Poeme-France : Lecture Écrit - Sans Thème -

Poeme : Les Poètes

Poème - Sans Thème -
Publié le 10/07/2004 00:00

L'écrit contient 182 mots qui sont répartis dans 1 strophes.

Poete : Poete Du Dimanche

Les Poètes

Un poète, ça croit savoir
Tuer d’un coup de plume les cons.
Un poète, ça croit pouvoir
Raser ou déplacer les monts.
Mais on peut leur faire ce grief :
Il y a encore des crétins
Et toujours les mêmes reliefs.
Bref, hier ressemble à demain.
Nos cimetières, c’est bien connu,
Sont plutôt amplement garnis
Par des morts pour avoir écrit
Que par des morts pour avoir lu.
Le genre humain nous a donné
Mille guerres pour dix alphabets.
Il y en a même un chinois
Pour ce qui ne comprennent pas.
Alors je ne vois pas pourquoi
Les crétins n’entendent pas ces voix.
Pour ce dont on les accuse
Ils vont pondre comme excuse
Qu’les poètes ont la maladresse
De faire des fautes d’écriture.
Je crois plutôt que leur sagesse
Ignore tout de la lecture.
Cessez de chercher d’autres mots
Et écouter mon langage.
Empoignez le plus gros dico
Et jeter le leur au visage.
D’une façon plus explicite
Et certainement moins hypocrite,
Tous ensemble et avec brio
Mettons les poings sur les I… diots ! ! !
  • Pieds Hyphénique: Les Poètes

    un=po=è=te=ça=croit=sa=voir 8
    tuer=dun=coup=de=plu=me=les=cons 8
    un=po=è=te=ça=croit=pou=voir 8
    ra=ser=ou=dé=pla=cer=les=monts 8
    mais=on=peut=leur=fai=re=ce=grief 8
    il=y=a=en=core=des=cré=tins 8
    et=tou=jours=les=mêmes=re=lief=s 8
    bref=hier=res=sem=ble=à=de=main 8
    nos=cime=tiè=res=cest=bien=con=nu 8
    sont=plu=tôt=am=ple=ment=gar=nis 8
    par=des=morts=pour=a=voir=é=crit 8
    que=par=des=morts=pour=a=voir=lu 8
    le=genre=hu=main=nous=a=don=né 8
    mil=le=guer=res=pour=dix=al=phabets 8
    il=y=en=a=même=un=chi=nois 8
    pour=ce=qui=ne=com=pren=nent=pas 8
    a=lors=je=ne=vois=pas=pour=quoi 8
    les=cré=tins=nenten=dent=pas=ces=voix 8
    pour=ce=dont=on=les=ac=cu=se 8
    ils=vont=pon=dre=com=me=ex=cuse 8
    qules=po=è=tes=ont=la=ma=la=dresse 9
    de=fai=re=des=fautes=dé=cri=ture 8
    je=crois=plu=tôt=que=leur=sa=gesse 8
    igno=re=tout=de=la=lec=tu=re 8
    ces=sez=de=cher=cher=dau=tres=mots 8
    et=é=cou=ter=mon=lan=ga=ge 8
    em=poi=gnez=le=plus=gros=di=co 8
    et=je=ter=le=leur=au=vi=sage 8
    du=ne=fa=çon=plus=ex=pli=cite 8
    et=cer=taine=ment=moins=hy=po=crite 8
    tous=en=sem=ble=et=a=vec=brio 8
    met=tons=les=poings=sur=les=i=diots 8
  • Phonétique : Les Poètes

    œ̃ pɔεtə, sa kʁwa savwaʁ
    tɥe dœ̃ ku də plymə lε kɔ̃.
    œ̃ pɔεtə, sa kʁwa puvwaʁ
    ʁaze u deplase lε mɔ̃.
    mεz- ɔ̃ pø lœʁ fεʁə sə ɡʁjεf :
    il i a ɑ̃kɔʁə dε kʁetɛ̃
    e tuʒuʁ lε mεmə ʁəljεf.
    bʁεf, jεʁ ʁəsɑ̃blə a dəmɛ̃.
    no simətjεʁə, sε bjɛ̃ kɔny,
    sɔ̃ plyto ɑ̃pləmɑ̃ ɡaʁni
    paʁ dε mɔʁ puʁ avwaʁ ekʁi
    kə paʁ dε mɔʁ puʁ avwaʁ ly.
    lə ʒɑ̃ʁə ymɛ̃ nuz- a dɔne
    milə ɡeʁə- puʁ diz- alfabε.
    il i ɑ̃n- a mεmə œ̃ ʃinwa
    puʁ sə ki nə kɔ̃pʁεne pa.
    alɔʁ ʒə nə vwa pa puʁkwa
    lε kʁetɛ̃ nɑ̃tɑ̃de pa sε vwa.
    puʁ sə dɔ̃ ɔ̃ lεz- akyzə
    il vɔ̃ pɔ̃dʁə kɔmə εkskyzə
    klε pɔεtəz- ɔ̃ la maladʁεsə
    də fεʁə dε fotə dekʁityʁə.
    ʒə kʁwa plyto kə lœʁ saʒεsə
    iɲɔʁə tu də la lεktyʁə.
    sese də ʃεʁʃe dotʁə- mo
    e ekute mɔ̃ lɑ̃ɡaʒə.
    ɑ̃pwaɲe lə plys ɡʁo diko
    e ʒəte lə lœʁ o vizaʒə.
    dynə fasɔ̃ plysz- εksplisitə
    e sεʁtεnəmɑ̃ mwɛ̃z- ipɔkʁitə,
    tusz- ɑ̃sɑ̃blə e avεk bʁjo
    mεtɔ̃ lε puiŋ syʁ lεz- i… djo ! ! !
  • Pieds Phonétique : Les Poètes

