Prose : Le Barge

Le Barge

Errant au large des berges, le barge gamberge, plaintif.
Émerge alors à l’orée du bois d’if un merle au regard et au pelage vifs.
L’homme, hagard mais admiratif, que l’émotion submerge,
laisse exploser un cri de joie qui expose déjà cet espoir naissant et exquis,
exploit rendant mots et sons si vierges de sens que l’essence-même de l’instant en rit.

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Le Barge


  • Phonétique : Le Barge

    eʁɑ̃ o laʁʒə dε bεʁʒə, lə baʁʒə ɡɑ̃bεʁʒə, plɛ̃tif.
    emεʁʒə alɔʁz- a lɔʁe dy bwa dif œ̃ mεʁlə o ʁəɡaʁ e o pəlaʒə vif.
    lɔmə, aɡaʁ mεz- admiʁatif, kə lemɔsjɔ̃ sybmεʁʒə,
    lεsə εksploze œ̃ kʁi də ʒwa ki εkspozə deʒa sεt εspwaʁ nεsɑ̃ e εkski,
    εksplwa ʁɑ̃dɑ̃ moz- e sɔ̃ si vjεʁʒə- də sɑ̃s kə lesɑ̃sə mεmə də lɛ̃stɑ̃ ɑ̃ ʁit.
  • Syllabes Phonétique : Le Barge


Récompense

0
2
0

Poesie sans commentaire


Commentaire poème
06/10/2022Poeme-France
En mettant un commentaire, vous pourrez exprimer sur cet écrit : votre ressenti, un encouragement, un conseil ou simplement dire que vous l'avez lu.
De plus si vous écrivez aussi sur le site, vous gagnerez des liens vers vos écrits...
Pour mettre des commentaires vous devez être membre ou poète du site. Un simple inscription suffit pour le devenir.