Poeme-France : Lecture Écrit - Sans Thème -

Poeme : La Plainte Du Démon

Poème - Sans Thème -
Publié le 26/08/2005 00:47

L'écrit contient 205 mots qui sont répartis dans 3 strophes.

Poete : Ikare

La Plainte Du Démon

En haut des montagnes le démon avait grimpé
Offrant à la douce brise son corps hideux
Contemplant d’un air malade la terre sacrée
Il se lamentait, en regardant les fées et les preux

« Du fond de mon volcan, j’entends rire les votres
J’entend vos chants et vos chansons qui me blessent
Moi qui voudrais des pleurs, moi qui voudrais des messes
Dites pour vos morts, mais vous n’en avez pas !
Chaque instant de bonheur m’est insuportable
Le mal ne peut souffrir d’être mis à mal
De voir des amis, et jamais d’ennemis !
Ni combats ni luttes, ni sanglots ni cris !
Ni morts ni blessures, ni agonies ni râles !
Juste des rires, des chants et des pas de danse
Et partout le bonheur que tout le monde encense !

Ainsi vous autres n’aspirez qu’à la joie ?
Vos nuits vos jours lui sont dédiés
Ni haine ni souffrance ce monde n’est pas pour moi
Il m’en faut un nouveau, il me faut le créer
Et embraser le votre, pour en faire un désert
Chaque geste sera dur, et vous serez maudits
Vous qui en chaque instant honorez vos amis
Vous la verrez flétrir, tel un grand cimetierre ! »
  • Pieds Hyphénique: La Plainte Du Démon

    en=haut=des=mon=tagnes=le=dé=mon=a=vait=grim=pé 12
    of=frant=à=la=dou=ce=bri=se=son=corps=hi=deux 12
    contem=plant=dun=air=ma=la=de=la=ter=re=sa=crée 12
    il=se=lamen=tait=en=re=gar=dant=les=fées=et=les=preux 13

    du=fond=de=mon=vol=can=jen=tends=rire=les=votres 12
    jen=tend=vos=chants=et=vos=chan=sons=qui=me=blessent 11
    moi=qui=vou=drais=des=pleurs=moi=qui=vou=drais=des=messes 12
    di=tes=pour=vos=morts=mais=vous=nen=a=vez=pas 11
    cha=que=ins=tant=de=bon=heur=mest=in=su=por=table 12
    le=mal=ne=peut=souf=frir=dê=tre=mis=à=mal 11
    de=voir=des=a=mis=et=ja=mais=den=ne=mis 11
    ni=com=bats=ni=lut=tes=ni=san=glots=ni=cris 11
    ni=morts=ni=bles=sures=ni=a=go=nies=ni=râ=les 12
    jus=te=des=ri=res=des=chants=et=des=pas=de=danse 12
    et=par=tout=le=bon=heur=que=tout=le=monde=en=cense 12

    ain=si=vous=au=tres=nas=pi=rez=quà=la=joie 11
    vos=nuits=vos=jours=lui=sont=dé=di=és 9
    ni=haine=ni=souf=fran=ce=ce=mon=de=nest=pas=pour=moi 13
    il=men=faut=un=nou=veau=il=me=faut=le=créer 11
    et=em=bra=ser=le=votre=pour=en=fai=reun=dé=sert 12
    cha=que=ges=te=se=ra=dur=et=vous=se=rez=mau=dits 13
    vous=qui=en=cha=queins=tant=ho=no=rez=vos=a=mis 12
    vous=la=ver=rez=flé=trir=tel=un=grand=cime=tier=re 12
  • Phonétique : La Plainte Du Démon

    ɑ̃-o dε mɔ̃taɲə lə demɔ̃ avε ɡʁɛ̃pe
    ɔfʁɑ̃ a la dusə bʁizə sɔ̃ kɔʁz- idø
    kɔ̃tɑ̃plɑ̃ dœ̃n- εʁ maladə la teʁə sakʁe
    il sə lamɑ̃tε, ɑ̃ ʁəɡaʁdɑ̃ lε fez- e lε pʁø

