Poeme : La Belle Dort

La Belle Dort

La belle dort
Et ses regards sont morts
Elle a quitté le paysage
De sa vie de naufrages
Sous la pluie des notes de l’été
Tombe un ruisseau de beauté
Et dans son cœur balance
La dignité de son aisance
Cette nuit la lumière a parlé
La douceur de ses plus belles clartés
Silence au dehors !
Où la rue élabore,
Semblable bruit d’une nuit,
D’un été à Paris.

Syllabation De L'Écrit

  • Syllabes Hyphénique: La Belle Dort

    la=bel=le=dort 4
    et=ses=re=gards=sont=morts 6
    ellea=quit=té=le=pay=sage 6
    de=sa=vie=de=nau=frages 6
    sous=la=pluie=des=notes=de=lé=té 8
    tombeun=ruis=seau=de=beau=té 6
    et=dans=son=cœur=ba=lance 6
    la=di=gni=té=de=son=ai=sance 8
    cette=nuit=la=lu=miè=rea=par=lé 8
    la=dou=ceur=de=ses=plus=bel=les=clar=tés 10
    si=len=ce=au=de=hors 6
    où=la=rue=é=la=bore 6
    sem=blable=bruit=du=ne=nuit 6
    dun=é=té=à=pa=ris 6
  • Phonétique : La Belle Dort

    la bεllə dɔʁ
    e sε ʁəɡaʁd sɔ̃ mɔʁ
    εllə a kite lə pεizaʒə
    də sa vi də nofʁaʒə
    su la plɥi dε nɔtə də lete
    tɔ̃bə œ̃ ʁɥiso də bote
    e dɑ̃ sɔ̃ kœʁ balɑ̃sə
    la diɲite də sɔ̃n- εzɑ̃sə
    sεtə nɥi la lymjεʁə a paʁle
    la dusœʁ də sε plys bεllə klaʁte
    silɑ̃sə o dəɔʁ !
    u la ʁy elabɔʁə,
    sɑ̃blablə bʁɥi dynə nɥi,
    dœ̃n- ete a paʁi.
  • Syllabes Phonétique : La Belle Dort

    la=bεl=lə=dɔʁ 4
    e=sε=ʁə=ɡaʁd=sɔ̃=mɔʁ 6
    εlləa=ki=te=lə=pε=i=zaʒə 7
    də=sa=vi=də=no=fʁaʒə 6
    su=la=plɥi=dε=nɔtə=də=le=te 8
    tɔ̃bəœ̃=ʁɥi=so=də=bo=te 6
    e=dɑ̃=sɔ̃=kœʁ=ba=lɑ̃sə 6
    la=di=ɲi=te=də=sɔ̃=nεzɑ̃sə 7
    sεtə=nɥi=la=ly=mjε=ʁəa=paʁ=le 8
    la=du=sœʁ=də=sε=plys=bεllə=klaʁ=te 9
    si=lɑ̃=sə=o=də=ɔʁ 6
    u=la=ʁy=e=la=bɔʁə 6
    sɑ̃=blablə=bʁɥi=dy=nə=nɥi 6
    dœ̃=ne=te=a=pa=ʁi 6

Récompense

0
1
0

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
01/08/2014 13:03Melly-Mellow

Très joli.. Serait-ce indiscret de demander votre inspiration pour cet écrit ?
Amicalement, merci du partage et au plaisir de vous relire-

Auteur de Poésie
01/08/2014 15:28Coburitc

Un conte de fée moderne , la belle endormie dans la ville de Paris. Très beau.
amitié
Jean-Pierre

Auteur de Poésie
01/08/2014 19:05Sophie Debbasch

Melly-Mellow,
Merci pour votre adorable commentaire. Un soir, à Paris, les baies vitrées ouvertes une pluie fine battait et j’avais devant moi la statue d’une femme, celle qui m’ a inspirée.
Voilà 🙂
bien tendrement

Auteur de Poésie
01/08/2014 19:08Sophie Debbasch

Merci beaucoup Jean-Pierre.
bien tendrement,
Sophie.