Poeme-France : Lecture Écrit État d'âme

Poeme : Vaste Vasque De Contemplations

Poème État d'âme
Publié le 29/06/2014 19:49

L'écrit contient 261 mots qui sont répartis dans 6 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poete : Melly-Mellow

Vaste Vasque De Contemplations

Un message coule de son visage, dévalise le maquillage ;
Un impétueux1 pleur qui arrache ma ferveur à son courage,
De rester à la lumière, dans ce ruisseau amer, en nage,
Sous le frémissement de son dos, couvert à la sauvage.

Je m’attendris face à ses débattements, quasi absents,
Dans l’abnégation2 de la douleur et du temps présent.
Elle fait mine de ne pas voir, pointée par des gens,
Qu’elle sait, sans plus de regards, singes pédants3.

Et la douleur est vive pour ce qui en prennent la peine
Capitale d’un cauchemar où le lion a peur des hyènes. .
Aurait-il fallu pour survivre qu’elle n’éprouve que de la haine,
Quand dans son cœur sonne toujours la même rengaine ?

Et sûrement encore, qu’elle chante une hymne à tort,
Où ce qui l’a détruit le plus est la raison de sa mort.
Alors d’aventures en avance sure, elle choisit le con fort,
Qui lui assure des salissures et des blessures, à tout rapport.

Je devine en rébus, dans les plissures de sa peau tissé,
Les marques d’un droit cheminement sur le mauvais sentier.
Et sur ses épaules à moitié nues, elle remonte son chemisier,
A mesure qu’on la déshabille, faux dossier pour mieux la ficher.

Mais moi, je t’aime déjà, dorénavant et pourquoi pas maintenant,
Je t’emmènerai bien, loin de tes chagrins, au firmament. .
Mais je ne suis qu’une étoile brune perdue sur le moment,
Qui avait oublié simplement, que tu n’étais que le reflet de mes 20ans.
  • Pieds Hyphénique: Vaste Vasque De Contemplations

    un=mes=sa=ge=cou=le=de=son=vi=sa=ge=dé=va=li=se=le=ma=quillage 18
    un=im=pé=tueux=un=pleur=qui=ar=ra=che=ma=fer=veur=à=son=cou=ra=ge 18
    de=res=ter=à=la=lu=mi=è=re=dans=ce=ruis=seau=a=mer=en=na=ge 18
    sous=le=fré=mis=se=ment=de=son=dos=cou=vert=à=la=sau=va=ge 16

    je=mat=ten=dris=fa=ce=à=ses=dé=bat=te=ments=qua=si=ab=sents 16
    dans=lab=né=ga=ti=on=deux=de=la=dou=leur=et=du=temps=pré=sent 16
    el=le=fait=mi=ne=de=ne=pas=voir=poin=tée=par=des=gens 14
    quel=le=sait=sans=plus=de=re=gards=sin=ges=pé=dants=trois 13

    et=la=dou=leur=est=vi=ve=pour=ce=qui=en=pren=nent=la=pei=ne 16
    ca=pi=ta=le=dun=cau=che=mar=où=le=lion=a=peur=des=hyè=nes 16
    au=rait=til=fal=lu=pour=sur=vi=vre=quel=le=né=prou=ve=que=de=la=haine 18
    quand=dans=son=cœur=son=ne=tou=jours=la=mê=me=ren=gai=ne 14

    et=sû=re=ment=en=co=re=quel=le=chan=te=u=ne=hym=ne=à=tort 17
    où=ce=qui=la=dé=truit=le=plus=est=la=rai=son=de=sa=mort 15
    a=lors=daven=tu=res=en=a=van=ce=su=re=el=le=choi=sit=le=con=fort 18
    qui=lui=as=sure=des=sa=lis=su=res=et=des=bles=su=res=à=tout=rap=port 18

    je=de=vi=ne=en=ré=bus=dans=les=plis=su=res=de=sa=peau=tis=sé 17
    les=mar=ques=dun=droit=che=mi=ne=ment=sur=le=mau=vais=sen=ti=er 16
    et=sur=ses=é=paules=à=moi=tié=nues=el=le=re=mon=te=son=che=mi=sier 18
    a=me=su=re=quon=la=dé=sha=bi=lle=faux=dos=sier=pour=mieux=la=fi=cher 18

    mais=moi=je=tai=me=dé=jà=do=ré=na=vant=et=pour=quoi=pas=main=te=nant 18
    je=tem=mè=ne=rai=bien=loin=de=tes=cha=grins=au=fir=ma=ment 15
    mais=je=ne=suis=quu=ne=é=toi=le=bru=ne=per=due=sur=le=mo=ment 17
    qui=a=vait=ou=blié=simple=ment=que=tu=né=tais=que=le=re=flet=de=mes=vingt=ans 19
  • Phonétique : Vaste Vasque De Contemplations

