Poeme-France : Lecture Écrit Société

Poeme : Fleurs De Beton

Poème Société
Publié le 29/06/2011 16:16

L'écrit contient 196 mots qui sont répartis dans 2 strophes.

Poème sur la Société

Poete : Mikie95

Fleurs De Beton

Nous avions souvent réver d’ailleurs,
Pour fuir ces tours,
Pour aller chercher du meilleur,
Et vivre de nouveaux jours.
Aujourd’hui on s’ennuient de nos cours,
Nous étions héros bien ordinaires,
Dans cet urbain univers,
De bien gentils gangsters.
Quelques larçins pas bien méchants,
Pour acheter bonbons chez le marchand,
Et quand le quartier pas assez grand,
Nous nous inventions la mer.
Nous charmants petits bambins,
Quelques filles nous plaisaient bien,
Et nous avions le cœur à l’envers,
Quand elles étaient rappelées par leurs mères.
Il y a des fleurs qui poussent dans le béton,
Pourquoi y chercher une raison,
Quand elles vivent dans nouveaux horizons,
Sans oublier jamais qui elles sont.
Nous étions les rois du bitume,
Avec notre langue, nos coutumes,
Nous kiffions nos origines tout mélange,
Et nous parlions un sabir étrange.
La rue d’en face était frontière,
Un à un, grandi, franchi la rivière,
Amitiés au fil de l’eau qui se perd,
Et souvent je repense à hier.
Il y a des fleurs qui poussent dans le béton,
Pourquoi y chercher une raison,
Quand elles vivent dans nouveaux horizons,
Sans oublier jamais qui elles sont.

PAEPEGAEY Michel
  • Pieds Hyphénique: Fleurs De Beton

    nous=a=vions=sou=vent=ré=ver=dail=leurs 9
    pour=fuir=ces=tours 4
    pour=al=ler=cher=cher=du=meilleur 7
    et=vi=vre=de=nou=veaux=jours 7
    au=jourd=hui=on=sen=nuient=de=nos=cours 9
    nous=é=tions=hé=ros=bien=or=di=naires 9
    dans=cet=ur=bain=u=ni=vers 7
    de=bien=gen=tils=gang=sters 6
    quel=ques=lar=çins=pas=bien=mé=chants 8
    pour=a=che=ter=bon=bons=chez=le=mar=chand 10
    et=quand=le=quar=tier=pas=as=sez=grand 9
    nous=nous=in=ven=tions=la=mer 7
    nous=char=mants=pe=tits=bam=bins 7
    quel=ques=filles=nous=plai=saient=bien 7
    et=nous=a=vions=le=cœur=à=len=vers 9
    quand=el=les=é=taient=rap=pe=lées=par=leurs=mères 11
    il=y=a=des=fleurs=qui=pous=sent=dans=le=bé=ton 12
    pour=quoi=y=cher=cher=u=ne=rai=son 9
    quand=el=les=vi=vent=dans=nou=veaux=ho=ri=zons 11
    sans=ou=blier=ja=mais=qui=el=les=sont 9
    nous=é=tions=les=rois=du=bi=tume 8
    a=vec=no=tre=langue=nos=cou=tumes 8
    nous=kif=fions=nos=o=ri=gi=nes=tout=mé=lange 11
    et=nous=par=lions=un=sa=bir=é=trange 9
    la=rue=den=fa=ceé=tait=fron=tière 8
    un=à=un=gran=di=fran=chi=la=ri=vière 10
    a=mi=ti=és=au=fil=de=leau=qui=se=perd 11
    et=sou=vent=je=re=pen=seà=hier 8
    il=y=a=des=fleurs=qui=pous=sent=dans=le=bé=ton 12
    pour=quoi=y=cher=cher=u=ne=rai=son 9
    quand=el=les=vi=vent=dans=nou=veaux=ho=ri=zons 11
    sans=ou=blier=ja=mais=qui=el=les=sont 9

    pae=pe=gaey=mi=chel 5
  • Phonétique : Fleurs De Beton

    nuz- avjɔ̃ suvɑ̃ ʁeve dajœʁ,
    puʁ fɥiʁ sε tuʁ,
    puʁ ale ʃεʁʃe dy mεjœʁ,
    e vivʁə də nuvo ʒuʁ.
    oʒuʁdɥi ɔ̃ sɑ̃nɥje də no kuʁ,
    nuz- esjɔ̃z- eʁo bjɛ̃ ɔʁdinεʁə,
    dɑ̃ sεt yʁbɛ̃ ynive,
    də bjɛ̃ ʒɑ̃til ɡɑ̃ɡste.
    kεlk laʁsɛ̃ pa bjɛ̃ meʃɑ̃,
    puʁ aʃəte bɔ̃bɔ̃ ʃe lə maʁʃɑ̃,
    e kɑ̃ lə kaʁtje pa ase ɡʁɑ̃,
    nu nuz- ɛ̃vɑ̃sjɔ̃ la mεʁ.
    nu ʃaʁmɑ̃ pəti bɑ̃bɛ̃,
    kεlk fijə nu plεzε bjɛ̃,
    e nuz- avjɔ̃ lə kœʁ a lɑ̃vεʁ,
    kɑ̃t- εlləz- etε ʁapəle paʁ lœʁ mεʁə.
    il i a dε flœʁ ki puse dɑ̃ lə betɔ̃,
    puʁkwa i ʃεʁʃe ynə ʁεzɔ̃,
    kɑ̃t- εllə vive dɑ̃ nuvo ɔʁizɔ̃,
    sɑ̃z- ublje ʒamε ki εllə sɔ̃.
    nuz- esjɔ̃ lε ʁwa dy bitymə,
    avεk nɔtʁə lɑ̃ɡ, no kutymə,
    nu kifjɔ̃ noz- ɔʁiʒinə tu melɑ̃ʒə,
    e nu paʁljɔ̃z- œ̃ sabiʁ etʁɑ̃ʒə.
    la ʁy dɑ̃ fasə etε fʁɔ̃tjεʁə,
    œ̃n- a œ̃, ɡʁɑ̃di, fʁɑ̃ʃi la ʁivjεʁə,
    amitjez- o fil də lo ki sə pεʁ,
    e suvɑ̃ ʒə ʁəpɑ̃sə a jεʁ.
    il i a dε flœʁ ki puse dɑ̃ lə betɔ̃,
    puʁkwa i ʃεʁʃe ynə ʁεzɔ̃,
    kɑ̃t- εllə vive dɑ̃ nuvo ɔʁizɔ̃,
    sɑ̃z- ublje ʒamε ki εllə sɔ̃.

