Poeme-France : Lecture Écrit Violence

Poeme : Piranhas

Poème Violence
Publié le 06/05/2019 05:12

L'écrit contient 185 mots qui sont répartis dans 7 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poete : Louise Hudon

Piranhas

Si vous voyez un film sur ces poissons
Ne vous fiez pas aux fausses informations,
Car malgré sa très bonne dentition
Aucun danger pour l’homme sans raison.

Mais il y a des gens très dangereux
Qui rendent leur entourage malheureux.
Leur violence verbale, comme du poison
Détruit un cerveau avec leurs sons.

Je les appelle mes piranhas.
La douceur, ils ne connaissent pas.
Difficile de les mettre en prison,
Les preuves manquent pour cette occasion.

Le contenu régulier de leurs paroles
Peut détruire une personne, la rendre très folle.
Pourtant celle-ci ne le mérite pas !
Souvent c’est maladif, dans bien des cas.

On ramasse leurs victimes « à la cuillère »
Pour les soigner, pour leur donner de l’air.
Cela prend du temps et des énergies.
Les criminels, eux, sont parfois ravis.

On retrouve des piranhas parents
Qui sont un danger pour leurs enfants.
Drôle de façon de les éduquer !
Drôle de façon de communiquer !

Que pourrais-je faire contre cette grande injustice ?
C’est révoltant et pourtant réaliste !
Ma poésie peut au moins dénoncer
Mais n’empêchera pas des gens de pleurer.
  • Pieds Hyphénique: Piranhas

    si=vous=voyez=un=film=sur=ces=pois=sons 9
    ne=vous=fiez=pas=aux=faus=ses=in=for=ma=tions 11
    car=mal=gré=sa=très=bonne=den=ti=ti=on 10
    au=cun=dan=ger=pour=l=homme=sans=rai=son 10

    mais=il=y=a=des=gens=très=dan=ge=reux 10
    qui=ren=dent=leur=en=tou=rage=mal=heu=reux 10
    leur=violence=ver=ba=le=com=me=du=poi=son 10
    dé=truit=un=cer=veau=a=vec=leurs=sons 9

    je=les=ap=pel=le=mes=pi=ran=has 9
    la=dou=ceur=ils=ne=con=nais=sent=pas 9
    dif=fi=ci=le=de=les=mettre=en=pri=son 10
    les=preu=ves=man=quent=pour=cette=oc=ca=sion 10

    le=conte=nu=ré=gu=lier=de=leurs=pa=roles 10
    peut=dé=truireune=per=sonne=la=ren=dre=très=folle 10
    pour=tant=cel=le=ci=ne=le=mé=rite=pas 10
    sou=vent=cest=ma=la=dif=dans=bien=des=cas 10

    on=ra=masse=leurs=vic=ti=mes=à=la=cuillère 10
    pour=les=soi=gner=pour=leur=don=ner=de=lair 10
    ce=la=prend=du=temps=et=des=éner=gies 9
    les=cri=mi=nels=eux=sont=par=fois=ra=vis 10

    on=re=trou=ve=des=pi=ran=has=pa=rents 10
    qui=sont=un=dan=ger=pour=leurs=en=fants 9
    drô=le=de=fa=çon=de=les=é=du=quer 10
    drô=le=de=fa=çon=de=com=mu=ni=quer 10

    que=pour=rais=je=faire=contre=cette=gran=dein=jus=tice 11
    cest=ré=vol=tant=et=pour=tant=ré=a=liste 10
    ma=po=é=sie=peut=au=moins=dé=non=cer 10
    mais=nem=pêche=ra=pas=des=gens=de=pleu=rer 10
  • Phonétique : Piranhas

    si vu vwajez- œ̃ film syʁ sε pwasɔ̃
    nə vu fje pa o fosəz- ɛ̃fɔʁmasjɔ̃,
    kaʁ malɡʁe sa tʁε bɔnə dɑ̃tisjɔ̃
    okœ̃ dɑ̃ʒe puʁ lɔmə sɑ̃ ʁεzɔ̃.

    mεz- il i a dε ʒɑ̃ tʁε dɑ̃ʒəʁø
    ki ʁɑ̃de lœʁ ɑ̃tuʁaʒə maləʁø.
    lœʁ vjɔlɑ̃sə vεʁbalə, kɔmə dy pwazɔ̃
    detʁɥi œ̃ sεʁvo avεk lœʁ sɔ̃.

    ʒə lεz- apεllə mε piʁɑ̃a.
    la dusœʁ, il nə kɔnεse pa.
    difisilə də lε mεtʁə ɑ̃ pʁizɔ̃,
    lε pʁəvə mɑ̃ke puʁ sεtə ɔkazjɔ̃.

    lə kɔ̃təny ʁeɡylje də lœʁ paʁɔlə
    pø detʁɥiʁə ynə pεʁsɔnə, la ʁɑ̃dʁə tʁε fɔlə.
    puʁtɑ̃ sεllə si nə lə meʁitə pa !
    suvɑ̃ sε maladif, dɑ̃ bjɛ̃ dε ka.

