Poeme-France : Lecture Écrit - Sans Thème -

Poeme : Un Vol Au-Dessus D’Un Nid De Coucou

Poème - Sans Thème -
Publié le 03/08/2004 00:00

L'écrit contient 254 mots qui sont répartis dans 11 strophes.

Poete : Nemesis

Un Vol Au-Dessus D’Un Nid De Coucou

Je débarque dans mon cercueil
Un message dans une bouteille
Je reçois un impassible accueil
Sur une planète en plein deuil.

Durant mon fugace séjour
Je me réveille en plein jour
Pour discerner les contours
De ce monde qui m’entoure.

Je retrouve dans mon réveil
Les gents dans leur sommeil
Toujours laissés en mise en veille
Comme ils l’étaient encore la veille.

Je pèse un peu le contre et le pour
Avant de rassembler ma bravoure
Je remets le défi à l’ordre du jour
Et pars résolu pour le non-retour.

J’entame un voyage dans le temps
Dans le temple des morts-vivants
Je me retrouve tout seul, menant
Une armée faite de moulins à vent.

Je regarde bien dans les alentours
Aux croisements et aux carrefours
Je cherche aussi dans les faubourgs
Et sans oublier ce qu’il y a autour.

J’aperçois des silhouettes de mutants
Qui de loin, se faufilent dans l’horizon
Je distingue des cadavres répugnants
Transformés en fantômes ambulants.

Je sens monter l’odeur des cendres
Qui dans mon sang se fait répondre
Je vois surgir sous les décombres
Des créatures venues de l’ombre.

Je frappe à fond les tambours
Je cris haut et fort : au secours !
Tout ce que je reçois en retour
Mes échos dans leur demi-tour.

Je décide de m’endormir pour toujours
Au somptueux lit de soie et de velours
Dans lequel je me berce à l’arrière-cour
D’un monde vers sa destruction, court.

Hamid Hafidi
  • Pieds Hyphénique: Un Vol Au-Dessus D’Un Nid De Coucou

    je=dé=bar=que=dans=mon=cer=cueil 8
    un=mes=sage=dans=u=ne=bou=teille 8
    je=re=çois=un=im=pas=sibleac=cueil 8
    sur=u=ne=pla=nète=en=plein=deuil 8

    du=rant=mon=fu=ga=ce=sé=jour 8
    je=me=ré=vei=lle=en=plein=jour 8
    pour=dis=cer=ner=les=con=tours 7
    de=ce=mon=de=qui=men=tou=re 8

    je=re=trou=ve=dans=mon=ré=veil 8
    les=gents=dans=leur=som=meil 6
    tou=jours=lais=sés=en=mise=en=veille 8
    comme=ils=lé=taient=en=co=re=la=veille 9

    je=pèseun=peu=le=con=tre=et=le=pour 9
    avant=de=ras=sem=bler=ma=bra=voure 8
    je=re=mets=le=dé=fi=à=lordre=du=jour 10
    et=pars=ré=so=lu=pour=le=non=re=tour 10

    jen=tame=un=voya=ge=dans=le=temps 8
    dans=le=tem=ple=des=morts=vi=vants 8
    je=me=re=trouve=tout=seul=me=nant 8
    unear=mée=faite=de=mou=lins=à=vent 8

    je=re=gar=de=bien=dans=les=alen=tours 9
    aux=croise=ments=et=aux=car=re=fours 8
    je=chercheaus=si=dans=les=fau=bourg=s 8
    et=sans=ou=blier=ce=quil=y=a=au=tour 10

    ja=per=çois=des=silhouettes=de=mu=tants 8
    qui=de=loin=se=fau=filent=dans=lho=ri=zon 10
    je=dis=tin=gue=des=ca=davres=ré=pu=gnants 10
    trans=for=més=en=fan=tômes=am=bu=lants 9

    je=sens=mon=ter=lo=deur=des=cendres 8
    qui=dans=mon=sang=se=fait=ré=pondre 8
    je=vois=sur=gir=sous=les=dé=combres 8
    des=cré=a=tures=ve=nues=de=lombre 8

    je=frap=pe=à=fond=les=tam=bours 8
    je=cris=haut=et=fort=au=se=cours 8
    tout=ce=que=je=re=çois=en=re=tour 9
    mes=é=chos=dans=leur=de=mi=tour 8

