Poeme-France : Lecture Écrit - Sans Thème -

Poeme : Le Shérif De La Planète Ronde

Poème - Sans Thème -
Publié le 27/06/2004 00:00

L'écrit contient 603 mots qui sont répartis dans 10 strophes.

Poete : Nemesis

Le Shérif De La Planète Ronde

J’ai tiré sur le shérif
Après qu’il m’ait tiré dessus
Je deviens un fugitif
Le message est bien reçu.

En Rombo, sur son cheval de Troie
Le Cow-boy, du Far West, s’octroie
Sur la vie et la mort, un droit
Du haut de sa tour d’ivoire, se voit
Au-dessus du lot et de la loi
Un sauveur, un saint, un roi
Dieu, le Pape et leur ayant droit
Le nouveau maître des lieux se croit
Etre le nombril du monde et son toit
Un monde qu’il mène sur sa propre voix
Une bague autour de son doigt

Comme cela vraiment se doit
Le seigneur des agneaux assoit
Un nouvel ordre qu’il conçoit
Une prédominance qu’il accroît
Et un trône sur lequel il s’assoit
Cow-boy et shérif à la fois
Il fait entendre sa voix
Un chapeau, une étoile, une croix
A la chasse des hors-la-loi
Cow-boy et chasseur de proies
Il impose par la force sa loi
Sans laisser le moindre choix
Cow-boy et juge de surcroît
L’argent et le pouvoir sa foi
La règle du plus fort sa loi

J’ai tiré sur le shérif
Après qu’il m’ait tiré dessus
Je deviens un fugitif
Le message est bien reçu

En Batman, sur son oiseau de fer
Le Cow-boy du Far West déclare la guerre
A ceux qui défient sa bannière
Il leur promet sur cette terre
De rendre leur vie une galère
Une chasse à l’homme et aux sorcières
Un voyage au bout de l’enfer
Un vol en classe meurtrière
Sur un avion de l’armée de l’air
Un aller simple de l’American Air
Un retour au ventre du cimetière
Et pour le reste des locataires
De la moitié, oubliée, de la sphère
Des cours au goût amer
En politiques budgétaires
Dans un plateau austère
Sauce Fonds Monétaire
Le shérif se moque des critères
Des droits des prisonniers de guerre
Malgré qu’il soit bien signataire
Des conventions humanitaires
Et des traités communautaires.
Le monde n’a qu’à se taire
Sur ses pratiques sanguinaires
Le monde n’a qu’à plaire
A la grande dame de fer.

J’ai tiré sur le shérif
Après qu’il m’ait tiré dessus
Je deviens un fugitif
Le message est bien reçu.

En Rodéo, sur sa vache à la rage
Le Cow-boy, du Far West, fait des ravages
A la planète bleue et son entourage
A la nature innocente et son paysage
Et pour augmenter ses émissions de gazes
Il jette les traités internationaux dans la cave
Pour les écologistes mêmes si c’est grave
La terre est de toute façon son esclave
L’Uncle SAM devient fou de rage

Quand on lui saute, soudain, à la gorge
Lui volant ses oiseaux de la cage
Et prenant ses jumelles en otage
Il voit dans tous les coins un kamikaze
Caché, quelque part, dans les parages
Et en chaque musulman de tout âge
Un barbare terroriste sauvage.
Il entreprend un projet en cascade
De Caracas, à Kabul et Islamabad
De Téhéran en repassant par Bagdad
Une guerre sainte du temps des croisades
Une destruction massive, un carambolage
Un bain de sang, un abominable carnage
Des frappes chirurgicales et c’est dommage
Si leur précision est trop en dérapage
Car le shérif n’a jamais était un sage
Ni un fervent adepte de l’art du cadrage.

J’ai tiré sur le shérif
Après qu’il m’ait tiré dessus
Je deviens un fugitif
Le message est bien reçu.

