Poeme-France : Lecture Écrit Mort

Poeme : Le Nom De Ton Âme

Poème Mort
Publié le 10/04/2004 00:00

L'écrit contient 95 mots qui sont répartis dans 2 strophes.

Poete : Rapgirl360

Le Nom De Ton Âme

Ton nom résonne dans mes oreilles
Meme si tu es partie au ciel
Malgré ton corp de chien
À mes yeux tu étais plus que ca
Tu étais mon amie, mon ange gardien
Qui était toujours là
Lorsque j’étais sur le point d’exploser
Ou tout simplement pour me reconforter
Avec ton petit air innocent

Je n’oublirais jamais
Cette nuit de douleure
Ou tu es partie au paradis
Auquels nous sommes tous partie en pleurs
En te voyant mourir d’une crise de cœur
Et en repensant que plus jamais
Tu nous réconforterais
  • Pieds Hyphénique: Le Nom De Ton Âme

    ton=nom=ré=sonne=dans=mes=o=reilles 8
    me=me=si=tu=es=par=tieau=ciel 8
    mal=gré=ton=corp=de=chien 6
    à=mes=yeux=tu=é=tais=plus=que=ca 9
    tu=é=tais=mon=a=mie=mon=ange=gar=dien 10
    qui=é=tait=tou=jours=là 6
    lors=que=jé=tais=sur=le=point=dex=plo=ser 10
    ou=tout=simple=ment=pour=me=re=con=for=ter 10
    a=vec=ton=pe=tit=air=in=no=cent 9

    je=nou=bli=rais=ja=mais 6
    cet=te=nuit=de=dou=leu=re 7
    ou=tu=es=par=tie=au=pa=ra=dis 9
    au=quels=nous=som=mes=tous=par=tie=en=pleurs 10
    en=te=voyant=mou=rir=dune=cri=se=de=cœur 10
    et=en=re=pen=sant=que=plus=ja=mais 9
    tu=nous=ré=con=for=te=rais 7
  • Phonétique : Le Nom De Ton Âme

    tɔ̃ nɔ̃ ʁezɔnə dɑ̃ mεz- ɔʁεjə
    məmə si ty ε paʁti o sjεl
    malɡʁe tɔ̃ kɔʁp də ʃjɛ̃
    a mεz- iø ty etε plys kə ka
    ty etε mɔ̃n- ami, mɔ̃n- ɑ̃ʒə ɡaʁdjɛ̃
    ki etε tuʒuʁ la
    lɔʁskə ʒetε syʁ lə pwɛ̃ dεksploze
    u tu sɛ̃pləmɑ̃ puʁ mə ʁəkɔ̃fɔʁte
    avεk tɔ̃ pəti εʁ inɔse

    ʒə nubliʁε ʒamε
    sεtə nɥi də dulœʁə
    u ty ε paʁti o paʁadi
    okεl nu sɔmə tus paʁti ɑ̃ plœʁ
    ɑ̃ tə vwajɑ̃ muʁiʁ dynə kʁizə də kœʁ
    e ɑ̃ ʁəpɑ̃sɑ̃ kə plys ʒamε
    ty nu ʁekɔ̃fɔʁtəʁε
  • Pieds Phonétique : Le Nom De Ton Âme

    tɔ̃=nɔ̃=ʁe=zɔnə=dɑ̃=mε=zɔ=ʁεjə 8
    mə=mə=si=ty=ε=paʁ=ti=o=sjεl 9
    mal=ɡʁe=tɔ̃=kɔʁp=də=ʃjɛ̃ 6
    a=mε=ziø=ty=e=tε=plys=kə=ka 9
    ty=e=tε=mɔ̃=na=mi=mɔ̃=nɑ̃ʒə=ɡaʁ=djɛ̃ 10
    ki=e=tε=tu=ʒuʁ=la 6
    lɔʁskə=ʒe=tε=syʁ=lə=pwɛ̃=dεk=splo=ze 9
    u=tu=sɛ̃=plə=mɑ̃=puʁmə=ʁə=kɔ̃=fɔʁ=te 10
    a=vεk=tɔ̃=pə=ti=εʁ=i=nɔ=se 9

    ʒə=nu=bli=ʁε=ʒa=mε 6
    sε=tə=nɥi=də=du=lœ=ʁə 7
    u=ty=ε=paʁ=ti=o=pa=ʁa=di 9
    o=kεl=nu=sɔ=mə=tus=paʁ=ti=ɑ̃=plœʁ 10
    ɑ̃tə=vwa=jɑ̃=mu=ʁiʁ=dy=nə=kʁi=zə=də=kœʁ 11
    e=ɑ̃=ʁə=pɑ̃=sɑ̃=kə=plys=ʒa=mε 9
    ty=nu=ʁe=kɔ̃=fɔʁ=tə=ʁε 7

PostScriptum

mon chien, tu me manques beaucou parfois. . . jaurais tellement aimer que tu sois encore en vie. . .

Commentaire Sur La Poesie


Auteur de Poésie
12/07/2004 00:00Djedje Khiter

Les animaux, il faut toujours s’attendre à ce qu’ils partent avant nous, c’est sencé. . . Après, soit on se dit, j’en reprend un ou bien je n’en reprend pas, ça fait trop mal de pleurer à chaque départ. . .