Poeme-France : Lecture Écrit Différence

Poeme : Clovis

Poème Différence
Publié le 10/10/2020 17:49

L'écrit contient 286 mots qui sont répartis dans 9 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poete : Printemps

A Propos du Poeme

L’écrit contient 277 mots qui sont répartis dans 9 strophes, avec 4 vers chacune. Il est possible qu’il suive une forme de poésie classique.

Clovis

Du germanique ce nom a été originé
Qui Signifie combattant glorieux.
Ainsi le 1ᵉʳ roi des Francs fut appelé.
Lui qui les peuples barbares a réconcilié.

Mais maintenant il y a un autre combattant.
Quel était dans la cruelle guerre des préjugés.
Celui qui a été rejeté pour être différent.
Qui est mort pour ne pas avoir été accepté.

Jeune homme à la beauté grecque, yeux dorés,
Visages rougis, cheveux blonds lâchés au vent.
Sa chimie incompatible est née sans virilité.
Quand sa mère a disparu, il était encore un enfant.

Très tôt il a subi le fort rejet de son père.
Ce garçon avec la nature d’un autre jardin.
Aux gestes délicats il faisait des robes de poupée,
En peignant ses lèvres d’un beau rouge carmin.

Ce n’était pas l’homme rêvé, le Priape.
Sa douce voix avait des tons féminins.
Un autre sexe a été exilé dans son cerveau.
Avec le goût toxique de la discrimination.

Hypotonique, il avait la grâce d’Aphrodite.
Innocente héros de la vie stigmatisante.
Un cavalier solitaire de la figure triste.
Orphelin de tous les amours plus captivants.

Errante dans les rues, seul et désolé,
Il ressentit tous les goûts d’amertume.
Quand il a vendu son corps il a s’est drogué.
Comme un épouvantail d’amour posthume.

Alors, il est allé chercher son père à son service.
Déconcertée la secrétaire annonce sa présence.
En quelques instants, avec la voix de l’indifférence,
La femme a proférée : « Le patron ne connaît aucun Clovis ! »

Un cri silencieux, son visage triste pâlit.
Puis dans son misérable chambre, il est retourné.
Où a pleuré sans crainte puis s’est pendue…
En réalisant son ultime rêve amer de liberté !
  • Pieds Hyphénique: Clovis

    du=ger=ma=ni=que=ce=nom=a=é=té=o=ri=gi=né 14
    qui=si=gni=fie=com=bat=tant=glo=rieux 9
    ain=si=le=un=ᵉʳ=roi=des=francs=fut=ap=pe=lé 12
    lui=qui=les=peu=ples=bar=ba=res=a=ré=con=ci=li=é 14

    mais=main=te=nant=il=y=a=un=au=tre=com=bat=tant 13
    quel=é=tait=dans=la=cru=el=le=guer=re=des=pré=ju=gés 14
    ce=lui=qui=a=é=té=re=je=té=pour=ê=tre=dif=férent 14
    qui=est=mort=pour=ne=pas=a=voir=é=té=ac=cep=té 13

    jeu=ne=hom=me=à=la=beau=té=grec=que=y=eux=do=rés 14
    vi=sa=ges=rou=gis=che=veux=blonds=lâ=chés=au=vent 12
    sa=chi=mie=in=com=pa=tible=est=née=sans=vi=ri=li=té 14
    quand=sa=mèrea=dis=pa=ru=il=é=tait=en=core=un=en=fant 14

    très=tôt=il=a=su=bi=le=fort=re=jet=de=son=pè=re 14
    ce=gar=çon=a=vec=la=na=tu=re=dun=au=tre=jar=din 14
    aux=ges=tes=dé=li=cats=il=fai=sait=des=robes=de=pou=pée 14
    en=pei=gnant=ses=lè=vres=dun=beau=rou=ge=car=min 12

    ce=né=tait=pas=l=hom=me=rê=vé=le=pri=a=pe 13
    sa=dou=ce=voix=a=vait=des=tons=fé=mi=nins 11
    un=au=tre=sexe=a=é=té=exi=lé=dans=son=cer=veau 13
    a=vec=le=goût=toxi=que=de=la=dis=cri=mi=na=ti=on 14