    je=dé=cide=de=men=dor=mir=pour=tou=jours 10
    au=somp=tueux=lit=de=soieet=de=ve=lours 9
    dans=le=quel=je=me=berceà=lar=riè=re=cour 10
    dun=monde=vers=sa=des=truc=tion=court 8

    ha=mid=ha=fi=di 5
  • Phonétique : Un Vol Au-Dessus D’Un Nid De Coucou

    ʒə debaʁkə dɑ̃ mɔ̃ sεʁkœj
    œ̃ mesaʒə dɑ̃z- ynə butεjə
    ʒə ʁəswaz- œ̃n- ɛ̃pasiblə akœj
    syʁ ynə planεtə ɑ̃ plɛ̃ dəj.

    dyʁɑ̃ mɔ̃ fyɡasə seʒuʁ
    ʒə mə ʁevεjə ɑ̃ plɛ̃ ʒuʁ
    puʁ disεʁne lε kɔ̃tuʁ
    də sə mɔ̃də ki mɑ̃tuʁə.

    ʒə ʁətʁuvə dɑ̃ mɔ̃ ʁevεj
    lε ʒɑ̃ dɑ̃ lœʁ sɔmεj
    tuʒuʁ lεsez- ɑ̃ mizə ɑ̃ vεjə
    kɔmə il letε ɑ̃kɔʁə la vεjə.

    ʒə pεzə œ̃ pø lə kɔ̃tʁə e lə puʁ
    avɑ̃ də ʁasɑ̃ble ma bʁavuʁə
    ʒə ʁəmε lə defi a lɔʁdʁə dy ʒuʁ
    e paʁ ʁezɔly puʁ lə nɔ̃ ʁətuʁ.

    ʒɑ̃tamə œ̃ vwajaʒə dɑ̃ lə tɑ̃
    dɑ̃ lə tɑ̃plə dε mɔʁ vivɑ̃
    ʒə mə ʁətʁuvə tu səl, mənɑ̃
    ynə aʁme fεtə də mulɛ̃z- a vɑ̃.

    ʒə ʁəɡaʁdə bjɛ̃ dɑ̃ lεz- alɑ̃tuʁ
    o kʁwazəmɑ̃z- e o kaʁəfuʁ
    ʒə ʃεʁʃə osi dɑ̃ lε fobuʁɡ
    e sɑ̃z- ublje sə kil i a otuʁ.

    ʒapεʁswa dε siluεtə də mytɑ̃
    ki də lwɛ̃, sə fofile dɑ̃ lɔʁizɔ̃
    ʒə distɛ̃ɡ dε kadavʁə- ʁepyɲɑ̃
    tʁɑ̃sfɔʁmez- ɑ̃ fɑ̃toməz- ɑ̃bylɑ̃.

    ʒə sɑ̃s mɔ̃te lɔdœʁ dε sɑ̃dʁə
    ki dɑ̃ mɔ̃ sɑ̃ sə fε ʁepɔ̃dʁə
    ʒə vwa syʁʒiʁ su lε dekɔ̃bʁə
    dε kʁeatyʁə vənɥ də lɔ̃bʁə.

    ʒə fʁapə a fɔ̃ lε tɑ̃buʁ
    ʒə kʁi-o e fɔʁ : o səkuʁ !
    tu sə kə ʒə ʁəswaz- ɑ̃ ʁətuʁ
    mεz- eʃo dɑ̃ lœʁ dəmi tuʁ.

    ʒə desidə də mɑ̃dɔʁmiʁ puʁ tuʒuʁ
    o sɔ̃ptɥø li də swa e də vəluʁ
    dɑ̃ ləkεl ʒə mə bεʁsə a laʁjεʁə kuʁ
    dœ̃ mɔ̃də vεʁ sa dεstʁyksjɔ̃, kuʁ.

    amid-afidi
  • Pieds Phonétique : Un Vol Au-Dessus D’Un Nid De Coucou

    ʒə=de=baʁ=kə=dɑ̃=mɔ̃=sεʁ=kœj 8
    œ̃=me=saʒə=dɑ̃=zy=nə=bu=tεjə 8
    ʒəʁə=swa=zœ̃=nɛ̃=pa=siblə=a=kœj 8
    syʁ=ynə=pla=nε=tə=ɑ̃=plɛ̃=dəj 8

    dy=ʁɑ̃=mɔ̃=fy=ɡa=sə=se=ʒuʁ 8
    ʒə=mə=ʁe=vε=jə=ɑ̃=plɛ̃=ʒuʁ 8
    puʁ=di=sεʁ=ne=lε=kɔ̃=tuʁ 7
    də=sə=mɔ̃=də=ki=mɑ̃=tu=ʁə 8