    œ̃ mesaʒə kulə də sɔ̃ vizaʒə, devalizə lə makjaʒə,
    œ̃n- ɛ̃petɥøz- œ̃ plœʁ ki aʁaʃə ma fεʁvœʁ a sɔ̃ kuʁaʒə,
    də ʁεste a la lymjεʁə, dɑ̃ sə ʁɥiso ame, ɑ̃ naʒə,
    su lə fʁemisəmɑ̃ də sɔ̃ do, kuvεʁ a la sovaʒə.

    ʒə matɑ̃dʁi fasə a sε debatəmɑ̃, kazi absɑ̃,
    dɑ̃ labneɡasjɔ̃ dø də la dulœʁ e dy tɑ̃ pʁezɑ̃.
    εllə fε minə də nə pa vwaʁ, pwɛ̃te paʁ dε ʒɑ̃,
    kεllə sε, sɑ̃ plys də ʁəɡaʁd, sɛ̃ʒə pedɑ̃ tʁwa.

    e la dulœʁ ε vivə puʁ sə ki ɑ̃ pʁεne la pεnə
    kapitalə dœ̃ koʃəmaʁ u lə ljɔ̃ a pœʁ dεz- iεnə.
    oʁε til faly puʁ syʁvivʁə kεllə nepʁuvə kə də la-εnə,
    kɑ̃ dɑ̃ sɔ̃ kœʁ sɔnə tuʒuʁ la mεmə ʁɑ̃ɡεnə ?

    e syʁəmɑ̃ ɑ̃kɔʁə, kεllə ʃɑ̃tə ynə imnə a tɔʁ,
    u sə ki la detʁɥi lə plysz- ε la ʁεzɔ̃ də sa mɔʁ.
    alɔʁ davɑ̃tyʁəz- ɑ̃n- avɑ̃sə syʁə, εllə ʃwazi lə kɔ̃ fɔʁ,
    ki lɥi asyʁə dε salisyʁəz- e dε blesyʁə, a tu ʁapɔʁ.

    ʒə dəvinə ɑ̃ ʁebys, dɑ̃ lε plisyʁə də sa po tise,
    lε maʁk dœ̃ dʁwa ʃəminəmɑ̃ syʁ lə movε sɑ̃tje.
    e syʁ sεz- epoləz- a mwatje nɥ, εllə ʁəmɔ̃tə sɔ̃ ʃəmizje,
    a məzyʁə kɔ̃ la dezabijə, fo dɔsje puʁ mjø la fiʃe.

    mε mwa, ʒə tεmə deʒa, dɔʁenavɑ̃ e puʁkwa pa mɛ̃tənɑ̃,
    ʒə tɑ̃mεnəʁε bjɛ̃, lwɛ̃ də tε ʃaɡʁɛ̃, o fiʁmame.
    mε ʒə nə sɥi kynə etwalə bʁynə pεʁdɥ syʁ lə mɔmɑ̃,
    ki avε ublje sɛ̃pləmɑ̃, kə ty netε kə lə ʁəflε də mε vɛ̃t- ɑ̃.
  • Pieds Phonétique : Vaste Vasque De Contemplations

    œ̃=me=sa=ʒə=ku=lə=də=sɔ̃=vi=za=ʒə=de=va=li=zə=lə=ma=kjaʒə 18
    œ̃=nɛ̃=pet=ɥø=zœ̃=plœʁ=ki=a=ʁa=ʃə=ma=fεʁ=vœʁ=a=sɔ̃=ku=ʁa=ʒə 18
    də=ʁεs=te=a=la=ly=mj=ε=ʁə=dɑ̃=sə=ʁɥi=so=a=meʁ=ɑ̃=na=ʒə 18
    su=lə=fʁe=mi=sə=mɑ̃=də=sɔ̃=do=ku=vεʁ=a=la=so=va=ʒə 16

