Poeme-France : Lecture Écrit Divers

Poeme : Orage

Poème Divers
Publié le 08/07/2004 00:00

L'écrit contient 196 mots qui sont répartis dans 6 strophes. Toutes les strophes sont composés de 4 vers. Il est possible que le texte suive une forme de poésie classique.

Poete : Thierry

Orage

Noyé dans le silence, couché les yeux mi-clos
L’atmosphère est si dense, il fait tellement chaud
Que même le vent renonce, à raffraichir l’été
Ne serait-ce l’annonce, que l’orage va gronder

Il commence lointain, pour tous nous prévenir
Que jusqu’au lendemain, pas question de dormir
Dabord zébrant le ciel, de flash à bord tranchant
Puis venant aux oreilles en bruit assourdissant

Et vient le vent puissant, prémisse de tempête
Ce souffle de géant, affole les girouettes
Les arbres ballotés, gémissent dans la crainte
D’être derracinés, dans une dernière plainte

Après quelques minutes, les routes sont des rivières
Sur le toit l’eau qui chute, sature les goutières
Chaques gouttes se meuvent, comme prise de frénésie
C’est leur ultime épreuve, après tout est finie

Le vent se calme enfin, la lune reprend ses droits
L’orage s’est éteint, les forêts comptent leurs doigts
Les chenaux évacuent les armes de ce ciel
Sa colère disparue, la nuit redevient belle

La paix se réinstalle, ponctuée de bruits distincts
De timides cigales, prépare le matin
Le levée du soleil éclaire l’horizon
La nature se réveille sans poser de questions
  • Pieds Hyphénique: Orage

    noy=é=dans=le=si=len=ce=cou=ché=les=y=eux=mi=clos 14
    lat=mo=sphè=re=est=si=den=se=il=fait=tel=le=ment=chaud 14
    que=mê=me=le=vent=re=non=ce=à=raf=frai=chir=lé=té 14
    ne=se=rait=ce=lan=non=ce=que=lo=ra=ge=va=gron=der 14

    il=com=men=ce=loin=tain=pour=tous=nous=pré=ve=nir 12
    que=jus=quau=len=de=main=pas=ques=ti=on=de=dor=mir 13
    da=bord=zé=brant=le=ciel=de=fla=sh=à=bord=tran=chant 13
    puis=ve=nant=aux=o=rei=lles=en=bruit=as=sour=dis=sant 13

    et=vient=le=vent=puis=sant=pré=mis=se=de=tem=pê=te 13
    ce=souf=fle=de=gé=ant=af=fo=le=les=gi=rouet=tes 13
    les=ar=bres=bal=lo=tés=gé=mis=sent=dans=la=crai=nte 13
    dê=tre=der=ra=ci=nés=dans=u=ne=der=niè=re=plai=nte 14

    après=quel=ques=mi=nu=tes=les=rou=tes=sont=des=ri=viè=res 14
    sur=le=toit=leau=qui=chu=te=sa=tu=re=les=gou=tiè=res 14
    cha=ques=gout=tes=se=meuvent=com=me=pri=se=de=fré=né=sie 14
    cest=leur=ul=ti=me=é=preu=ve=a=près=tout=est=fi=nie 14

    le=vent=se=cal=me=en=fin=la=lu=ne=re=prend=ses=droits 14
    lo=ra=ge=sest=é=teint=les=fo=rêts=comp=tent=leurs=doigts 13
    les=che=naux=é=va=cuent=les=ar=mes=de=ce=ciel 12
    sa=co=lè=re=dis=pa=rue=la=nuit=re=de=vient=belle 13

    la=paix=se=réins=tal=le=ponc=tuée=de=bruits=dis=tincts 12
    de=ti=mi=des=ci=ga=les=pré=pa=re=le=ma=tin 13
    le=le=vée=du=so=leil=é=clai=re=l=ho=ri=zon 13
    la=na=tu=re=se=ré=vei=lle=sans=po=ser=de=ques=tions 14
  • Phonétique : Orage