    ʒə=ʁə=tʁu=və=dɑ̃=mɔ̃=ʁe=vεj 8
    lε=ʒɑ̃=dɑ̃=lœ=ʁə=sɔ=mεj 7
    tu=ʒuʁ=lεse=zɑ̃=mi=zə=ɑ̃=vεjə 8
    kɔmə=il=le=tε=ɑ̃=kɔ=ʁə=la=vεjə 9

    ʒə=pεzəœ̃=pølə=kɔ̃=tʁə=e=lə=puʁ 8
    a=vɑ̃də=ʁa=sɑ̃=ble=ma=bʁa=vuʁə 8
    ʒə=ʁə=mεlə=de=fi=a=lɔʁ=dʁə=dy=ʒuʁ 10
    e=paʁ=ʁe=zɔ=ly=puʁlə=nɔ̃=ʁə=tuʁ 9

    ʒɑ̃=taməœ̃=vwa=ja=ʒə=dɑ̃=lə=tɑ̃ 8
    dɑ̃=lə=tɑ̃=plə=dε=mɔʁ=vi=vɑ̃ 8
    ʒə=mə=ʁə=tʁuvə=tu=səl=mə=nɑ̃ 8
    ynəaʁ=me=fεtə=də=mu=lɛ̃=za=vɑ̃ 8

    ʒəʁə=ɡaʁdə=bjɛ̃=dɑ̃=lε=za=lɑ̃=tuʁ 8
    o=kʁwazə=mɑ̃=ze=o=ka=ʁə=fuʁ 8
    ʒə=ʃεʁʃə=o=si=dɑ̃=lε=fo=buʁɡ 8
    e=sɑ̃=zu=blje=sə=kil=i=a=o=tuʁ 10

    ʒa=pεʁ=swa=dε=si=lu=εtə=də=my=tɑ̃ 10
    kidə=lwɛ̃=sə=fo=fi=le=dɑ̃=lɔ=ʁi=zɔ̃ 10
    ʒə=dis=tɛ̃ɡ=dε=ka=davʁə=ʁe=py=ɲɑ̃ 9
    tʁɑ̃s=fɔʁ=me=zɑ̃=fɑ̃=tomə=zɑ̃=by=lɑ̃ 9

    ʒə=sɑ̃s=mɔ̃=te=lɔ=dœʁ=dε=sɑ̃dʁə 8
    ki=dɑ̃=mɔ̃=sɑ̃=sə=fε=ʁe=pɔ̃dʁə 8
    ʒə=vwa=syʁ=ʒiʁ=su=lε=de=kɔ̃bʁə 8
    dε=kʁe=a=ty=ʁə=vənɥ=də=lɔ̃bʁə 8

    ʒə=fʁa=pə=a=fɔ̃=lε=tɑ̃=buʁ 8
    ʒə=kʁi-o=e=fɔʁ=o=sə=kuʁ 8
    tusə=kə=ʒə=ʁə=swa=zɑ̃=ʁə=tuʁ 8
    mε=ze=ʃo=dɑ̃=lœʁ=də=mi=tuʁ 8

    ʒə=de=sidə=də=mɑ̃=dɔʁ=miʁ=puʁ=tu=ʒuʁ 10
    o=sɔ̃p=tɥø=lidə=swa=e=də=və=luʁ 9
    dɑ̃lə=kεl=ʒə=mə=bεʁ=səa=la=ʁjε=ʁə=kuʁ 10
    dœ̃=mɔ̃də=vεʁ=sa=dεs=tʁyk=sjɔ̃=kuʁ 8

    a=mid-a=fi=di 5

PostScriptum

Je monte un jour dans le train de la vie, un peu comme tout le monde, et il m’ enmène, entre autres destinations, sur ce poème !