Hamid Hafidi
  • Pieds Hyphénique: Le Shérif De La Planète Ronde

    jai=ti=ré=sur=le=shé=rif 7
    après=quil=mait=ti=ré=des=sus 7
    je=de=viens=un=fu=gi=tif 7
    le=mes=sa=ge=est=bien=re=çu 8

    en=rom=bo=sur=son=che=val=de=troie 9
    le=cow=boy=du=far=west=soc=troie 8
    sur=la=vie=et=la=mort=un=droit 8
    du=haut=de=sa=tour=di=voire=se=voit 9
    au=des=sus=du=lot=et=de=la=loi 9
    un=sau=veur=un=saint=un=roi 7
    dieu=le=pape=et=leur=ay=ant=droit 8
    le=nou=veau=maître=des=lieux=se=croit 8
    etre=le=nom=bril=du=mondeet=son=toit 8
    un=monde=quil=mène=sur=sa=pro=pre=voix 9
    une=ba=gue=au=tour=de=son=doigt 8

    com=me=ce=la=vrai=ment=se=doit 8
    le=sei=gneur=des=a=gneaux=as=soit 8
    un=nou=vel=or=dre=quil=con=çoit 8
    une=pré=do=mi=nan=ce=quil=ac=croît 9
    et=un=trône=sur=le=quel=il=sas=soit 9
    cow=boy=et=shé=rif=à=la=fois 8
    il=fait=en=ten=dre=sa=voix 7
    un=cha=peau=uneé=toile=u=ne=croix 8
    a=la=chas=se=des=hors=la=loi 8
    cow=boy=et=chas=seur=de=proies 7
    il=im=pose=par=la=for=ce=sa=loi 9
    sans=lais=ser=le=moin=dre=choix 7
    cow=boy=et=ju=ge=de=sur=croît 8
    lar=gent=et=le=pou=voir=sa=foi 8
    la=rè=gle=du=plus=fort=sa=loi 8

    jai=ti=ré=sur=le=shé=rif 7
    après=quil=mait=ti=ré=des=sus 7
    je=de=viens=un=fu=gi=tif 7
    le=mes=sa=ge=est=bien=re=çu 8

    en=bat=man=sur=son=oi=seau=de=fer 9
    le=cow=boy=du=far=west=dé=clare=la=guerre 10
    a=ceux=qui=dé=fient=sa=ban=nière 8
    il=leur=pro=met=sur=cet=te=terre 8
    de=rendre=leur=vie=u=ne=ga=lère 8
    une=chas=seà=lhom=me=et=aux=sor=cières 9
    un=voy=age=au=bout=de=len=fer 8
    un=vol=en=clas=se=meur=triè=re 8
    sur=un=a=vion=de=lar=mée=de=lair 9
    un=al=ler=simple=de=lame=ri=can=air 9
    un=re=tour=au=ventre=du=ci=me=tière 9
    et=pour=le=res=te=des=lo=ca=taires 9
    de=la=moi=tié=ou=bli=ée=de=la=sphère 10
    des=cours=au=goût=a=mer 6
    en=po=li=ti=ques=bud=gé=taires 8
    dans=un=pla=teau=aus=tè=re 7
    sau=ce=fonds=mo=né=tai=re 7
    le=shé=rif=se=mo=que=des=cri=tères 9
    des=droits=des=pri=son=niers=de=guerre 8
    mal=gré=quil=soit=bien=si=gna=taire 8
    des=con=ven=tions=hu=ma=ni=taires 8
    et=des=trai=tés=com=mu=nau=taires 8
    le=mon=de=na=quà=se=tai=re 8
    sur=ses=pra=ti=ques=san=gui=naires 8
    le=mon=de=na=quà=plai=re 7
    a=la=gran=de=da=me=de=fer 8

    jai=ti=ré=sur=le=shé=rif 7
    après=quil=mait=ti=ré=des=sus 7
    je=de=viens=un=fu=gi=tif 7
    le=mes=sa=ge=est=bien=re=çu 8

    en=ro=déo=sur=sa=vacheà=la=rage 8
    le=cow=boy=du=far=west=fait=des=ra=vages 10
    a=la=pla=nète=bleueet=son=en=tou=rage 9
    a=la=na=turein=no=cen=te=et=son=pay=sage 11
    et=pour=aug=men=ter=ses=é=mis=sions=de=gazes 11
    il=jette=les=trai=tés=in=ter=na=tio=naux=dans=la=cave 13
    pour=les=é=co=lo=gistes=mê=mes=si=cest=grave 11
    la=terreest=de=tou=te=fa=çon=son=es=clave 10
    lun=cle=sam=de=vient=fou=de=rage 8

