdues, en contact par hasard,
Certitude de perdre, mais certitude d’aimer,
Une respiration, un soupir, un regard,
Le temps passe, nous nous savons déjà condamnés.

Ma station est arrivée, il m’a fallu partir,
J’eûs aimé d’elle un signe, qu’elle me dise « attends ! »
Je n’eûs droit qu’à un beau, un timide sourire,
Et nous sommes partis ; chacun vers son néant.
  • Pieds Hyphénique: L’Inconnue Du Métro

    el=le=é=tait=une=de=ces=filles=pres=que=fem=mes 12
    a=vec=u=ne=dou=ceur=tris=te=dans=le=re=gard 12
    sa=ju=vé=ni=li=té=et=son=grand=man=teau=noir 12
    qui=leus=sent=pres=que=fait=pas=ser=pour=u=ne=dame 12

    ses=che=veux=châ=tains=dé=grin=go=laient=en=cas=cade 12
    jus=que=dans=la=chu=te=se=crè=te=de=ses=reins 12
    sub=mer=geant=mes=sens=et=me=por=tant=les=to=cade 12
    coup=fa=tal=mais=doux=qui=me=trans=per=ce=le=sein 12

    qui=par=la=tou=te=puis=san=ce=de=son=char=me 12
    et=dans=un=dé=li=cieux=par=fum=de=vo=lup=té 12
    nous=fait=im=man=qua=ble=ment=et=suc=com=ber 11
    et=tout=au=moins=ca=pi=tu=ler=rendre=les=ar=mes 12

    la=femme 2

    sa=peau=fré=mis=sait=à=tra=vers=ses=vê=te=ments 12
    la=ron=deur=de=ses=hanches=la=cha=leur=de=son=dos 12
    em=por=taient=mon=corps=et=mon=â=me=au=fir=mament 12
    sur=pris=au=dé=tour=dune=sta=ti=on=de=mé=tro 12

    deux=cons=cien=ces=per=dues=en=con=tact=par=ha=sard 12
    cer=ti=tude=de=per=dre=mais=cer=ti=tu=de=dai=mer 13
    u=ne=res=pi=ra=tion=un=sou=pir=un=re=gard 12
    le=temps=passe=nous=nous=sa=vons=dé=jà=con=dam=nés 12

    ma=sta=tion=est=ar=ri=vée=il=ma=fal=lu=par=tir 13
    jeûs=ai=mé=del=leun=signe=quel=le=me=di=se=at=tends 13
    je=neûs=droit=quà=un=beau=un=ti=mi=de=sou=rire 12
    et=nous=som=mes=par=tis=cha=cun=vers=son=né=ant 12
  • Phonétique : L’Inconnue Du Métro

    εllə etε ynə də sε fijə pʁεskə famə,
    avεk ynə dusœʁ tʁistə dɑ̃ lə ʁəɡaʁ,
    sa ʒyvenilite e sɔ̃ ɡʁɑ̃ mɑ̃to nwaʁ,
    ki løse pʁεskə fε pase puʁ ynə damə.

    sε ʃəvø ʃatɛ̃ deɡʁɛ̃ɡɔlε ɑ̃ kaskadə,
    ʒyskə dɑ̃ la ʃytə sεkʁεtə də sε ʁɛ̃,
    sybmεʁʒɑ̃ mε sɑ̃sz- e mə pɔʁtɑ̃ lεstɔkadə,
    ku fatal mε du ki mə tʁɑ̃spεʁsə lə sɛ̃.

    ki, paʁ la tutə pɥisɑ̃sə də sɔ̃ ʃaʁmə,
    e dɑ̃z- œ̃ delisjø paʁfœ̃ də vɔlypte,
    nu fε imɑ̃kabləmɑ̃ e sykɔ̃be,
    e tut- o mwɛ̃ kapityle, ʁɑ̃dʁə lεz- aʁmə ?

    la famə.

    sa po fʁemisε a tʁavεʁ sε vεtəmɑ̃,
    la ʁɔ̃dœʁ də sεz- ɑ̃ʃə, la ʃalœʁ də sɔ̃ do,
    ɑ̃pɔʁtε mɔ̃ kɔʁz- e mɔ̃n- amə o fiʁmame,
    syʁpʁiz- o detuʁ dynə stasjɔ̃ də metʁo.

    dø kɔ̃sjɑ̃sə pεʁdɥ, ɑ̃ kɔ̃takt paʁ-azaʁ,
    sεʁtitydə də pεʁdʁə, mε sεʁtitydə dεme,
    ynə ʁεspiʁasjɔ̃, œ̃ supiʁ, œ̃ ʁəɡaʁ,
    lə tɑ̃ pasə, nu nu savɔ̃ deʒa kɔ̃damne.

    ma stasjɔ̃ εt- aʁive, il ma faly paʁtiʁ,
    ʒys εme dεllə œ̃ siɲə, kεllə mə dizə « atɑ̃ ! »
    ʒə nys dʁwa ka œ̃ bo, œ̃ timidə suʁiʁə,
    e nu sɔmə paʁti, ʃakœ̃ vεʁ sɔ̃ neɑ̃.
  • Pieds Phonétique : L’Inconnue Du Métro

