Poeme-France : Lecture Écrit Nature

Prose : La Récolte

Prose Nature
Publié le 21/08/2011 19:51

L'écrit contient 266 mots qui sont répartis dans 1 strophes.

Poete : Flamboyant972

La Récolte

Mais où est passée la saison, Où c’était la récolte De la canne à sucre Mais où est passée la saison ? Où on voyait, les coupeurs de cannes Je me rappelle J’ai vu ma mère D’une élégance Je n’étais qu’un enfant Mais j’étais fière d’elle Je l’ai vu ma mère Prenant les morceaux de canne En faisait des noeuds pour les attacher Elle travaillait avec mon père De toute ses forces Lui qui était un courageux Grâce à lui j’ai appris A ne pas être paresseuse Où est passé la saison Où je voyais de l’espace Où la route respirait enfin c’était la récolte, des cannes à sucre Aujourd’hui il nous reste que la tradition Dans certaines danses on retrouve Les coupeurs de cannes Où les danseuses nous rappelle encore tradition Portant leurs foulards et leurs madras Qui remet bien en valeur Une histoire, un vécu, une tradition C’est fini, plus de cou peurs de canne Car les grosses machines interviennent Et me fait penser à la récolte Je n’étais qu’un enfant je me rappelle Comme si c’était hier Paraît que je pleurais trop chez ma nourrice Un jour mon père est revenu me chercher Pour m’emmener dans le champ de canne C’est ma mère qui me l’a dit Et je suis ravie de l’apprendre Juste une petite cabane Pour me protéger, du soleil Le temps qu’ils finissent leurs travails Je comprends mieux, pourquoi J’aimais tant, la récolte des cannes
Mb de la martinique
  • Phonétique : La Récolte

    mεz- u ε pase la sεzɔ̃, u setε la ʁekɔltə də la kanə a sykʁə mεz- u ε pase la sεzɔ̃ ? u ɔ̃ vwajε, lε kupœʁ də kanə ʒə mə ʁapεllə ʒε vy ma mεʁə dynə eleɡɑ̃sə ʒə netε kœ̃n- ɑ̃fɑ̃ mε ʒetε fjεʁə dεllə ʒə lε vy ma mεʁə pʁənɑ̃ lε mɔʁso də kanə ɑ̃ fəzε dε nød puʁ lεz- ataʃe εllə tʁavajε avεk mɔ̃ pεʁə də tutə sε fɔʁsə- lɥi ki etε œ̃ kuʁaʒø ɡʁasə a lɥi ʒε apʁiz- a nə pa εtʁə paʁesøzə u ε pase la sεzɔ̃ u ʒə vwajε də lεspasə u la ʁutə ʁεspiʁε ɑ̃fɛ̃ setε la ʁekɔltə, dε kanəz- a sykʁə oʒuʁdɥi il nu ʁεstə kə la tʁadisjɔ̃ dɑ̃ sεʁtεnə dɑ̃səz- ɔ̃ ʁətʁuvə lε kupœʁ də kanəz- u lε dɑ̃søzə nu ʁapεllə ɑ̃kɔʁə tʁadisjɔ̃ pɔʁtɑ̃ lœʁ fulaʁdz- e lœʁ madʁa ki ʁəmε bjɛ̃ ɑ̃ valœʁ ynə istwaʁə, œ̃ veky, ynə tʁadisjɔ̃ sε fini, plys də ku pœʁ də kanə kaʁ lε ɡʁɔsə maʃinəz- ɛ̃tεʁvjεne e mə fε pɑ̃se a la ʁekɔltə ʒə netε kœ̃n- ɑ̃fɑ̃ ʒə mə ʁapεllə kɔmə si setε jεʁ paʁε kə ʒə pləʁε tʁo ʃe ma nuʁʁisə œ̃ ʒuʁ mɔ̃ pεʁə ε ʁəvəny mə ʃεʁʃe puʁ maməne dɑ̃ lə ʃɑ̃ də kanə sε ma mεʁə ki mə la di e ʒə sɥi ʁavi də lapʁɑ̃dʁə ʒystə ynə pətitə kabanə puʁ mə pʁɔteʒe, dy sɔlεj lə tɑ̃ kil finise lœʁ tʁavaj ʒə kɔ̃pʁɑ̃ mjø, puʁkwa ʒεmε tɑ̃, la ʁekɔltə dε kanə
    εm be də la maʁtinikə

Récompense

0
0
0

Texte des commentateurs

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
22/08/2011 17:43Marcel42

Merci de nous rappeler au travers de votre mère, le travail des coupeurs de canne.
Cordialement,
Marcel.

Auteur de Poésie
22/08/2011 23:06Flamboyant972

cher marcel merci de ton petit commentaire j’ai adoré tes mots merci encore à bientôt

Auteur de Poésie
26/08/2011 01:37Tulipe Noire

vous nous faite réver comme c’est nostalgique les souvenirs de l’enfance et de la famille .bravo

  • TULIPE NOIRE*
Auteur de Poésie
09/09/2011 04:47Flamboyant972

Merci chère tulipe ,de ton passage et de ton commentaire je reviendrai sur ta page à bientôt bises le bonsoir de la Martinique

Auteur de Poésie
09/09/2011 19:37Shamrock

On dirait une danse d’enfants, dont on sort avec un vertige. On s’asseoit et l’on se rend compte que l’on est vieux et que la musique est lointaine. C’est gai et nostalgique.
Pourquoi ce format tout attaché : volontaire ou juste défaut informatique ?