Prose : Les Nouveaux Bergers

Les Nouveaux Bergers

Un feu carré
L’écran nous ment
De par sa chaleur artificielle
De par sa nature objectale
Derrière l’écran les nouveaux bergers

Comme à l’aube de l’ère tribale
Tous assis autour du feu
Ensembles
Tous assis devant l’écran ensembles
Dans nos solitudes

Une fois de plus l’idée est dénaturée
La parole est violée puis égorgée
L’écran qui devait nous éclairer
Nous leurre dans un labyrinthe d’inconscience
Reflet de la perte de notre humanité

Le médiocre présent est oblitéré
Dans un plongeon virtuel ahurissant
Inutile même de rêver dans l’effort
L’écran régurgite nos vies prédigérées
Il suffit de voir et d’entendre

Une machine à faire des troupeaux
Pauvre agnus dei face à l’écran
Devenu un mouton désincarné
Qui gère ces transhumances planétaires
Qui donc sont ces nouveaux bergers

Car l’écran est précieux
Certains donnent leur vie pour le posséder
Etre un nouveau berger
Mais qui possède qui
Et quelle volonté dirige nos pâtres

L’hypertrophie égocentriste
Du Martin voleur et assimilés
Toute la basse cour des charognards
Des emplumés de pseudo sang bleu
Et toutes les envergures de nos défauts les plus rapaces

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Les Nouveaux Bergers


  • Phonétique : Les Nouveaux Bergers

    œ̃ fø kaʁe
    lekʁɑ̃ nu mɑ̃
    də paʁ sa ʃalœʁ aʁtifisjεllə
    də paʁ sa natyʁə ɔbʒεktalə
    dəʁjεʁə lekʁɑ̃ lε nuvo bεʁʒe

    kɔmə a lobə də lεʁə tʁibalə
    tusz- asiz- otuʁ dy fø
    ɑ̃sɑ̃blə
    tusz- asi dəvɑ̃ lekʁɑ̃ ɑ̃sɑ̃blə
    dɑ̃ no sɔlitydə

    ynə fwa də plys lide ε denatyʁe
    la paʁɔlə ε vjɔle pɥiz- eɡɔʁʒe
    lekʁɑ̃ ki dəvε nuz- eklεʁe
    nu ləʁə dɑ̃z- œ̃ labiʁɛ̃tə dɛ̃kɔ̃sjɑ̃sə
    ʁəflε də la pεʁtə də nɔtʁə ymanite

    lə medjɔkʁə pʁezɑ̃ εt- ɔbliteʁe
    dɑ̃z- œ̃ plɔ̃ʒɔ̃ viʁtɥεl ayʁisɑ̃
    inytilə mεmə də ʁεve dɑ̃ lefɔʁ
    lekʁɑ̃ ʁeɡyʁʒitə no vi pʁediʒeʁe
    il syfi də vwaʁ e dɑ̃tɑ̃dʁə

    ynə maʃinə a fεʁə dε tʁupo
    povʁə aɲys dε fasə a lekʁɑ̃
    dəvəny œ̃ mutɔ̃ dezɛ̃kaʁne
    ki ʒεʁə sε tʁɑ̃ʃymɑ̃sə planetεʁə
    ki dɔ̃k sɔ̃ sε nuvo bεʁʒe

    kaʁ lekʁɑ̃ ε pʁesjø
    sεʁtɛ̃ dɔne lœʁ vi puʁ lə pɔsede
    εtʁə œ̃ nuvo bεʁʒe
    mε ki pɔsεdə ki
    e kεllə vɔlɔ̃te diʁiʒə no patʁə

    lipεʁtʁɔfi eɡɔsɑ̃tʁistə
    dy maʁtɛ̃ vɔlœʁ e asimile
    tutə la basə kuʁ dε ʃaʁɔɲaʁd
    dεz- ɑ̃plyme də psødo sɑ̃ blø
    e tutə lεz- ɑ̃vεʁɡyʁə də no defo lε plys ʁapasə
  • Syllabes Phonétique : Les Nouveaux Bergers


Récompense

0
2
0

Commentaire Sur La Poesie


Auteur de Poésie
26/11/2017 12:22Nadja Dream

Il y a de bons bergers, suffit de les trouver...

Prose Société
Publié le 26/11/2017 07:52

L'écrit contient 194 mots qui sont répartis dans 7 strophes. Toutes les strophes sont composés de 5 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poete : Courte-Plume

Texte des commentateurs