Poeme-France : Lecture Écrit Scandale

Poeme : Au Delà Du Décor

Poème Scandale
Publié le 07/07/2011 21:05

L'écrit contient 110 mots qui sont répartis dans 5 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poème sur un Scandale

Poete : Petite Muse

Au Delà Du Décor

Dans ces nouveaux paysages
Explorer main dans la main
Nous avons découvert ensemble
Toute la splendeur de la planète

C’est dans le calme de la nature
Que nous avons touché des yeux
Quelques uns des fabuleux décors
Que nous offre généreusement la Terre

Tout se que l’homme n’a pas
Encore pensé à saccager
Des fleurs de toutes sortes
Mille et une merveille d’une beauté

Que si tout le monde prenait
La peine de se promener
Quelques instants pour savourer
Les trésors de notre monde

Peut être réfléchirait on
À deux fois avant de saccager
Mais encore faudrait il
Se donner la peine de faire l’effort
  • Pieds Hyphénique: Au Delà Du Décor

    dans=ces=nou=veaux=pay=sages 6
    ex=plo=rer=main=dans=la=main 7
    nous=a=vons=dé=cou=vert=en=semble 8
    tou=te=la=s=plen=deur=de=la=pla=nète 10

    cest=dans=le=cal=me=de=la=na=ture 9
    que=nous=a=vons=tou=ché=des=y=eux 9
    quel=ques=uns=des=fa=bu=leux=dé=cors 9
    que=nous=of=fre=gé=né=reu=se=ment=la=terre 11

    tout=se=que=lhom=me=na=pas 7
    en=co=re=pen=sé=à=sac=ca=ger 9
    des=fleurs=de=tou=tes=sortes 6
    mil=leet=u=ne=mer=vei=lle=du=ne=beau=té 11

    que=si=tout=le=mon=de=pre=nait 8
    la=pei=ne=de=se=pro=me=ner 8
    quel=ques=ins=tants=pour=sa=vou=rer 8
    les=tré=sors=de=no=tre=monde 7

    peut=ê=tre=ré=flé=chi=rait=on 8
    à=deux=fois=a=vant=de=sac=ca=ger 9
    mais=en=co=re=fau=drait=il 7
    se=don=ner=la=pei=ne=de=fai=re=lef=fort 11
  • Phonétique : Au Delà Du Décor

    dɑ̃ sε nuvo pεizaʒə
    εksplɔʁe mɛ̃ dɑ̃ la mɛ̃
    nuz- avɔ̃ dekuvεʁ ɑ̃sɑ̃blə
    tutə la splɑ̃dœʁ də la planεtə

    sε dɑ̃ lə kalmə də la natyʁə
    kə nuz- avɔ̃ tuʃe dεz- iø
    kεlkz- œ̃ dε fabylø dekɔʁ
    kə nuz- ɔfʁə ʒeneʁøzəmɑ̃ la teʁə

    tu sə kə lɔmə na pa
    ɑ̃kɔʁə pɑ̃se a sakaʒe
    dε flœʁ də tutə sɔʁtə
    milə e ynə mεʁvεjə dynə bote

    kə si tu lə mɔ̃də pʁənε
    la pεnə də sə pʁɔməne
    kεlkz- ɛ̃stɑ̃ puʁ savuʁe
    lε tʁezɔʁ də nɔtʁə mɔ̃də

    pø εtʁə ʁefleʃiʁε ɔ̃
    a dø fwaz- avɑ̃ də sakaʒe
    mεz- ɑ̃kɔʁə fodʁε il
    sə dɔne la pεnə də fεʁə lefɔʁ
  • Pieds Phonétique : Au Delà Du Décor

    dɑ̃=sε=nu=vo=pε=i=zaʒə 7
    εk=splɔ=ʁe=mɛ̃=dɑ̃=la=mɛ̃ 7
    nu=za=vɔ̃=de=ku=vεʁ=ɑ̃=sɑ̃blə 8
    tu=tə=la=splɑ̃=dœʁ=də=la=pla=nεtə 9

