Poeme-France : Lecture Écrit Amour

Poeme : Le Reve Ne Joue T Il Pas Des Tours

Poème Amour
Publié le 26/01/2004 00:00

L'écrit contient 185 mots qui sont répartis dans 4 strophes.

Poete : Dream

Le Reve Ne Joue T Il Pas Des Tours

Je suis plongé dans mes pensés les plus profonde
J écoute mon cœur il bat lentement comme si c était la fin
Je repense à ma vie passée et des larmes coulent
Les disparus et les décus sont les spectres de mon esprit

Je suis hanté par des démons hurlant leur tristesse
J entend encore ses pleures et ses grisements de détresse
La honte remonte en moi comme des egreurs
Les yeux fermés je ressents la peur

Pourquoi suis je ainsi tel est est mon quotidien
Je suis devoré par le mal qui petit à petit m envahit
Je perds la raison mes ailes brulent comme si j etais en enfer
Les voix de la haine me parlent et chuchottent diaboliquement

Je me reveille tout cela n’etait que pure fiction
Le sentiment de réalité etait si fort que mon front en est en sueur
Mon subconscient me joue des tours comme les personnes en ce monde
Ma morale est méfie toi de tes pensées car parfois elles te trahissent
Ainsi donc nous sommes tous égaux en ce monde dans le bien et le mal
  • Pieds Hyphénique: Le Reve Ne Joue T Il Pas Des Tours

    je=suis=plon=gé=dans=mes=pen=sés=les=plus=pro=fon=de 13
    j=é=coute=mon=cœur=il=bat=len=te=ment=com=me=si=c=é=tait=la=fin 18
    je=re=pen=se=à=ma=vie=pas=sée=et=des=lar=mes=coulent 14
    les=dis=pa=rus=et=les=dé=cus=sont=les=s=pec=tres=de=mon=es=prit 17

    je=suis=han=té=par=des=dé=mons=hur=lant=leur=tris=tesse 13
    j=en=tend=en=co=re=ses=pleu=res=et=ses=gri=se=ments=de=dé=tresse 17
    la=hon=te=re=mon=te=en=moi=com=me=des=e=greurs 13
    les=y=eux=fer=més=je=res=sents=la=peur 10

    pour=quoi=suis=je=ain=si=tel=est=est=mon=quo=ti=dien 13
    je=suis=de=vo=ré=par=le=mal=qui=pe=tit=à=pe=tit=m=en=va=hit 18
    je=perds=la=rai=son=mes=ailes=bru=lent=com=me=si=j=e=tais=en=en=fer 18
    les=voix=de=la=hai=ne=me=par=lent=et=chu=chot=tent=dia=bo=li=que=ment 18

    je=me=re=vei=lle=tout=ce=la=ne=tait=que=pu=re=fic=ti=on 16
    le=sen=timent=de=ré=a=li=té=e=tait=si=fort=que=mon=front=en=est=en=sueur 19
    mon=sub=cons=cient=me=joue=des=tours=com=me=les=per=son=nes=en=ce=mon=de 18
    ma=mo=rale=est=mé=fie=toi=de=tes=pen=sées=car=par=fois=elles=te=tra=hissent 18
    ain=si=donc=nous=sommes=tous=é=gaux=en=ce=mon=de=dans=le=bien=et=le=mal 18
  • Phonétique : Le Reve Ne Joue T Il Pas Des Tours

    ʒə sɥi plɔ̃ʒe dɑ̃ mε pɑ̃se lε plys pʁɔfɔ̃də
    ʒi ekutə mɔ̃ kœʁ il ba lɑ̃təmɑ̃ kɔmə si se etε la fɛ̃
    ʒə ʁəpɑ̃sə a ma vi pase e dε laʁmə- kule
    lε dispaʁysz- e lε dekys sɔ̃ lε spεktʁə- də mɔ̃n- εspʁi

    ʒə sɥi-ɑ̃te paʁ dε demɔ̃z- yʁlɑ̃ lœʁ tʁistεsə
    ʒi ɑ̃tɑ̃t- ɑ̃kɔʁə sε plœʁəz- e sε ɡʁizəmɑ̃ də detʁεsə
    la ɔ̃tə ʁəmɔ̃tə ɑ̃ mwa kɔmə dεz- εɡʁœʁ
    lεz- iø fεʁme ʒə ʁəsɑ̃ la pœʁ

    puʁkwa sɥi ʒə ɛ̃si tεl εt- ε mɔ̃ kɔtidjɛ̃
    ʒə sɥi dəvɔʁe paʁ lə mal ki pəti a pəti εm ɑ̃vai
    ʒə pεʁd la ʁεzɔ̃ mεz- εlə bʁyle kɔmə si ʒi ətεz- ɑ̃n- ɑ̃fe
    lε vwa də la-εnə mə paʁle e ʃyʃɔte djabɔlikəmɑ̃