    hy=po=to=ni=que=il=a=vait=la=grâ=ce=da=phro=dite 14
    in=no=cen=te=hé=ros=de=la=vie=stig=ma=ti=san=te 14
    un=ca=va=lier=so=li=tai=re=de=la=fi=gu=re=triste 14
    or=phe=lin=de=tous=les=a=mours=plus=cap=ti=vants 12

    er=ran=te=dans=les=rues=seul=et=dé=so=lé 11
    il=res=sen=tit=tous=les=goûts=da=mer=tu=me 11
    quand=il=a=ven=du=son=corps=il=a=sest=dro=gué 12
    com=me=un=é=pou=van=tail=da=mour=pos=thu=me 12

    a=lors=il=est=al=lé=cher=cher=son=père=à=son=ser=vice 14
    dé=con=cer=tée=la=se=cré=taire=an=non=ce=sa=pré=sence 14
    en=quel=ques=ins=tants=a=vec=la=voix=de=lin=dif=fé=rence 14
    la=fem=mea=pro=fé=rée=le=pa=tron=ne=con=naît=au=cun=clo=vis 16

    un=cri=si=len=cieux=son=vi=sa=ge=tris=te=pâ=lit 13
    puis=dans=son=mi=sé=ra=ble=cham=bre=il=est=re=tour=né 14
    où=a=pleu=ré=sans=crai=nte=puis=sest=pen=due 11
    en=ré=a=li=sant=son=ul=time=rê=vea=mer=de=li=ber=té 15
  • Phonétique : Clovis

    dy ʒεʁmanikə sə nɔ̃ a ete ɔʁiʒine
    ki siɲifi kɔ̃batɑ̃ ɡlɔʁjø.
    ɛ̃si lə œ̃ ʁwa dε fʁɑ̃k fy apəle.
    lɥi ki lε pəplə baʁbaʁəz- a ʁekɔ̃silje.

    mε mɛ̃tənɑ̃ il i a œ̃n- otʁə kɔ̃batɑ̃.
    kεl etε dɑ̃ la kʁyεllə ɡeʁə dε pʁeʒyʒe.
    səlɥi ki a ete ʁəʒəte puʁ εtʁə difeʁɑ̃.
    ki ε mɔʁ puʁ nə pa avwaʁ ete aksεpte.

    ʒənə ɔmə a la bote ɡʁεk, iø dɔʁe,
    vizaʒə ʁuʒi, ʃəvø blɔ̃ laʃez- o vɑ̃.
    sa ʃimi ɛ̃kɔ̃patiblə ε ne sɑ̃ viʁilite.
    kɑ̃ sa mεʁə a dispaʁy, il etε ɑ̃kɔʁə œ̃n- ɑ̃fɑ̃.

    tʁε to il a sybi lə fɔʁ ʁəʒε də sɔ̃ pεʁə.
    sə ɡaʁsɔ̃ avεk la natyʁə dœ̃n- otʁə ʒaʁdɛ̃.
    o ʒεstə delikaz- il fəzε dε ʁɔbə də pupe,
    ɑ̃ pεɲɑ̃ sε lεvʁə- dœ̃ bo ʁuʒə kaʁmɛ̃.

    sə netε pa lɔmə ʁεve, lə pʁjapə.
    sa dusə vwa avε dε tɔ̃ feminɛ̃.
    œ̃n- otʁə sεksə a ete εɡzile dɑ̃ sɔ̃ sεʁvo.
    avεk lə ɡu tɔksikə də la diskʁiminasjɔ̃.

    ipɔtɔnikə, il avε la ɡʁasə dafʁɔditə.
    inɔsɑ̃tə eʁo də la vi stiɡmatizɑ̃tə.
    œ̃ kavalje sɔlitεʁə də la fiɡyʁə tʁistə.
    ɔʁfəlɛ̃ də tus lεz- amuʁ plys kaptivɑ̃.

