Poeme-France : Lecture Écrit Détresse

Poeme : La Timidité, Ce Fallacieux Tombeau

Poème Détresse
Publié le 26/03/2021 11:34

L'écrit contient 273 mots qui sont répartis dans 8 strophes.

Poete : Luma

La Timidité, Ce Fallacieux Tombeau

Oh lecteur qui pénètre dans le fort de mon intimité,
Que sais-tu du trou béant creusé par la timidité
Qui ampute le quotidien de ses jours de bonheur,
De cette infirmité invisible qui ronge de l’intérieur ?

Que sais-tu de mon soleil qui hiberne dedans,
Quand le givre vient s’épanouir sur ma peau,
Quand derrière la prison exiguë de mes dents,
Des rayons, ne s’échappe pas le moindre lambeau ?

Que sais-tu de l’indicible envie d’être en vie,
De la jalousie pour les amours qui s’échangent,
Quand le corps tremble d’émoi face à l’ange,
Quand la valse des sentiments cloue au parvis ?

Que sais-tu de l’imposant silence qui rend amer,
Qui cantonne le cœur gourmand à la solitude
Des horizons épurés sous l’influence des Bermudes,
Qui conditionne l’imagination pour combler le désert ?

Que sais-tu de ces fantômes que je rêve d’exorciser,
Des cauchemars réels contre les extases oniriques,
Du paria qui a tant à donner de n’avoir qu’économisé,
Séquestré par cette insolente impuissance pathologique ?

Sais-tu que l’échec perpétuel devient une habitude
Qu’à force de ne pas oser un jour s’est éteinte la flamme
Que la timidité est l’alibi pour rester sur le chemin calme
De la léthargie affective, où s’évanouissent les turpitudes ?

Que sais-tu des estropiés qui ne peuvent gravir la pente
De ceux que la différence et l’intolérance ont mis de côté,
De ceux qui ont planté la tente dans la file d’attente,
Qui crèvent de ne jamais voir leur tour se pointer ?

26/03/2021
  • Pieds Hyphénique: La Timidité, Ce Fallacieux Tombeau

    oh=lec=teur=qui=pé=nè=tre=dans=le=fort=de=mon=in=ti=mi=té 16
    que=sais=tu=du=trou=bé=ant=creu=sé=par=la=ti=mi=di=té 15
    qui=am=pu=te=le=quo=ti=dien=de=ses=jours=de=bon=heur 14
    de=cettein=fir=mi=té=in=vi=si=ble=qui=ron=ge=de=lin=té=rieur 16

    que=sais=tu=de=mon=so=leil=qui=hi=ber=ne=de=dans 13
    quand=le=gi=vre=vient=sé=pa=nouir=sur=ma=peau 11
    quand=der=ri=è=re=la=pri=son=exi=guë=de=mes=dents 13
    des=ray=ons=ne=sé=chap=pe=pas=le=moin=dre=lam=beau 13

    que=sais=tu=de=lin=di=ci=ble=en=vie=dê=tre=en=vie 14
    de=la=ja=lou=sie=pour=les=a=mours=qui=sé=chan=gent 13
    quand=le=corps=trem=ble=dé=moi=fa=ce=à=lan=ge 12
    quand=la=val=se=des=sen=ti=ments=cloue=au=par=vis 12

    que=sais=tu=de=lim=po=sant=si=len=ce=qui=rend=a=mer 14
    qui=can=ton=ne=le=cœur=gour=mand=à=la=so=li=tu=de 14
    des=ho=ri=zons=é=pu=rés=sous=lin=fluen=ce=des=ber=mudes 14
    qui=con=di=ti=onne=li=ma=gi=na=tion=pour=com=bler=le=dé=sert 16

    que=sais=tu=de=ces=fan=tô=mes=que=je=rê=ve=dexor=ci=ser 15
    des=cau=che=mars=réels=con=tre=les=ex=ta=ses=o=ni=ri=ques 15
    du=pa=ria=qui=a=tant=à=don=ner=de=na=voir=qué=co=no=mi=sé 17
    sé=ques=tré=par=cettein=solen=te=im=puis=san=ce=pa=tho=lo=gi=que 16

    sais=tu=que=lé=chec=per=pé=tuel=de=vient=u=ne=ha=bi=tu=de 16
    quà=for=ce=de=ne=pas=o=ser=un=jour=sest=é=tein=te=la=flamme 16
    que=la=ti=mi=di=té=est=la=li=bi=pour=res=ter=sur=le=che=min=calme 18
    de=la=lé=thar=gieaf=fec=tive=où=sé=va=nouis=sent=les=tur=pi=tudes 16

    que=sais=tu=des=es=tro=pi=és=qui=ne=peu=vent=gra=vir=la=pente 16
    de=ceux=que=la=dif=féren=ceet=lin=to=lé=rance=ont=mis=de=cô=té 16
    de=ceux=qui=ont=plan=té=la=ten=te=dans=la=fi=le=dat=ten=te 16
    qui=crè=vent=de=ne=ja=mais=voir=leur=tour=se=poin=ter 13

    vingt=six=s=la=sh=zé=ro=trois=s=la=sh=deux=mille=vingt=et=un 16
  • Phonétique : La Timidité, Ce Fallacieux Tombeau

