Poeme-France : Lecture Écrit Erreur

Poeme : La Cendre De Son Regard Brun

Poème Erreur
Publié le 17/05/2019 02:29

L'écrit contient 205 mots qui sont répartis dans 9 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poete : Louise Hudon

La Cendre De Son Regard Brun

Me regardant avec amour,
M’a épousée pour tous les jours.
En apprenant à le connaître,
Son gros défaut, celui de « maître ».

Dans sa pensée, lui il commande.
Insoumission, il réprimande.
Esclave d’un jour, esclave toujours,
J’en oublie même le mot « amour ».

Mutinerie, j’entends ses cris,
Le tout suivi d’une moquerie.
J’ai peur de lui, j’ai peur de tout,
Me fait penser au méchant loup.

Si peu de temps pour des loisirs !
Je mets un terme à mes désirs.
Mon corps me lâche comme de raison
Et non à cause de la saison.

Ici parlons de dépression.
Soulignons mon humiliation.
Autour de moi on parle paresse
Ne comprenant pas ma détresse.

Et je retrouve la santé
En regagnant toute ma fierté.
Changement de vie, une décision,
Adieu à ma désillusion.

D’autres yeux bruns à rencontrer
Qui prôneront la liberté
Dans un regard plein de respect
Ma vie aura un autre aspect.

Si le temps vient changer des choses,
Mon passé n’étant pas trop rose,
L’espérance du lendemain reste
Avec mes désirs très modestes.

Encore merci à ma chère vie !
Chaque détail je l’apprécie.
Aucun regret sur ce passé,
Car il m’a permis d’avancer.
  • Pieds Hyphénique: La Cendre De Son Regard Brun

    me=re=gar=dant=a=vec=a=mour 8
    ma=é=pou=sée=pour=tous=les=jours 8
    en=ap=pre=nant=à=le=con=naître 8
    son=gros=dé=faut=ce=lui=de=maître 8

    dans=sa=pen=sée=lui=il=com=mande 8
    in=sou=mis=sion=il=ré=pri=mande 8
    es=clave=dun=jour=es=clave=tou=jours 8
    jen=ou=blie=même=le=mot=a=mour 8

    mu=ti=ne=rie=jen=tends=ses=cris 8
    le=tout=sui=vi=dune=mo=que=rie 8
    jai=peur=de=lui=jai=peur=de=tout 8
    me=fait=pen=ser=au=mé=chant=loup 8

    si=peu=de=temps=pour=des=loi=sirs 8
    je=mets=un=terme=à=mes=dé=sirs 8
    mon=corps=me=lâ=che=comme=de=rai=son 9
    et=non=à=cause=de=la=sai=son 8

    ici=par=lons=de=dé=pres=si=on 8
    sou=li=gnons=mon=hu=mi=lia=tion 8
    au=tour=de=moi=on=par=le=pa=resse 9
    ne=com=pre=nant=pas=ma=dé=tresse 8

    et=je=re=trou=ve=la=san=té 8
    en=re=ga=gnant=toute=ma=fier=té 8
    change=ment=de=vie=une=dé=ci=sion 8
    adieu=à=ma=dé=sil=lu=si=on 8

    dautres=y=eux=bruns=à=ren=con=trer 8
    qui=prô=ne=ront=la=li=ber=té 8
    dans=un=re=gard=plein=de=res=pect 8
    ma=vie=au=ra=un=autre=as=pect 8

    si=le=temps=vient=chan=ger=des=choses 8
    mon=pas=sé=né=tant=pas=trop=rose 8
    les=pé=rance=du=len=de=main=reste 8
    a=vec=mes=dé=sirs=très=mo=destes 8

    en=core=mer=ci=à=ma=chère=vie 8
    cha=que=dé=tail=je=lap=pré=cie 8
    au=cun=re=gret=sur=ce=pas=sé 8
    car=il=ma=per=mis=da=van=cer 8
  • Phonétique : La Cendre De Son Regard Brun

    mə ʁəɡaʁdɑ̃ avεk amuʁ,
    ma epuze puʁ tus lε ʒuʁ.
    ɑ̃n- apʁənɑ̃ a lə kɔnεtʁə,
    sɔ̃ ɡʁo defo, səlɥi də « mεtʁə ».

    dɑ̃ sa pɑ̃se, lɥi il kɔmɑ̃də.
    ɛ̃sumisjɔ̃, il ʁepʁimɑ̃də.
    εsklavə dœ̃ ʒuʁ, εsklavə tuʒuʁ,
    ʒɑ̃n- ubli mεmə lə mɔt « amuʁ ».

    mytinəʁi, ʒɑ̃tɑ̃ sε kʁi,
    lə tu sɥivi dynə mɔkəʁi.
    ʒε pœʁ də lɥi, ʒε pœʁ də tu,
    mə fε pɑ̃se o meʃɑ̃ lu.

    si pø də tɑ̃ puʁ dε lwaziʁ !
    ʒə mεtz- œ̃ tεʁmə a mε deziʁ.
    mɔ̃ kɔʁ mə laʃə kɔmə də ʁεzɔ̃
    e nɔ̃ a kozə də la sεzɔ̃.

    isi paʁlɔ̃ də depʁesjɔ̃.
    suliɲɔ̃ mɔ̃n- ymiljasjɔ̃.
    otuʁ də mwa ɔ̃ paʁlə paʁεsə
    nə kɔ̃pʁənɑ̃ pa ma detʁεsə.

