Poeme-France : Lecture Écrit Colère

Prose : La Colère

Prose Colère
Publié le 29/05/2008 18:25

L'écrit contient 185 mots qui sont répartis dans 1 strophes.

Poete : Matiflo

La Colère

La violence, un état constant,
Que les mots ne serai décrire.
Cette attitude désigne le méchant.
Que l’on s’empresse d’écrire.
Sur une feuille de papier volant,
Les initiales sont incrustées,
Pour une limite inconnu de temps.
Les entourant de l’entouré ne font qu’imiter.
Cette rage incertaine de l’esprit,
Qui dorénavant bouleverse cet être.
Qui restera défavorable a sa vie.
Comme un cœur brisé sur un hêtre.
La colère tant ressentit pour tous,
N’est qu’une chose aggravant la situation.
Comme la réplique d’une première secousse,
Qui emplit toutes les mauvaises tentations.
Les langues malfaisantes commencent à jaser,
De tout les médire, qu’il sait dit.
Le dénoncer coupable est tellement agacé.
Que son sang froid il perdit.
Un état maintenant de souffrance,
Guette a chaque instant cette inconnu.
Qui sortira de ce monde par la transe,
Ainsi il ne se sent plus différent et nu.
La colère est-elle nécessaire ?
N’est-ce pas juste un abus que l’on fait.
Ne peut-on vivre sans, pour nous satisfaire.
Et oublier de toute notre vie, nos méfaits.
  • Phonétique : La Colère

    la vjɔlɑ̃sə, œ̃n- eta kɔ̃stɑ̃,
    kə lε mo nə səʁε dekʁiʁə.
    sεtə atitydə deziɲə lə meʃɑ̃.
    kə lɔ̃ sɑ̃pʁεsə dekʁiʁə.
    syʁ ynə fœjə də papje vɔlɑ̃,
    lεz- inisjalə sɔ̃t- ɛ̃kʁyste,
    puʁ ynə limitə ɛ̃kɔny də tɑ̃.
    lεz- ɑ̃tuʁɑ̃ də lɑ̃tuʁe nə fɔ̃ kimite.
    sεtə ʁaʒə ɛ̃sεʁtεnə də lεspʁi,
    ki dɔʁenavɑ̃ buləvεʁsə sεt εtʁə.
    ki ʁεstəʁa defavɔʁablə a sa vi.
    kɔmə œ̃ kœʁ bʁize syʁ œ̃n- εtʁə.
    la kɔlεʁə tɑ̃ ʁəsɑ̃ti puʁ tus,
    nε kynə ʃozə aɡʁavɑ̃ la sitɥasjɔ̃.
    kɔmə la ʁeplikə dynə pʁəmjεʁə səkusə,
    ki ɑ̃pli tutə lε movεzə tɑ̃tasjɔ̃.
    lε lɑ̃ɡ malfəzɑ̃tə kɔmɑ̃se a ʒaze,
    də tu lε mediʁə, kil sε di.
    lə denɔ̃se kupablə ε tεllmɑ̃ aɡase.
    kə sɔ̃ sɑ̃ fʁwa il pεʁdi.
    œ̃n- eta mɛ̃tənɑ̃ də sufʁɑ̃sə,
    ɡεtə a ʃakə ɛ̃stɑ̃ sεtə ɛ̃kɔny.
    ki sɔʁtiʁa də sə mɔ̃də paʁ la tʁɑ̃zə,
    ɛ̃si il nə sə sɑ̃ plys difeʁɑ̃ e ny.
    la kɔlεʁə εt- εllə nesesεʁə ?
    nε sə pa ʒystə œ̃n- aby kə lɔ̃ fε.
    nə pø tɔ̃ vivʁə sɑ̃, puʁ nu satisfεʁə.
    e ublje də tutə nɔtʁə vi, no mefε.

Commentaire Sur La Poesie


Auteur de Poésie
29/05/2008 18:45Illusion

Quand on éprouve la colère
Le paradi peu devenir enfer !

Elle nous fait faire des actes instantanés
Sans annalyser tout ce qui c’est passer !

Les bienfaits sont masqués
Les méfaits sont amplifiés !

Elle brise les êtres et toute la confience
En faisant oublier les joies de la danse !

Cet être est devenu le mal
Ca douleur lui sera fatal !

Voici une t’ite impro que ton poème ma inspiré... Malheureusement un état de colère fait oublier bien des choses et bien souvent des personnes en profite pour faire agir la personne en colère encore plus viollement.

Il est souvent plus facil de voir le mal que les autres nous font que le mal que nous faisons nous même... Et la colère peux renforcer encore d’avantage toutes les douleures que l’autre éprouvais déja... Elle peut entrainner beaucoup mais a ce moment là on s’en fou...

Ton poème ne ma pas laisser indiférent et j’aurrais beaucoup de chose a dire sur la colère...

Bonne continuation et courrage ^^