    quand=on=lui=saute=sou=dain=à=la=gorge 9
    lui=vo=lant=ses=oi=seaux=de=la=cage 9
    et=pre=nant=ses=ju=mel=les=en=o=tage 10
    il=voit=dans=tous=les=coins=un=ka=mi=kaze 10
    ca=ché=quel=que=part=dans=les=pa=rages 9
    et=en=cha=que=mu=sul=man=de=tout=âge 10
    un=bar=bare=ter=ro=ris=te=sau=vage 9
    il=entre=prend=un=pro=jet=en=cas=cade 9
    de=ca=ra=cas=à=ka=bul=et=is=la=ma=bad 12
    de=té=hé=ran=en=re=pas=sant=par=bag=dad 11
    une=guer=re=sainte=du=temps=des=croi=sades 9
    une=des=truc=tion=mas=si=ve=un=ca=ram=bo=lage 12
    un=bain=de=sang=un=a=bo=mi=nable=car=nage 11
    des=frap=pes=chi=rur=gi=cales=et=cest=dom=mage 11
    si=leur=pré=ci=sion=est=trop=en=dé=ra=page 11
    car=le=shé=rif=na=ja=mais=é=tait=un=sage 11
    ni=un=fervent=a=dep=te=de=lart=du=ca=drage 11

    jai=ti=ré=sur=le=shé=rif 7
    après=quil=mait=ti=ré=des=sus 7
    je=de=viens=un=fu=gi=tif 7
    le=mes=sa=ge=est=bien=re=çu 8

    ha=mid=ha=fi=di 5
  • Phonétique : Le Shérif De La Planète Ronde

    ʒε tiʁe syʁ lə ʃeʁif
    apʁε kil mε tiʁe dəsy
    ʒə dəvjɛ̃z- œ̃ fyʒitif
    lə mesaʒə ε bjɛ̃ ʁəsy.

    ɑ̃ ʁɔ̃bo, syʁ sɔ̃ ʃəval də tʁwa
    lə kɔw bwa, dy faʁ wεst, sɔktʁwa
    syʁ la vi e la mɔʁ, œ̃ dʁwa
    dy-o də sa tuʁ divwaʁə, sə vwa
    o dəsy dy lo e də la lwa
    œ̃ sovœʁ, œ̃ sɛ̃, œ̃ ʁwa
    djø, lə papə e lœʁ εjɑ̃ dʁwa
    lə nuvo mεtʁə dε ljø sə kʁwa
    εtʁə lə nɔ̃bʁil dy mɔ̃də e sɔ̃ twa
    œ̃ mɔ̃də kil mεnə syʁ sa pʁɔpʁə vwa
    ynə baɡ otuʁ də sɔ̃ dwa

    kɔmə səla vʁεmɑ̃ sə dwa
    lə sεɲœʁ dεz- aɲoz- aswa
    œ̃ nuvεl ɔʁdʁə kil kɔ̃swa
    ynə pʁedɔminɑ̃sə kil akʁwa
    e œ̃ tʁonə syʁ ləkεl il saswa
    kɔw bwa e ʃeʁif a la fwa
    il fε ɑ̃tɑ̃dʁə sa vwa
    œ̃ ʃapo, ynə etwalə, ynə kʁwa
    a la ʃasə dεz- ɔʁ la lwa
    kɔw bwa e ʃasœʁ də pʁwa
    il ɛ̃pozə paʁ la fɔʁsə sa lwa
    sɑ̃ lεse lə mwɛ̃dʁə ʃwa
    kɔw bwa e ʒyʒə də syʁkʁwa
    laʁʒe e lə puvwaʁ sa fwa
    la ʁεɡlə dy plys fɔʁ sa lwa

    ʒε tiʁe syʁ lə ʃeʁif
    apʁε kil mε tiʁe dəsy
    ʒə dəvjɛ̃z- œ̃ fyʒitif
    lə mesaʒə ε bjɛ̃ ʁəsy