    ʒə=ma=tɑ̃=dʁi=fa=sə=a=sε=de=ba=tə=mɑ̃=ka=zi=ab=sɑ̃ 16
    dɑ̃=lab=ne=ɡa=sj=ɔ̃=dø=də=la=du=lœ=ʁə=e=dy=tɑ̃=pʁe=zɑ̃ 17
    εl=lə=fε=mi=nə=də=nə=pa=vwaʁ=pwɛ̃=te=paʁ=dε=ʒɑ̃ 14
    kεl=lə=sε=sɑ̃=plys=də=ʁə=ɡaʁd=sɛ̃=ʒə=pe=dɑ̃=tʁwa 13

    e=la=du=lœ=ʁə=ε=vi=və=puʁ=sə=ki=ɑ̃=pʁε=ne=la=pε=nə 17
    ka=pi=ta=lə=dœ̃=ko=ʃə=maʁ=u=lə=lj=ɔ̃=a=pœʁ=dε=zi=ε=nə 18
    o=ʁε=til=fa=ly=puʁ=syʁ=vi=vʁə=kεl=lə=ne=pʁu=və=kə=də=la-εnə 18
    kɑ̃=dɑ̃=sɔ̃=kœ=ʁə=sɔ=nə=tu=ʒuʁ=la=mε=mə=ʁɑ̃=ɡε=nə 15

    e=sy=ʁə=mɑ̃=ɑ̃=kɔ=ʁə=kεl=lə=ʃɑ̃=tə=y=nə=im=nə=a=tɔʁ 17
    u=sə=ki=la=det=ʁɥi=lə=plys=zε=la=ʁε=zɔ̃=də=sa=mɔʁ 15
    a=lɔʁ=da=vɑ̃=tyʁə=zɑ̃=na=vɑ̃=sə=sy=ʁə=εl=lə=ʃwa=zi=lə=kɔ̃=fɔʁ 18
    ki=lɥi=a=syʁə=dε=sa=li=sy=ʁə=ze=dε=ble=sy=ʁə=a=tu=ʁa=pɔʁ 18

    ʒə=də=vi=nə=ɑ̃=ʁe=bys=dɑ̃=lε=pli=sy=ʁə=də=sa=po=ti=sə 17
    lε=maʁk=dœ̃=dʁwa=ʃə=mi=nə=mɑ̃=syʁ=lə=mo=vε=sɑ̃=tj=e 15
    e=syʁ=sε=ze=polə=za=mwa=tje=nɥ=εl=lə=ʁə=mɔ̃=tə=sɔ̃=ʃə=mi=zje 18
    a=mə=zy=ʁə=kɔ̃=la=de=za=bi=jə=fo=dɔ=sje=puʁ=mjø=la=fi=ʃe 18

    mε=mwa=ʒə=tε=mə=de=ʒa=dɔ=ʁe=na=vɑ̃=e=puʁ=kwa=pa=mɛ̃=tə=nɑ̃ 18
    ʒə=tɑ̃=mε=nə=ʁε=bj=ɛ̃=lwɛ̃=də=tε=ʃa=ɡʁɛ̃=o=fiʁ=ma=me 16
    mε=ʒə=nə=sɥi=ky=nə=e=twa=lə=bʁy=nə=pεʁdɥ=syʁ=lə=mɔ=mɑ̃ 16
    ki=a=vε=u=blje=sɛ̃plə=mɑ̃=kə=ty=ne=tε=kə=ləʁə=flε=də=mε=vɛ̃=tɑ̃ 18

PostScriptum

Coin définitions :
1 Impétueux = Dont le mouvement se fait avec violence et rapidité.
2 Abnégation = Sacrifice/Renoncement face à quelque chose, contre son intérêt.
3 Pédant = Personne qui étale son savoir, qui se pense intelligent.
Des mois que je n’avais pas posté, il était donc grand temps que je me remette un peu à mon bureau et que j’époussette ma plume !
Comme d’habitude, n’hésitez pas à partir à la chasse aux jeux de mots et à me prodiguer critiques & conseils. Je les accueillerai avec plaisir !

Petit point : certains vont me faire remarquer que mes 20 ans sont maintenant, mais bien sûr c’est un texte imaginatif, où je prends du recul sur des soucis que j’ai pu rencontrer et qui m’ont amoindries. . Sans compter que c’est une référence à une célèbre chanson de Dalida !

MERCI A TOUS CEUX QUI ME LIRONT ET ME COMMENTERONT//CRITIQUERONT !

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
29/06/2014 20:06Evikking

Top ! J aime beaucoup !!!
le con fort ... Je l aurais enlevé à la relecture, inutile et gênant même , puisque se faisant remarquer ...
a part ça ... Très bien écrit et captivant ... Pas de facilités ou de banalités en vue ...