    εl=lə=e=tε=ynə=də=sε=fi=jə=pʁεs=kə=famə 12
    a=vεk=y=nə=du=sœʁ=tʁis=tə=dɑ̃=lə=ʁə=ɡaʁ 12
    sa=ʒy=ve=ni=li=te=e=sɔ̃=ɡʁɑ̃=mɑ̃=to=nwaʁ 12
    ki=lø=se=pʁεs=kə=fε=pa=se=puʁ=y=nə=damə 12

    sε=ʃə=vø=ʃa=tɛ̃=de=ɡʁɛ̃=ɡɔ=lε=ɑ̃=kas=kadə 12
    ʒys=kə=dɑ̃=la=ʃy=tə=sε=kʁε=tə=də=sε=ʁɛ̃ 12
    syb=mεʁ=ʒɑ̃=mε=sɑ̃s=ze=mə=pɔʁ=tɑ̃=lεs=tɔ=kadə 12
    ku=fa=tal=mε=du=ki=mə=tʁɑ̃s=pεʁ=sə=lə=sɛ̃ 12

    ki=paʁ=la=tu=tə=pɥi=sɑ̃=sə=də=sɔ̃=ʃaʁ=mə 12
    e=dɑ̃=zœ̃=de=li=sjø=paʁ=fœ̃=də=vɔ=lyp=te 12
    nu=fε=i=mɑ̃=ka=blə=mɑ̃=e=sy=kɔ̃=be 11
    e=tu=to=mwɛ̃=ka=pi=ty=le=ʁɑ̃=dʁə=lε=zaʁmə 12

    la=fa=mə 3

    sa=po=fʁe=mi=sε=a=tʁa=vεʁ=sε=vε=tə=mɑ̃ 12
    la=ʁɔ̃=dœʁ=də=sε=zɑ̃ʃə=la=ʃa=lœʁ=də=sɔ̃=do 12
    ɑ̃=pɔʁ=tε=mɔ̃=kɔʁ=ze=mɔ̃=namə=o=fiʁ=ma=me 12
    syʁ=pʁi=zo=de=tuʁ=dy=nə=sta=sjɔ̃=də=me=tʁo 12

    dø=kɔ̃=sj=ɑ̃=sə=pεʁdɥ=ɑ̃=kɔ̃=takt=paʁ-a=zaʁ 12
    sεʁ=ti=tydə=də=pεʁ=dʁə=mε=sεʁ=ti=ty=də=dε=me 13
    y=nə=ʁεs=pi=ʁa=sjɔ̃=œ̃=su=piʁ=œ̃=ʁə=ɡaʁ 12
    lə=tɑ̃=pa=sə=nu=nu=sa=vɔ̃=de=ʒa=kɔ̃=dan 12

    ma=sta=sjɔ̃=ε=ta=ʁi=ve=il=ma=fa=ly=paʁ=tiʁ 13
    ʒys=ε=me=dεlləœ̃=siɲə=kεl=lə=mə=di=zə=a=tɑ̃ 12
    ʒə=nys=dʁwa=ka=œ̃=bo=œ̃=ti=mi=də=su=ʁiʁə 12
    e=nu=sɔ=mə=paʁ=ti=ʃa=kœ̃=vεʁ=sɔ̃=ne=ɑ̃ 12

PostScriptum

mon 1er poème sur ce site et mon 1er poème tout court, j’espère qu’il plaira au plus grand nombre

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
22/08/2004 00:00Magiefolle

tres beau ton poeme je lador!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
bisoux magiefolle

Auteur de Poésie
23/08/2004 00:00Cargadores

merci mlle jordy ! tu es pas mal non plus dans ton genre 😉

Auteur de Poésie
23/08/2004 00:00Cargadores

oui y a que du rouge ! alors que moi tu vois je reste de marbre, t’as vu la tete de renfrogné que
tire mon avatar?? loooool

Auteur de Poésie
23/08/2004 00:00Cargadores

trop de sensibilité tue la sensibilité! à méditer 😃

Auteur de Poésie
23/08/2004 00:00Cargadores

lol, il est encore temps d’arrêter, c’est comme la clope, un bon patch anti sensibilité et finis les
ennuis 😉

Auteur de Poésie
23/08/2004 00:00Aketo

sens aucun interet pas beau du tous aucun talent a mes yeux et tu vien me critiker j’ai envie de faire comme j’ai fait un grsloulou mais t’en vaut poas la peine gars

Auteur de Poésie
24/08/2004 00:00Marjohamster

jai di ke si sa plaisé je feré une suite fo b1 regrdé!!c pour sa ke c cour!!!si non sa va mé je préfer lotre de poéme!!!

Auteur de Poésie
24/08/2004 00:00Nemesis

Décidement, cette inconnue du métro t’as bien inspiré ! Ca me donne aussi envie de prendre le métro chaque jour, embarqué à la quêtte d’inspiration et de lucidité, ne serait-ce que le temps entre deux stations ha ha. . .