    « dy fɔ̃ də mɔ̃ vɔlkɑ̃, ʒɑ̃tɑ̃ ʁiʁə lε vɔtʁə
    ʒɑ̃tɑ̃ vo ʃɑ̃z- e vo ʃɑ̃sɔ̃ ki mə blese
    mwa ki vudʁε dε plœʁ, mwa ki vudʁε dε mesə
    ditə puʁ vo mɔʁ, mε vu nɑ̃n- ave pa !
    ʃakə ɛ̃stɑ̃ də bɔnœʁ mεt- ɛ̃sypɔʁtablə
    lə mal nə pø sufʁiʁ dεtʁə miz- a mal
    də vwaʁ dεz- ami, e ʒamε dεnəmi !
    ni kɔ̃ba ni lytə, ni sɑ̃ɡlo ni kʁi !
    ni mɔʁ ni blesyʁə, ni aɡɔni ni ʁalə !
    ʒystə dε ʁiʁə, dε ʃɑ̃z- e dε pa də dɑ̃sə
    e paʁtu lə bɔnœʁ kə tu lə mɔ̃də ɑ̃sɑ̃sə !

    ɛ̃si vuz- otʁə- naspiʁe ka la ʒwa ?
    vo nɥi vo ʒuʁ lɥi sɔ̃ dedje
    ni-εnə ni sufʁɑ̃sə sə mɔ̃də nε pa puʁ mwa
    il mɑ̃ fo œ̃ nuvo, il mə fo lə kʁee
    e ɑ̃bʁaze lə vɔtʁə, puʁ ɑ̃ fεʁə œ̃ dezεʁ
    ʃakə ʒεstə səʁa dyʁ, e vu səʁe modi
    vu ki ɑ̃ ʃakə ɛ̃stɑ̃ onoʁe voz- ami
    vu la veʁe fletʁiʁ, tεl œ̃ ɡʁɑ̃ simətjeʁə ! »
  • Pieds Phonétique : La Plainte Du Démon

    ɑ̃-o=dε=mɔ̃=ta=ɲə=lə=de=mɔ̃=a=vε=ɡʁɛ̃=pe 13
    ɔ=fʁɑ̃=a=la=du=sə=bʁi=zə=sɔ̃=kɔʁ=zi=dø 12
    kɔ̃=tɑ̃=plɑ̃=dœ̃=nεʁ=ma=la=də=la=te=ʁə=sa=kʁe 13
    il=sə=la=mɑ̃=tε=ɑ̃=ʁə=ɡaʁ=dɑ̃=lε=fe=ze=lε=pʁø 14

    dy=fɔ̃=də=mɔ̃=vɔl=kɑ̃=ʒɑ̃=tɑ̃=ʁi=ʁə=lε=vɔ=tʁə 14
    ʒɑ̃=tɑ̃=vo=ʃɑ̃=ze=vo=ʃɑ̃=sɔ̃=ki=mə=ble=se 12
    mwa=ki=vu=dʁε=dε=plœ=ʁə=mwa=ki=vu=dʁε=dε=me=sə 14
    di=tə=puʁ=vo=mɔʁ=mε=vu=nɑ̃=na=ve=pa 11
    ʃa=kə=ɛ̃s=tɑ̃=də=bɔ=nœ=ʁə=mε=tɛ̃=sy=pɔʁ=ta=blə 14
    lə=mal=nə=pø=su=fʁiʁ=dε=tʁə=mi=za=mal 11
    də=vwaʁ=dε=za=mi=e=ʒa=mε=dε=nə=mi 11
    ni=kɔ̃=ba=ni=ly=tə=ni=sɑ̃=ɡlo=ni=kʁi 11
    ni=mɔʁ=ni=ble=sy=ʁə=ni=a=ɡɔ=ni=ni=ʁa=lə 13
    ʒys=tə=dε=ʁi=ʁə=dε=ʃɑ̃=ze=dε=pa=də=dɑ̃=sə 13
    e=paʁ=tu=lə=bɔ=nœʁ=kə=tu=lə=mɔ̃=də=ɑ̃=sɑ̃=sə 14