Auteur de Poésie
29/06/2014 22:24Melly-Mellow

Je suis absolument ravie que cela te plaise ! D’accord pour le "con fort", je ne trouvais pas qu’il gênait à la lecture, mais c’est sûr qu’il se fait remarquer, une pointe d’humour en court de route est peut-être trop. Je vais réfléchir à une alternative 🙂.. merci beaucoup en tous les cas de ta critique et ton appréciation Evikking !
Amicalement-

Auteur de Poésie
30/06/2014 13:17Melly-Mellow

Oui exactement Miniconda.. Grosse erreur d’ailleurs ! Merci du passage & de l’appréciation ! Amicalement..
Mariclothilde, Illusion & Evikking = merci énormément pour vos coups de cœur.. ils m’y vont tout droit 😉

Auteur de Poésie
30/06/2014 21:11Lyse-Claire

Bonsoir,

Chapeau Bas !
Bravo !

Seule Chose : ce con fort me gène dans la lecture. mais sinon Rien à dire SUR CE TEXTE IMAGINATIF !
C’est Fort !

Bravo encore !

Lyse.

Auteur de Poésie
01/07/2014 11:58Vortex965

C’est un magnifique poème.
Cordialement.
Benjamin.

Auteur de Poésie
02/07/2014 11:07Illusion

Je trouve ce poème très bien écrit mais contrairement aux autres je pense que le jeux de mots "con fort" a ça place et est très bien trouvé et justement ne gène la lecture 😉 car il permet d’avoir un sens différent 🙂
Il faut être plus carpé diem et savoir aprèciès les petits bonheurs qui se présente 🙂

Auteur de Poésie
02/07/2014 16:35Melly-Mellow

Lyse-Claire = Merci de tous ces compliments et entendu pour le "con fort", je vois que c’est récurrent comme critique, je vais vraiment songer à une refonte.
Benjamin = Ravie de te revoir sur le site ! Merci de ton appréciation aussi 🙂
Illusion = Merci d’être passé donner ton avis mon cher Illusion.. ça me fait toujours plaisir que tu viennes me lire 🙂 Et merci de ton opinion sur ce "con fort" 🙂
Mes amitiés à vous trois, merci encore énormément de m’avoir lue !!

Auteur de Poésie
02/07/2014 23:05Noname

Merveilleux, j’adhère et j’adore, un coup de coeur assuré. Très bel écris toujours avec une façon raffinée et élégante d’apporter les éléments.
"d’aventures en avance sure" => C’est juste excellent.
"elle choisit le con fort" =>De mon point de vu c’est un très bon choix et un très bon jeu de mot, bien des fois le "confort" et le "con fort" vont de paire.
Au plaisir de te lire à nouveau.
Bien amicalement,

Auteur de Poésie
07/07/2014 03:34Marshal Alex

Après,j’ai trouvé tes mots vraiment cool.amicalement

Auteur de Poésie
07/07/2014 14:15Lemmiath

Bravo pour le top 1

Auteur de Poésie
10/07/2014 14:26Melly-Mellow

Stéphane L : Je te remercie énormément de ton appréciation et de ton avis.. ça me touche beaucoup !
Marshal Alex : J’en suis absolument ravie 🙂
Lemmiath : Merci du passage & de ton appréciation.
Mes amitiés à vous trois-

Auteur de Poésie
14/07/2014 14:55Loic Rousselot

Trop bien, j’ai beaucoup aimé. Super.
Et le con fort, qui semble déplaire, a toute sa place et trop fort....Ne rien refondre.... De grâce !

Bravo
Amitiés
Loïc ROUSSELOT

Auteur de Poésie
15/07/2014 14:15Melly-Mellow

ça me fait très plaisir que cela t’ai plu Loic 🙂 Merci pour l’avis, ça me rassure un peu ^-^
Mes amitiés, merci encore d’être passé et d’avoir posé ton appréciation..

Auteur de Poésie
12/08/2014 15:26Gramo

Hello Melly

Encore au zénith cette poésie.
Bravo.
con fort ou confort, je me satisfais des deux sens sans état d’âme.

Amitiés

Emile

Auteur de Poésie
12/08/2014 21:39Melly-Mellow

Hello Emile ! 🙂
Ravie que cela t’ait plu ! Entendu pour ton avis sur le con fort confortable !
Amicalement, merci du passage !