    ɔ̃ ʁamasə lœʁ viktiməs « a la kɥjεʁə »
    puʁ lε swaɲe, puʁ lœʁ dɔne də lεʁ.
    səla pʁɑ̃ dy tɑ̃z- e dεz- enεʁʒi.
    lε kʁiminεl, ø, sɔ̃ paʁfwa ʁavi.

    ɔ̃ ʁətʁuvə dε piʁɑ̃a paʁɑ̃
    ki sɔ̃t- œ̃ dɑ̃ʒe puʁ lœʁz- ɑ̃fɑ̃.
    dʁolə də fasɔ̃ də lεz- edyke !
    dʁolə də fasɔ̃ də kɔmynike !

    kə puʁʁε ʒə fεʁə kɔ̃tʁə sεtə ɡʁɑ̃də ɛ̃ʒystisə ?
    sε ʁevɔltɑ̃ e puʁtɑ̃ ʁealistə !
    ma pɔezi pø o mwɛ̃ denɔ̃se
    mε nɑ̃pεʃəʁa pa dε ʒɑ̃ də pləʁe.
  • Pieds Phonétique : Piranhas

    si=vu=vwa=je=zœ̃=film=syʁ=sε=pwa=sɔ̃ 10
    nə=vu=fje=pa=o=fosə=zɛ̃=fɔʁ=ma=sjɔ̃ 10
    kaʁ=mal=ɡʁe=sa=tʁε=bɔ=nə=dɑ̃=ti=sjɔ̃ 10
    o=kœ̃=dɑ̃=ʒe=puʁ=lɔ=mə=sɑ̃=ʁε=zɔ̃ 10

    mε=zil=i=a=dε=ʒɑ̃=tʁε=dɑ̃=ʒə=ʁø 10
    ki=ʁɑ̃=de=lœʁ=ɑ̃=tu=ʁaʒə=ma=lə=ʁø 10
    lœʁ=vjɔlɑ̃sə=vεʁ=ba=lə=kɔ=mə=dy=pwa=zɔ̃ 10
    det=ʁɥi=œ̃=sεʁ=vo=a=vεk=lœ=ʁə=sɔ̃ 10

    ʒə=lε=za=pεl=lə=mε=pi=ʁɑ̃=a 9
    la=du=sœ=ʁə=il=nə=kɔ=nε=se=pa 10
    di=fi=silə=də=lε=mε=tʁə=ɑ̃=pʁi=zɔ̃ 10
    lεpʁə=və=mɑ̃=ke=puʁ=sε=tə=ɔ=ka=zjɔ̃ 10

    lə=kɔ̃tə=ny=ʁe=ɡy=lje=də=lœʁ=pa=ʁɔlə 10
    pø=det=ʁɥiʁəynə=pεʁ=sɔ=nə=la=ʁɑ̃=dʁə=tʁεfɔlə 10
    puʁ=tɑ̃=sεl=lə=sinə=lə=me=ʁi=tə=pa 10
    su=vɑ̃=sε=ma=la=dif=dɑ̃=bjɛ̃=dε=ka 10

    ɔ̃=ʁa=masə=lœʁ=vik=ti=məs=a=la=kɥjεʁə 10
    puʁ=lε=swa=ɲe=puʁ=lœʁ=dɔ=ne=də=lεʁ 10
    sə=la=pʁɑ̃=dy=tɑ̃=ze=dε=ze=nεʁ=ʒi 10
    lε=kʁi=mi=nεl=ø=sɔ̃=paʁ=fwa=ʁa=vi 10

    ɔ̃=ʁə=tʁu=və=dε=pi=ʁɑ̃=a=pa=ʁɑ̃ 10
    ki=sɔ̃=tœ̃=dɑ̃=ʒe=puʁ=lœ=ʁə=zɑ̃=fɑ̃ 10
    dʁo=lə=də=fa=sɔ̃=də=lε=ze=dy=ke 10
    dʁo=lə=də=fa=sɔ̃=də=kɔ=my=ni=ke 10

    kə=puʁʁεʒə=fεʁə=kɔ̃tʁə=sε=tə=ɡʁɑ̃=dəɛ̃=ʒys=tisə 10
    sε=ʁe=vɔl=tɑ̃=e=puʁ=tɑ̃=ʁe=a=listə 10
    ma=pɔ=e=zi=pø=o=mwɛ̃=de=nɔ̃=se 10
    mε=nɑ̃=pεʃə=ʁa=pa=dε=ʒɑ̃=də=plə=ʁe 10

PostScriptum

Publié dans mon livre « La poésie d’une médium », éditions Muses.

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
07/05/2019 10:07Ed

Je me dis que pour voir la lumière il faut se trouver dans l’obscurité. Bien sûr, il y a des poissons qui font peur, qui font du mal, parfois même sans se rendre vraiment compte qu’ils font du mal.
Je pense que chacun un jour a fait du mal d’ailleurs.
Sinon je comprends à la fin que c’est un texte parlant de la maltraitance sur les enfants. Sujet qui m’intéresse, car j’ai bien entendu ce parent me dire : et de toute façon je suis son père je fais ce que je veux...
Je l’écaillerais bien jusqu’à l’arête celui-là 🙂

Auteur de Poésie
08/05/2019 02:58Nadja Dream

Vous avez une grande empathie Louise... l’écriture bien sûr peut dénoncer... mais est-ce suffisant pour aider?...