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
03/08/2004 00:00Cindy Limpens

Le train de la vie t’as mené dans un magnifique poème. . . . Je pense qu’il y a pas mieux. . . Bisous

Auteur de Poésie
04/08/2004 00:00Zeussinou

Meme sensation que Djedje au niveau de l’absence du reflet d’image. . . Mais j’apprécie ton texte. . Peut être as-tu vu l’armée des morts 😛 ? En tout ça m’y fait penser 🙂
Amicalement
Zeussinou

Auteur de Poésie
04/08/2004 00:00Mwa !!

bo

Auteur de Poésie
04/08/2004 00:00Djedje Khiter

Alors, après la fausse commune, te voilà dans un cerceuil. . .
décidemment, autant j’ai pu écrire des choses se rapprochant de la mort, autant je suis content de ne plus pouvoir en cerner. . .
Je préfère de loin tes actes sur les commandements (bon, je n’ai pas encore compris le sens des commandements, mais tu vas m’expliquer. . . 🙂 ). . . Celui çi n’en n’est pas un. . . fort heureusement d’ailleur. . . je n’y ai vu aucun reflets d’images, non pas par manque d’imagination, mais par manque de motivation sans doutes ? bref. . . Ce n’est pas bien grave. . . d’autre pourrons te dire qu’ils aiment car ils peuvent certainement mieux que moi, s’y retrouver (pour ne pas dire s’y identifier).
Ciao Gars et pense un peu à sortir du cerceuil et de la fausse commune. . . 😉 🙂 :o)

Auteur de Poésie
06/08/2004 00:00Xander

superbe poème encore une fois le théme est bien choisit

Auteur de Poésie
06/08/2004 00:00D.M.Dufort

je trouve que ça manque de rythme, de souffle, des rimes un peu trop faciles, tu vaux mieux que celà, persévère. . .

Auteur de Poésie
07/08/2004 00:00Nemesis

Apparement on ne peut pas plaire à tout le monde ! Merci en tous cas pour vos commentaires et vos critiques, ils sont tous les bienvenus. . .

Auteur de Poésie
09/08/2004 00:00Khalil

il y a du rythme, c’est attrayant. ce ton poème m’a beaucoup plu. meme si on est pas du meme style.
à+

Auteur de Poésie
09/08/2004 00:00Nemesis

A Djedje Khiter/ Zeussinou :
Pour ce qui est de vos critiques sur l’absence du reflet d’image, je présume que vous avez oublié de lire, au moins, la moitié des vers du poème. En ne prenant par exemple que 4 passages : Je débarque dans mon cercueil / Un message dans une bouteille / Je retrouve dans mon réveil /Les gents dans leur sommeil. . . vous croyez vraiment que ça ne reflète aucune image ? Et bien je vous dis que chacun de ces vers reflète, bel et bien, une image et une image forte en plus ! La prochaine fois essayez de faire des critiques constructives et non pas hâtives !

Auteur de Poésie
09/08/2004 00:00Nemesis

D. M. Dufort
Tu trouves que les rimes sont un peu trop faciles, je te rappelle que la moitié du poème se termine par des rimes en "our" et si tu trouves que se sont des rimes faciles, tu n’as qu’à me filer davantage de mots qui sont relevants et avec comme terminaison "our", ça me permettrait d’allonger le poème et je t’en serais reconnaissant !

Auteur de Poésie
09/08/2004 00:00Mwa !!

tres bo mai je te lai deja di. . je ne voi po pk tu di ke je garde un espri sportif. . . .

Auteur de Poésie
09/08/2004 00:00Latite

Bravo tres beau poeme. . . . . j’adore ta facons d’ecrire meme si qu’elle est tres
differente de la miene. . . . . .
Jadore!!!
Bizou!!

Auteur de Poésie
11/08/2004 00:00Miss-Loony

Très bon poème surtout continue je suis dans le meme état d’esprit que toi en ce moment la mort m’attire de + en + dans son gouffre et des idées noires jaillissent dans ma tête comme sortient de nul part. . . Peut tu m’aider?