    ɑ̃ batmɑ̃, syʁ sɔ̃n- wazo də fεʁ
    lə kɔw bwa dy faʁ wεst deklaʁə la ɡeʁə
    a sø ki defje sa banjεʁə
    il lœʁ pʁɔmε syʁ sεtə teʁə
    də ʁɑ̃dʁə lœʁ vi ynə ɡalεʁə
    ynə ʃasə a lɔmə e o sɔʁsjεʁə
    œ̃ vwajaʒə o bu də lɑ̃fe
    œ̃ vɔl ɑ̃ klasə məʁtʁjεʁə
    syʁ œ̃n- avjɔ̃ də laʁme də lεʁ
    œ̃n- ale sɛ̃plə də laməʁikɑ̃ εʁ
    œ̃ ʁətuʁ o vɑ̃tʁə dy simətjεʁə
    e puʁ lə ʁεstə dε lɔkatεʁə
    də la mwatje, ublje, də la sfεʁə
    dε kuʁz- o ɡu ame
    ɑ̃ pɔlitik bydʒetεʁə
    dɑ̃z- œ̃ plato ostεʁə
    sosə fɔ̃ mɔnetεʁə
    lə ʃeʁif sə mɔkə dε kʁitεʁə
    dε dʁwa dε pʁizɔnje də ɡeʁə
    malɡʁe kil swa bjɛ̃ siɲatεʁə
    dε kɔ̃vɑ̃sjɔ̃z- ymanitεʁə
    e dε tʁεte kɔmynotεʁə.
    lə mɔ̃də na ka sə tεʁə
    syʁ sε pʁatik sɑ̃ɡinεʁə
    lə mɔ̃də na ka plεʁə
    a la ɡʁɑ̃də damə də fεʁ.

    ʒε tiʁe syʁ lə ʃeʁif
    apʁε kil mε tiʁe dəsy
    ʒə dəvjɛ̃z- œ̃ fyʒitif
    lə mesaʒə ε bjɛ̃ ʁəsy.

    ɑ̃ ʁɔdeo, syʁ sa vaʃə a la ʁaʒə
    lə kɔw bwa, dy faʁ wεst, fε dε ʁavaʒə
    a la planεtə blø e sɔ̃n- ɑ̃tuʁaʒə
    a la natyʁə inɔsɑ̃tə e sɔ̃ pεizaʒə
    e puʁ oɡmɑ̃te sεz- emisjɔ̃ də ɡazə
    il ʒεtə lε tʁεtez- ɛ̃tεʁnasjɔno dɑ̃ la kavə
    puʁ lεz- ekɔlɔʒistə mεmə si sε ɡʁavə
    la teʁə ε də tutə fasɔ̃ sɔ̃n- εsklavə
    lœ̃klə sam dəvjɛ̃ fu də ʁaʒə

    kɑ̃t- ɔ̃ lɥi sotə, sudɛ̃, a la ɡɔʁʒə
    lɥi vɔlɑ̃ sεz- wazo də la kaʒə
    e pʁənɑ̃ sε ʒymεlləz- ɑ̃n- ɔtaʒə
    il vwa dɑ̃ tus lε kwɛ̃z- œ̃ kamikazə
    kaʃe, kεlkə paʁ, dɑ̃ lε paʁaʒə
    e ɑ̃ ʃakə myzylmɑ̃ də tut- aʒə
    œ̃ baʁbaʁə teʁɔʁistə sovaʒə.
    il ɑ̃tʁəpʁɑ̃t- œ̃ pʁɔʒε ɑ̃ kaskadə
    də kaʁaka, a kabyl e islamabad
    də teeʁɑ̃ ɑ̃ ʁəpasɑ̃ paʁ baɡdad
    ynə ɡeʁə sɛ̃tə dy tɑ̃ dε kʁwazadə
    ynə dεstʁyksjɔ̃ masivə, œ̃ kaʁɑ̃bɔlaʒə
    œ̃ bɛ̃ də sɑ̃, œ̃n- abɔminablə kaʁnaʒə
    dε fʁapə ʃiʁyʁʒikaləz- e sε dɔmaʒə
    si lœʁ pʁesizjɔ̃ ε tʁo ɑ̃ deʁapaʒə
    kaʁ lə ʃeʁif na ʒamεz- etε œ̃ saʒə
    ni œ̃ fεʁve adεptə də laʁ dy kadʁaʒə.

    ʒε tiʁe syʁ lə ʃeʁif
    apʁε kil mε tiʁe dəsy
    ʒə dəvjɛ̃z- œ̃ fyʒitif
    lə mesaʒə ε bjɛ̃ ʁəsy.

    amid-afidi
  • Pieds Phonétique : Le Shérif De La Planète Ronde

    ʒε=ti=ʁe=syʁ=lə=ʃe=ʁif 7
    a=pʁε=kil=mε=ti=ʁe=də=sy 8
    ʒə=də=vj=ɛ̃=zœ̃=fy=ʒi=tif 8
    lə=me=sa=ʒə=ε=bjɛ̃=ʁə=sy 8

