Prose : Face A L’arcane Treize

Face A L’arcane Treize

Une journée commune, le soir,
Elle vint encore me chercher,
Un instant simple, sans espoir,
Un instant ou nul ne l’attendais !

Elle me surprit par son approche,
foudroyante, prompte, sordide,
Jour ou mon apparant cinoche,
Etait à son paroxisme putride.

Elle s’empara de nouveau de son empire,
Au moment fatidique,
Ou elle se fit sentir,
Je reconnu son signe extatique.

Ta faux tu brandis encore,
Image du néant, je sais que tu m’ attends,
Ta vision ne vient plus hanter mes rêves,
Pourtant tu es là tapie ou nul ne te surprend.

Noire et patiente, sombre et puissante,
Tu joue ton rôle à merveille,
Sur ma destinée tu veille, vivante,
Obsédante lorsque tu t’éveille.

Ton nom, Arcane du long Sommeil,
Est un blasphème à la vie,
Du trèfond des ombres qui payent,
Dis moi pourquoi existe tu ici ?

Au hasard tu fauche, celui- ci, celle- là,
Sans savoir ce que tu fais, il y à une loi d’airin,
Je t’exècre mort imbécile, j’exècre tes pas,
Ils se nomment complots pour accomplir tes dessins.

Par Quatre fois, des hommes te déjouent,
Par leurs savoir, leurs connaissances,
Quatre fois que tu t’en fout,
D’enterrer une existence.

La survivante fatiguée,
Que doit
elle te prouver,
pour que ta faux tu arretes d’aiguiser,
Et de lancer ici ou là à volonté !

Mort je te hais !

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Face A L’arcane Treize


  • Phonétique : Face A L’arcane Treize

    ynə ʒuʁne kɔmynə, lə swaʁ,
    εllə vɛ̃ ɑ̃kɔʁə mə ʃεʁʃe,
    œ̃n- ɛ̃stɑ̃ sɛ̃plə, sɑ̃z- εspwaʁ,
    œ̃n- ɛ̃stɑ̃ u nyl nə latɑ̃dε !

    εllə mə syʁpʁi paʁ sɔ̃n- apʁoʃə,
    fudʁwajɑ̃tə, pʁɔ̃ptə, sɔʁdidə,
    ʒuʁ u mɔ̃n- apaʁɑ̃ sinoʃə,
    ətε a sɔ̃ paʁɔksismə pytʁidə.

    εllə sɑ̃paʁa də nuvo də sɔ̃n- ɑ̃piʁə,
    o mɔmɑ̃ fatidikə,
    u εllə sə fi sɑ̃tiʁ,
    ʒə ʁəkɔny sɔ̃ siɲə εkstatikə.

    ta fo ty bʁɑ̃diz- ɑ̃kɔʁə,
    imaʒə dy neɑ̃, ʒə sε kə ty matɑ̃,
    ta vizjɔ̃ nə vjɛ̃ plys-ɑ̃te mε ʁεvə,
    puʁtɑ̃ ty ε la tapi u nyl nə tə syʁpʁɑ̃.

    nwaʁə e pasjɑ̃tə, sɔ̃bʁə e pɥisɑ̃tə,
    ty ʒu tɔ̃ ʁolə a mεʁvεjə,
    syʁ ma dεstine ty vεjə, vivɑ̃tə,
    ɔpsedɑ̃tə lɔʁskə ty tevεjə.

    tɔ̃ nɔ̃, aʁkanə dy lɔ̃ sɔmεj,
    εt- œ̃ blasfεmə a la vi,
    dy tʁεfɔ̃ dεz- ɔ̃bʁə- ki pεje,
    di suliɲe mwa puʁkwa εɡzistə ty isi ?

    o-azaʁ ty foʃə, səlɥi si, sεllə la,
    sɑ̃ savwaʁ sə kə ty fε, il i a ynə lwa dεʁɛ̃,
    ʒə tεɡzεkʁə mɔʁ ɛ̃besilə, ʒεɡzεkʁə tε pa,
    il sə nɔmɑ̃ kɔ̃plo puʁ akɔ̃pliʁ tε desɛ̃.

    paʁ katʁə fwa, dεz- ɔmə tə deʒue,
    paʁ lœʁ savwaʁ, lœʁ kɔnεsɑ̃sə,
    katʁə fwa kə ty tɑ̃ fu,
    dɑ̃teʁe ynə εɡzistɑ̃sə.

    la syʁvivɑ̃tə fatiɡe,
    kə dwa suliɲe εllə tə pʁuve,
    puʁ kə ta fo ty aʁətə dεɡize,
    e də lɑ̃se isi u la a vɔlɔ̃te !

    mɔʁ ʒə tə-ε !
  • Syllabes Phonétique : Face A L’arcane Treize


Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
03/10/2011 10:12Marcel42

combattre la mort, c’est seulement vivre sans crainte, un jour de plus.
Cordialement,
Marcel.

Auteur de Poésie
30/11/2011 20:52Cassandre06

xander et marcel merci je vous embrasse tous deux mes amis

Prose Mort
Publié le 02/10/2011 16:56

L'écrit contient 230 mots qui sont répartis dans 10 strophes.

Poete : Cassandre06

Récompense

0
0
0