Poeme : Petits Moutons

Petits Moutons

A vous petits moutons
Vous n’acceptez pas la différence
Vous êtes tous si blancs et bons
Vous avez une telle ressemblance

Notre société vous a sculptés
Brassés dans toute cette foule
Vous êtes tous entrés
Dans un drôle de moule

Si joyeux et tranquille
L’indifférence vous fait fuir
Si identique et fragile
Vous nous faites souffrir

Pourquoi ne pas accepter
Que nous ne sommes pas tous pareils
Pourquoi tous se ressembler
La différence est pourtant une merveille

Vous ne faites que survivre
Si vous cultiviez votre personnalité
Vous pourriez enfin pouvoir vivre
Et à votre juste valeur être aimé

La différence n’est pas une tare
J’en ai marre d’avoir peur
De votre lourd regard
Je ne veux plus de malheur

Regardez la vie en face
Vous faites tous erreur
Remontez à la surface
Pour que chacun connaisse le bonheur

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: Petits Moutons

    a=vous=pe=tits=mou=tons 6
    vous=nac=cep=tez=pas=la=dif=fé=rence 9
    vous=êtes=tous=si=blancs=et=bons 7
    vous=a=vez=une=tel=le=res=sem=blance 9

    notre=so=cié=té=vous=a=s=culp=tés 9
    bras=sés=dans=toute=cet=te=foule 7
    vous=ê=tes=tous=en=trés 6
    dans=un=drô=le=de=moule 6

    si=joy=eux=et=tran=quille 6
    lin=dif=fé=rence=vous=fait=fu=ir 8
    si=iden=ti=queet=fra=gile 6
    vous=nous=fai=tes=souf=frir 6

    pour=quoi=ne=pas=ac=cep=ter 7
    que=nous=ne=sommes=pas=tous=pa=reils 8
    pour=quoi=tous=se=res=sem=bler 7
    la=dif=féren=ceest=pour=tant=u=ne=mer=veille 10

    vous=ne=faites=que=sur=vivre 6
    si=vous=cul=ti=viez=votre=per=son=na=li=té 11
    vous=pour=riez=en=fin=pou=voir=vivre 8
    et=à=votre=jus=te=va=leur=ê=treai=mé 10

    la=dif=féren=ce=nest=pas=u=ne=tare 9
    jen=ai=mar=re=da=voir=peur 7
    de=vo=tre=lourd=re=gard 6
    je=ne=veux=plus=de=malheur 6

    re=gar=dez=la=vieen=face 6
    vous=fai=tes=tous=er=reur 6
    re=mon=tez=à=la=sur=face 7
    pour=que=cha=cun=con=naisse=le=bon=heur 9
  • Phonétique : Petits Moutons

    a vu pəti mutɔ̃
    vu naksεpte pa la difeʁɑ̃sə
    vuz- εtə tus si blɑ̃z- e bɔ̃
    vuz- avez- ynə tεllə ʁəsɑ̃blɑ̃sə

    nɔtʁə sɔsjete vuz- a skylpte
    bʁase dɑ̃ tutə sεtə fulə
    vuz- εtə tusz- ɑ̃tʁe
    dɑ̃z- œ̃ dʁolə də mulə

    si ʒwajøz- e tʁɑ̃kjə
    lɛ̃difeʁɑ̃sə vu fε fɥiʁ
    si idɑ̃tikə e fʁaʒilə
    vu nu fεtə sufʁiʁ

    puʁkwa nə pa aksεpte
    kə nu nə sɔmə pa tus paʁεj
    puʁkwa tus sə ʁəsɑ̃ble
    la difeʁɑ̃sə ε puʁtɑ̃ ynə mεʁvεjə

    vu nə fεtə kə syʁvivʁə
    si vu kyltivje vɔtʁə pεʁsɔnalite
    vu puʁʁjez- ɑ̃fɛ̃ puvwaʁ vivʁə
    e a vɔtʁə ʒystə valœʁ εtʁə εme

    la difeʁɑ̃sə nε pa ynə taʁə
    ʒɑ̃n- ε maʁə davwaʁ pœʁ
    də vɔtʁə luʁ ʁəɡaʁ
    ʒə nə vø plys də malœʁ