Auteur de Poésie
12/08/2004 00:00Franzio

jolie poéme! ciao fanzio

Auteur de Poésie
13/08/2004 00:00Franzio

encore merci pour tes com, ciao amicalement franzio

Auteur de Poésie
13/08/2004 00:00Djedje Khiter

"je n’y ai vu aucun reflets d’images, non pas par manque d’imagination, mais par manque de motivation sans doutes ?"
Je m’étais justifié dans mon propos. . . sans être hatif crois moi. . . 😉
Puis, il n’y a rien de négatif dans ce que je t’écris à chaque fois tu prends tout mal. . . et tout de travers. . . Je vais finir par te bouder. . . :o)

Auteur de Poésie
13/08/2004 00:00Nemesis

Si c’est pour venir et à chaque fois attaquer ce que j’écris avec des critiques abaissantes au lieu d’être constructives, et me laisser des commentaires malintentionnés au lieu de me faire des suggestions ou des remarques objectives, je peux te dire que je serais ravi si tu fini par aller ailleurs tirer sur tout ce qui bouge en te prenant pour le nombril du monde, jouant au cow-boy du Far West. S’il y a un art que tu maîtrise le mieux, c’est celui de te faire valoir en disant du mal des autres, et j’en ai marre de ton vilain jeu. . . . Je t’ai déjà tendu la main à plusieurs reprises pour que le respect soit mutuel, mais il est apparent qu’on ne peut pas changer les mauvaises habitudes quand on est de mauvaise foi !

Auteur de Poésie
13/08/2004 00:00Mya..

il lé super ton poeme. . . . . moi j’aime bcp ton style
bonne continuation!

Auteur de Poésie
14/08/2004 00:00D.M.Dufort

Eh te vexes pâs pour les "rimes faciles" c’est pas le problème, suffit d’un bon dictionnaire de rimes pour avoir pleine de mots en -our, c’est le rythme qui manque, le soufle que l’on retrouve dans tes autres poèmes, il y a des images qui ne fonctionnent pas, je ne comprends pas le "se fait répondre" et puis deux fois "veille" à la suite, je trouve les cadavres, les créatures sortis de l’ombre, tout ça un peu du déjà vu, déja lu, mais ce n’est que mon avis, tu sais les goûts et les couleurs, finalement, on ne fait toujours que discuter de ça. A la relecture, il est pas si mal ton poème, amitiés et continue. . .

Auteur de Poésie
14/08/2004 00:00D.M.Dufort

J’oubliais, le titre, il est pas déjà pris, ça me dit quelquechose !!!!

Auteur de Poésie
14/08/2004 00:00Nemesis

Le titre est le même que celui du film de Jack Nicholson : One Flew Over The Cuckoo’S Nest, si tu ne le sais pas encore ! Je ne vois pas où est le mal d’utiliser un titre tiré d’un célèbre film, et si tu insinues que je fais du plagiat, bon là tu vas trop loin franchement !!! Pour ce qui est de " veille" et "mise en veille" je te rappelle que ce n’est pas une répétition, puisque ça ne veut pas dire la même chose, j’aurais facilement pu utiliser "stand-by" au lieu de "mise en veille" pour éviter de faire usage du mot "veille", mais je ne l’ai pas jugé nécessaire. Pour le reste j’accepte volontiers que tu me fais des critiques constructives, et je suis bien conscient du fait que je suis loin d’être parfait et je ne prétends nullement être un poète !

Auteur de Poésie
15/08/2004 00:00La-Tigresse

bien di nemesis ton poeme est superbe brv

Auteur de Poésie
17/08/2004 00:00Julién

je ne me lasse jamais de lire tes poèmes. . c’est du pur plaisir à chaque fois. . . reste toujours le même. . . c’est si beau de lire des choses comme ça ! 😉
Amitié
Ju.

Auteur de Poésie
17/08/2004 00:00Caliban

Quelques commentaires un peu sévères, je trouve, pour ce poème agréable comme un rêve fantastique.
J’en profite pour te remercier pour tes commentaires sur mes poèmes.
Amicalement

Auteur de Poésie
17/08/2004 00:00Edeltayon

Si je devais resumer ce serait que l’on critique facilement, trop souvent, ce que l’on ne comprend pas, ton texte est riche en image et en reference (comme d’ailleurs presque tout tes poemes), et je salue ton esprit constructif qui est assemble tel la tour de babel des mots qui d’habitude ne se cotoie pas. . . . Bien sur vol au dessus d’un nid de coucou est une reference au film avec jack nicholson(d’aillers que je recommande à ceux qui ne l’ont pas vu)mais qui decrit comme dans ton poeme, un homme à l’esprit sain(santé mentale)qui se fait passé pour un fou, dans cette asile, et qui a la fin s’echappe en ayant emporté avec lui les semences de l’alieniation. . . . . une allegorie admirable de ce film, et quand bien meme la forme n’y serait pas(et ce n’est pas le cas), certain aurait manqué le fond par le péché de suffisance. . . . Peut etre que ce que j’ecris est seulement ma libre interpretation mais releverais seulement que ton poeme est bien plus riche en sens que tes detracteurs le pensent. . . . . .