    ɔ lεktœʁ ki penεtʁə dɑ̃ lə fɔʁ də mɔ̃n- ɛ̃timite,
    kə sε ty dy tʁu beɑ̃ kʁøze paʁ la timidite
    ki ɑ̃pytə lə kɔtidjɛ̃ də sε ʒuʁ də bɔnœʁ,
    də sεtə ɛ̃fiʁmite ɛ̃viziblə ki ʁɔ̃ʒə də lɛ̃teʁjœʁ ?

    kə sε ty də mɔ̃ sɔlεj ki ibεʁnə dədɑ̃,
    kɑ̃ lə ʒivʁə vjɛ̃ sepanuiʁ syʁ ma po,
    kɑ̃ dəʁjεʁə la pʁizɔ̃ εɡziɡy də mε dɑ̃,
    dε ʁεjɔ̃, nə seʃapə pa lə mwɛ̃dʁə lɑ̃bo ?

    kə sε ty də lɛ̃disiblə ɑ̃vi dεtʁə ɑ̃ vi,
    də la ʒaluzi puʁ lεz- amuʁ ki seʃɑ̃ʒe,
    kɑ̃ lə kɔʁ tʁɑ̃blə demwa fasə a lɑ̃ʒə,
    kɑ̃ la valsə dε sɑ̃timɑ̃ klu o paʁvi ?

    kə sε ty də lɛ̃pozɑ̃ silɑ̃sə ki ʁɑ̃t- ame,
    ki kɑ̃tɔnə lə kœʁ ɡuʁmɑ̃t- a la sɔlitydə
    dεz- ɔʁizɔ̃z- epyʁe su lɛ̃flɥɑ̃sə dε bεʁmydə,
    ki kɔ̃disjɔnə limaʒinasjɔ̃ puʁ kɔ̃ble lə dezεʁ ?

    kə sε ty də sε fɑ̃tomə kə ʒə ʁεvə dεɡzɔʁsize,
    dε koʃəmaʁ ʁeεl kɔ̃tʁə lεz- εkstazəz- ɔniʁik,
    dy paʁja ki a tɑ̃ a dɔne də navwaʁ kekɔnɔmize,
    sekεstʁe paʁ sεtə ɛ̃sɔlɑ̃tə ɛ̃pɥisɑ̃sə patɔlɔʒikə ?

    sε ty kə leʃεk pεʁpetɥεl dəvjɛ̃ ynə-abitydə
    ka fɔʁsə də nə pa oze œ̃ ʒuʁ sεt- etɛ̃tə la flamə
    kə la timidite ε lalibi puʁ ʁεste syʁ lə ʃəmɛ̃ kalmə
    də la letaʁʒi afεktivə, u sevanuise lε tyʁpitydə ?

    kə sε ty dεz- εstʁɔpje ki nə pəve ɡʁaviʁ la pɑ̃tə
    də sø kə la difeʁɑ̃sə e lɛ̃tɔleʁɑ̃sə ɔ̃ mi də kote,
    də sø ki ɔ̃ plɑ̃te la tɑ̃tə dɑ̃ la filə datɑ̃tə,
    ki kʁεve də nə ʒamε vwaʁ lœʁ tuʁ sə pwɛ̃te ?

    vɛ̃t- si- slaʃ zeʁo tʁwa slaʃ dø milə vɛ̃t- e œ̃
  • Pieds Phonétique : La Timidité, Ce Fallacieux Tombeau

    ɔ=lεk=tœʁ=ki=pe=nε=tʁə=dɑ̃=lə=fɔʁ=də=mɔ̃=nɛ̃=ti=mi=te 16
    kə=sε=ty=dy=tʁu=be=ɑ̃=kʁø=ze=paʁ=la=ti=mi=di=te 15
    ki=ɑ̃=py=tə=lə=kɔ=ti=dj=ɛ̃=də=sε=ʒuʁ=də=bɔ=nœ=ʁə 16
    də=sεtəɛ̃=fiʁ=mi=te=ɛ̃=vi=zi=blə=ki=ʁɔ̃=ʒə=də=lɛ̃=te=ʁjœʁ 16

    kə=sε=ty=də=mɔ̃=sɔ=lεj=ki=i=bεʁ=nə=də=dɑ̃ 13
    kɑ̃=lə=ʒi=vʁə=vj=ɛ̃=se=pa=nu=iʁ=syʁ=ma=po 13
    kɑ̃=də=ʁj=ε=ʁə=la=pʁi=zɔ̃=εɡ=zi=ɡy=də=mε=dɑ̃ 14
    dε=ʁε=j=ɔ̃=nə=se=ʃa=pə=pa=lə=mwɛ̃=dʁə=lɑ̃=bo 14

    kə=sε=ty=də=lɛ̃=di=si=blə=ɑ̃=vi=dε=tʁə=ɑ̃=vi 14
    də=la=ʒa=lu=zi=puʁ=lε=za=muʁ=ki=se=ʃɑ̃=ʒe 13
    kɑ̃=lə=kɔʁ=tʁɑ̃=blə=de=mwa=fa=sə=a=lɑ̃=ʒə 12
    kɑ̃=la=val=sə=dε=sɑ̃=ti=mɑ̃=klu=o=paʁ=vi 12