    ʁəɡaʁde la vi ɑ̃ fasə
    vu fεtə tusz- eʁœʁ
    ʁəmɔ̃tez- a la syʁfasə
    puʁ kə ʃakœ̃ kɔnεsə lə bɔnœʁ
  • Syllabes Phonétique : Petits Moutons

    a=vu=pə=ti=mu=tɔ̃ 6
    vu=nak=sεp=te=pa=la=di=fe=ʁɑ̃sə 9
    vu=zεtə=tus=si=blɑ̃=ze=bɔ̃ 7
    vu=za=ve=zynə=tεllə=ʁə=sɑ̃blɑ̃sə 7

    nɔtʁə=sɔ=sje=te=vu=za=skyl=pte 8
    bʁase=dɑ̃=tu=tə=sε=tə=fulə 7
    vu=zε=tə=tus=zɑ̃=tʁe 6
    dɑ̃=zœ̃=dʁo=lə=də=mulə 6

    si=ʒwa=jø=ze=tʁɑ̃=kjə 6
    lɛ̃=di=fe=ʁɑ̃sə=vu=fε=fɥ=iʁ 8
    si=i=dɑ̃=ti=kə=e=fʁa=ʒilə 8
    vu=nu=fε=tə=su=fʁiʁ 6

    puʁ=kwa=nə=pa=ak=sεp=te 7
    kə=nu=nə=sɔmə=pa=tus=pa=ʁεj 8
    puʁ=kwa=tus=sə=ʁə=sɑ̃=ble 7
    la=di=fe=ʁɑ̃səε=puʁ=tɑ̃=y=nə=mεʁ=vεjə 10

    vu=nə=fε=tə=kə=syʁ=vi=vʁə 8
    si=vu=kyl=ti=vje=vɔtʁə=pεʁ=sɔ=na=li=te 11
    vu=puʁ=ʁje=zɑ̃=fɛ̃=pu=vwaʁ=vivʁə 8
    e=a=vɔtʁə=ʒys=tə=va=lœʁ=ε=tʁəε=me 10

    la=di=fe=ʁɑ̃sə=nε=pa=y=nə=taʁə 9
    ʒɑ̃=nε=ma=ʁə=da=vwaʁ=pœ=ʁə 8
    də=vɔ=tʁə=luʁ=ʁə=ɡaʁ 6
    ʒə=nə=vø=plys=də=ma=lœ=ʁə 8

    ʁə=ɡaʁ=de=la=vi=ɑ̃=fa=sə 8
    vu=fε=tə=tus=ze=ʁœ=ʁə 7
    ʁə=mɔ̃=te=za=la=syʁ=fa=sə 8
    puʁkə=ʃa=kœ̃=kɔ=nε=sə=lə=bɔ=nœʁ 9

PostScriptum

J’en ai marre d’être jugée pour la moindre action, pour le moindre geste que je fais ainsi que sur ma personnalité
un gros coup de gueule à la société actuelle et merci à celui qui m’a poussée à écrire ce poème

Récompense

0
0
0

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
09/10/2004 00:00+(C+r+o+w)+(S)(S)(S)

Un tres belle métaphore, on devient de vrais moutons? behhhbehhhh lol
En tt cas, tu as bien révélé la société d’ojourdui, mais le meilleur moyen, ce né pa de la montré,
c de laccepté, car on ne peut pas la changé, moi ossi dan mes premiers poemes je voulé kel change, mé sa a été a moi de changé.
En tt cas, tu écri de mieu en mieu, et cela est un bon signe 😉
Amitiés CWDE

Auteur de Poésie
09/10/2004 00:00Emyraud

voir objectivement, construire sa propre vie, etre soi-meme, si dur. . .
trjoli coup de gueule bien nuancé, accepter la société? tout n’est pas si mal mais laissons-nous etre ce que nous voulons etre. . .

Auteur de Poésie
09/10/2004 00:00Ancien Membre

Tu peux accepter la société pour pouvoir mieux la changer. . . lol Super bien écrit je trouve. . .

Auteur de Poésie
09/10/2004 00:00Jjp

Tres bien ecrit bravo la société actuel est commeca et on dirait quel ne veux pas changer dommage bizz

Auteur de Poésie
09/10/2004 00:00Melancoline

Bravo Leila ! J’adore ton poème et partage tout à fait ton coup de gueule !!
Même si j’ai été un peu absente du site dernièrement compte sur moi pour passer toujours te lire. Gros Bisous ma belle (K)

Auteur de Poésie
14/10/2004 00:00Silva Fernando

Leila. . .
Que dire de plus sinon que tu as écrit la raison en forme
de poème. Félicitations!

Auteur de Poésie
14/10/2004 00:00Petite Puce (F)

Joli thème. . . Bravo!
Amitié (F)

Auteur de Poésie
20/10/2004 00:00Yoko Kurama

C’est vrai que l’on est souvent jugée sur l’apparence, ou sur des actions. . .
Mais si nous étions tous pareil, ca ne serait pas tres chouette !!!
L’interet de la vie est de connaitre d’autre personne, differentes. . .
Bo poeme Apo

Auteur de Poésie
02/11/2004 00:00Travis

superbe, ma louloutte !!
ne perd jamais ta rage, c’est une bonne alliée.
et ne te rend jamais, meme si le combat t’en coute
je suis a tes cotes travis