Poeme-France : Lecture Écrit Souffrance

Poeme : Souffrir En Silence

Poème Souffrance
Publié le 03/06/2011 14:28

L'écrit contient 202 mots qui sont répartis dans 6 strophes.

Poete : Etoile Du Soir

Souffrir En Silence

La maladie me ronge
A personne, je ne l’ai dit
Je ne leur raconte que des mensonges
Et leur dit qu’elle est belle, ma vie

Elle est maintenant omnie présente
Je la sens toujours en mon intérieur
Je ne pense plus qu’à cette douleur
Qui m’enmpêche de dormir, qui me hante

Ce sera pour toujours mon secret
Jusqu’à ma triste fin
Là, il n’y pourra plus rien, le médecin
Et je n’aurai plus aucun regrets

Elle aura réussie à m’attraper
Cette maladie, cette atrocité
J’aurai poussé mon dernier soupir
Je me serai laissée, lentement, mourir

A chaque instant elle progresse
Elle devient de plus en plus forte
Tout le temps, elle me blesse
Jusqu’à ce qu’elle m’emporte
Je garderai les lèvres fermées
Afin de ne pas inquiéter
Les personnes que j’aime
J’avoue tout dans ce poème
Mais j’espère de tout cœur
Qu’en mourant, elle cessera, la douleur !

Ne vous avisez pas de les prévenir
Car je ne souhaite pas guérir
Ma place n’est plus ici
C’est mon destin de partir
Je n’ai aucun bel avenir
Peut-etre en touverai-je un au Paradis ?
  • Pieds Hyphénique: Souffrir En Silence

    la=ma=la=die=me=ronge 6
    a=per=sonne=je=ne=lai=dit 7
    je=ne=leur=ra=con=te=que=des=men=songes 10
    et=leur=dit=quel=leest=bel=le=mavie 8

    el=leest=main=te=nant=om=nie=pré=sente 9
    je=la=sens=tou=jours=en=mon=in=té=rieur 10
    je=ne=pen=se=plus=quà=cet=te=dou=leur 10
    qui=menm=pê=che=de=dor=mir=qui=me=hante 10

    ce=se=ra=pour=tou=jours=mon=se=cret 9
    jus=quà=ma=tris=te=fin 6
    là=il=ny=pour=ra=plus=rien=le=mé=de=cin 11
    et=je=nau=rai=plus=au=cun=re=grets 9

    el=leau=ra=réus=sie=à=mat=tra=per 9
    cet=te=ma=ladie=cet=tea=tro=ci=té 9
    jau=rai=pous=sé=mon=der=nier=sou=pir 9
    je=me=se=rai=laissée=len=te=ment=mou=rir 10

    a=cha=que=ins=tant=el=le=pro=gresse 9
    el=le=de=vient=de=plus=en=plus=forte 9
    tout=le=temps=el=le=me=blesse 7
    jus=quà=ce=quel=le=mem=porte 7
    je=gar=de=rai=les=lè=vres=fer=mées 9
    a=fin=de=ne=pas=in=qui=é=ter 9
    les=per=son=nes=que=jaime 6
    ja=voue=tout=dans=ce=poème 6
    mais=jes=pè=re=de=tout=cœur 7
    quen=mou=rant=el=le=ces=se=ra=la=dou=leur 11

    ne=vous=a=vi=sez=pas=de=les=pré=ve=nir 11
    car=je=ne=sou=hai=te=pas=gué=rir 9
    ma=pla=ce=nest=plus=i=ci 7
    cest=mon=des=tin=de=par=tir 7
    je=nai=au=cun=bel=a=ve=nir 8
    peut=te=treen=tou=ve=rai=jeun=au=pa=ra=dis 11
  • Phonétique : Souffrir En Silence

    la maladi mə ʁɔ̃ʒə
    a pεʁsɔnə, ʒə nə lε di
    ʒə nə lœʁ ʁakɔ̃tə kə dε mɑ̃sɔ̃ʒə
    e lœʁ di kεllə ε bεllə, ma vi

