Poeme-France : Lecture Écrit - Sans Thème -

Poeme : Acte 1

Poème - Sans Thème -
Publié le 03/06/2004 00:00

L'écrit contient 127 mots qui sont répartis dans 7 strophes.

Poete : Sydtama

Acte 1

Vérité nimbée de sécurité
Je ne peux te laisser m’étouffer

Ne me dis pas ce que je veux entendre
Je te veux éloignée, poussières et cendres

La jalousie obsède mes envies
Je la combattrai
Jusqu’à ce qu’elle soit partie
Je lui supplierai
Qu’elle nous laisse en vie.

Je ne supporte plus les plaintes sur nos visages
J’implore la tranquillité et le respect des sages

Qu’importe les infamies qui écorchent le pardon
Les infortunés iront pourrir en prison
Car y’a plus de justice, plus de vérité
Pas de prix Nobel pour la sérénité.

Les émulation hantent mes caprices
Je résisterai
Pour un départ propice
Et j’implorerai
Qu’elles abandonnent leur vice.

Sincérité délaissée de protection
Quitte notre monde, nous étouffons
  • Pieds Hyphénique: Acte 1

    vé=ri=té=nim=bée=de=sé=cu=ri=té 10
    je=ne=peux=te=lais=ser=mé=touf=fer 9

    ne=me=dis=pas=ce=que=je=veux=en=tendre 10
    je=te=veux=é=loi=gnée=pous=sières=et=cendres 10

    la=ja=lou=sie=ob=sè=de=mes=en=vies 10
    je=la=com=bat=trai 5
    jus=quà=ce=quel=le=soit=par=tie 8
    je=lui=sup=plie=rai 5
    quel=le=nous=lais=se=en=vie 7

    je=ne=sup=porte=plus=les=plain=tes=sur=nos=vi=sages 12
    jim=plore=la=tran=quilli=té=et=le=res=pect=des=sages 12

    quim=porte=les=in=fa=mies=qui=é=cor=chent=le=par=don 13
    les=in=for=tu=nés=i=ront=pour=rir=en=pri=son 12
    car=ya=plus=de=jus=tice=plus=de=vé=ri=té 11
    pas=de=prix=no=bel=pour=la=sé=ré=ni=té 11

    les=é=mu=la=ti=on=hantent=mes=ca=prices 10
    je=ré=sis=te=rai 5
    pour=un=dé=part=pro=pi=ce 7
    et=jim=plo=re=rai 5
    quel=les=a=ban=don=nent=leur=vi=ce 9

    sin=cé=ri=té=dé=lais=sée=de=pro=tec=tion 11
    quit=te=no=tre=mon=de=nous=é=touf=fons 10
  • Phonétique : Acte 1

    veʁite nɛ̃be də sekyʁite
    ʒə nə pø tə lεse metufe

    nə mə di pa sə kə ʒə vøz- ɑ̃tɑ̃dʁə
    ʒə tə vøz- elwaɲe, pusjεʁəz- e sɑ̃dʁə

    la ʒaluzi ɔpsεdə mεz- ɑ̃vi
    ʒə la kɔ̃batʁε
    ʒyska sə kεllə swa paʁti
    ʒə lɥi sypljəʁε
    kεllə nu lεsə ɑ̃ vi.

    ʒə nə sypɔʁtə plys lε plɛ̃tə syʁ no vizaʒə
    ʒɛ̃plɔʁə la tʁɑ̃kijite e lə ʁεspε dε saʒə

    kɛ̃pɔʁtə lεz- ɛ̃fami ki ekɔʁʃe lə paʁdɔ̃
    lεz- ɛ̃fɔʁtynez- iʁɔ̃ puʁʁiʁ ɑ̃ pʁizɔ̃
    kaʁ ia plys də ʒystisə, plys də veʁite
    pa də pʁi nɔbεl puʁ la seʁenite.

    lεz- emylasjɔ̃-ɑ̃te mε kapʁisə
    ʒə ʁezistəʁε
    puʁ œ̃ depaʁ pʁɔpisə
    e ʒɛ̃plɔʁəʁε
    kεlləz- abɑ̃dɔne lœʁ visə.

    sɛ̃seʁite delεse də pʁɔtεksjɔ̃
    kitə nɔtʁə mɔ̃də, nuz- etufɔ̃
  • Pieds Phonétique : Acte 1

    ve=ʁi=te=nɛ̃=be=də=se=ky=ʁi=te 10
    ʒə=nə=pø=tə=lε=se=me=tu=fe 9

    nə=mə=di=pa=sə=kə=ʒə=vø=zɑ̃=tɑ̃dʁə 10
    ʒə=tə=vø=ze=lwa=ɲe=pu=sjεʁə=ze=sɑ̃dʁə 10

    la=ʒa=lu=zi=ɔp=sε=də=mε=zɑ̃=vi 10
    ʒə=la=kɔ̃=ba=tʁε 5
    ʒys=ka=sə=kεl=lə=swa=paʁ=ti 8
    ʒə=lɥi=sy=plj=ə=ʁε 6
    kεl=lə=nu=lε=sə=ɑ̃=vi 7

    ʒə=nə=sy=pɔʁtə=plys=lε=plɛ̃=tə=syʁ=no=vi=zaʒə 12
    ʒɛ̃=plɔʁə=la=tʁɑ̃=ki=ji=te=e=lə=ʁεs=pε=dεsaʒə 12

    kɛ̃=pɔʁtə=lε=zɛ̃=fa=mi=ki=e=kɔʁ=ʃe=lə=paʁ=dɔ̃ 13
    lε=zɛ̃=fɔʁ=ty=ne=zi=ʁɔ̃=puʁ=ʁiʁ=ɑ̃=pʁi=zɔ̃ 12
    kaʁ=i=a=plys=də=ʒys=tisə=plys=də=ve=ʁi=te 12
    padə=pʁi=nɔ=bεl=puʁ=la=se=ʁe=ni=te 10

    lε=ze=my=la=sjɔ̃-ɑ̃=te=mε=ka=pʁisə 10
    ʒə=ʁe=zis=tə=ʁε 5
    puʁ=œ̃=de=paʁ=pʁɔ=pi=sə 7
    e=ʒɛ̃=plɔ=ʁə=ʁε 5
    kεl=lə=za=bɑ̃=dɔ=ne=lœ=ʁə=vis=ə 10

    sɛ̃se=ʁi=te=de=lε=se=də=pʁɔ=tεk=s=jɔ̃ 11
    ki=tə=nɔ=tʁə=mɔ̃=də=nu=ze=tu=fɔ̃ 10

PostScriptum

Serie de textes inspirés par les émulations du passé.

Récompense

0
0
0

Texte des commentateurs

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
03/06/2004 00:00Xander

supebe poéme j’adore le message le style est pur le voc recherchée et mon passgae préféré est celui ci
Je ne supporte plus les plaintes sur nos visages
J’implore la tranquillité et le respect des sages

Qu’importe les infamies qui écorchent le pardon
Les infortunés iront pourrir en prison
Car y’a plus de justice, plus de vérité
Pas de prix Nobel pour la sérénité
amicalement du fils des ténèbres the dream maker

Auteur de Poésie
03/06/2004 00:00Sheron

hello c’est bien mais pas de me prèféré
Mais

Tes écrits côtoient l’originalités
Qui résistera a te dévorer
Une tel sincérité dans le verbe abondonné
Demander implorer le pardon
Afin de délivré notre société
Car en elle nous asphyxions

Amitié