Poeme-France : Lecture Écrit - Sans Thème -

Poeme : Orage

Poème - Sans Thème -
Publié le 06/08/2012 00:43

L'écrit contient 99 mots qui sont répartis dans 2 strophes.

Poete : Coco La Glace

Orage

Orages
Le ciel est gris d’indifference,
Moi j’aime l’orage, toi tu aimes le soleil,
Le sombre est d’une lourde élégance,
Que tu ne pourrais comprendre dans ton éveil.
Nuits d’orages, ou la nostalgie se gagne,
Sous la tente et dans l’émerveillement,
Entendre ces grondements qui accompagnent,
Dans l’amusement, la terreur des autre gens.
Tu te sauves quand l’orage arrive,
Moi je m’avance avec ferveur,
L’entousiasme des gens qui ont peur,

Sous les colones d’or créatives,
Créatives d’angoisses et d’épouvantes,
Qui me font frémir d’exitations bienveillantes.
  • Pieds Hyphénique: Orage

    ora=ges 2
    le=ciel=est=gris=din=dif=fe=ren=ce 9
    moi=jaime=lo=ra=ge=toi=tu=ai=mes=le=so=leil 12
    le=som=bre=est=du=ne=lour=de=é=lé=gan=ce 12
    que=tu=ne=pour=rais=com=pren=dre=dans=ton=é=veil 12
    nuits=do=ra=ges=ou=la=nos=tal=gie=se=ga=gne 12
    sous=la=ten=te=et=dans=lé=mer=vei=lle=ment 11
    en=ten=dre=ces=gron=de=ments=qui=ac=com=pa=gnent 12
    dans=la=mu=se=ment=la=ter=reur=des=au=tre=gens 12
    tu=te=sau=ves=quand=lo=ra=ge=ar=ri=ve 11
    moi=je=ma=van=ce=a=vec=fer=veur 9
    len=tou=si=as=me=des=gens=qui=ont=peur 10

    sous=les=co=lo=nes=dor=cré=a=ti=ves 10
    cré=a=ti=ves=dan=gois=ses=et=dé=pou=van=tes 12
    qui=me=font=fré=mir=dexi=ta=ti=ons=bien=veillan=tes 12
  • Phonétique : Orage

    ɔʁaʒə
    lə sjεl ε ɡʁi dɛ̃difəʁɑ̃sə,
    mwa ʒεmə lɔʁaʒə, twa ty εmə lə sɔlεj,
    lə sɔ̃bʁə ε dynə luʁdə eleɡɑ̃sə,
    kə ty nə puʁʁε kɔ̃pʁɑ̃dʁə dɑ̃ tɔ̃n- evεj.
    nɥi dɔʁaʒə, u la nɔstalʒi sə ɡaɲə,
    su la tɑ̃tə e dɑ̃ lemεʁvεjmɑ̃,
    ɑ̃tɑ̃dʁə sε ɡʁɔ̃dəmɑ̃ ki akɔ̃paɲe,
    dɑ̃ lamyzəmɑ̃, la teʁœʁ dεz- otʁə ʒɑ̃.
    ty tə sovə kɑ̃ lɔʁaʒə aʁivə,
    mwa ʒə mavɑ̃sə avεk fεʁvœʁ,
    lɑ̃tuzjasmə dε ʒɑ̃ ki ɔ̃ pœʁ,

    su lε kɔlɔnə dɔʁ kʁeativə,
    kʁeativə dɑ̃ɡwasəz- e depuvɑ̃tə,
    ki mə fɔ̃ fʁemiʁ dεɡzitasjɔ̃ bjɛ̃vεjɑ̃tə.
  • Pieds Phonétique : Orage

