Poeme-France : Lecture Écrit Travail

Prose : Apologie Du Fainéant

Prose Travail
Publié le 18/12/2018 21:10

L'écrit contient 271 mots qui sont répartis dans 16 strophes. Toutes les strophes sont composés de 2 vers.

Poete : Pehel

A Propos de cette Prose

La « valeur travail » n’a pas envahit tous les esprits et n’est pas le moteur de tous les individus. Le productivisme et sa société qui n’arrive plus à freiner ne va t-elle pas nous fracasser contre le mur de la croissance ?

Apologie Du Fainéant

Il ne s’est pas fait happer par la société
il a échappé à cette ogresse sans satiété

chaque heure ; chaque minute lui appartient
il les dépense en plaisir que rien ne contient

feignant d’être en marge du tourbillon de la vie
il sent bien que dans son entourage on l’envie

il ose, il revendique sa douce paresse
il jouit, il jubile sans que ça paraisse

il n’a cure des quolibets des doigts qui le désignent
de ceux qui sont à genou et qui se signent

la rudesse du quotidien n’est pas son ennemie
il est immunisé contre cette épidédémie

sa marmite n’est pas toujours pleine
à chaque jour suffit sa peine

il ne souffre pas du futur, de ses incertitudes
il l’envisage dans toute sa plénitude

son quotidien ne sera jamais un fardeau
il ne dira jamais qu’il en a plein le dos

sans se presser il marche à contre-sens
il prend le temps pour faire le plein des sens

il a en lui d’avantage de sourires, de rires
c’est ainsi qu’il a choisi de tout chérir

le labeur il l’a en horreur, il l’a banni
il est entré dans la horde des honnis

souvent partisan du moindre effort
il ne veut pas faire partie des plus forts

de ce fait naît hantise, sans convoitise
lui se délecte de cette existence exquise

il vit dans cette belle contrée, l’oisiveté
il y demeure sans soucis, c’est sa propriété

Aujourd’hui il a décidé de ne rien faire
il essaiera de continuer demain cette vie d’enfer
  • Phonétique : Apologie Du Fainéant

    il nə sε pa fε-ape paʁ la sɔsjete
    il a eʃape a sεtə ɔɡʁεsə sɑ̃ satjete

    ʃakə œʁ, ʃakə minytə lɥi apaʁtjɛ̃
    il lε depɑ̃sə ɑ̃ plεziʁ kə ʁjɛ̃ nə kɔ̃tjɛ̃

    fεɲɑ̃ dεtʁə ɑ̃ maʁʒə dy tuʁbijɔ̃ də la vi
    il sɑ̃ bjɛ̃ kə dɑ̃ sɔ̃n- ɑ̃tuʁaʒə ɔ̃ lɑ̃vi

    il ozə, il ʁəvɑ̃dikə sa dusə paʁεsə
    il ʒui, il ʒybilə sɑ̃ kə sa paʁεsə

    il na kyʁə dε kɔlibε dε dwa ki lə deziɲe
    də sø ki sɔ̃t- a ʒənu e ki sə siɲe

    la ʁydεsə dy kɔtidjɛ̃ nε pa sɔ̃n- εnəmi
    il εt- imynize kɔ̃tʁə sεtə epidedemi

    sa maʁmitə nε pa tuʒuʁ plεnə
    a ʃakə ʒuʁ syfi sa pεnə

    il nə sufʁə pa dy fytyʁ, də sεz- ɛ̃sεʁtitydə
    il lɑ̃vizaʒə dɑ̃ tutə sa plenitydə

    sɔ̃ kɔtidjɛ̃ nə səʁa ʒamεz- œ̃ faʁdo
    il nə diʁa ʒamε kil ɑ̃n- a plɛ̃ lə do

    sɑ̃ sə pʁese il maʁʃə a kɔ̃tʁə sɑ̃s
    il pʁɑ̃ lə tɑ̃ puʁ fεʁə lə plɛ̃ dε sɑ̃s

    il a ɑ̃ lɥi davɑ̃taʒə də suʁiʁə, də ʁiʁə
    sεt- ɛ̃si kil a ʃwazi də tu ʃeʁiʁ

    lə labœʁ il la ɑ̃n- ɔʁœʁ, il la bani
    il εt- ɑ̃tʁe dɑ̃ la ɔʁdə dεz- ɔni

    suvɑ̃ paʁtizɑ̃ dy mwɛ̃dʁə efɔʁ
    il nə vø pa fεʁə paʁti dε plys fɔʁ

    də sə fε nε-ɑ̃tizə, sɑ̃ kɔ̃vwatizə
    lɥi sə delεktə də sεtə εɡzistɑ̃sə εkskizə

    il vit dɑ̃ sεtə bεllə kɔ̃tʁe, lwazivəte
    il i dəməʁə sɑ̃ susi, sε sa pʁɔpʁjete

    oʒuʁdɥi il a deside də nə ʁjɛ̃ fεʁə
    il esεəʁa də kɔ̃tinɥe dəmɛ̃ sεtə vi dɑ̃fe

Historique des Modifications

08/09/2019 09:05

Récompense

1
1
0

Poesie sans commentaire


Commentaire poème
02/08/2021Poeme-France
En mettant un commentaire, vous pourrez exprimer sur cet écrit : votre ressenti, un encouragement, un conseil ou simplement dire que vous l'avez lu.
De plus si vous écrivez aussi sur le site, vous gagnerez des liens vers vos écrits...
Pour mettre des commentaires vous devez être membre ou poète du site. Un simple inscription suffit pour le devenir.