Poeme-France : Lecture Écrit Secret

Poeme : Un Secret À Jamais Gardé

Poème Secret
Publié le 14/01/2005 20:29

L'écrit contient 173 mots qui sont répartis dans 8 strophes.

Poete : Lenou

Un Secret À Jamais Gardé

Je dois porter un poids si lourd,
Je n’ai plus assez de courage !
Je devrais me mettre à l’ouvrage
Mais le temps qu’il reste est trop court.

Un jour, m’ont dit des gens célèbres :
« Il ne faut rester isolé,
Car ton beau visage voilé
Ira vers des marches funèbres :

Ton corps sera enseveli
Et tu partiras dans l’oubli. »
Mais j’interdis l’implant de sondes,

Pour que l’on connaisse à regret
Mon plus cher et précieux secret
Dont je rêve en mes nuits profondes.

XI - Le Guignon
Pour soulever un poids si lourd,
Sisyphe, il faudrait ton courage !
Bien qu’on ait du cœur à l’ouvrage,
L’Art est long et le Temps est court.

Loin des sépultures célèbres,
Vers un cimetière isolé,
Mon cœur, comme un tambour voilé,
Va battant des marches funèbres.

-Main joyau dort enseveli
Dans les ténèbres et l’oubli,
Bien loin des pioches et des sondes ;

Mainte fleur épanche à regret
Son parfum doux comme un secret
Dans les solitudes profondes.
  • Pieds Hyphénique: Un Secret À Jamais Gardé

    je=dois=por=ter=un=poids=si=lourd 8
    je=nai=plus=as=sez=de=cou=rage 8
    je=de=vrais=me=mettre=à=lou=vrage 8
    mais=le=temps=quil=res=teest=trop=court 8

    un=jour=mont=dit=des=gens=cé=lèbres 8
    il=ne=faut=res=ter=i=so=lé 9
    car=ton=beau=vi=sa=ge=voi=lé 8
    ira=vers=des=mar=ches=fu=nè=bres 8

    ton=corps=se=ra=en=se=ve=li 8
    et=tu=par=ti=ras=dans=lou=bli 8
    mais=jin=ter=dis=lim=plant=de=sondes 8

    pour=que=lon=con=naisse=à=re=gret 8
    mon=plus=cher=et=pré=cieux=se=cret 8
    dont=je=rêve=en=mes=nuits=pro=fondes 8

    xi=le=gui=gnon 4
    pour=sou=le=ver=un=poids=si=lourd 8
    si=sy=phe=il=fau=drait=ton=cou=rage 9
    bien=quon=ait=du=cœur=à=lou=vrage 8
    lart=est=long=et=le=temps=est=court 8

    loin=des=sé=pul=tu=res=cé=lèbres 8
    vers=un=ci=me=tière=i=so=lé 8
    mon=cœur=comme=un=tam=bour=voi=lé 8
    va=bat=tant=des=mar=ches=fu=nèbres 8

    main=joyau=dort=en=se=ve=li 7
    dans=les=té=nè=bres=et=lou=bli 8
    bien=loin=des=pio=ches=et=des=sondes 8

    mainte=fleur=é=pan=che=à=re=gret 8
    son=par=fum=doux=comme=un=se=cret 8
    dans=les=so=li=tu=des=pro=fondes 8
  • Phonétique : Un Secret À Jamais Gardé

    ʒə dwa pɔʁte œ̃ pwa si luʁ,
    ʒə nε plysz- ase də kuʁaʒə !
    ʒə dəvʁε mə mεtʁə a luvʁaʒə
    mε lə tɑ̃ kil ʁεstə ε tʁo kuʁ.

    œ̃ ʒuʁ, mɔ̃ di dε ʒɑ̃ selεbʁə :
    « il nə fo ʁεste izɔle,
    kaʁ tɔ̃ bo vizaʒə vwale
    iʁa vεʁ dε maʁʃə fynεbʁə :

    tɔ̃ kɔʁ səʁa ɑ̃səvəli
    e ty paʁtiʁa dɑ̃ lubli. »
    mε ʒɛ̃tεʁdi lɛ̃plɑ̃ də sɔ̃də,

    puʁ kə lɔ̃ kɔnεsə a ʁəɡʁε
    mɔ̃ plys ʃεʁ e pʁesjø sεkʁε
    dɔ̃ ʒə ʁεvə ɑ̃ mε nɥi pʁɔfɔ̃də.