    e ʒə ʁətʁuvə la sɑ̃te
    ɑ̃ ʁəɡaɲɑ̃ tutə ma fjεʁte.
    ʃɑ̃ʒəmɑ̃ də vi, ynə desizjɔ̃,
    adjø a ma dezijyzjɔ̃.

    dotʁəz- iø bʁœ̃z- a ʁɑ̃kɔ̃tʁe
    ki pʁonəʁɔ̃ la libεʁte
    dɑ̃z- œ̃ ʁəɡaʁ plɛ̃ də ʁεspε
    ma vi oʁa œ̃n- otʁə aspε.

    si lə tɑ̃ vjɛ̃ ʃɑ̃ʒe dε ʃozə,
    mɔ̃ pase netɑ̃ pa tʁo ʁozə,
    lεspeʁɑ̃sə dy lɑ̃dəmɛ̃ ʁεstə
    avεk mε deziʁ tʁε mɔdεstə.

    ɑ̃kɔʁə mεʁsi a ma ʃεʁə vi !
    ʃakə detaj ʒə lapʁesi.
    okœ̃ ʁəɡʁε syʁ sə pase,
    kaʁ il ma pεʁmi davɑ̃se.
  • Pieds Phonétique : La Cendre De Son Regard Brun

    mə=ʁə=ɡaʁ=dɑ̃=a=vεk=a=muʁ 8
    ma=e=pu=ze=puʁ=tus=lε=ʒuʁ 8
    ɑ̃=na=pʁə=nɑ̃=a=lə=kɔ=nεtʁə 8
    sɔ̃=ɡʁo=de=fo=səl=ɥidə=mε=tʁə 8

    dɑ̃=sa=pɑ̃=se=lɥi=il=kɔ=mɑ̃də 8
    ɛ̃=su=mi=sjɔ̃=il=ʁe=pʁi=mɑ̃də 8
    εsklavə=dœ̃=ʒuʁ=εs=kla=və=tu=ʒuʁ 8
    ʒɑ̃=nu=bli=mεmə=lə=mɔt=a=muʁ 8

    my=ti=nə=ʁi=ʒɑ̃=tɑ̃=sε=kʁi 8
    lə=tu=sɥi=vi=dynə=mɔ=kə=ʁi 8
    ʒε=pœʁ=də=lɥi=ʒε=pœʁ=də=tu 8
    mə=fε=pɑ̃=se=o=me=ʃɑ̃=lu 8

    si=pø=də=tɑ̃=puʁ=dε=lwa=ziʁ 8
    ʒə=mεt=zœ̃=tεʁmə=a=mε=de=ziʁ 8
    mɔ̃kɔʁmə=la=ʃə=kɔ=mə=də=ʁε=zɔ̃ 8
    e=nɔ̃=a=kozə=də=la=sε=zɔ̃ 8

    i=si=paʁ=lɔ̃=də=de=pʁe=sjɔ̃ 8
    su=li=ɲɔ̃=mɔ̃=ny=mi=lja=sjɔ̃ 8
    o=tuʁdə=mwa=ɔ̃=paʁ=lə=pa=ʁεsə 8
    nə=kɔ̃=pʁə=nɑ̃=pa=ma=de=tʁεsə 8

    e=ʒə=ʁə=tʁu=və=la=sɑ̃=te 8
    ɑ̃ʁə=ɡa=ɲɑ̃=tu=tə=ma=fjεʁ=te 8
    ʃɑ̃ʒə=mɑ̃də=vi=y=nə=de=si=zjɔ̃ 8
    a=djø=a=ma=de=zi=jy=zjɔ̃ 8

    dotʁə=zi=ø=bʁœ̃=za=ʁɑ̃=kɔ̃=tʁe 8
    ki=pʁo=nə=ʁɔ̃=la=li=bεʁ=te 8
    dɑ̃=zœ̃=ʁə=ɡaʁ=plɛ̃=də=ʁεs=pε 8
    ma=vi=o=ʁa=œ̃=notʁə=as=pε 8

    si=lə=tɑ̃=vjɛ̃=ʃɑ̃=ʒe=dε=ʃozə 8
    mɔ̃=pa=se=ne=tɑ̃=pa=tʁo=ʁozə 8
    lεs=pe=ʁɑ̃sə=dy=lɑ̃=də=mɛ̃=ʁεstə 8
    a=vεk=mε=de=ziʁ=tʁε=mɔ=dεstə 8

    ɑ̃kɔʁə=mεʁ=si=a=ma=ʃε=ʁə=vi 8
    ʃa=kə=de=taj=ʒə=la=pʁe=si 8
    o=kœ̃=ʁə=ɡʁε=syʁ=sə=pa=se 8
    kaʁ=il=ma=pεʁ=mi=da=vɑ̃=se 8

Récompense

0
2
0

Poesie sans commentaire


Commentaire poème
02/06/2020Poeme-France
En mettant un commentaire, vous pourrez exprimer sur cet écrit : votre resentit, un encouragement, un conseille ou simplement dire que vous l'avez lu.
De plus si vous écrivez aussi sur le site, vous gagnerez des liens vers vos écrits...
Pour mettre des commentaires vous devez être membre ou poète du site. Un simple inscription suffit pour le devenir.