    œ̃=pɔ=ε=tə=sa=kʁwa=sa=vwaʁ 8
    tɥe=dœ̃=ku=də=ply=mə=lε=kɔ̃ 8
    œ̃=pɔ=ε=tə=sa=kʁwa=pu=vwaʁ 8
    ʁa=ze=u=de=pla=se=lε=mɔ̃ 8
    mε=zɔ̃=pø=lœʁ=fε=ʁə=sə=ɡʁjεf 8
    il=i=a=ɑ̃=kɔʁə=dε=kʁe=tɛ̃ 8
    e=tu=ʒuʁ=lε=mε=mə=ʁə=ljεf 8
    bʁεf=jεʁ=ʁə=sɑ̃=blə=a=də=mɛ̃ 8
    no=si=mə=tjεʁə=sε=bjɛ̃=kɔ=ny 8
    sɔ̃=ply=to=ɑ̃=plə=mɑ̃=ɡaʁ=ni 8
    paʁ=dε=mɔʁ=puʁ=a=vwaʁ=e=kʁi 8
    kə=paʁ=dε=mɔʁ=puʁ=a=vwaʁ=ly 8
    lə=ʒɑ̃ʁə=y=mɛ̃=nu=za=dɔ=ne 8
    milə=ɡe=ʁə=puʁ=di=zal=fa=bε 8
    il=i=ɑ̃=na=mεmə=œ̃=ʃi=nwa 8
    puʁ=sə=ki=nə=kɔ̃=pʁε=ne=pa 8
    a=lɔʁ=ʒə=nə=vwa=pa=puʁ=kwa 8
    lε=kʁe=tɛ̃=nɑ̃=tɑ̃=de=pa=sε=vwa 9
    puʁ=sə=dɔ̃=ɔ̃=lε=za=ky=zə 8
    il=vɔ̃=pɔ̃=dʁə=kɔ=mə=εk=skyzə 8
    klε=pɔ=εtə=zɔ̃=la=ma=la=dʁεsə 8
    də=fεʁə=dε=fo=tə=de=kʁi=tyʁə 8
    ʒə=kʁwa=ply=to=kə=lœʁ=sa=ʒεsə 8
    i=ɲɔ=ʁə=tu=də=la=lεk=tyʁə 8
    se=se=də=ʃεʁ=ʃe=do=tʁə=mo 8
    e=e=ku=te=mɔ̃=lɑ̃=ɡa=ʒə 8
    ɑ̃=pwa=ɲe=lə=plys=ɡʁo=di=ko 8
    e=ʒə=te=lə=lœʁ=o=vi=zaʒə 8
    dy=nə=fa=sɔ̃=plys=zεk=spli=sitə 8
    e=sεʁ=tεnə=mɑ̃=mwɛ̃=zi=pɔ=kʁitə 8
    tus=zɑ̃=sɑ̃=blə=e=a=vεk=bʁjo 8
    mε=tɔ̃=lε=pu=iŋ=syʁ=lε=zi=djo 9

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
25/07/2004 00:00Je Suis Passé Par La

Les poetes pourraient bouger les monts si ils ne se suicidaient pas d amour en au justement de ces monts
C est une histoire con mais les cons sont moins melancoliques
Et vivent donc bien plus longtemps en haut de leurs pieds d estale(leur mont)
jsppl

Auteur de Poésie
10/09/2004 00:00Edeltayon

pas mal, mais moins bon que les autres, la force de ton style à diminué par le sens moralisateur que tu as voulu preter à ton poeme. . . Mais cela reste un tres bon texte;)