    ʒə mə ʁəvεjə tu səla nətε kə pyʁə fiksjɔ̃
    lə sɑ̃timɑ̃ də ʁealite ətε si fɔʁ kə mɔ̃ fʁɔ̃ ɑ̃n- εt- ɑ̃ sɥœʁ
    mɔ̃ sybkɔ̃sjɑ̃ mə ʒu dε tuʁ kɔmə lε pεʁsɔnəz- ɑ̃ sə mɔ̃də
    ma mɔʁalə ε mefi twa də tε pɑ̃se kaʁ paʁfwaz- εllə tə tʁaise
    ɛ̃si dɔ̃k nu sɔmə tusz- eɡoz- ɑ̃ sə mɔ̃də dɑ̃ lə bjɛ̃ e lə mal
  • Pieds Phonétique : Le Reve Ne Joue T Il Pas Des Tours

    ʒə=sɥi=plɔ̃=ʒe=dɑ̃=mε=pɑ̃=se=lε=plys=pʁɔ=fɔ̃=də 13
    ʒi=e=kutə=mɔ̃=kœʁ=il=ba=lɑ̃=tə=mɑ̃=kɔ=mə=si=se=e=tε=la=fɛ̃ 18
    ʒə=ʁə=pɑ̃=sə=a=ma=vi=pa=se=e=dε=laʁ=mə=ku=le 15
    lε=dis=pa=ʁys=ze=lε=de=kys=sɔ̃=lε=spεk=tʁə=də=mɔ̃=nεs=pʁi 16

    ʒə=sɥi-ɑ̃=te=paʁ=dε=de=mɔ̃=zyʁ=lɑ̃=lœ=ʁə=tʁis=tε=sə 15
    ʒi=ɑ̃=tɑ̃=tɑ̃=kɔ=ʁə=sε=plœ=ʁə=ze=sε=ɡʁi=zə=mɑ̃=də=de=tʁε=sə 18
    la=ɔ̃=tə=ʁə=mɔ̃=tə=ɑ̃=mwa=kɔ=mə=dε=zε=ɡʁœ=ʁə 14
    lε=zi=ø=fεʁ=me=ʒə=ʁə=sɑ̃=la=pœ=ʁə 11

    puʁ=kwa=sɥi=ʒə=ɛ̃=si=tεl=ε=tε=mɔ̃=kɔ=ti=dj=ɛ̃ 14
    ʒə=sɥi=də=vɔ=ʁe=paʁ=lə=mal=ki=pə=ti=a=pə=ti=εm=ɑ̃=va=i 18
    ʒə=pεʁd=la=ʁε=zɔ̃=mε=zεlə=bʁy=le=kɔ=mə=si=ʒi=ə=tε=zɑ̃=nɑ̃=fe 18
    lε=vwa=də=la-ε=nə=mə=paʁ=le=e=ʃy=ʃɔ=te=dja=bɔ=li=kə=mɑ̃ 18

    ʒə=mə=ʁə=vε=jə=tu=sə=la=nə=tε=kə=py=ʁə=fik=sj=ɔ̃ 16
    lə=sɑ̃=ti=mɑ̃də=ʁe=a=li=te=ə=tε=si=fɔʁ=kə=mɔ̃=fʁɔ̃=ɑ̃=nε=tɑ̃=sɥœʁ 19
    mɔ̃=syb=kɔ̃=sjɑ̃=mə=ʒu=dε=tuʁ=kɔ=mə=lε=pεʁ=sɔ=nə=zɑ̃=sə=mɔ̃=də 18
    ma=mɔ=ʁalə=ε=me=fi=twa=də=tε=pɑ̃=se=kaʁ=paʁ=fwa=zεllə=tə=tʁa=ise 18
    ɛ̃=si=dɔ̃k=nu=sɔmə=tus=ze=ɡo=zɑ̃=sə=mɔ̃=də=dɑ̃=lə=bjɛ̃=e=lə=mal 18

PostScriptum

cette ecriture est une reflexion je sais pas si vous comprendrez ce que je veux exprimer mais je veux dire que cela signifie un sentiment profond en moi que les hommes sont identik en fin de compte

Récompense

0
0
0

Poesie sans commentaire


Commentaire poème
14/12/2018Poeme-France
En mettant un commentaire, vous pourrez exprimer sur cet écrit : votre resentit, un encouragement, un conseille ou simplement dire que vous l'avez lu.
De plus si vous écrivez aussi sur le site, vous gagnerez des liens vers vos écrits...
Pour mettre des commentaires vous devez être membre ou poète du site. Un simple inscription suffit pour le devenir.