    ɛ̃=si=vu=zo=tʁə=nas=pi=ʁe=ka=la=ʒwa 11
    vo=nɥi=vo=ʒuʁ=lɥi=sɔ̃=de=dj=e 9
    ni-ε=nə=ni=su=fʁɑ̃=sə=sə=mɔ̃=də=nε=pa=puʁ=mwa 14
    il=mɑ̃=fo=œ̃=nu=vo=il=mə=fo=lə=kʁe=e 12
    e=ɑ̃=bʁa=ze=lə=vɔ=tʁə=puʁ=ɑ̃=fε=ʁə=œ̃=de=zεʁ 14
    ʃa=kə=ʒεs=tə=sə=ʁa=dyʁ=e=vu=sə=ʁe=mo=di 13
    vu=ki=ɑ̃=ʃa=kə=ɛ̃s=tɑ̃=o=no=ʁe=vo=za=mi 13
    vu=la=ve=ʁe=fle=tʁiʁ=tεl=œ̃=ɡʁɑ̃=si=mə=tj=e=ʁə 14

PostScriptum

suite de la geste du démon… asseyez vous un instant près de ce foyer pour écouter le conteur

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
26/08/2005 18:31Undomielfe

J’aime bien ce conte car ce n’est pas de ceux que l’on raconterait à des enfants, toujours des idées originales et bien conçues, (entre nous jpense que "complainte" sonnerait mieux que "plainte", après c’est toi qui vois!!).

Auteur de Poésie
26/08/2005 20:27Ikare

ce serait peut-être mieux... mais c’est un peu long (la plainte du démon = 6 pieds = un hémistitche) et donc moins élégant :d

Auteur de Poésie
27/08/2005 15:05Undomielfe

D’accord, jdirais plus rien, tu m’as vexée, là !! 😢

Auteur de Poésie
29/08/2005 10:29All3f0r1

J’te rassure, penthe m’a déjà aussi parlé de toi, en tant que quelqu’un de doué d’ailleurs. Et on dirait que la plume chez toi se perd ds l’imaginaire ... Le démon qui veut pas avoir de potes, et rêve de la belle grosse fight, fallait le trouver ... Et j’aime bien la façon dont tu développes le monologue, j’trouve ça original ... Quoique que l’on puisse te dire, au moins, tu pourras te dire original ds l’invertueuse masse ... Ou dis plus simplement : intéressant ton style ... Et tu ne fais pas partie de ceux qui s’amusent probablement de leurs horribles fautes d’orthographes, c bien ! Par contre, compter le nombre de pieds, ça me viendrait pas à l’idée, perso ... J’crois que j’le faisais au tt début, mais ça ajoutait rien aux poèmes, alors g laisssé tomber ... Ceci n’engage que moi, mais j’pense que la poésie est plus vraie et naturelle lorsqu’elle n’a pas d’autres restrictions que celle de la rime ... Et comme je considère la poésie comme quelque chose qui ne se réfléchit pas, mais qui s’écrit et se vit, hé bien, j’laisse tomber le nombre de pieds ...
Alex

Auteur de Poésie
29/08/2005 12:35Ikare

il est certain que la poésie doit etre instinctive et naturelle, mais j’ai tellement l’habitude décrire des alexandrins que parfois, quand il y a un vers de trop ou de moins, sa me choque... et de toute façon c’est devenu presque naturel d’écrire des alexandrins, c’est une sorte de mélodie qu’on a dans la tête... merci en tt cas