    nwaje dɑ̃ lə silɑ̃sə, kuʃe lεz- iø mi klo
    latmɔsfεʁə ε si dɑ̃sə, il fε tεllmɑ̃ ʃo
    kə mεmə lə vɑ̃ ʁənɔ̃sə, a ʁafʁεʃiʁ lete
    nə səʁε sə lanɔ̃sə, kə lɔʁaʒə va ɡʁɔ̃de

    il kɔmɑ̃sə lwɛ̃tɛ̃, puʁ tus nu pʁevəniʁ
    kə ʒysko lɑ̃dəmɛ̃, pa kεstjɔ̃ də dɔʁmiʁ
    dabɔʁ zebʁɑ̃ lə sjεl, də flaʃ a bɔʁ tʁɑ̃ʃɑ̃
    pɥi vənɑ̃ oz- ɔʁεjəz- ɑ̃ bʁɥi asuʁdisɑ̃

    e vjɛ̃ lə vɑ̃ pɥisɑ̃, pʁemisə də tɑ̃pεtə
    sə suflə də ʒeɑ̃, afɔlə lε ʒiʁuεtə
    lεz- aʁbʁə- balɔte, ʒemise dɑ̃ la kʁɛ̃tə
    dεtʁə dəʁasine, dɑ̃z- ynə dεʁnjεʁə plɛ̃tə

    apʁε kεlk minytə, lε ʁutə sɔ̃ dε ʁivjεʁə
    syʁ lə twa lo ki ʃytə, satyʁə lε ɡutjεʁə
    ʃak ɡutə sə məve, kɔmə pʁizə də fʁenezi
    sε lœʁ yltimə epʁəvə, apʁε tut- ε fini

    lə vɑ̃ sə kalmə ɑ̃fɛ̃, la lynə ʁəpʁɑ̃ sε dʁwa
    lɔʁaʒə sεt- etɛ̃, lε fɔʁε kɔ̃te lœʁ dwa
    lε ʃənoz- evakɥe lεz- aʁmə- də sə sjεl
    sa kɔlεʁə dispaʁy, la nɥi ʁədəvjɛ̃ bεllə

    la pε sə ʁeɛ̃stalə, pɔ̃ktye də bʁɥi distɛ̃
    də timidə siɡalə, pʁepaʁə lə matɛ̃
    lə ləve dy sɔlεj eklεʁə lɔʁizɔ̃
    la natyʁə sə ʁevεjə sɑ̃ poze də kεstjɔ̃
  • Pieds Phonétique : Orage

    nwa=je=dɑ̃=lə=si=lɑ̃=sə=ku=ʃe=lε=zi=ø=mi=klo 14
    lat=mɔs=fε=ʁə=ε=si=dɑ̃=sə=il=fε=tεl=lmɑ̃=ʃo 13
    kə=mε=mə=lə=vɑ̃=ʁə=nɔ̃=sə=a=ʁa=fʁε=ʃiʁ=le=te 14
    nə=sə=ʁε=sə=la=nɔ̃=sə=kə=lɔ=ʁa=ʒə=va=ɡʁɔ̃=de 14

    il=kɔ=mɑ̃=sə=lwɛ̃=tɛ̃=puʁ=tus=nu=pʁe=və=niʁ 12
    kə=ʒys=ko=lɑ̃=də=mɛ̃=pa=kεs=tj=ɔ̃=də=dɔʁ=miʁ 13
    da=bɔʁ=ze=bʁɑ̃=lə=sjεl=də=flaʃ=a=bɔʁ=tʁɑ̃=ʃɑ̃ 12
    pɥi=və=nɑ̃=o=zɔ=ʁε=jə=zɑ̃=bʁɥi=a=suʁ=di=sɑ̃ 13

