Univers de poésie d'un auteur

Poème:Sombre Aven

Le Poème

Tel un nouvel Adam expulsé de l’Éden
Je marchais au milieu des forets, solitaire
Lorsqu’un jour je découvris un obscur aven
Aussitôt je plongeai dans le ventre de la terre

Je laissais le soleil et sa chaude lumière
Pour sonder les ténèbres où la peur est tapie
Où chaque bruit nous rappelle notre heure dernière
Et où l’humidité ronge tout sans répit

Sur les parois nues je voyais danser les morts
Ceux que j’avais connus dans ma courte carrière
Ils revenaient ouvrir les portes des remords
Avec des yeux de fous, me tirant en arrière

Je voyais ces figures, ces crachats de l’enfer
Leurs bouches déformées par de cruels rictus
Voulant me faire payer tout le mal souffert
Me coucher pour toujours sur un lit de cactus

Donc terrorisé je cherchai la sortie
Je la vis, j’étais proche, elle étincelait Là
Un pas et je retrouvais mon ancienne vie
J’allais franchir le seuil quand un rocher roula

Il boucha l’entrée tel un horrible linceul
Comme poussé par des flots de malédictions
Enfermé dans le noir, sans ami, j’étais seul
Avec le souvenir de mes pires actions
Partage du Poème avec vos contacts
Poeme de Enviedailleurs

Poète Enviedailleurs

Enviedailleurs a publié sur le site 145 écrits. Enviedailleurs est membre du site depuis l'année 2020.

Syllabation De L'Écrit

Syllabes Hyphénique: Sombre Aventel=un=nou=vel=a=dam=ex=pul=sé=de=lé=den 12
je=mar=chais=au=mi=lieu=des=fo=rets=so=li=taire 12
lors=quun=jour=je=dé=cou=vris=un=obs=cur=a=ven 12
aus=si=tôt=je=plon=geai=dans=le=ventre=de=la=terre 12

je=lais=sais=le=so=leil=et=sa=chau=de=lu=mière 12
pour=son=der=les=té=nèbres=où=la=peur=est=ta=pie 12
où=cha=que=bruit=nous=rap=pel=le=notre=heure=der=nière 12
et=où=l=hu=mi=di=té=ronge=tout=sans=ré=pit 12

sur=les=pa=rois=nues=je=vo=yais=dan=ser=les=morts 12
ceux=que=ja=vais=con=nus=dans=ma=cour=te=car=rière 12
ils=re=ve=naient=ou=vrir=les=por=tes=des=re=mords 12
a=vec=des=yeux=de=fous=me=ti=rant=en=ar=rière 12

je=vo=yais=ces=fi=gures=ces=cra=chats=de=len=fer 12
leurs=bou=ches=dé=for=mées=par=de=cruels=ric=tus 11
vou=lant=me=fai=re=pay=er=tout=le=mal=souf=fert 12
me=cou=cher=pour=tou=jours=sur=un=lit=de=cac=tus 12

donc=ter=ro=ri=sé=je=cher=chai=la=sor=tie 11
je=la=vis=jé=tais=proche=el=leé=tin=ce=lait=là 12
un=pas=et=je=re=trou=vais=mon=an=ci=enne=vie 12
jal=lais=fran=chir=le=seuil=quand=un=ro=cher=rou=la 12

il=bou=cha=len=trée=tel=un=hor=ri=ble=lin=ceul 12
com=me=pous=sé=par=des=flots=de=ma=lé=dic=tions 12
en=fer=mé=dans=le=noir=sans=a=mi=jé=tais=seul 12
a=vec=le=sou=ve=nir=de=mes=pi=res=ac=tions 12
Phonétique : Sombre Aventεl œ̃ nuvεl adam εkspylse də ledɛ̃
ʒə maʁʃεz- o miljø dε fɔʁε, sɔlitεʁə
lɔʁskœ̃ ʒuʁ ʒə dekuvʁiz- œ̃n- ɔpskyʁ avɛ̃
osito ʒə plɔ̃ʒε dɑ̃ lə vɑ̃tʁə də la teʁə

ʒə lεsε lə sɔlεj e sa ʃodə lymjεʁə
puʁ sɔ̃de lε tenεbʁəz- u la pœʁ ε tapi
u ʃakə bʁɥi nu ʁapεllə nɔtʁə œʁ dεʁnjεʁə
e u lymidite ʁɔ̃ʒə tu sɑ̃ ʁepi

syʁ lε paʁwa nɥ ʒə vwajε dɑ̃se lε mɔʁ
sø kə ʒavε kɔnys dɑ̃ ma kuʁtə kaʁjεʁə
il ʁəvənε uvʁiʁ lε pɔʁtə- dε ʁəmɔʁd
avεk dεz- iø də fus, mə tiʁɑ̃ ɑ̃n- aʁjεʁə