    ksi lə ɡiɲɔ̃
    puʁ suləve œ̃ pwa si luʁ,
    sizifə, il fodʁε tɔ̃ kuʁaʒə !
    bjɛ̃ kɔ̃n- ε dy kœʁ a luvʁaʒə,
    laʁ ε lɔ̃ e lə tɑ̃z- ε kuʁ.

    lwɛ̃ dε sepyltyʁə selεbʁə,
    vεʁz- œ̃ simətjεʁə izɔle,
    mɔ̃ kœʁ, kɔmə œ̃ tɑ̃buʁ vwale,
    va batɑ̃ dε maʁʃə fynεbʁə.

    mɛ̃ ʒwajo dɔʁ ɑ̃səvəli
    dɑ̃ lε tenεbʁəz- e lubli,
    bjɛ̃ lwɛ̃ dε pjoʃəz- e dε sɔ̃də,

    mɛ̃tə flœʁ epɑ̃ʃə a ʁəɡʁε
    sɔ̃ paʁfœ̃ du kɔmə œ̃ sεkʁε
    dɑ̃ lε sɔlitydə pʁɔfɔ̃də.
  • Pieds Phonétique : Un Secret À Jamais Gardé

    ʒə=dwa=pɔʁ=te=œ̃=pwa=si=luʁ 8
    ʒə=nε=plys=za=se=də=ku=ʁaʒə 8
    ʒə=də=vʁεmə=mε=tʁə=a=lu=vʁaʒə 8
    mεlə=tɑ̃=kil=ʁεs=tə=ε=tʁo=kuʁ 8

    œ̃=ʒuʁ=mɔ̃=di=dε=ʒɑ̃=se=lεbʁə 8
    il=nə=fo=ʁεs=te=i=zɔ=le 9
    kaʁ=tɔ̃=bo=vi=za=ʒə=vwa=le 8
    i=ʁa=vεʁ=dε=maʁ=ʃə=fy=nεbʁə 8

    tɔ̃=kɔʁ=sə=ʁa=ɑ̃=sə=və=li 8
    e=ty=paʁ=ti=ʁa=dɑ̃=lu=bli 8
    mε=ʒɛ̃=tεʁ=di=lɛ̃=plɑ̃=də=sɔ̃də 8

    puʁkə=lɔ̃=kɔ=nε=sə=a=ʁə=ɡʁε 8
    mɔ̃=plys=ʃεʁ=e=pʁe=sjø=sε=kʁε 8
    dɔ̃ʒə=ʁε=və=ɑ̃=mε=nɥi=pʁɔ=fɔ̃də 8

    ksi=lə=ɡi=ɲɔ̃ 4
    puʁ=su=lə=ve=œ̃=pwa=si=luʁ 8
    si=zifə=il=fo=dʁε=tɔ̃=ku=ʁaʒə 8
    bjɛ̃=kɔ̃=nε=dy=kœʁ=a=lu=vʁaʒə 8
    laʁ=ε=lɔ̃=e=lə=tɑ̃=zε=kuʁ 8

    lwɛ̃=dε=se=pyl=ty=ʁə=se=lεbʁə 8
    vεʁ=zœ̃=simə=tjε=ʁə=i=zɔ=le 8
    mɔ̃=kœʁ=kɔmə=œ̃=tɑ̃=buʁ=vwa=le 8
    va=ba=tɑ̃=dε=maʁ=ʃə=fy=nεbʁə 8

    mɛ̃=ʒwa=jo=dɔʁ=ɑ̃=sə=və=li 8
    dɑ̃=lε=te=nε=bʁə=ze=lu=bli 8
    bjɛ̃=lwɛ̃=dε=pjo=ʃə=ze=dε=sɔ̃də 8

    mɛ̃tə=flœʁ=e=pɑ̃=ʃə=a=ʁə=ɡʁε 8
    sɔ̃=paʁ=fœ̃=du=kɔmə=œ̃=sε=kʁε 8
    dɑ̃=lε=sɔ=li=ty=də=pʁɔ=fɔ̃də 8

PostScriptum

Donc là c’est le même principe que tous les autres poèmes que j’ai fait, qui sont tirés des
Fleurs Du Mal de Baudelaire (si vous voulez, j’ai tout expliqué sur le poème : La Fin) C’est
d’abord mon poème puis l’original de Baudelaire.

Commentaire Sur La Poesie


Auteur de Poésie
19/01/2005 00:00Gogotchi

Superbe!!
Gogotchi