    kə=sε=ty=də=lɛ̃=po=zɑ̃=si=lɑ̃=sə=ki=ʁɑ̃=ta=me 14
    ki=kɑ̃=tɔ=nə=lə=kœ=ʁə=ɡuʁ=mɑ̃=ta=la=sɔ=li=ty=də 15
    dε=zɔ=ʁi=zɔ̃=ze=py=ʁe=su=lɛ̃f=lɥɑ̃=sə=dε=bεʁ=my=də 15
    ki=kɔ̃=di=sjɔ=nə=li=ma=ʒi=na=sjɔ̃=puʁ=kɔ̃=ble=lə=de=zεʁ 16

    kə=sε=ty=də=sε=fɑ̃=to=mə=kə=ʒə=ʁε=və=dεɡ=zɔʁ=si=ze 16
    dε=ko=ʃə=maʁ=ʁe=εl=kɔ̃=tʁə=lε=zεk=sta=zə=zɔ=ni=ʁik 15
    dy=pa=ʁja=ki=a=tɑ̃=a=dɔ=ne=də=na=vwaʁ=ke=kɔ=nɔ=mi=ze 17
    se=kεs=tʁe=paʁ=sεtəɛ̃=sɔ=lɑ̃=tə=ɛ̃p=ɥi=sɑ̃=sə=pa=tɔ=lɔ=ʒikə 16

    sε=ty=kə=le=ʃεk=pεʁ=pet=ɥεl=də=vjɛ̃=y=nə-a=bi=ty=də 16
    ka=fɔʁ=sə=də=nə=pa=o=ze=œ̃=ʒuʁ=sε=te=tɛ̃=tə=la=flamə 16
    kə=la=ti=mi=di=te=ε=la=li=bi=puʁ=ʁεs=te=syʁ=lə=ʃə=mɛ̃=kal=mə 19
    də=la=le=taʁ=ʒi=a=fεk=tivə=u=se=va=nui=se=lε=tyʁ=pitydə 16

    kə=sε=ty=dε=zεs=tʁɔ=pje=ki=nə=pə=ve=ɡʁa=viʁ=la=pɑ̃=tə 16
    də=søkə=la=di=fe=ʁɑ̃=səe=lɛ̃=tɔ=le=ʁɑ̃sə=ɔ̃=mi=də=ko=te 16
    də=sø=ki=ɔ̃=plɑ̃=te=la=tɑ̃=tə=dɑ̃=la=fi=lə=da=tɑ̃=tə 16
    ki=kʁε=ve=də=nə=ʒa=mε=vwaʁ=lœ=ʁə=tuʁ=sə=pwɛ̃=te 14

    vɛ̃t=si=slaʃ=ze=ʁo=tʁwa=slaʃ=dø=mi=lə=vɛ̃=te=œ̃ 13

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
26/03/2021 12:23Pangolin

J’étais comme toi avant, puis j’ai acheté un tracto-pelle pour boucher le trou !
S’il y avait de bonnes choses, elles ne devaient pas être le reflet de la vérité, j’ai tout enterré ! Ton poème reflète bien cet état d’esprit, bouges-toi le "luc", ça va "reviendre" comme on dit chez moi !Je suis presque infirme, pourtant je me fais mal, et ça fonctionne ! Amitiés le Guyanais ou la guyanaise !

Auteur de Poésie
26/03/2021 13:53Mémo

Ma timidité m’a longtemps pesé. Un jour je l’ai chassé, ne me reste plus qu’un peu de manque d’assurance, juste là pour m’empêcher d’aller trop loin.

Auteur de Poésie
26/03/2021 15:44Printemps

La timidité peut être atténuée par des techniques spécifiques où l’art musical, le théâtre, la pratique d’un sport collectif peuvent aider, mais cela a aussi son charme, quelque chose d’introspectif et de mystérieux. C’est un profil comportemental et psychologique où certains ont des traits dépressifs mais pour ça il y a un traitement. Merci du partage!

Auteur de Poésie
26/03/2021 16:35Anya

La timidité n’est pas une malédiction Certains l’apprécient plus que l’hyper activité et l’attitude de ceux qui cherchent toujours à capter la lumière alors qu’à l’intérieur ils ne sont guère brillants J étais très timide et un jour qqun m’a dit la peur ne supprime pas le danger alors je suis jetée à l’eau,à me mêler aux conversations,à téléphoner alors qu’avant j’étais paralysée et parfois même j’en fais trop Certes la timidité fait manquer bien des occasions mais le théâtre par exemple est un bon dérivatif et permet de s’extérioriser Plus de risques puisque l’on joue un rôle et cela peut mener à de belles rencontres. Les psys aussi peuvent vous aider et les années passant on arrive à relativiser et à changer de comportement. Et ce que l’on n’arrive pas à dire on peut le peindre,le chanterl’ėcrire comme dans ce joli poème sensible et sincère Merci du oartage