ʒə vwajε sε fiɡyʁə, sε kʁaʃa də lɑ̃fe
lœʁ buʃə defɔʁme paʁ də kʁyεl ʁiktys
vulɑ̃ mə fεʁə pεje tu lə mal sufεʁ
mə kuʃe puʁ tuʒuʁ syʁ œ̃ li də kaktys

dɔ̃k teʁɔʁize ʒə ʃεʁʃε la sɔʁti
ʒə la vis, ʒetε pʁoʃə, εllə etɛ̃səlε la
œ̃ pa e ʒə ʁətʁuvε mɔ̃n- ɑ̃sjεnə vi
ʒalε fʁɑ̃ʃiʁ lə səj kɑ̃t- œ̃ ʁoʃe ʁula

il buʃa lɑ̃tʁe tεl œ̃n- ɔʁiblə lɛ̃səl
kɔmə puse paʁ dε flo də malediksjɔ̃
ɑ̃fεʁme dɑ̃ lə nwaʁ, sɑ̃z- ami, ʒetε səl
avεk lə suvəniʁ də mε piʁəz- aksjɔ̃
Syllabes Phonétique : Sombre Aventεl=œ̃=nu=vεl=a=dam=εk=spyl=se=də=le=dɛ̃ 12
ʒə=maʁ=ʃε=zo=mi=ljø=dε=fɔ=ʁε=sɔ=li=tεʁə 12
lɔʁ=skœ̃=ʒuʁ=ʒə=de=ku=vʁi=zœ̃=nɔp=skyʁ=a=vɛ̃ 12
o=si=toʒə=plɔ̃=ʒε=dɑ̃=lə=vɑ̃=tʁə=də=la=teʁə 12

ʒə=lε=sε=lə=sɔ=lεj=e=sa=ʃo=də=ly=mjεʁə 12
puʁ=sɔ̃=de=lε=te=nεbʁə=zu=la=pœʁ=ε=ta=pi 12
u=ʃakə=bʁɥi=nu=ʁa=pεl=lə=nɔ=tʁə=œʁ=dεʁ=njεʁə 12
e=u=ly=mi=di=te=ʁɔ̃=ʒə=tu=sɑ̃=ʁe=pi 12

syʁ=lε=pa=ʁwa=nɥ=ʒə=vwa=jε=dɑ̃=se=lε=mɔʁ 12
sø=kə=ʒa=vε=kɔ=nys=dɑ̃=ma=kuʁ=tə=ka=ʁjεʁə 12
il=ʁə=və=nε=u=vʁiʁ=lε=pɔʁ=tə=dε=ʁə=mɔʁd 12
a=vεk=dε=zi=ødə=fus=mə=ti=ʁɑ̃=ɑ̃=na=ʁjεʁə 12

ʒə=vwa=jε=sε=fi=ɡyʁə=sε=kʁa=ʃa=də=lɑ̃=fe 12
lœʁ=bu=ʃə=de=fɔʁ=me=paʁ=də=kʁy=εl=ʁik=tys 12
vu=lɑ̃=mə=fε=ʁə=pε=je=tu=lə=mal=su=fεʁ 12
mə=ku=ʃe=puʁ=tu=ʒuʁ=syʁ=œ̃=li=də=kak=tys 12

dɔ̃k=te=ʁɔ=ʁi=ze=ʒə=ʃεʁ=ʃε=la=sɔʁ=ti 11
ʒə=la=vis=ʒe=tε=pʁoʃə=εl=ləe=tɛ̃=sə=lε=la 12
œ̃=pa=e=ʒə=ʁə=tʁu=vε=mɔ̃=nɑ̃=sjε=nə=vi 12
ʒa=lε=fʁɑ̃=ʃiʁ=lə=səj=kɑ̃=tœ̃=ʁo=ʃe=ʁu=la 12

il=bu=ʃa=lɑ̃=tʁe=tεl=œ̃=nɔ=ʁi=blə=lɛ̃=səl 12
kɔ=mə=pu=se=paʁ=dε=flo=də=ma=le=dik=sjɔ̃ 12
ɑ̃=fεʁ=me=dɑ̃=lə=nwaʁ=sɑ̃=za=mi=ʒe=tε=səl 12
a=vεk=lə=su=və=niʁ=də=mε=pi=ʁə=zak=sjɔ̃ 12

Récompense

Coup de coeur: 0
J’aime: 0
J’aime pas: 0

Poesie sans commentaire

Commentaire poème
23/05/2024Poeme-France
En mettant un commentaire, vous pourrez exprimer sur cet écrit : votre ressenti, un encouragement, un conseil ou simplement dire que vous l'avez lu.
De plus si vous écrivez aussi sur le site, vous gagnerez des liens vers vos écrits...
Pour mettre des commentaires vous devez être membre ou poète du site. Un simple inscription suffit pour le devenir.

Poème Souffrance
Du 31/07/2023 09:11

L'écrit contient 195 mots qui sont répartis dans 6 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. La composition des vers de ce poème suivent la forme classique du Rondeau redoublé.