    ɑ̃=ʁɔ̃=bo=syʁ=sɔ̃ʃə=val=də=tʁwa 8
    lə=kɔw=bwa=dy=faʁ=wεst=sɔk=tʁwa 8
    syʁ=la=vi=e=la=mɔʁ=œ̃=dʁwa 8
    dy-odə=sa=tuʁ=di=vwa=ʁə=sə=vwa 9
    odə=sy=dy=lo=e=də=la=lwa 8
    œ̃=so=vœ=ʁə=œ̃=sɛ̃=œ̃=ʁwa 8
    djø=lə=papə=e=lœʁ=ε=jɑ̃=dʁwa 8
    lə=nu=vo=mεtʁə=dε=ljø=sə=kʁwa 8
    εtʁə=lə=nɔ̃=bʁil=dy=mɔ̃=dəe=sɔ̃=twa 9
    œ̃=mɔ̃də=kil=mεnə=syʁ=sa=pʁɔ=pʁə=vwa 9
    y=nə=baɡ=o=tuʁ=də=sɔ̃=dwa 8

    kɔ=mə=sə=la=vʁε=mɑ̃=sə=dwa 8
    lə=sε=ɲœʁ=dε=za=ɲo=za=swa 8
    œ̃=nu=vεl=ɔʁ=dʁə=kil=kɔ̃=swa 8
    ynə=pʁe=dɔ=mi=nɑ̃=sə=kil=a=kʁwa 9
    e=œ̃=tʁonə=syʁ=lə=kεl=il=sa=swa 9
    kɔw=bwa=e=ʃe=ʁif=a=la=fwa 8
    il=fε=ɑ̃=tɑ̃=dʁə=sa=vwa 7
    œ̃=ʃa=po=ynəe=twalə=y=nə=kʁwa 8
    a=la=ʃa=sə=dε=zɔʁ=la=lwa 8
    kɔw=bwa=e=ʃa=sœ=ʁə=də=pʁwa 8
    il=ɛ̃=pozə=paʁ=la=fɔʁ=sə=sa=lwa 9
    sɑ̃=lε=se=lə=mwɛ̃=dʁə=ʃwa 7
    kɔw=bwa=e=ʒy=ʒə=də=syʁ=kʁwa 8
    laʁ=ʒe=e=lə=pu=vwaʁ=sa=fwa 8
    la=ʁε=ɡlə=dy=plys=fɔʁ=sa=lwa 8

    ʒε=ti=ʁe=syʁ=lə=ʃe=ʁif 7
    a=pʁε=kil=mε=ti=ʁe=də=sy 8
    ʒə=də=vj=ɛ̃=zœ̃=fy=ʒi=tif 8
    lə=me=sa=ʒə=ε=bjɛ̃=ʁə=sy 8

    ɑ̃=bat=mɑ̃=syʁ=sɔ̃=nwa=zodə=fεʁ 8
    lə=kɔw=bwa=dy=faʁ=wεst=de=klaʁə=la=ɡe=ʁə 11
    a=sø=ki=de=fje=sa=ba=njεʁə 8
    il=lœʁ=pʁɔ=mε=syʁ=sεtə=te=ʁə 8
    də=ʁɑ̃dʁə=lœʁ=vi=y=nə=ɡa=lεʁə 8
    ynə=ʃa=səa=lɔ=mə=e=o=sɔʁ=sjεʁə 9
    œ̃=vwa=jaʒə=o=bu=də=lɑ̃=fe 8
    œ̃=vɔl=ɑ̃=kla=sə=məʁ=tʁjε=ʁə 8
    syʁ=œ̃=na=vjɔ̃də=laʁ=me=də=lεʁ 8
    œ̃=na=le=sɛ̃plə=də=lamə=ʁi=kɑ̃=εʁ 9
    œ̃=ʁə=tuʁ=o=vɑ̃tʁə=dy=si=mə=tjεʁə 9
    e=puʁ=lə=ʁεstə=dε=lɔ=ka=tεʁə 8
    də=la=mwa=tje=u=blje=də=la=sfεʁə 9
    dε=kuʁ=zo=ɡu=a=meʁ 6
    ɑ̃=pɔ=li=tik=byd=ʒe=tε=ʁə 8
    dɑ̃=zœ̃=pla=to=os=tε=ʁə 7
    so=sə=fɔ̃=mɔ=ne=tε=ʁə 7
    lə=ʃe=ʁif=sə=mɔkə=dε=kʁi=tεʁə 8
    dε=dʁwa=dε=pʁi=zɔ=nje=də=ɡeʁə 8
    mal=ɡʁe=kil=swa=bjɛ̃=si=ɲa=tεʁə 8
    dε=kɔ̃=vɑ̃=sjɔ̃=zy=ma=ni=tεʁə 8
    e=dε=tʁε=te=kɔ=my=no=tεʁə 8
    lə=mɔ̃=də=na=ka=sə=tε=ʁə 8
    syʁ=sε=pʁa=tik=sɑ̃=ɡi=nε=ʁə 8
    lə=mɔ̃=də=na=ka=plε=ʁə 7
    a=la=ɡʁɑ̃=də=da=mə=də=fεʁ 8

