Poeme-France : Lecture Écrit Découvrir

Poeme : La Couleur De La Terre : Rouge-Sang !

Poème Découvrir
Publié le 27/10/2004 20:55

L'écrit contient 140 mots qui sont répartis dans 6 strophes.

Poete : Paul C.

La Couleur De La Terre : Rouge-Sang !

LA COULEUR DE LA TERRE : ROUGE-SANG !

La découverte du continent américain,
A vu l’arrivée de tous ces « bons Chrétiens ».
Et les Incas qui croyaient qu’ils étaient des Dieux blancs,
Ont très vite été massacrés dans un bain de sang.

Les Africains ont vus les Colons débarquer,
En leurs promettant un monde de liberté,
Mais la seule chose qu’ils leurs ont apporté,
C’est l’esclavage et les travaux forcés.

Même les pauvres Aborigènes d’Australie,
Trop naïfs face à la cruauté des Hommes
Tonnant le requiem des clairons qui sonnent,
Furent les victimes d’une abusive Monarchie.

Tant de peuples ont été persécutés,
Certains ont été enchaînés, d’autres exterminés.
Au fil du temps, la terre c’est gorgé de sang,
Et aujourd’hui c’est elle qui saigne en pensant à ses événements.

Paul C.
  • Pieds Hyphénique: La Couleur De La Terre : Rouge-Sang !

    la=cou=leur=de=la=ter=re=rou=ge=sang 10

    la=dé=cou=verte=du=con=ti=nent=a=mé=ri=cain 12
    a=vu=lar=ri=vée=de=tous=ces=bons=chré=tiens 11
    et=les=in=cas=qui=cro=yaient=quils=é=taient=des=dieux=blancs 13
    ont=très=viteé=té=mas=sa=crés=dans=un=bain=de=sang 12

    les=a=fri=cains=ont=vus=les=co=lons=dé=bar=quer 12
    en=leurs=pro=met=tant=un=mon=de=de=li=ber=té 12
    mais=la=seu=le=cho=se=quils=leurs=ont=ap=por=té 12
    cest=les=cla=va=ge=et=les=tra=vaux=for=cés 11

    même=les=pau=vres=a=bo=ri=gè=nes=daus=tra=lie 12
    trop=naïfs=fa=ce=à=la=cruau=té=des=hom=mes 11
    ton=nant=le=re=quiem=des=clai=rons=qui=son=nent 11
    furent=les=vic=ti=mes=du=nea=bu=si=ve=mo=nar=chie 13

    tant=de=peu=ples=ont=é=té=per=sé=cu=tés 11
    cer=tains=ont=é=té=en=chaî=nés=dautres=ex=ter=mi=nés 13
    au=fil=du=temps=la=ter=re=cest=gor=gé=de=sang 12
    et=au=jourdhui=cest=elle=qui=saigneen=pen=sant=à=ses=é=vé=ne=ments 15

    paul=c 2
  • Phonétique : La Couleur De La Terre : Rouge-Sang !

    la kulœʁ də la teʁə : ʁuʒə sɑ̃ !

    la dekuvεʁtə dy kɔ̃tine ameʁikɛ̃,
    a vy laʁive də tus səs « bɔ̃ kʁetjɛ̃s ».
    e lεz- ɛ̃ka ki kʁwajε kilz- etε dε djø blɑ̃,
    ɔ̃ tʁε vitə ete masakʁe dɑ̃z- œ̃ bɛ̃ də sɑ̃.

    lεz- afʁikɛ̃z- ɔ̃ vy lε kɔlɔ̃ debaʁke,
    ɑ̃ lœʁ pʁɔmεtɑ̃ œ̃ mɔ̃də də libεʁte,
    mε la sələ ʃozə kil lœʁz- ɔ̃ apɔʁte,
    sε lεsklavaʒə e lε tʁavo fɔʁse.

    mεmə lε povʁəz- abɔʁiʒεnə dostʁali,
    tʁo najf fasə a la kʁɥote dεz- ɔmə
    tɔnɑ̃ lə ʁəkjεm dε klεʁɔ̃ ki sɔne,
    fyʁe lε viktimə dynə abyzivə mɔnaʁʃi.

    tɑ̃ də pəpləz- ɔ̃ ete pεʁsekyte,
    sεʁtɛ̃z- ɔ̃ ete ɑ̃ʃεne, dotʁəz- εkstεʁmine.
    o fil dy tɑ̃, la teʁə sε ɡɔʁʒe də sɑ̃,
    e oʒuʁdɥi sεt- εllə ki sεɲə ɑ̃ pɑ̃sɑ̃ a sεz- evenəmɑ̃.

    pɔl se.
  • Pieds Phonétique : La Couleur De La Terre : Rouge-Sang !

    la=ku=lœ=ʁə=də=la=te=ʁə=ʁu=ʒə=sɑ̃ 11

    la=de=ku=vεʁtə=dy=kɔ̃=ti=ne=a=meʁ=ʁi=kɛ̃ 12
    a=vy=la=ʁi=ve=də=tus=səs=bɔ̃=kʁe=tjɛ̃s 11
    e=lε=zɛ̃=ka=ki=kʁwa=jε=kil=ze=tε=dε=djø=blɑ̃ 13
    ɔ̃=tʁε=vitəe=te=ma=sa=kʁe=dɑ̃=zœ̃=bɛ̃=də=sɑ̃ 12

    lε=za=fʁi=kɛ̃=zɔ̃=vy=lε=kɔ=lɔ̃=de=baʁ=ke 12
    ɑ̃=lœʁ=pʁɔ=mε=tɑ̃=œ̃=mɔ̃=də=də=li=bεʁ=te 12
    mε=la=sə=lə=ʃo=zə=kil=lœʁ=zɔ̃=a=pɔʁ=te 12
    sε=lεs=kla=va=ʒə=e=lε=tʁa=vo=fɔʁ=se 11

    mεmə=lε=po=vʁə=za=bɔ=ʁi=ʒε=nə=dos=tʁa=li 12
    tʁo=najf=fa=sə=a=la=kʁɥo=te=dε=zɔ=mə 11
    tɔ=nɑ̃=lə=ʁə=kjεm=dε=klε=ʁɔ̃=ki=sɔ=ne 11
    fy=ʁe=lε=vik=timə=dynəa=by=zi=və=mɔ=naʁ=ʃi 12

    tɑ̃=də=pə=plə=zɔ̃=e=te=pεʁ=se=ky=te 11
    sεʁ=tɛ̃=zɔ̃=e=te=ɑ̃=ʃε=ne=dotʁə=zεk=stεʁ=mi=ne 13
    o=fil=dy=tɑ̃=la=te=ʁə=sε=ɡɔʁ=ʒe=də=sɑ̃ 12
    e=o=ʒuʁ=dɥi=sε=tεllə=ki=sεɲəɑ̃=pɑ̃=sɑ̃=a=sε=ze=ve=nə=mɑ̃ 16

    pɔl=se 2

PostScriptum

Au moment où l’ont célébrais le 500ème anniversaire de la « découverte » de l’Amérique par cet imbécil de Christophe Colomb. Je me devais d’écrire sur « les biens faits » sur les peuples !

Récompense

0
0
0

Texte des commentateurs

Commentaire Sur La Poesie


Auteur de Poésie
29/10/2004 00:00Jmc

D’autres sangs couleront encore,
D’autres vies périront alors,
Un jour peut être justice,
Le bourreau soumis à la torture.