    e=vj=ɛ̃=lə=vɑ̃=pɥi=sɑ̃=pʁe=mi=sə=də=tɑ̃=pε=tə 14
    sə=su=flə=də=ʒe=ɑ̃=a=fɔ=lə=lε=ʒi=ʁu=ε=tə 14
    lε=zaʁ=bʁə=ba=lɔ=te=ʒe=mi=se=dɑ̃=la=kʁɛ̃=tə 13
    dε=tʁə=də=ʁa=si=ne=dɑ̃=zy=nə=dεʁ=njε=ʁə=plɛ̃=tə 14

    a=pʁε=kεl=kə=mi=ny=tə=lε=ʁu=tə=sɔ̃=dε=ʁi=vjεʁə 14
    syʁ=lə=twa=lo=ki=ʃy=tə=sa=ty=ʁə=lε=ɡu=tjεʁ=ə 14
    ʃak=ɡu=tə=sə=mə=ve=kɔ=mə=pʁi=zə=də=fʁe=ne=zi 14
    sε=lœʁ=yl=ti=mə=e=pʁə=və=a=pʁε=tu=tε=fi=ni 14

    lə=vɑ̃=sə=kal=mə=ɑ̃=fɛ̃=la=ly=nə=ʁə=pʁɑ̃=sε=dʁwa 14
    lɔ=ʁa=ʒə=sε=te=tɛ̃=lε=fɔ=ʁε=kɔ̃=te=lœ=ʁə=dwa 14
    lε=ʃə=no=ze=vak=ɥe=lε=zaʁ=mə=də=sə=sjεl 12
    sa=kɔ=lε=ʁə=dis=pa=ʁy=la=nɥi=ʁə=də=vjɛ̃=bεl=lə 14

    la=pε=sə=ʁe=ɛ̃s=ta=lə=pɔ̃k=ty=e=də=bʁɥi=dis=tɛ̃ 14
    də=ti=mi=də=si=ɡa=lə=pʁe=pa=ʁə=lə=ma=tɛ̃ 13
    lə=lə=ve=dy=sɔ=lεj=e=klε=ʁə=lɔ=ʁi=zɔ̃ 12
    la=na=ty=ʁə=sə=ʁe=vε=jə=sɑ̃=po=ze=də=kεs=tjɔ̃ 14

Commentaires Sur La Poesie


Auteur de Poésie
08/07/2004 00:00Xander

sublime superbe génial ce poème est merveilleux l’un de ce que je préfère sur ce site ton talent est un écrin ne le perd jamais thierry amitié du fon des enfers de xander

Auteur de Poésie
08/07/2004 00:00Petit Coeur

Ouah g tjr u peur de lorage é tu le décrit telemen bien, bravo pour ton talent et merci de nous en faire cadeau 🙂

Auteur de Poésie
09/07/2004 00:00Cindy (Dydy)

coucou titi. .
eh voilà. . décidément. . je n’aurais bientot plus d’inspiration pour les commentaire!! Tes poèmes sont tellement merveilleux. .
Comme le dit petit coeur tu parle de l’orage d’une façon plus apaisante, plus calme, tu donne envie de vivre un orage, pour l’admirer autrement cette fois. .
Merci. . Merci pour tout. .
je t’adore vraiment plus que tout. . t qqn d’extraordinaire. . et je remerci ce site de t’avoir connu. .
bisous
dydy

Auteur de Poésie
09/07/2004 00:00Mwa !!

RE!!!!!g bien envi de te laisser un comm’s mai tou ske jvoulai dire, et bienles otr sen son charGGG!!!!!!!!!!!!
merveillleuXXX
kissou a toi
pipette:-)

Auteur de Poésie
26/08/2004 00:00Djedje Khiter

Tu es du sud toi, moi je n’entend pas les cigales après l’orage. . .
J’ai cette odeur de goudron mouillé qui remonte à ma fenêtre, les voitures qui font du bruit par leur roues qui passent dans les flaques, ou l’eau stagnante sur la route. . . Bref, je suis le rat des villes, heureux de l’être quand même et j’adore l’orage, mis à part les déguats qu’il peut engendrer. . . j’aime bien ! 😉
(-)(-)(-)(-)