Auteur de Poésie
18/08/2004 00:00Aquhydro

Superbe. j’adore. kestion : Faut t’il lire stand-beille pr la rime?
mdr!
En tt ca j’ador!
Amitié.

Auteur de Poésie
18/08/2004 00:00Nemesis

Merci por ton commentaire Aquhydro, en fait "Stand-by" est un mot anglais et qui se lit comme le bye bye ou goodbye, c’est bien sûr l’équivalent en français de "mise en veille", expression que j’ai utilisée en premier lieu, mais il y a qlqu’un qui m’a reproché la répétition du mot "Veille" 2 fois dans la même strophe, et je me suis décidé finalemnent à utiliser le mot "Stand-by" puisqu’il est entré dans le dictinnaire de la langue francaise. Merci encore pour ton commentaire sympathique. . .

Auteur de Poésie
18/08/2004 00:00Nemesis

Merci aussi à toi "edeltayon" pour ton commentaire constructif, ton soutien et tes encouragements, t’as bien compris l’essence de ce poème et les images qu’il renvoie, je te remercie aussi pour les explications que tu as donné sur le film de Jack Nicholson. Encore mille merci !

Auteur de Poésie
19/08/2004 00:00Miloux

Salut!j’adore ce que tu fais alors stp vas lire mon poème que j’ai écris pour les membres du sites. C’est un hommage de ma part

Auteur de Poésie
26/08/2004 00:00Edeltayon

Pourquoi plus de poeme????moi à chaque fois je reviens sur tes anciens poemes en attendant de nouveaux. . . j’espere qu’un jour mon attente sera recompensée. . .

Auteur de Poésie
26/08/2004 00:00Nemesis

C’est une bonne question que tu me poses là, malheureusement je dois admettre le fait que je n’écris pas régulièrement, pour moi c’est plutôt des moments de lucidité et d’inspiration suivis de longues périodes de silence. Néanmoins, j’ai des poèmes pratiquement finis et dont pour certains, il n’y a que les titres qui manquent. Donc j’espère sincèrement pouvoir les mettre très bientôt. Merci pour l’attention que tu portes pour mes écritures, et merci aussi pour tous ceux qui me soutiennent, ça me fait vraiment plaisir, et ça me donne le courage de continuer à écrire.

Auteur de Poésie
29/08/2004 00:00Khalil

j’attends ton nouveau poème.

Auteur de Poésie
01/09/2004 00:00Djedje Khiter

En fait, je ne suis pas seul à attendre on dirrait ? 🙂
Il me reste à annoter celui là ainsi que les autres
Pour celui çi : (-)(-)

N. B. : Une petite surprise pour toi, qui je souhaite ne te déplairas pas ? Si, tu vas lire "Ensemble, même combat" dans la liste de mes poèmes. . . 😉
A très bientôt

Auteur de Poésie
02/09/2004 00:00Kyrill

Je suis impressionné par la rigueur de la structure du poeme. Les vers sont millimétrées et les syllabes au garde-à-vous.

Auteur de Poésie
04/09/2004 00:00D.M.Dufort

Nemesis, à quand les prochaines lectures de tes poèmes ? On s’impatiente. . .
Au fait, c’est qui ce Nicholson dont vous parlez ?. . .
Je plaisante et rappelle juste qu’avant d’être un merveilleux film romantique et tout et tout (!!!) c’est d’abord un magnifique roman de Ken Kesey que je vous recommande ( entre autres ). . . eh c’est quoi ce "stand by" je preférais la répétition de "veille "!! et puis ne cherche pas toujours à te justifier face aux critiques, écris, donne nous à lire et basta, c’est l’auberge espagnole, chacun y prend ce qu’il y amène. . . au plaisir. . .

Auteur de Poésie
11/09/2004 00:00Louis Calaferte

vraiment pas mal, je découvre mais c’est pas mal du tout

Auteur de Poésie
12/09/2004 00:00Mathilde

jedore ce poeme il exprim un truc ke jarrive pa a expliquer et pourtant. . . . !! bravo !

Auteur de Poésie
05/11/2004 00:00Bigbos

j’aime bcp ce poeme, il est magnifique bravo.
amitié bigbos.