    eʁɑ̃tə dɑ̃ lε ʁy, səl e dezɔle,
    il ʁəsɑ̃ti tus lε ɡu damεʁtymə.
    kɑ̃t- il a vɑ̃dy sɔ̃ kɔʁz- il a sε dʁɔɡe.
    kɔmə œ̃n- epuvɑ̃taj damuʁ pɔstymə.

    alɔʁ, il εt- ale ʃεʁʃe sɔ̃ pεʁə a sɔ̃ sεʁvisə.
    dekɔ̃sεʁte la sεkʁetεʁə anɔ̃sə sa pʁezɑ̃sə.
    ɑ̃ kεlkz- ɛ̃stɑ̃, avεk la vwa də lɛ̃difeʁɑ̃sə,
    la famə a pʁɔfeʁe : « lə patʁɔ̃ nə kɔnε okœ̃ klɔvi ! »

    œ̃ kʁi silɑ̃sjø, sɔ̃ vizaʒə tʁistə pali.
    pɥi dɑ̃ sɔ̃ mizeʁablə ʃɑ̃bʁə, il ε ʁətuʁne.
    u a pləʁe sɑ̃ kʁɛ̃tə pɥi sε pɑ̃dɥ…
    ɑ̃ ʁealizɑ̃ sɔ̃n- yltimə ʁεvə ame də libεʁte !
  • Pieds Phonétique : Clovis

    dy=ʒεʁ=ma=ni=kə=sə=nɔ̃=a=e=te=ɔ=ʁi=ʒi=ne 14
    ki=si=ɲi=fi=kɔ̃=ba=tɑ̃=ɡlɔ=ʁj=ø 10
    ɛ̃=si=lə=œ̃=ʁwa=dε=fʁɑ̃k=fy=a=pə=le 11
    lɥi=ki=lε=pə=plə=baʁ=ba=ʁə=za=ʁe=kɔ̃=si=lj=e 14

    mε=mɛ̃=tə=nɑ̃=il=i=a=œ̃=no=tʁə=kɔ̃=ba=tɑ̃ 13
    kεl=e=tε=dɑ̃=la=kʁy=εl=lə=ɡe=ʁə=dε=pʁe=ʒy=ʒe 14
    səl=ɥi=ki=a=e=te=ʁə=ʒə=te=puʁ=εtʁə=di=fe=ʁɑ̃ 14
    ki=ε=mɔʁ=puʁ=nə=pa=a=vwaʁ=e=te=ak=sεp=te 13

    ʒə=nə=ɔ=mə=a=la=bo=te=ɡʁεk=i=ø=dɔ=ʁe 13
    vi=za=ʒə=ʁu=ʒi=ʃə=vø=blɔ̃=la=ʃe=zo=vɑ̃ 12
    sa=ʃi=mi=ɛ̃=kɔ̃=pa=tiblə=ε=ne=sɑ̃=vi=ʁi=li=te 14
    kɑ̃=sa=mεʁəa=dis=pa=ʁy=il=e=tε=ɑ̃=kɔʁə=œ̃=nɑ̃=fɑ̃ 14

    tʁε=to=il=a=sy=bi=lə=fɔʁ=ʁə=ʒε=də=sɔ̃=pεʁ=ə 14
    sə=ɡaʁ=sɔ̃=a=vεk=la=na=ty=ʁə=dœ̃=no=tʁə=ʒaʁ=dɛ̃ 14
    o=ʒεstə=de=li=ka=zil=fə=zε=dε=ʁɔ=bə=də=pu=pe 14
    ɑ̃=pε=ɲɑ̃=sε=lε=vʁə=dœ̃=bo=ʁu=ʒə=kaʁ=mɛ̃ 12

    sə=ne=tε=pa=lɔ=mə=ʁε=ve=lə=pʁj=a=pə 12
    sa=du=sə=vwa=a=vε=dε=tɔ̃=fe=mi=nɛ̃ 11
    œ̃=notʁə=sεk=sə=a=e=te=εɡ=zi=le=dɑ̃=sɔ̃=sεʁ=vo 14
    a=vεk=lə=ɡu=tɔk=si=kə=də=la=dis=kʁi=mi=na=sjɔ̃ 14

