Poeme-France : Lecture Écrit Lumière

Texte : La Citoyenneté

Texte Lumière
Publié le 02/06/2019 00:30

L'écrit contient 468 mots qui sont répartis dans 3 strophes.

Poete : Dasylvaemilym

La Citoyenneté

Citoyenneté, citoyenneté
On en entend parlé à longueur de journée
Citoyens de ma capitale, sommes-nous vraiment citoyens ?
La citoyenneté n’est pas un mot vain d’esprit inventé pour décorer le dictionnaire.
Ce n’est non plus un mot créé pour être prononcé comme des saluts d’un flâneur.
Citoyen de ma bonne capitale,
Lève-toi, fais-toi digne fils de ton pays.
Être digne fils de son pays, c’est accomplir ses devoirs, c’est être citoyen.
Être citoyen, c’est pouvoir organiser ses déchets
Être citoyen, c’est prendre conscience que l’autre aussi existe et qu’il est là, tout près de moi
Être citoyen, c’est vivre ensemble
Et vivre ensemble suppose le respect de soi et de l’autre.

La citoyenneté est une communion, une attitude que doivent vivre les filles et fils dun pays.
La citoyenneté, c’est l’amour de sa patrie.
Mais regardons autour de nous et disons si nous sommes vraiment citoyens.
Ces ordures qui planent et décorent nos habitations, nos rues font-elles notre fierté ?
Ces eaux qui sillonnent çà et là nos quartiers et qui dégagent des odeurs suffocantes, font elles notre honneur ?

Filles et fils de mon pays, oublions nos habitudes qui d’ailleurs nous déshonorent.
La citoyenneté n’est rien d’autre que le savoir vivre.
Être citoyen, c’est prendre soin de son environnement familial et social.
Mais très malheureusement, de par nos agissements et comportements,
Nos routes ont remplacé nos poubelles et sont devenus d’intéressants dépotoirs et nos mots, sans doute, ont fini par se déguiser en des expressions d’idéologies de division.
Mes frère, mes sœurs, ces manières, qu’on le veuille ou non, nuisent à notre santé et ternissent notre image au niveau même de l’étranger.
Cet étranger qui d’ailleurs quitte son bercail pour se transporter chez nous, parce qu’il estime qu’ici, ça fait bon vivre, ne sera-t-il pas déçu ?
Oui, regret pour lui car dès la descente de l’avion, les alentours de l’aéroport l’accueillent et le parfument avec l’odeur de ces urines déversées çà et là.
Encore désolation pour cet étranger car de passage, ils realisent que chez nous, les caniveaux sont devenus des dépotoirs qualifiés de déchets toxiques.
Fils de mon pays, être citoyen, c’est même être patriote.
Mais hélas, nos édifices publics sont devenus des épaves, on en dispose à notre guise.
Quel avenir pour nous si nous continuons à ainsi agir ?
Chers amis, soyons guinéen ; être guinéens, c’est aimer son pays, et donc accomplir nos devoirs.
Car l’avenir et le futur de la Guinée, ne seront assurés que si on change de mentalité, que si on prend soin de notre environnement.
Et encore plus, si toi, lui et moi agissons dès maintenant.
  • Phonétique : La Citoyenneté

    sitwajεnəte, sitwajεnəte
    ɔ̃n- ɑ̃n- ɑ̃tɑ̃ paʁle a lɔ̃ɡœʁ də ʒuʁne
    sitwajɛ̃ də ma kapitalə, sɔmə nu vʁεmɑ̃ sitwajɛ̃ ?
    la sitwajεnəte nε pa œ̃ mo vɛ̃ dεspʁi ɛ̃vɑ̃te puʁ dekɔʁe lə diksjɔnεʁə.
    sə nε nɔ̃ plysz- œ̃ mo kʁee puʁ εtʁə pʁonɔ̃se kɔmə dε saly dœ̃ flanœʁ.
    sitwajɛ̃ də ma bɔnə kapitalə,
    lεvə twa, fε twa diɲə fis də tɔ̃ pεi.
    εtʁə diɲə fis də sɔ̃ pεi, sεt- akɔ̃pliʁ sε dəvwaʁ, sεt- εtʁə sitwajɛ̃.
    εtʁə sitwajɛ̃, sε puvwaʁ ɔʁɡanize sε deʃε
    εtʁə sitwajɛ̃, sε pʁɑ̃dʁə kɔ̃sjɑ̃sə kə lotʁə osi εɡzistə e kil ε la, tu pʁε də mwa
    εtʁə sitwajɛ̃, sε vivʁə ɑ̃sɑ̃blə
    e vivʁə ɑ̃sɑ̃blə sypozə lə ʁεspε də swa e də lotʁə.