    εllə ε mɛ̃tənɑ̃ ɔmni pʁezɑ̃tə
    ʒə la sɑ̃s tuʒuʁz- ɑ̃ mɔ̃n- ɛ̃teʁjœʁ
    ʒə nə pɑ̃sə plys ka sεtə dulœʁ
    ki mɑ̃mpεʃə də dɔʁmiʁ, ki mə-ɑ̃tə

    sə səʁa puʁ tuʒuʁ mɔ̃ sεkʁε
    ʒyska ma tʁistə fɛ̃
    la, il ni puʁʁa plys ʁjɛ̃, lə medəsɛ̃
    e ʒə noʁε plysz- okœ̃ ʁəɡʁε

    εllə oʁa ʁeysi a matʁape
    sεtə maladi, sεtə atʁɔsite
    ʒoʁε puse mɔ̃ dεʁnje supiʁ
    ʒə mə səʁε lεse, lɑ̃təmɑ̃, muʁiʁ

    a ʃakə ɛ̃stɑ̃ εllə pʁɔɡʁεsə
    εllə dəvjɛ̃ də plysz- ɑ̃ plys fɔʁtə
    tu lə tɑ̃, εllə mə blεsə
    ʒyska sə kεllə mɑ̃pɔʁtə
    ʒə ɡaʁdəʁε lε lεvʁə- fεʁme
    afɛ̃ də nə pa ɛ̃kjete
    lε pεʁsɔnə kə ʒεmə
    ʒavu tu dɑ̃ sə pɔεmə
    mε ʒεspεʁə də tu kœʁ
    kɑ̃ muʁɑ̃, εllə sesəʁa, la dulœʁ !

    nə vuz- avize pa də lε pʁevəniʁ
    kaʁ ʒə nə suεtə pa ɡeʁiʁ
    ma plasə nε plysz- isi
    sε mɔ̃ dεstɛ̃ də paʁtiʁ
    ʒə nε okœ̃ bεl avəniʁ
    pø tεtʁə ɑ̃ tuvəʁε ʒə œ̃n- o paʁadi ?
  • Pieds Phonétique : Souffrir En Silence

    la=ma=la=di=mə=ʁɔ̃ʒə 6
    a=pεʁ=sɔnə=ʒə=nə=lε=di 7
    ʒə=nə=lœʁ=ʁa=kɔ̃=tə=kə=dε=mɑ̃=sɔ̃ʒə 10
    e=lœʁ=di=kεl=ləε=bεl=lə=ma=vi 9

    εl=ləε=mɛ̃=tə=nɑ̃=ɔm=ni=pʁe=zɑ̃tə 9
    ʒə=la=sɑ̃s=tu=ʒuʁ=zɑ̃=mɔ̃=nɛ̃=te=ʁjœʁ 10
    ʒə=nə=pɑ̃=sə=plys=ka=sε=tə=du=lœʁ 10
    ki=mɑ̃m=pε=ʃə=də=dɔʁ=miʁ=ki=mə-ɑ̃tə 9

    sə=sə=ʁa=puʁ=tu=ʒuʁ=mɔ̃=sε=kʁε 9
    ʒys=ka=ma=tʁis=tə=fɛ̃ 6
    la=il=ni=puʁ=ʁa=plys=ʁjɛ̃=lə=me=də=sɛ̃ 11
    e=ʒə=no=ʁε=plys=zo=kœ̃=ʁə=ɡʁε 9