    ʒε=ti=ʁe=syʁ=lə=ʃe=ʁif 7
    a=pʁε=kil=mε=ti=ʁe=də=sy 8
    ʒə=də=vj=ɛ̃=zœ̃=fy=ʒi=tif 8
    lə=me=sa=ʒə=ε=bjɛ̃=ʁə=sy 8

    ɑ̃=ʁɔ=de=o=syʁ=sa=vaʃəa=la=ʁaʒə 9
    lə=kɔw=bwa=dy=faʁ=wεst=fε=dε=ʁavaʒə 9
    a=la=pla=nεtə=blø=e=sɔ̃=nɑ̃=tu=ʁaʒə 10
    a=la=na=tyʁə=i=nɔ=sɑ̃=təe=sɔ̃=pε=izaʒə 11
    e=puʁ=oɡ=mɑ̃=te=sε=ze=mi=sjɔ̃də=ɡazə 10
    il=ʒεtə=lε=tʁε=te=zɛ̃=tεʁ=na=sjɔ=no=dɑ̃=lakavə 12
    puʁ=lε=ze=kɔ=lɔ=ʒistə=mε=mə=si=sεɡʁavə 10
    la=te=ʁəεdə=tu=tə=fa=sɔ̃=sɔ̃=nεsklavə 9
    lœ̃=klə=sam=də=vjɛ̃=fu=də=ʁaʒə 8

    kɑ̃=tɔ̃=lɥi=sotə=su=dɛ̃=a=laɡɔʁʒə 8
    lɥi=vɔ=lɑ̃=sε=zwa=zodə=la=kaʒə 8
    e=pʁə=nɑ̃=sε=ʒy=mεllə=zɑ̃=nɔtaʒə 8
    il=vwa=dɑ̃=tus=lε=kwɛ̃=zœ̃=ka=mikazə 9
    ka=ʃe=kεl=kə=paʁ=dɑ̃=lε=pa=ʁaʒə 9
    e=ɑ̃=ʃakə=my=zyl=mɑ̃=də=tutaʒə 8
    œ̃=baʁ=baʁə=te=ʁɔ=ʁis=tə=sovaʒə 8
    il=ɑ̃tʁə=pʁɑ̃=tœ̃=pʁɔ=ʒε=ɑ̃=kas=kadə 9
    də=ka=ʁa=ka=a=ka=byl=e=i=sla=ma=bad 12
    də=te=e=ʁɑ̃ɑ̃ʁə=pa=sɑ̃=paʁ=baɡ=dad 9
    ynə=ɡe=ʁə=sɛ̃tə=dy=tɑ̃=dε=kʁwazadə 8
    ynə=dεs=tʁyk=sjɔ̃=ma=si=və=œ̃=ka=ʁɑ̃=bɔ=laʒə 12
    œ̃=bɛ̃də=sɑ̃=œ̃=na=bɔ=mi=na=blə=kaʁnaʒə 10
    dε=fʁapə=ʃi=ʁyʁ=ʒi=ka=lə=ze=sε=dɔmaʒə 10
    si=lœʁ=pʁe=si=zjɔ̃=ε=tʁo=ɑ̃=de=ʁa=paʒə 11
    kaʁlə=ʃe=ʁif=na=ʒa=mε=ze=tε=œ̃=saʒə 10
    ni=œ̃=fεʁ=ve=a=dεp=tə=də=laʁ=dykadʁaʒə 10

    ʒε=ti=ʁe=syʁ=lə=ʃe=ʁif 7
    a=pʁε=kil=mε=ti=ʁe=də=sy 8
    ʒə=də=vj=ɛ̃=zœ̃=fy=ʒi=tif 8
    lə=me=sa=ʒə=ε=bjɛ̃=ʁə=sy 8

    a=mid-a=fi=di 5

PostScriptum

Graffiti sur le mur de la vie : Un hymne à l’impérialisme américain et ses néo-conservateurs, poème écrit durant l’ère de George W. Bush.