    sε=dɑ̃=lə=kal=mə=də=la=na=tyʁə 9
    kə=nu=za=vɔ̃=tu=ʃe=dε=zi=ø 9
    kεl=kzœ̃=dε=fa=by=lø=de=kɔʁ 8
    kə=nu=zɔ=fʁə=ʒe=ne=ʁø=zə=mɑ̃=la=te=ʁə 12

    tu=sə=kə=lɔ=mə=na=pa 7
    ɑ̃=kɔ=ʁə=pɑ̃=se=a=sa=ka=ʒe 9
    dε=flœʁ=də=tu=tə=sɔʁ=tə 7
    mi=ləe=y=nə=mεʁ=vε=jə=dy=nə=bo=te 11

    kə=si=tu=lə=mɔ̃=də=pʁə=nε 8
    la=pε=nə=də=sə=pʁɔ=mə=ne 8
    kεl=kzɛ̃s=tɑ̃=puʁ=sa=vu=ʁe 7
    lε=tʁe=zɔʁ=də=nɔ=tʁə=mɔ̃də 7

    pø=ε=tʁə=ʁe=fle=ʃi=ʁε=ɔ̃ 8
    a=dø=fwa=za=vɑ̃=də=sa=ka=ʒe 9
    mε=zɑ̃=kɔ=ʁə=fo=dʁε=il 7
    sə=dɔ=ne=la=pε=nə=də=fε=ʁə=le=fɔʁ 11

Récompense

0
0
0

Texte des commentateurs

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
20/07/2011 15:12Solfege34

bien dit la nature si on pouvait tous prendre soin d’elle
le monde serait plus beau
merci pour ce texte

Auteur de Poésie
16/05/2012 12:04Kabda

On à appris à utiliser la nature pour lui sur exister. On n’a toujours pas appris qu’on dépend d’elle, qu’on est elle. On cherche un sens à notre vie, mais on oublie que la seule certitude est qu’on vient de ce monde et de ses lois. Notre sens est le sien, et il n’a pas de sens, seulement la création. On croit connaitre le monde, mais à chaque découverte c’est tout une ignorance qui se créé. On utilise les choses sans savoir ce qu’elles provoquent, on construit sans savoir les effets. Et quand on meurt, on pleur une perte qu’on attendant dès le départ. On ne pleur pas la mort de ce qu’on a oublier, puisqu’il faut s’en souvenir pour s’enlarmer. On chasse la vie dans ses propres terres, on pille notre maison, la vidant de son sang, on ne vie pas mieux pour autant...
Ton texte m’a inspiré. J’espère que ce commentaire ne sera pas trop long à ton goût. Bravo à toi en tous cas. Tu as le talent pour me dévoiler. J’aime te lire

Auteur de Poésie
16/05/2012 12:04Kabda

On à appris à utiliser la nature pour lui sur exister. On n’a toujours pas appris qu’on dépend d’elle, qu’on est elle. On cherche un sens à notre vie, mais on oublie que la seule certitude est qu’on vient de ce monde et de ses lois. Notre sens est le sien, et il n’a pas de sens, seulement la création. On croit connaitre le monde, mais à chaque découverte c’est tout une ignorance qui se créé. On utilise les choses sans savoir ce qu’elles provoquent, on construit sans savoir les effets. Et quand on meurt, on pleur une perte qu’on attendant dès le départ. On ne pleur pas la mort de ce qu’on a oublier, puisqu’il faut s’en souvenir pour s’enlarmer. On chasse la vie dans ses propres terres, on pille notre maison, la vidant de son sang, on ne vie pas mieux pour autant...
Ton texte m’a inspiré. J’espère que ce commentaire ne sera pas trop long à ton goût. Bravo à toi en tous cas. Tu as le talent pour me dévoiler. J’aime te lire