    εl=ləo=ʁa=ʁe=y=si=a=ma=tʁa=pe 10
    sε=tə=ma=la=di=sε=təa=tʁɔ=si=te 10
    ʒo=ʁε=pu=se=mɔ̃=dεʁ=nj=e=su=piʁ 10
    ʒə=mə=sə=ʁε=lε=se=lɑ̃=tə=mɑ̃=mu=ʁiʁ 11

    a=ʃa=kə=ɛ̃s=tɑ̃=εl=lə=pʁɔ=ɡʁεsə 9
    εl=lə=də=vjɛ̃=də=plys=zɑ̃=plys=fɔʁ=tə 10
    tu=lə=tɑ̃=εl=lə=mə=blεsə 7
    ʒys=ka=sə=kεl=lə=mɑ̃=pɔʁ=tə 8
    ʒə=ɡaʁ=də=ʁε=lε=lε=vʁə=fεʁ=me 9
    a=fɛ̃=də=nə=pa=ɛ̃=kj=e=te 9
    lε=pεʁ=sɔ=nə=kə=ʒεmə 6
    ʒa=vu=tu=dɑ̃=sə=pɔ=εmə 7
    mε=ʒεs=pε=ʁə=də=tu=kœʁ 7
    kɑ̃=mu=ʁɑ̃=εl=lə=se=sə=ʁa=la=du=lœʁ 11

    nə=vu=za=vi=ze=pa=də=lε=pʁe=və=niʁ 11
    kaʁ=ʒə=nə=su=ε=tə=pa=ɡe=ʁiʁ 9
    ma=pla=sə=nε=plys=zi=si 7
    sε=mɔ̃=dεs=tɛ̃=də=paʁ=tiʁ 7
    ʒə=nε=o=kœ̃=bεl=a=və=niʁ 8
    pø=tε=tʁəɑ̃=tu=və=ʁε=ʒəœ̃=no=pa=ʁa=di 11

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
03/06/2011 19:02Solfege34

belle et dure à la fois, cette lecture qui met mon coeur en émoi
je ne trouve pas les mots pour en dire plus 😂 que j’aime!! oui l’écrit !!
du mal a accepter cette vérité
alors amitiés
solfege34

Auteur de Poésie
03/06/2011 22:48Poete Melancolique

ce poeme melancolique est magnifiquement beau.vraiment tres belle inspiration.seulement je n aimerais pas que l etoile du soir s etteigne.car c est son eclare qui fait la beauté de la nuit.reste avec-nous.tres chere amie

Auteur de Poésie
03/06/2011 23:14Etoile Du Soir

Merci à vous deux, mais tout le monde est éphémère certains partent plus vite que d’autre le destin à voulu que je fase partie de ceux là!! merci encore

Auteur de Poésie
03/06/2011 23:23Indienne

je n’ai pas grand chose à dire sur le respest de vos lignes, juste une pensée,bien à vous!

Auteur de Poésie
07/06/2011 20:33Etoile Du Soir

Merci beaucoup!

Auteur de Poésie
10/06/2011 22:46Gramo

Je découvre ton poème vraiment par hasard.
Il y a des maladies cruelles, de celles dont on à même peur de trop en parler, comme pour conjurer le sort qui pourrait nous l’amener.
Tes vers sont très beaux mais désespérants, car seule la mort t’amèrera la quiétude du corps. Il n’y aurait donc point de solution médicale?
Penses qu’à un moment tu ne sauras plus dissimuler la maladie et qu’il faudra anticiper ce moment là par la confidence aux plus proches.
C’est louable certes, de vouloir protéger les autres que tu aimes en ne leur disant rien. Mais ceux-ci ont aussi le devoir de soutenir leurs proches. Faut-il leur enlever l’amour qu’ils pourraient te prodiguer?
La question reste posée dans ton coeur.

GRAMO

Auteur de Poésie
11/06/2011 20:10Etoile Du Soir

Gramo, comment expliquer...
Je n’ai que 14 ans et la mort me guette déjà!
Mes parents m’ont toujours dit de bien manger: fruits et légumes et souvent je ne les ai pas écouté, j’ai toujours eu un fort caractère. Je n’ai pas envie qu’ils se sentent coupable de quelque chose alors que je suis seule responsable!
Si je le leur dis j’irai à l’hopital: triste dans une chambre avec pleins d’examens chaque jour. Ils seront tous là pour moi, c’est sur, mais soit ils seront triste, soit ils auront pitié de moi, soit ils se sentiront coupable et je ne veux rien de cela!
Alors j’affronte la douleur et garde une carapace souriante!