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
28/06/2004 00:00Nemesis

Je tiens à signaler, que dans leur grande partie, les poèmes que j’écris sont assez longs ; c’est parce que je mets du temps et des efforts pour les mettre au monde. Ce ne sont pas seulement des pensées traduites en qlq passages écris, c’est bcp plus que ça avec une structure bien définie et respectée. Mais vous êtes tous, amateurs et professionels, invités à joindre ce monde virtuel que crée chaqu’un de mes poèmes; et à laisser libre cours à vos commentaires. Merci à vous tous!

Auteur de Poésie
29/06/2004 00:00Flo Leclerc

Magnifiquement épatant! Seulement la vue d’un de mes sourires pourrait te décrire l’admiration que je porte envers toi!

Auteur de Poésie
29/06/2004 00:00Nemesis

Ton si beau sourire
J’aimerais bien me l’offrir
Ca me ferais un tel plaisir
Que je ne saurais le décrire

Auteur de Poésie
05/07/2004 00:00j

"J’ai tiré sur le shérif
Après qu’il m’a tiré dessus" lol

2foi le mo tiré fai gaff et aussi fo dir apré quil "m’ait tiré. . . "

lol
quelle imagination débordante!!!c’est trop intéressan à découvrir!merci!
juste un conseil met de la ponctuation!! ca serai plus clair!

Auteur de Poésie
05/07/2004 00:00Nemesis

Merci encore à toi Julie L, tjrs l’esprit vif, constructif, critique et objectif. C’est vrai que l’usage des ponctuations rendra la lecture de mes poèmes plus agréables avec un rythme mieux soutenu et je m’engage à les passer de nouveau en revue pour y mettre plus d’ordre. En fait le refrain sur le shérif est un hommage à Bob Marley avec sa chanson: I shot the shserif, but I did not shoot him til he did, est c’est pour cela que j’ai choisit de répéter le verbe "Tirer" 2 fois. d’autre part, l’expression "il m’a tiré" est juste puisque c’est lui qui a tiré sur moi, donc il est sujet et moi objet et pas le contraire, "m’ai tiré" est juste si je me tire moi même une balle ce que je n’ai nullement l’intention de faire Ha Ha Ha. . . .

Auteur de Poésie
09/07/2004 00:00Xander

hé hé encore un beau poéme qui m’a fait marrer je pense que c voulu mais c énorme je checrhe ah vi voila
telle une bague autour de son doigt
Le seigneur des agneaux assoit
lol ca c énormissime tu me dira si agneaux est voulu heu je pesne car j’en suis pas sur lol si non superbe inspiration rien à redire à part continue!!!

Auteur de Poésie
09/07/2004 00:00Nemesis

Ben mon cher Xander the dream maker, le mot "agneaux" est utilisé pour prendre toute sa signification métamorphique, que, apparemment, t’as bien saisi la portée. Tu sais, j’ai pas l’habitude de mâcher mes mots, même au péril de ma vie et de ma carrière!

Auteur de Poésie
01/08/2004 00:00Khalil

oui, ça me fait vraiment plaisir de lire ton poème. j’ai longtemps cherché sur ce site une personne qui sache critiquer ce qui se passe dans cemonde à travers ses poèmes et jel’ai enfin trouvée.
tu as raison en tout ce que tu as dit, les américains veulent imposer leur loi et faire ce qui leur plait en jettant aux oubliettes toutes les conventions mondiales. c’est répugnant ce qu’ils font et plus répugnant encore que nous musulmans et arabes, les premiers à en souffrir, nous taisons de cette façon en livrant nos frères aux griffes des ennemis.
je te salue, ami pour ce que tu as fait. si tu as besoin de moi ou de mon aide, je te donne mon e-mail:keta_kudos@yahoo. fr

Auteur de Poésie
03/09/2004 00:00Djedje Khiter

Ah oui. . . puis le commentaire de Coco aide à mieux comprendre ce qui pouvait passé à l’as !
J’adopte l’idée, c’est bien trouvé. . .
(-)(-)(-)