    ɔ=ʁa=ʒə 3
    lə=sjεl=ε=ɡʁi=dɛ̃=di=fə=ʁɑ̃=sə 9
    mwa=ʒεmə=lɔ=ʁa=ʒə=twa=ty=ε=mə=lə=sɔ=lεj 12
    lə=sɔ̃=bʁə=ε=dy=nə=luʁ=də=e=le=ɡɑ̃=sə 12
    kə=ty=nə=puʁ=ʁε=kɔ̃=pʁɑ̃=dʁə=dɑ̃=tɔ̃=ne=vεj 12
    nɥi=dɔ=ʁa=ʒə=u=la=nɔs=tal=ʒi=sə=ɡa=ɲə 12
    su=la=tɑ̃=tə=e=dɑ̃=le=mεʁ=vεj=mɑ̃ 10
    ɑ̃=tɑ̃=dʁə=sε=ɡʁɔ̃=də=mɑ̃=ki=a=kɔ̃=pa=ɲe 12
    dɑ̃=la=my=zə=mɑ̃=la=te=ʁœʁ=dε=zo=tʁə=ʒɑ̃ 12
    ty=tə=so=və=kɑ̃=lɔ=ʁa=ʒə=a=ʁi=və 11
    mwa=ʒə=ma=vɑ̃=sə=a=vεk=fεʁ=vœ=ʁə 10
    lɑ̃=tu=zjas=mə=dε=ʒɑ̃=ki=ɔ̃=pœ=ʁə 10

    su=lε=kɔ=lɔ=nə=dɔʁ=kʁe=a=ti=və 10
    kʁe=a=ti=və=dɑ̃=ɡwa=sə=ze=de=pu=vɑ̃=tə 12
    ki=mə=fɔ̃=fʁe=miʁ=dεɡ=zi=ta=sjɔ̃=bjɛ̃=vε=jɑ̃tə 12

PostScriptum

Explication du texte :
J’ai toujours aimé l’orage et les films qui font peur, et j’ai relié les deux vu que certaine personnes n’aiment pas l’orage et j’ai mis en évidence mon côté antisocial et solitaire.
« sombre d’une lourde élégance » lourde comme le temps orageux, élégant par le spectacle du tonnerre, et je trouve que le noir c’est beau.
« que tu ne pourrais comprendre dans ton éveil » car c’est dans le noir que l’on s’endort et que l’on rêve, on peut pas rêver quand on est éveillé, enfin si mais d’une autre manière.
et enfin exitation bienveillantes, faut pas chercher à comprendre j’ai voulu mettre ca parce que ca m’exite sans etant pervers : D

Commentaire Sur La Poesie


Auteur de Poésie
06/08/2012 00:55Melly-Mellow

Et bien, tu n’avais pas de craintes à avoir, j’aime bien celui là ^^ Et tu as très bien fais d’utiliser le post-scriptum car j’allais justement te demander ce que signifiait " Que tu ne pourrais comprendre dans ton éveil " ..
Alors premièrement, je trouve celui là mieux axé que les autres, tu restes bien sur la même idée, comme tu l’as expliqué, de l’homme asocial qui aime le tonnerre quand les autres le craignent. Ensuite la dernière strophe porte pour moi une jolie métaphore du tonnerre, où on peut lire l’admiration que tu portes à un ciel orageux, au point de le qualifier d’or. Et l’exitation bienveillante marque le fait que tu aimes l’orage sans pour autant avoir un comportement cyclonique. En résumé j’aime bien.
Seul bémol que je te reprocherai.. Parfois tu t’adresses directement à nous par le " Tu aimes le soleil " .. " Tu te sauves " ... Et ensuite tu repasses sur " des gens " ou " des autres gens " .. Il faut que tu te fixes un interlocuteur. Je te conseille la foule, la généralité.. Comme ça tu montres encore plus le cadre marginal de ton personnage. Il y a lui qui aime l’orage, et les autres qui en général aime le soleil.. Le "Tu" est assez agressif voire arrogant.. Et même si ton personnage est assez "malsain" entres guillemets pour aimer voir la terreur procuré par la foudre dans les yeux des autres, il ne s’interfererait pas avec eux selon moi...
Bref ton écrit mérite un 9/10 et je te félicite 😉 Bonne continuation.