    paepəɡaei miʃεl
  • Pieds Phonétique : Fleurs De Beton

    nu=za=vjɔ̃=su=vɑ̃=ʁe=ve=da=jœʁ 9
    puʁ=fɥiʁ=sε=tuʁ 4
    puʁ=a=le=ʃεʁ=ʃe=dy=mε=jœʁ 8
    e=vi=vʁə=də=nu=vo=ʒuʁ 7
    o=ʒuʁ=dɥi=ɔ̃=sɑ̃n=ɥj=e=də=no=kuʁ 10
    nu=ze=sj=ɔ̃=ze=ʁo=bjɛ̃=ɔʁ=di=nεʁə 10
    dɑ̃=sεt=yʁ=bɛ̃=y=ni=veʁ 7
    də=bjɛ̃=ʒɑ̃=til=ɡɑ̃ɡ=ste 6
    kεlk=laʁ=sɛ̃=pa=bjɛ̃=me=ʃɑ̃ 7
    puʁ=a=ʃə=te=bɔ̃=bɔ̃=ʃe=lə=maʁ=ʃɑ̃ 10
    e=kɑ̃=lə=kaʁ=tj=e=pa=a=se=ɡʁɑ̃ 10
    nu=nu=zɛ̃=vɑ̃=sj=ɔ̃=la=mεʁ 8
    nu=ʃaʁ=mɑ̃=pə=ti=bɑ̃=bɛ̃ 7
    kεlk=fi=jə=nu=plε=zε=bjɛ̃ 7
    e=nu=za=vjɔ̃=lə=kœʁ=a=lɑ̃=vεʁ 9
    kɑ̃=tεl=lə=ze=tε=ʁa=pə=le=paʁ=lœʁ=mεʁə 11
    il=i=a=dε=flœʁ=ki=pu=se=dɑ̃=lə=be=tɔ̃ 12
    puʁ=kwa=i=ʃεʁ=ʃe=y=nə=ʁε=zɔ̃ 9
    kɑ̃=tεl=lə=vi=ve=dɑ̃=nu=vo=ɔ=ʁi=zɔ̃ 11
    sɑ̃=zu=blj=e=ʒa=mε=ki=εl=lə=sɔ̃ 10
    nu=ze=sj=ɔ̃=lε=ʁwa=dy=bi=tymə 9
    a=vεk=nɔ=tʁə=lɑ̃ɡ=no=ku=tymə 8
    nu=ki=fjɔ̃=no=zɔ=ʁi=ʒi=nə=tu=me=lɑ̃ʒə 11
    e=nu=paʁ=ljɔ̃=zœ̃=sa=biʁ=e=tʁɑ̃ʒə 9
    la=ʁy=dɑ̃=fa=səe=tε=fʁɔ̃=tjεʁə 8
    œ̃=na=œ̃=ɡʁɑ̃=di=fʁɑ̃=ʃi=la=ʁi=vjεʁə 10
    a=mi=tj=e=zo=fil=də=lo=ki=sə=pεʁ 11
    e=su=vɑ̃=ʒə=ʁə=pɑ̃=səa=jεʁ 8
    il=i=a=dε=flœʁ=ki=pu=se=dɑ̃=lə=be=tɔ̃ 12
    puʁ=kwa=i=ʃεʁ=ʃe=y=nə=ʁε=zɔ̃ 9
    kɑ̃=tεl=lə=vi=ve=dɑ̃=nu=vo=ɔ=ʁi=zɔ̃ 11
    sɑ̃=zu=blj=e=ʒa=mε=ki=εl=lə=sɔ̃ 10

    pa=e=pə=ɡa=e=i=mi=ʃεl 8


Récompense

0
0
0

Poesie sans commentaire


Commentaire poème
17/10/2017Poeme-France
En mettant un commentaire, vous pourrez exprimer sur cet écrit : votre resentit, un encouragement, un conseille ou simplement dire que vous l'avez lu.
De plus si vous écrivez aussi sur le site, vous gagnerez des liens vers vos écrits...
Pour mettre des commentaires vous devez être membre ou poète du site. Un simple inscription suffit pour le devenir.