    la sitwajεnəte εt- ynə kɔmynjɔ̃, ynə atitydə kə dwave vivʁə lε fijəz- e fis dœ̃ pεi.
    la sitwajεnəte, sε lamuʁ də sa patʁi.
    mε ʁəɡaʁdɔ̃z- otuʁ də nuz- e dizɔ̃ si nu sɔmə vʁεmɑ̃ sitwajɛ̃.
    sεz- ɔʁdyʁə ki plane e dekɔʁe no-abitasjɔ̃, no ʁy fɔ̃ tεllə nɔtʁə fjεʁte ?
    sεz- o ki sijɔne sa e la no kaʁtjez- e ki deɡaʒe dεz- ɔdœʁ syfɔkɑ̃tə, fɔ̃ εllə nɔtʁə ɔnœʁ ?

    fijəz- e fis də mɔ̃ pεi, ubljɔ̃ no-abitydə ki dajœʁ nu dezonoʁe.
    la sitwajεnəte nε ʁjɛ̃ dotʁə kə lə savwaʁ vivʁə.
    εtʁə sitwajɛ̃, sε pʁɑ̃dʁə swɛ̃ də sɔ̃n- ɑ̃viʁɔnəmɑ̃ familjal e sɔsjal.
    mε tʁε maləʁøzəmɑ̃, də paʁ noz- aʒisəmɑ̃z- e kɔ̃pɔʁtəmɑ̃,
    no ʁutəz- ɔ̃ ʁɑ̃plase no pubεlləz- e sɔ̃ dəvənys dɛ̃teʁesɑ̃ depɔtwaʁz- e no mo, sɑ̃ dutə, ɔ̃ fini paʁ sə deɡize ɑ̃ dεz- εkspʁesjɔ̃ dideɔlɔʒi də divizjɔ̃.
    mε fʁεʁə, mε sœʁ, sε manjεʁə, kɔ̃ lə vœjə u nɔ̃, nɥize a nɔtʁə sɑ̃te e tεʁnise nɔtʁə imaʒə o nivo mεmə də letʁɑ̃ʒe.
    sεt etʁɑ̃ʒe ki dajœʁ kitə sɔ̃ bεʁkaj puʁ sə tʁɑ̃spɔʁte ʃe nu, paʁsə kil εstimə kisi, sa fε bɔ̃ vivʁə, nə səʁa til pa desy ?
    ui, ʁəɡʁε puʁ lɥi kaʁ dε la desɑ̃tə də lavjɔ̃, lεz- alɑ̃tuʁ də laeʁɔpɔʁ lakœje e lə paʁfyme avεk lɔdœʁ də sεz- yʁinə devεʁse sa e la.
    ɑ̃kɔʁə dezɔlasjɔ̃ puʁ sεt etʁɑ̃ʒe kaʁ də pasaʒə, il ʁəalize kə ʃe nu, lε kanivo sɔ̃ dəvənys dε depɔtwaʁ kalifje də deʃε tɔksik.
    fis də mɔ̃ pεi, εtʁə sitwajɛ̃, sε mεmə εtʁə patʁjɔtə.
    mεz- ela, noz- edifisə pyblik sɔ̃ dəvənys dεz- epavə, ɔ̃n- ɑ̃ dispozə a nɔtʁə ɡizə.
    kεl avəniʁ puʁ nu si nu kɔ̃tinyɔ̃z- a ɛ̃si aʒiʁ ?
    ʃεʁz- ami, swajɔ̃ ɡineɛ̃, εtʁə ɡineɛ̃, sεt- εme sɔ̃ pεi, e dɔ̃k akɔ̃pliʁ no dəvwaʁ.
    kaʁ lavəniʁ e lə fytyʁ də la ɡine, nə səʁɔ̃ asyʁe kə si ɔ̃ ʃɑ̃ʒə də mɑ̃talite, kə si ɔ̃ pʁɑ̃ swɛ̃ də nɔtʁə ɑ̃viʁɔnəmɑ̃.
    e ɑ̃kɔʁə plys, si twa, lɥi e mwa aʒisɔ̃ dε mɛ̃tənɑ̃.

Récompense

0
0
0

Poesie sans commentaire


Commentaire poème
19/08/2019Poeme-France
En mettant un commentaire, vous pourrez exprimer sur cet écrit : votre resentit, un encouragement, un conseille ou simplement dire que vous l'avez lu.
De plus si vous écrivez aussi sur le site, vous gagnerez des liens vers vos écrits...
Pour mettre des commentaires vous devez être membre ou poète du site. Un simple inscription suffit pour le devenir.