Poeme : Mort…

Mort…

La balle m’a transpercé le cœur,
La souffrance ne m’a jamais fait peur…
Mais je l’ai sentie : la douleur,
Elle s’est propagée dans tout mon corps…
Tous ce sang m’ecœurait, mais je n’y pensait pas…

La mort est enfin arrivée…
Elle m’a libérée de ce corps maléfique,
Pour m’envoyé dans un monde,
Où malheurs et douleur n’existent pas.
J’ai appris une chose : la balle c’etait toi !

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Mort…

    la=bal=le=ma=trans=per=cé=le=cœur 9
    la=souf=fran=ce=ne=ma=ja=mais=fait=peur 10
    mais=je=lai=sen=tie=la=dou=leur 8
    el=le=sest=pro=pa=gée=dans=tout=mon=corps 10
    tous=ce=sang=me=cœu=rait=mais=je=ny=pen=sait=pas 12

    la=mort=est=en=fin=ar=ri=vée 8
    elle=ma=li=bé=rée=de=ce=corps=ma=lé=fi=que 12
    pour=men=voy=é=dans=un=mon=de 8
    où=mal=heurs=et=dou=leur=nexistent=pas 8
    jai=ap=pris=une=cho=se=la=bal=le=ce=tait=toi 12
  • Phonétique : Mort…

    la balə ma tʁɑ̃spεʁse lə kœʁ,
    la sufʁɑ̃sə nə ma ʒamε fε pœʁ…
    mε ʒə lε sɑ̃ti : la dulœʁ,
    εllə sε pʁɔpaʒe dɑ̃ tu mɔ̃ kɔʁ…
    tus sə sɑ̃ məkeyʁε, mε ʒə ni pɑ̃sε pa…

    la mɔʁ εt- ɑ̃fɛ̃ aʁive…
    εllə ma libeʁe də sə kɔʁ malefikə,
    puʁ mɑ̃vwaje dɑ̃z- œ̃ mɔ̃də,
    u malœʁz- e dulœʁ nεɡziste pa.
    ʒε apʁiz- ynə ʃozə : la balə sətε twa !
  • Syllabes Phonétique : Mort…

    la=ba=lə=ma=tʁɑ̃s=pεʁ=se=lə=kœ=ʁə 10
    la=su=fʁɑ̃=sə=nə=ma=ʒa=mε=fε=pœʁ 10
    mε=ʒə=lε=sɑ̃=ti=la=du=lœ=ʁə 9
    εl=lə=sε=pʁɔ=pa=ʒe=dɑ̃=tu=mɔ̃=kɔʁ 10
    tus=sə=sɑ̃mə=ke=y=ʁε=mε=ʒə=ni=pɑ̃=sε=pa 12

    la=mɔʁ=ε=tɑ̃=fɛ̃=a=ʁi=ve 8
    εllə=ma=li=be=ʁe=də=sə=kɔʁ=ma=le=fikə 11
    puʁ=mɑ̃=vwa=j=e=dɑ̃=zœ̃=mɔ̃=də 9
    u=ma=lœʁ=ze=du=lœʁ=nεɡ=zis=te=pa 10
    ʒε=a=pʁi=zynə=ʃozə=la=ba=lə=sə=tε=twa 11

Récompense

0
2
0

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
06/04/2004 00:00Broken.Heart

ton poème est juste super lol!! continue comme sa 🙂 -x0x0x0x-

Auteur de Poésie
29/06/2004 00:00Marine

supr. . .

Auteur de Poésie
06/07/2004 00:00Ulysse Revient

c’est si difficile de se faire trahir par ceux qu’on aime et plus encore par celui qui notre amour est dévoué.
Le résultat eh bien souvent le même une longue déchirure mélangée à une agonie du coeur et des sentiments

Auteur de Poésie
15/01/2005 00:00Sucette

c abuser comme c tro bo

Auteur de Poésie
15/01/2005 00:00Pudique

il est vraiment beau !
quelle balle !
bravo, bonne continuation.
kiss