    i=pɔ=tɔ=ni=kə=il=a=vε=la=ɡʁa=sə=da=fʁɔ=ditə 14
    i=nɔ=sɑ̃=tə=e=ʁo=də=la=vi=stiɡ=ma=ti=zɑ̃=tə 14
    œ̃=ka=va=lje=sɔ=li=tε=ʁə=də=la=fi=ɡy=ʁə=tʁistə 14
    ɔʁ=fə=lɛ̃=də=tus=lε=za=muʁ=plys=kap=ti=vɑ̃ 12

    e=ʁɑ̃=tə=dɑ̃=lε=ʁy=səl=e=de=zɔ=le 11
    il=ʁə=sɑ̃=ti=tus=lε=ɡu=da=mεʁ=ty=mə 11
    kɑ̃=til=a=vɑ̃=dy=sɔ̃=kɔʁ=zil=a=sε=dʁɔ=ɡe 12
    kɔ=mə=œ̃=ne=pu=vɑ̃=taj=da=muʁ=pɔs=ty=mə 12

    a=lɔʁ=il=ε=ta=le=ʃεʁ=ʃe=sɔ̃=pεʁə=a=sɔ̃=sεʁ=visə 14
    de=kɔ̃=sεʁ=te=la=sε=kʁe=tεʁə=a=nɔ̃=sə=sa=pʁe=zɑ̃sə 14
    ɑ̃=kεl=kzɛ̃s=tɑ̃=a=vεk=la=vwa=də=lɛ̃=di=fe=ʁɑ̃=sə 14
    la=faməa=pʁɔ=fe=ʁe=lə=pa=tʁɔ̃nə=kɔ=nε=o=kœ̃=klɔ=vi 14

    œ̃=kʁi=si=lɑ̃=sj=ø=sɔ̃=vi=za=ʒə=tʁis=tə=pa=li 14
    pɥi=dɑ̃=sɔ̃=mi=ze=ʁa=blə=ʃɑ̃=bʁə=il=ε=ʁə=tuʁ=ne 14
    u=a=plə=ʁe=sɑ̃=kʁɛ̃=tə=pɥi=sε=pɑ̃dɥ 10
    ɑ̃=ʁe=a=li=zɑ̃=sɔ̃=nyl=timə=ʁε=vəa=meʁ=də=li=bεʁ=te 15

PostScriptum

Dédié à mon cousin Clovis, un homosexuel qui s’est suicidé à l’adolescence après avoir été rejeté par son père. Je me souviens qu’il aimait chanter la musique « Diana » de Paul Anka. J’étais encore une petite fille quand il a fait son dernier voyage !

Historique des Modifications

11/10/2020 13:57
11/10/2020 13:45

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
10/10/2020 18:07Hassan Hyjazi

Un bel hommage, fait grâce à ce poème sans doute inoubliable pour vous, et qui retrace une partie de l’histoire sans qu’on ne se doute de cette chute...

👍
Auteur de Poésie
10/10/2020 20:04Tulipe Noire

Touchant ton joli poème et hommage d’amour et d’estime à votre jeune cousin,merci du partage et plaisir de lecture.

👍
Auteur de Poésie
10/10/2020 21:53Anya

Poeme très touchant.Comment peut on ainsi renier son enfant ? Merci d’avoir redonné vie en de beaux vers, à cet adolescent méprisé incompris, qui à voulu abréger sa souffrance devant tant d’indifférence. Aujourd hui, les mentalités ont changé, mais combien de Clovis encore,de gens discriminés à cause de leur attirance, de leur religion,ou de leur couleur de peau.Restons vigilants,la bête est tapie dans bien des esprits.

👍
Auteur de Poésie
11/10/2020 20:19Princesse

Triste récit, émouvant, sur l’enfant qui absorbe la mère pour chercher un père.

👍
Auteur de Poésie
27/11/2020 22:53Donovan.nouel

Vous partez de l’origine du nom de Clovis, son caractère physique et morale, l’histoire du prénom et de lui. Ce garçon doux comme un agneau n’a pas pu faire face aux violentes critiques et rejet de son père. Dire que la mort, c’est liberté, je l’espère bien. Un grand merci du partage.

👍