Poeme-France : Lecture Écrit Suicide

Poeme : Je N’Ai Plus Deux Coeurs

Poème Suicide
Publié le 08/11/2013 12:51

L'écrit contient 72 mots qui sont répartis dans 4 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poete : Loic Stenk

Je N’Ai Plus Deux Coeurs

Le jour se flétrit,
Et laisse une marque,
La nuit se tarit,
La peine m’embarque,

Puisque tu t’en vas,
Aux sillons d’un fleuve,
L’heure du trépas,
Fait de moi la veuve,

Je n’ai plus de vie,
Seule en ma demeure,
Sans toi, sans envie,
J’attends et je pleure,

Demain sera gris,
Qu’il neige, qu’il pleuve,
Et mon cœur aigri,
Fait de moi la veuve.
  • Pieds Hyphénique: Je N’Ai Plus Deux Coeurs

    le=jour=se=flé=trit 5
    et=laisse=u=ne=mar=que 6
    la=nuit=se=ta=rit 5
    la=pei=ne=mem=bar=que 6

    puis=que=tu=ten=vas 5
    aux=sil=lons=dun=fleu=ve 6
    l=heu=re=du=tré=pas 6
    fait=de=moi=la=veu=ve 6

    je=nai=plus=de=vie 5
    seu=le=en=ma=de=meure 6
    sans=toi=sans=en=vie 5
    jat=tends=et=je=pleu=re 6

    de=main=se=ra=gris 5
    quil=nei=ge=quil=pleu=ve 6
    et=mon=cœur=ai=gri 5
    fait=de=moi=la=veu=ve 6
  • Phonétique : Je N’Ai Plus Deux Coeurs

    lə ʒuʁ sə fletʁi,
    e lεsə ynə maʁkə,
    la nɥi sə taʁi,
    la pεnə mɑ̃baʁkə,

    pɥiskə ty tɑ̃ va,
    o sijɔ̃ dœ̃ fləvə,
    lœʁ dy tʁepa,
    fε də mwa la vəvə,

    ʒə nε plys də vi,
    sələ ɑ̃ ma dəməʁə,
    sɑ̃ twa, sɑ̃z- ɑ̃vi,
    ʒatɑ̃z- e ʒə plœʁə,

    dəmɛ̃ səʁa ɡʁi,
    kil nεʒə, kil pləvə,
    e mɔ̃ kœʁ εɡʁi,
    fε də mwa la vəvə.
  • Pieds Phonétique : Je N’Ai Plus Deux Coeurs

    lə=ʒuʁ=sə=fle=tʁi 5
    e=lε=sə=y=nə=maʁkə 6
    la=nɥi=sə=ta=ʁi 5
    la=pε=nə=mɑ̃=baʁ=kə 6

    pɥis=kə=ty=tɑ̃=va 5
    o=si=jɔ̃=dœ̃=flə=və 6
    lœ=ʁə=dy=tʁe=pa 5
    fε=də=mwa=la=və=və 6

    ʒə=nε=plys=də=vi 5
    sə=lə=ɑ̃=madə=mə=ʁə 6
    sɑ̃=twa=sɑ̃=zɑ̃=vi 5
    ʒa=tɑ̃=ze=ʒə=plœ=ʁə 6

    də=mɛ̃=sə=ʁa=ɡʁi 5
    kil=nε=ʒə=kil=plə=və 6
    e=mɔ̃=kœ=ʁə=ε=ɡʁi 6
    fε=də=mwa=la=və=və 6

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
08/11/2013 13:10Alta21

J’aime tout, ta manière d’écrire, ton style, les sentiments qui dégagent ton écrit.
Merci pour ce partage.

Amitié poétique, Beata.

Auteur de Poésie
08/11/2013 13:15Loic Stenk

Merci Alta, ton commentaire est un rayon de soleil 🙂

Auteur de Poésie
08/11/2013 14:07Arlequine

Pourquoi l’avoir écrit au féminin?
Le deuil doit sans doute passer par ces instants de solitude douloureuse!
Belle journée Loïc
Amicalement
Sylvie

Auteur de Poésie
08/11/2013 15:35Patrice.Truffot

Moi, j’aime cet exercice de style et d’humanité qui consiste à adopter le point de vue de l’autre, femme, enfant, autre race ou religion... Sinon, beau poème écrit comme d’habitude à la perfection...
Amitiés - Patrice

Auteur de Poésie
08/11/2013 15:49Loic Stenk

Arlequine > Pourquoi écrire au féminin ? Je dirais pourquoi pas... Quand je me suis embarqué dans ce poème ce matin je ne me suis même pas posé la question, cela m’a semblé une évidence. Merci pour ton ressenti.
Patrice > J’adhère à propos de ton commentaire, fort heureusement la plume peut changer de fourreau à sa guise. C’est un exercice que je pratique volontiers de temps en temps 😉

Auteur de Poésie
08/11/2013 16:07Eden Bis

Bien joué Loïc, comme d’hab, et te mettre à la place de l’autre, hé bien chapeau !
Fort réussi
Amitiés
Véronique

Auteur de Poésie
08/11/2013 18:21Lorette

Comment dire... je lis et imagine ce vide, cette solitude .... parfait, ce poème est parfait.

Auteur de Poésie
08/11/2013 20:21Karimodo

Très beau texte,simple(comme j aime) mais très bien fait,bravo

Auteur de Poésie
09/11/2013 14:28Gramo

Bonjour LOÏC .
C’est une belle poésie, un beau texte d’un deuil qui pourrait tout aussi bien être masculin.
Sans doute, nous les hommes, sommes nous plus habitués de voir les femmes pleurer plus et plus vite que nous. Question d’une plus grande sensibilité que nous...

Bon WE

GRAMO

Auteur de Poésie
09/11/2013 15:40Loic Stenk

Oriane> ce qui vous fait plaisir me fait plaisir aussi...
Karimodo> j’aime la simplicité, elle se retrouve souvent dans mes écrits, merci de votre ressenti.
Gramo> je n’aurais pas dit mieux en réponse à la question sur l’écriture au féminin, merci à vous et de votre générosité.

Auteur de Poésie
09/11/2013 22:17Arlequine

Gramo et Loïc : Je trouvais justement que montrer cette sensibilité au masculin était humain!
Nous n’en possédons pas nous les femmes le monopole!
Belle soirée à vous deux!

Auteur de Poésie
12/11/2013 18:41Lorette
🙂