Poeme-France : Lecture Écrit - Sans Thème -

Poeme : Chaque Fois

Poème - Sans Thème -
Publié le 16/09/2004 00:00

L'écrit contient 164 mots qui sont répartis dans 6 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poete : Romance Larose

Chaque Fois

Chaque fois
Que j’entend ta voix
Je n’ai plus froid
D’un tel désarroi

On ne m’avait jamais dit des mots aussi fous
Ceux que selon moi, on ne croit qu’une seule fois
De notre histoire le monde entier est jaloux
Je serai ta reine et toi mon roi

La chaleur de ton corps sur le miens
Me rappel que mon destin
Est avec un homme comme toi
Et que en moi tu crois

Ces mots que je n’ai jamais dit
Je te les donne sans interdit
Puisque tu m’as donné les plus beaux jours de ma vie
Et moi je t’aime à l’infini

Même si on est jeune
L’amour n’as pas d’âge
Notre amour n’est pas mirage
C’est fini les jours de jeûne

Maintenant un an et demi
Qu’on s’est réuni
Et moi je dis que c’est pour la vie
Puisque je t’aime à l’infini
  • Pieds Hyphénique: Chaque Fois

    cha=que=fois 3
    que=jen=tend=ta=voix 5
    je=nai=plus=froid 4
    dun=tel=dé=sar=roi 5

    on=ne=ma=vait=ja=mais=dit=des=mots=aus=si=fous 12
    ceux=que=se=lon=moi=on=ne=croit=quune=seu=le=fois 12
    de=notre=his=toi=re=le=mon=deen=tier=est=ja=loux 12
    je=se=rai=ta=rei=ne=et=toi=mon=roi 10

    la=cha=leur=de=ton=corps=sur=le=miens 9
    me=rap=pel=que=mon=des=tin 7
    est=a=vec=un=hom=me=com=me=toi 9
    et=que=en=moi=tu=crois 6

    ces=mots=que=je=nai=ja=mais=dit 8
    je=te=les=donne=sans=in=ter=dit 8
    puis=que=tu=mas=don=né=les=plus=beaux=jours=de=ma=vie 13
    et=moi=je=taime=à=lin=fi=ni 8

    mê=me=si=on=est=jeu=ne 7
    la=mour=nas=pas=dâge 5
    no=tre=a=mour=nest=pas=mi=rage 8
    cest=fi=ni=les=jours=de=jeûne 7

    main=te=nant=un=an=et=de=mi 8
    quon=sest=ré=u=ni 5
    et=moi=je=dis=que=cest=pour=la=vie 9
    puis=que=je=taime=à=lin=fi=ni 8
  • Phonétique : Chaque Fois

    ʃakə fwa
    kə ʒɑ̃tɑ̃ ta vwa
    ʒə nε plys fʁwa
    dœ̃ tεl dezaʁwa

    ɔ̃ nə mavε ʒamε di dε moz- osi fus
    sø kə səlɔ̃ mwa, ɔ̃ nə kʁwa kynə sələ fwa
    də nɔtʁə istwaʁə lə mɔ̃də ɑ̃tje ε ʒalu
    ʒə səʁε ta ʁεnə e twa mɔ̃ ʁwa

    la ʃalœʁ də tɔ̃ kɔʁ syʁ lə mjɛ̃
    mə ʁapεl kə mɔ̃ dεstɛ̃
    εt- avεk œ̃n- ɔmə kɔmə twa
    e kə ɑ̃ mwa ty kʁwa

    sε mo kə ʒə nε ʒamε di
    ʒə tə lε dɔnə sɑ̃z- ɛ̃tεʁdi
    pɥiskə ty ma dɔne lε plys bo ʒuʁ də ma vi
    e mwa ʒə tεmə a lɛ̃fini

    mεmə si ɔ̃n- ε ʒənə
    lamuʁ na pa daʒə
    nɔtʁə amuʁ nε pa miʁaʒə
    sε fini lε ʒuʁ də ʒønə

    mɛ̃tənɑ̃ œ̃n- ɑ̃ e dəmi
    kɔ̃ sε ʁeyni
    e mwa ʒə di kə sε puʁ la vi
    pɥiskə ʒə tεmə a lɛ̃fini
  • Pieds Phonétique : Chaque Fois

    ʃa=kə=fwa 3
    kə=ʒɑ̃=tɑ̃=ta=vwa 5
    ʒə=nε=plys=fʁwa 4
    dœ̃=tεl=de=za=ʁwa 5

    ɔ̃nə=ma=vε=ʒa=mε=di=dε=mo=zo=si=fus 11
    søkə=sə=lɔ̃=mwa=ɔ̃nə=kʁwa=ky=nə=sə=lə=fwa 11
    də=nɔtʁə=is=twa=ʁə=lə=mɔ̃=dəɑ̃=tje=ε=ʒa=lu 12
    ʒə=sə=ʁε=ta=ʁεnəe=twa=mɔ̃=ʁwa 8

    la=ʃa=lœʁ=də=tɔ̃=kɔʁ=syʁ=lə=mjɛ̃ 9
    mə=ʁa=pεl=kə=mɔ̃=dεs=tɛ̃ 7
    ε=ta=vεk=œ̃=nɔmə=kɔ=mə=twa 8
    e=kə=ɑ̃=mwa=ty=kʁwa 6

    sε=mo=kə=ʒə=nε=ʒa=mε=di 8
    ʒə=tə=lε=dɔnə=sɑ̃=zɛ̃=tεʁ=di 8
    pɥiskə=ty=ma=dɔ=ne=lε=plys=bo=ʒuʁ=də=ma=vi 12
    e=mwa=ʒə=tεmə=a=lɛ̃=fi=ni 8

    mε=mə=si=ɔ̃=nε=ʒə=nə 7
    la=muʁ=na=pa=da=ʒə 6
    nɔ=tʁə=a=muʁ=nε=pa=mi=ʁaʒə 8
    sε=fi=ni=lε=ʒuʁ=də=ʒø=nə 8

    mɛ̃=tə=nɑ̃=œ̃=nɑ̃=e=də=mi 8
    kɔ̃=sε=ʁe=y=ni 5
    e=mwa=ʒə=dikə=sε=puʁ=la=vi 8
    pɥis=kə=ʒə=tεmə=a=lɛ̃=fi=ni 8

Récompense

0
0
0

Texte des commentateurs

Commentaire Sur La Poesie


Auteur de Poésie
17/04/2005 02:20All3f0r1

mdr !!! Alors là ! Pour Romance Larose, je dédie mon château en Espagne ... Et des cours de poésie ! lol ... Non, mais c’est vrai, parfois, c’est bien d’avoir les yeux propre ... Tu trouves tes rimes avant de trouver le début de ton vers, c’est trop flag ! Et les inversions habilement effectuées ... Y a pas à discuter ! C’est trop bon pour se payer un gros délire ! mdr ... Celui-là, j’sens qu’il va se faire lire de beaucoup d’autres yeux que les miens ... Moi, j’ai toujours distingué les kiches en deux : les nullités qui font pleurer, et les autres qui font délirer ... Voilà ma petite consolation : t’es nulle, ça, je suis désolé, j’peux le cacher à personne, mais tu fais délirer ! C’est pas comme si t’étais inutile !
Alex